Accueil > Evénements >

Le lancement de la visioconférence à l’université de Sétif

lundi 18 octobre 2010, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

La cellule de télé-enseignement a vu le lancement officiel de la Visioconférence en exposant deux thèses de doctorat en Electrotechnique agencée dans le cadre d’une cotutelle au sein du laboratoire d’automatique et d’informatique Industrielle (LAII) de Poitiers (France) et du Laboratoire d’électronique de puissance et commande Industrielle (LEPCI) de l’université Ferhat Abbas de Sétif.

La première thèse portant le thème « filtrage actif triphasé pour charges non linéaires » fut présentée par M. Abdelmadjid CHAOUI, encadré par M. Jean-Paul GAUBERT. Quant à la seconde thèse présentée par M. BOUAFIA Abdelouahab, elle déverse sur les « techniques de commande prédictive et floue pour les systèmes d’électronique de puissance : application aux redresseurs ».

A noter que ces deux thèses, ont été dirigées par MM. Fateh KRIM et Laurent RAMBAULT. Le jury est composé de M. Mohamed MOSTEFAI, Professeur à l’Université de Sétif comme président, Toufik REKIOUA, Professeur à l’Université de Bejaia comme rapporteur avec M. Philippe LADOUX, Professeur à l’Institut National Polytechnique- ENSEEIHT de Toulouse. Le banc des examinateurs est composé du professeur Fateh KRIM, Laurent RAMBAULT, Maître de Conférences, HDR, à l’Université de Poitiers et Jean-Paul GAUBERT maître de conférences à l’Université de Poitiers également.


Partager cet article :
9 commentaire(s) publié(s)
poitiers86000 :
rakoum retard
Commentaire n°80539 :
Cela fait vraiment plaisir d’entendre ces bonnes nouvelles. Cela démontre la bonne qualité des travaux de recherche de l’université Ferhat Abbas, et notamment le dynamisme et la compétence du laboratoire LEPCI dirigé par le professeur F. Krim. Bonne courage et bonne continuation Professeur et félicitations aux nouveaux docteurs.
aba :
normal le mot magique en algerie. qui est responsable de quoi ? le système socialiste toujours en vigueur dans les esprits , tae el baylek. directeur dépassé gestion administrative de l’hopital, le laisser aller de tout le monde . et niveau tae lebled partout pareil. on est faienants et reveurs qu’ils viennent les chinois ou japonais ça change quoi ? pas grand chose on passe les maarifas au etrangers et les meskines au bouchers . alh yjib el khir
citoyenne :
Hadha ouiiine ! El hamdoulileh......
Commentaire n°80579 :
Quel exploit !!!!!
Commentaire n°80593 :
on arrive lentement au ilm el khayel dans le sens bras cassés ;bientôt pas la peine de se déranger l’hologramme s’en chargera bien....
mahmoud19 :
Techniques de commande prédictive et floue pour les systèmes d’électronique de puissance : application aux redresseurs » !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! avec mon respect pour les efforts fournis ca reste du baratin !!! qui peut me dire l’utilité pour notre pays ou notre industrie d’un tel sujet ? dites moi comment on va appliquer ca aux redresseurs et de quels redresseurs vous parlez ? Notre université toujours loin de la réalité de notre pays. c’est dommage !
anonyme :
De la poudre aux yeux ... Quand on sait pas , on la ferme !
khali :
les scientifiques de sétof n’ont pas inventé la machine à remoner le temps ni le fils à couper le beurre. cette technologie a été utilisé dans les années 90 ’années noires) par l’EPADE à annaba. cela fait partie de le vente du produit made in france, car je comprends par cet article et celui sur le LMD que nos universitaires cherchent les missions à l’étranger parqu’ils ne savent pas travailler, ni encadré une thèses de doctorat . le savoir est descendu aussi bas que le foot européen que le télé nationel nous fait avalé tous les jours Questions à 1 dinars : qui à regarder un match de foot d’équipes algériennes sur un chaine européeenne ? Qui à vue les fanions et le drapeau algériens brandit par des supporters européens ? moi , toi , lui : ils s’agit d’algériens vivant en europe en mal du pays. chutt ne dit pas ça , cela va déplaire aus mordus du foot qui n’ont aucune considèration pour la science et la (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus