Accueil > Evénements >

Les balances de la fraude

lundi 30 août 2010, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

En ce mois de carême, l’activité commerciale « informelle » échappe au contrôle des brigades mixtes de la DCP, ou encore à ceux de l’office national de métrologie légale, dans la mesure où il ne figure pas sur la liste des commerces réglementés, soumis aux inspections périodique.

Cela demeure une réalité confirmée sur le terrain car ces services ne sont pas habilités à contrôler ces activités exercées illégalement et que leur mission reste limitée aux seuls détenteurs d’un registre de commerce. Il est donc évident que cette situation a favorisé ce type d’activités commerciales et l’usage d’instruments de mesure interdits, tels les balances électroniques et à ressorts qu’on trouve un peu partout dans les marchés publics de la ville de Sétif. Ces balances non conformes et parfois trafiquées par les pseudo- commerçants pour diminuer le poids de la marchandise servie. Comme c’est toujours le cas, les seules victimes de cette fraude généralisée, sont les consommateurs qui subissent, au su et au vu de tout le monde, le diktat et la loi de certains commerçants sans scrupules.


Partager cet article :
9 commentaire(s) publié(s)
DOUARESSOG :
Donc , si je comprends bien , Mr Khalil , vous insistez sur le fait qu’il ne faut pas être titulaire d’un registre de commerce pour échaper aux contrôles ! SI TOUT LE MONDE LISAIT VOS ARTICLES

Réponse :

les autorités et force publique laissent faire par crainte des émeutes

Réponse de algérien :

Bonjour, quand on entend cela. on devrait prier et prier et remrcier le tout puissant car des peuples ont été rayés de la carte et de l’histoire pour le défaut de peser et d’autres peuples pour leur mécréance et d’autres pour leur homosexualité et nous nous avons tout cela et dieu nous accorde se mésiricorde. Musulman get up stand up. Des frères sont entrain de souffrir car 1- les douanes ne font pas leur travail et des produits contrefaits entrent e nalgérie avec les problème de sécurité et ceux économiques 2- la DCP ne vérifie pas les pseudos commerçant ;3- la DCP ne dispose pas dem oyens pour veiller à la qualité des produits parce que parce que mais jusqu’à quand ??
Commentaire n°76481 :
“ces services ne sont pas habilités à contrôler ces activités exercées illégalement et que leur mission reste limitée aux seuls détenteurs d’un registre de commerce.” Cette phrase résume à elle seule le génie de la bureaucratie algérienne.
Merouane :
Il faut appeler un chat par son nom : tout cela est une conséquence de l’absence de l’Etat ! La seule autorité capable d’éradiquer ce genre de commerçants, qui sévissent partout dans le pays, est bien les forces de l’ordre. Seulement où est cette autorité ?? Merci quand même pour l’article.

Réponse :

l etat c est l image de peuple et en plus l etat ne peut pas etre par tous comme le soleil
Commentaire n°76484 :
le prix affiché ne correspont pas à la marchandise pesée ,à moins que le boucher ait oublié un zéro.

Réponse de noureddine-nb.esp :

salut a tous je crois moi que la balances il fait pas de fraude il ya quelqun qui manipule la balance si pas vrai ça au mois du ramadan.la hawla wala kaouata ila billah.salamo alaykoume saha shorkoume
Commentaire n°76564 :
Je laisse Dieu parler : Sourate 55 : Le Tout Miséricordieux (Ar-Rahman) 7. Et quant au ciel, Il l’a élevé bien haut. Et Il a établit la balance, 8. afin que vous ne transgressiez pas dans la pesée : 9. Donnez [toujours] le poids exact et ne faussez pas la pesée. Raby yahdina djami3ine

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus