Accueil > Evénements >

Massacres du 8 mai 1945 : Sétif se souvient

samedi 8 mai 2010, écrit par : Boutebna N.

La France n’a pas pardonné aux Algériens d’avoir crié « Istiqlal, libérez Messali, Algérie indépendante ». Devant la résistance des Algériens de céder l’emblème national, un policier tire sur le jeune Saal Bouzid. C’est cette première fusillade qui va déclencher un mouvement de soulèvement dans les régions de Sétif de Kherrata et de Guelma causant la mort de 45000 Algériens contre 104 Français.

En mémoire à ces victimes, des milliers d’Algériens ont participé ce samedi matin à la grande-marche de la fidélité" sur le même itinéraire emprunté par des Algériens il y a tout juste 65 ans. Cette marche a vu la présence de M. Nouredine Bedoui, Wali de Sétif, M. Mohamed Cherif Abbas, ministre des Moudjahidines, Azzedine Mihoubi, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé de la Communication, Saïd Abadou, secrétaire général de l’Organisation Nationale des Moudjahidines, ainsi que de nombreuses personnalités algériennes et étrangères. Un hommage a été rendu aux victimes de ces massacres douloureux au mémorial Saal Bouzid.

La marche a été poursuivie par l’inauguration du salon du livre de Sétif au palais des expositions d’El Maabouda qui se poursuivra jusqu’au le 15 du mois en cours. Une fresque murale dédiée a Saal Bouzid a été inaugurée au niveau du siège de l’APC au centre ville de Setif. Un hommage a été rendu également au regretté Bachir Boumaza, ex-président du Conseil de la nation et ancien président de la Fondation du mai 1945.

« Les massacres du 8 mai 1945 furent l’un des épisodes les plus sanglants du long chemin de lutte, de souffrance et d’héroïsme parcouru par le peuple algérien, du premier jour de la colonisation jusqu’à la victoire » a déclaré le ministre des Moudjahidines, Mohamed-Cherif Abbas, à l’APS, lors de l’ouverture d’une conférence nationale sur-les prisons et les camps de détention durant la colonisation", organisée ce vendredi à l’université de Sétif.

http://www.youtube.com/watch?v=Ct6DSxkUOUU


Partager cet article :
24 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°68831 :
Toute cette “delegation d’officiel”s pour faire semblant alors que le projet de loi sur la criminalisaton du colonialisme a ete jete a la poubelle. Arrêtez votre hypocrisie et demagogie debile. Vous avez trahi les chouhada en gerant le pays avec la corrruption et la medicocrite. Et vous les avez trahis une seconde fois en se pliant devant le...nain Sarkozy.

Réponse de ali :

Remarque cette annee ; Absence lettre de Mr le President de la republique.

Réponse :

Bien dit mon frère, ils se moquent de nous et ils insultent nos chouhada en n’osant même pas voter une loi de condamnation du colonialisme. Ils sont tellement lâches qu’ils ne peuvent même pas demander la reconnaissance des crimes a la France. Ils ne peuvent demander ca de la France alors que Paris accueillent leurs enfants et leurs investissements. Donc foutez la paix a nos chouhada et laissez le peuple s’en occuper de leurs mémoires. Tout ce cirque est du tape a l’œil.

Réponse de hara kiri :

Valeureux hommes d’Algérie qui dénigré ce que font nos décideurs, vous n’avez même pas le courage de signer vos messages grrr, la peur vous tord le doigt. la jalousie vous consume de l’intérieur parce que ce que ce qui vous tiens le plus au coeur c’est d’être à djennane el mithak, eh ben non des coeurs noirs comme les vôtres n’en verrons même pas l’entrée !!!!
Sano/Madrid :
Monsieur Nabil, je vous remercie pour le commentaire et la video qui nous permettent d’être à jour de ce qui se passe dans notre chere ville qu’est Setif. Le but de mon ecrit est surtout de vous prier d’aller faire un tour du côté de bab Biskra, sous les arcades non loin de l’école laïque, exactement en face de l’ancienne pharmacie Ferhat Abbas. Là, il y a une victime oubliée des évènements du 8 mai 1945. Il avait perdu sa jambe ce jour la, alors qu’il avait a peine 7 ans. Il fuyait les balles prés de ain Fouara, malheureusemnt l’une d’elle l’atteindra à la porte de haret Michel ou il haibitait à l’epoque.Ce cas vivant des évènements n’a que le petit box 30x20cm de Chemma et Dokhane pour faire vivre sa nombreuse famille depuis les années 50. Il n’ y a pas un seul setifien qui ne le connaisse Tahar Fali. Un handicapé à vie qui ne sais ni lire ni écrire, encore moins connaitre ses droits. Sir nabil ayez la bonté d’y faire un tour pour essayez de le faire parler avant qu’il ne parte pour (...)

Réponse de BEGAGABDOU :

Monsieur NASRO pour de plus amples informations,je vous signale que ami -TAHAR L’MSILI- que je connais et que je respect en tant qu’ancien voisin des années 1950,fut blessé par un soldat Allemand en 1944.le tireur etait devant la mosquée- EL ATIK - et Ami TAHAR était assis devant la porte de -HARAT MICHEL-.Il n’a reçu ancune pension ni de la France ni de l’Algerie.JE lui passerai le bonjour de ta part.A bientot

Réponse :

Merci monsieur begag pour le rectificatif, j’aurais souhaité que la délégation officielle qui à défilé dans les artères de setif (pour la télévision !) se dirigea vers cet enfant du peuple (qu’il soit victime d’une balle allemande ou une balle française), ce qui compte pour moi c’est l’enfant qu’il était ? Que les officiels se mettent à sa place à 7 ans, lui qui a vu défiler devant lui tant d’évènements sans sa jambe.quelle est sa faute ? lui qui a tout perdu. Ou parcequ’il ne porte pas de costume cravate qu’il devient transparent. a bon entendeur...salut
zinou :
C’est le sixième article en 02 jours qui traite le même sujet, patata ,patati……..Seulement ,en Algérie on crève la faim, on se jette a la mer, fuyant la misere.les gens sont gouvernés par un groupe d’ignorants, incapables a rien, dépassés par le temps et la connaissance. Les gens s’habillent mal, se logent mal, il n’y a pas de routes, il n’y a pas de culture, il n’y a pas de savoir .La mort est partout, on se suicide, on s’entre tue,.... on est tellement désespéré que le seul remède reste le refuge à Dieu et à la religion. Le travail n’as pas de valeur, il faut voler pour vivre. Partout c’est sale même chez les ministres. Dites-moi !!!!Vous avez oubliez tous ces sujets et vous osez parler de Kabyle, d’arabe, de juif, de français, de 08 mai 45,de 17 octobre 61,de 05 juillet 62,de 16 avril, de 20mai ……….., de je ne sais qui, de je sais quoi ? Vous osez parler de l’islamisme, de berberisme, de colonialisme, de nazisme, de l’Aghiolisme (en kabyle),de tabghalite (Hachakoum ,bien sur)……..Dites moi quand on a (...)

Réponse de Braidji :

une pnensée profonde en ce jours sacré pour ceux qui ont payés de leurs vies pour une Algerie libre et prospére. Rahima allah Chouhada

Réponse de KADA :

Ils ont trahi nos CHOUHADA.Corruption,détournement de deniers publics à grande et terrorisme.Ignorant leur devoir consistant à faire incliner la France pour la reconnaissance de ses crimes contre l’humanité, transmis en directe par la télévision.De ce militaire français tuant à bout portant l’homme bédouen devant sa kheima et ses enfants par un 08 mai 1945 et tant d’autre.Ce militaire est-il encore vivant sur terre ? Il a bien passé le message à ses enfants,à la France entière et le monde entier.Peut-on rester indifférent.Je ne cri pas vengance ,mais tous les peuples sont égaux et ont le droit à la vie.la France de la liberté,égalité et fraternité doit respecter ces principes et reconnaitre ses crimes survenus le 08 mai 1945.Vive l’Algérie,ALLAH YARHEM CHOUHADA

Réponse de Claude Wolteche :

Respect !

Réponse de KHALI :

Monsieur le donneur de leçons d’intelectuel, regarde autour de toi , tu remarqueras que tous les pays honnorent leurs martyres, alors que toi tu t’indignes. Un arabe, un musulman ne poura jamai espèrer devenir un juifs ou un français (roumi) sauf cet arabe qui n’a pas de notion sur sa religion et qui est un fan des civilisations qui combattent et combaterons l’arabe et l’islame avec la complicité des traitres à leur identité. qu’ALLAH te guides dans le droit chemin et éclaire ton esprit pour que tu puissent disserner tes amis et tes ennemis. Il nous appartient en tant que peuple de forcer la main à nos dirigeants de manière pacifique à opter pour le développement du pays et la création d’emploi et promouvoir la recherche et tendre la main à ses enfants. enfin à faire en forte que le capital humain soit rébiliter et deviendra un facteur de développement de la nation tous en préservant votre religion et nottre (...)

Réponse de zinou :

@KHALI el makhli de sa tête Tiens ! il sait bien lire le monsieur ! Je croyais que j’étais seul avec monsieur « A »à défendre cet arabe musulman. Ou étiez vous quand les autres, pour ne pas les citer, insulter les arabes, l’islam et même BLASPHEMER ? Pourquoi vous n’avez pas réagi à leurs nombreux commentaires ? Vous avez maintenant du « nif » après avoir été un lâche et vous me reprocher d’avoir dit que l’Algérien doit vivre décemment quitte à être un juif ou un français ? Quelle lecture !! Vous devez peut être faire des cours de français ! Chez Mr Diaba s’il est encore vivant, ou Mr Chelil, Boulala, Amroune, Khalfa, Mme Alborna, Mr Pons……….si tu es Sétifien bien sur.

Réponse :

« Il nous appartient en tant que peuple de forcer la main à nos dirigeants » Il faut leur forcer le portefeuille Monsieur. Quant au patriotisme de 2010, pour 90% d’Algériens il ne vaut même pas un visa sans retour pour la France.
A LA MEMOIRE DE MON GRAND PERE :
POURQUOI A CHAQUE FOIS VOUS PARLEZ DE KHERRATA SANS FAIRE ALLUSION AUX AUTRES VILLAGES DE LA REGION ? OR LE NOM DE CETTE VILLE EST CITE HISTORIQUEMENT PARCE QUE A L’EPOQUE COLONIALE S’Y TROUVAIT LE SIEGE DE L’ARRONDISSEMENT (DAIRA) QUI ENGLOBAIT PERIGOVILLE (AIN EL KEBIRA) CHEVREUIL (BENI AZIZ) SILLEGUE (BENI FOUDA) AMOUCHAS ET BABORS (AVEC S A LA FIN) OU IL Y A EU LES PIRES MASSACRES SANS TEMOIN. ALORS AUX HISTORIENS DE CORRIGER CA ET NE PAS SE FOCALISER SUR CHAABET LEKHRA ET IGNORER NOS ANCETRES MARTYRES DES VILLAGES PRECITES.
laformiotodidac :
Présent/ Sur les terres libérées,/ Tes enfants,/ Dans la terre noire/ Leurs corps blanc,/ Espoir/ De terres retournées/ Ton présent. Héliopolis, 8 Mai 1945, Algérie. (Extrait du Voyage des Ombres Édition du Cygne)
smail :
Pourquoi tous ces tapages pour un évènement qui date depuis 65 ans ? Il y a seulement une décennie, 200.000 algériens ont été massacrés et ne font depuis l’objet d’aucune commémoration. Certainement parce qu’ils n’ont pas été tués par les français ou les américains.

Réponse de IBN MOUDJAHID :

Tu es en décalage horaire de 200 000 ans.

Réponse de A :

C’est vrai Smail. Très juste. Mais il ne faut pas pour autant oublier le 08 mai 1945. C’est ce jour que les Algériens étaient devenus indépendants dans leur tête.
Commentaire n°68967 :
Mascarade sans plus. On refuse jusqu’à présent le simple qualificatif de Chahid pour Saal Bouzid et plus encore on n’a même pas voulu voter la loi pour criminaliser la France pour les assissinats de 1945....
KHALI :
Sétif se souvient , sétif marche, les élus se souviennent, les élus refusent de promulger la loi portant criminalisation de la france. sétif leve la tête, les députés baissent la tête. sétif marche la t^te haute, la délégation officielle continue de tromper le peuple.

Réponse :

Et toi !la tete creuse !
didine :
En regardant cette image télé (en noir et blanc/ Mai 1945) de ce soldat français qui tirait sans pitié sur ce pauvre bédouin algérien sans défence devant sa tente....quel horreur ! ce n’est que la face de l’iceberg. Donc il est impératif de voter cette loi par l’APN, la France a demandé pardon aux Malgaches elle doit je dis bien elle doit le faire avec les Algériens.

Réponse :

le gouvernement algeriens et un etat mafieux qui lesse le peuple greve de fain ,,, dieu vous regarde dieu vous jujuras vous et votre famille leur viendra bientot ou sur terre ou en enfere

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus