Accueil > Evénements >

Le groupe Scouts El Amel de Mila vous salue bien

vendredi 2 avril 2010, écrit par : A. Nedjar, Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

Le scoutisme est l’autre école de la vie. C’est un mouvement de jeunesse basé essentiellement sur l’apprentissage de valeurs fortes que sont la solidarité, l’entraide et le respect. L’objectif est d’aider le jeune individu à former son caractère et construire sa personnalité en permettant le développement physique, mental et spirituel du jeune afin qu’il puisse être un citoyen actif dans la société. Pour atteindre ces buts recherchés le scoutisme s’appuie sur des activités pratiques dans la nature et à intérieur. Ils sont tous destinées à forger un apprentissage intellectuel.

Plus que deux jours pour les vacances de printemps. La ville de Sétif grouille de visiteurs, nos têtes aussi. En plus des groupes de jeunes lycéens, collégiens, écoliers, sportifs de toutes catégories jeunes et de toutes disciplines, aujourd’hui notre intérêt s’est focalisé sur ce sympathique « groupe » de 110 jeunes scouts venu de Mila, une wilaya voisine.

Sitôt débarqués des bus, aux coups de sifflets significatifs émis par le chef supérieur, dans un ordre impeccable, des sous groupes aux couleurs distinctives et chatoyantes se formèrent pour se prêter aux dernières inspections .Après le traditionnel salut scout. « Kechef Koun », réplique en chœur « Mousta’ïd », l’ensemble s’ébranla en rangs serrés vers les lieux de visites retenus.

Pour permettre aux néophytes en la matière de distinguer les différentes catégories de scouts, il faut retenir qu’un groupe est formé essentiellement de 4 sections qui sont elles mêmes formées de : Achbal de 06 à 11 ans ; Kechef de 12 à 14 ans ; Makadem de 15 à 16 ans et Djaouel de 17 à 20 ans.

En opposition aux sections de scouts catholiques initiés par les colons auxquels adhéraient quelques algériens, les premières sections des Scouts Musulmans Algériens apparurent exactement en 1935 dont les plus célèbres furent les sections de Miliana la section Ibn Khaldoun, et d’autres à Constantine, Mostaganem, Blida, Sétif, Tizi Ouzou, Batna et Guelma . Sur la proposition de Mohamed Bouras, la ligue des scouts musulmans algériens fut créée et obtint l’agrément en juillet 1939 auprès du gouvernement du Front populaire de la puissance colonisatrice occupante .Mohamed Bouras a été fusillé en 1941 par l’armée Française pour ‘intelligence’ avec l’ennemi Nazi. Le scoutisme algérien est jalonné d’une longue histoire et fut également une grande école de nationalisme dont l’un des plus célèbre membre fut le chahid Saal Bouzid qui, jeune scout, était à la tête des manifestations du 8 Mai 1945 à Sétif.

<diapo4354>


Partager cet article :
3 commentaire(s) publié(s)
hamedene de setif :
les scouts nous salue , je renvoi le salut à Mr nedjar pour tous ses efforts d’information.merci
zinou :
Mais alors ! pourquoi dit on « a scouti elem fouti » ? Qu’est ce que ça veut dire ? Du moins c’est ce que nous crions jadis enfant, à la vue de ces « scoutis »

Réponse :

pour ceux qui ne pouvaient y accéder surtout.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus