Accueil > Evénements >

La Zlabia trop chère à Sétif

samedi 28 août 2010, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Dans un passé très récent, les prix pratiqués sur les pâtisseries orientales notamment la Zlabia, le Kalbellouz, et autre Ktaïf étaient à la portée de toutes les bourses et les sétifiens, toutes catégories sociales, se permettaient, sans peine aucune, l’achat de ces gâteaux, très prisés en période de jeûne. Hélas, les choses ne sont pas restées ainsi et fini les chaînes interminables d’acheteurs devant les « Zlabjia »,à l’approche de l’adhan du maghreb, car pour cette année, ce délice oriental tant prisé a fait un bond remarquable vers le haut, suite aux prix pratiqués sur les produits de base pour sa préparation (farine, l’huile, et le sucre) ; lesquelles denrées alimentaires de première nécessité d’ailleurs pour des pays consommateurs tel que le nôtre, les prix ont été pointues dans un sens irréversible.

En tout cas, certains artisans pâtissiers de Sétif ont manqué à l’appel dès le début du carême, eux qui n’ont pas raté une seule des années précédentes, préfèrent ne pas assister aux coups de gueules des clients en voyant le prix de 180 DA / kg placé sur les plateaux débordant de Zelabia. D’autres par contre ont du baissé le pris à 160 DA ; à défaut de preneurs, mais même à ce tarif cette pâtisserie demeure trop chère pour le consommateur.


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus