Accueil > Evénements >

Les vêtements pour enfants : trop cher !

mercredi 8 septembre 2010, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Après un mois de privations, de prières et de bonnes œuvres, les musulmans fêtent l’Aïd El-Fitr, qui marque la fin du jeûne de ramadan. Les préparatifs de cette fête, qui coïncident avec la rentrée scolaire, se font dans un contexte d’inflation généralisée.

Les commerçants, dans leur grande majorité, se comportent comme les autres années. Le ramadan, mois de privations, engendre contradictoirement de folles dépenses liées à la hausse des prix des denrées de la circonstance : produits alimentaires mais aussi vestimentaires et autres. Les produits sont surestimés et les prix ont connu une augmentation de 30, 50 voire 100 %.

Il est de coutume dans notre pays que les enfants et même les adultes portent le jour de la fête des beaux habits. Le chef de foyer se croit obliger d’habiller toute la famille de neuf, malgré la montée des prix. « Pour cette fête, j’ai ma femme, nos cinq enfants et un de leur cousin à habiller. Je dois acheter des robes et des chaussures pour les 3 filles, des pantalons, des chemises et des chaussures pour les garçons, des habits pour madame et si possible un complet pour moi », déclare Hamid, un chef de famille rencontré au marché couvert de la ville. « Je constate que les prix des habits ont augmenté. Pour les robes par exemple que je payais à 2.500 ou 3.500 DA, selon la taille, les commerçants réclament aujourd’hui 3.250 à 4.450 DA. La hausse est de près de 30 %».
Il poursuit : « Les chaussures pour enfants, la robe et le complet qui coûtaient respectivement 2.500, 10.000 et 8.000 DA valent à présent 3.250, 11.500 et 9.000 DA » Comme beaucoup d’autres chefs de famille, il devra s’ajuster : « Mon revenu ne me permet pas de faire face à toutes ces dépenses. Je pense que je vais habiller les enfants. Madame et moi, en « chinois » ou bien, nous allons nous contenter de nos anciens habits. Surtout que la rentrée scolaire est pour très bientôt. Là aussi, c’est une autre source de dépenses », se ravise finalement Hamid.


Partager cet article :
9 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°77241 :
C’est la loi de l’offre et la demande.
1-2-3 :
mois de privation ???Mais vous dites n’importe quoi ! A moins que....
vérité :
les musulmans( algéeriens)se sont privés de quoi ? c’est le mois oû la consommation de produits alimentaires double !ce sont des statistiques officielles.
mami :
A la veille de chaque Aid el fitr, les prix des habits atteignent un seuil qui dépasse l’entendement et frise l’arnaque pure et simple. Les citoyens voient les commerçants comme des charognards qui n’hésitent pas à s’enrichir sur le dos de simples citoyens qu’on n’hésite pas à rouler dans la farine comme de vulgaires poissons.le simple citoyen subit (comme d’habitude) les conséquences d’un marché complètement incontrôlé au moment où les organismes censés les protéger se cachent derrière « la loi du marché libre » pour justifier leur inefficacité et complicité. Aid Said
beaumarchais :
Le Ramadhan et l’Aïd se chevauchent cette année encore avec la rentrée scolaire. Trois événements qui rognent la maigre bourse du pauvre citoyen .Quand la fraude n’est pas punie, tout peut arriver dans nos marchés. Les charognards de la distribution jonglent avec la loi de l’offre et de la demande qui se trouve davantage chamboulée durant ce mois de carême. Qu’allah nous vienne en aide et nous couvre de sa clémence. AIDKOUM MABROUK
mami :
Le Ramadhan et l’Aïd se chevauchent cette année encore avec la rentrée scolaire. Trois événements qui rognent la maigre bourse du pauvre citoyen .Quand la fraude n’est pas punie, tout peut arriver dans nos marchés. Les charognards de la distribution jonglent avec la loi de l’offre et de la demande qui se trouve davantage chamboulée durant ce mois de carême. Qu’allah nous vienne en aide et nous couvre de sa clémence. AIDKOUM MABROUK
b :
bien fait pour ce ghachi, vous n’avez pas vu des gens faire la queue pour le pain, lait, fruits, legumes, patisseries et meme la viande (j’ai vu la chaine pour la viande de mes propres yeux et parfois pas de viande chez les bouchers a partir de 15H), alors vetements chers moi je pense pas en voyant la route cileg fermée de jour comme de nuit par des centaines de personnes venues acheter tout et à n’importe quel prix. je souhaite la baguette nchallah à 100 da
asmae :
Pour vous rassurer Mr Mami ou Mr Beaumarchais ne comptez pas que Dieu vous vienne en aide car la devise est Aide toi le Ciel t aidera ! Apres un 2 eme mois de congé pour une majorité d Algériens puisqu ils travaillent au ralenti comment pensez vous que la crise disparaîtra !!! Continuons a rêver et bonne fête de Laid. Sans rancune
zinzin :
C’est quelconque comme article.on dirait que l’auteur vient de découvrir l’eau chaude....bonne fete à tous.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus