Accueil > Evénements >

Jumelage entre Villeurbanne et El Eulma

lundi 25 octobre 2010, écrit par : El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

Le jumelage entre Villeurbanne, grande ville de la ceinture lyonnaise, et El Eulma, jadis village, devenu grande commune de la périphérie de Sétif, sera le premier jumelage en tant que tel jamais opéré entre une commune algérienne et une commune française.

C’est ce qu’il en est ressorti d’une récente table-ronde.
Samia Belaziz, adjointe au maire de Villeurbanne, déléguée à la coopération internationale, est la maîtresse d’œuvre du futur jumelage. Il s’appuie notamment sur la coopération décentralisée qui s’est déjà beaucoup développée entre le Grand Lyon (Lyon et commune limitrophes) et Sétif. Le chargé de mission de cette relation, Hafid El Maghnouji, devait en dresser un tableau édifiant, indiquant qu’un autre partenariat s’instruisait entre Lyon et Alger. Outre l’agence d’urbanisme, les transports publics ou encore le tramway, parmi les fruits les plus beaux de cette mission, il signale le projet d’un pôle de compétitivité qui s’installerait à Sétif, et travaillerait en liaison avec l’ensemble des bassins d’un réseau méditerranéen jumelés avec Lyon.

Linda Belaïdi, qui préside aux destinées de Maghreb business networking (Club Medax), replace le contexte de l’action entre opérateurs français (ou franco-algériens) et algériens. « Il faut s’ancrer dans une démarche collective », et ne pas s’engager dans des affaires à sens unique. « L’Algérie a des besoins énormes et consent des investissements énormes, mais il faut être présent. » Parlant de « culture d’haleine », la femme d’affaires estime qu’il faut « être face-à-face », dans des propositions qui « apportent des vrais emplois en Algérie, et par l’investissement des bénéfices en Algérie ». C’est du gagnant-gagnant qui peut largement être porté par des Franco-Algériens conscients des besoins de leur pays d’origine. Tout le contraire de ce que les économistes appellent le « one shot ». C’est ce que Jihad Belamri constate. Responsable de l’association Créacteur, qui appuie les projets des jeunes dans les cités, il est patron d’une société qui a une filiale en Algérie. « L’Algérie, il faut y aller avec une forte envie de rester, et de nouer des partenariats. A partir de zéro, on a pu créer à Alger Be Maghreb qui existe aujourd’hui encore. On a pris des parts de marché en luttant pied à pied contre les Chinois. »

Radia Mousli a aussi une forte envie du pays. Elle a tenté l’essai en travaillant pendant trois ans chez Cevital à Béjaïa. « J’ai été surprise par la qualité du niveau de compétences techniques, même s’il reste à valoriser la question management et gestion. » Pour aller en Algérie, reconnaît-elle maintenant qu’elle est revenue dans la région lyonnaise, « l’argent ne doit pas être la motivation principale. En revanche, il y a des opportunités à saisir dans les projets ambitieux sur lesquels on travaille ».
Un expatrié français a créé une société avec un Algérien, et il travaille depuis quelques mois à El Eulma dans le domaine de l’assainissement. « Maintenant, je pense, je vis, je mange, je dors à El Eulma », clame-t-il avec émotion. Milouka Hadj-Mimoune, présidente du centre social de Saint-Jean, lance un vrai cri du cœur : « La coopération et la réussite d’entreprises en Algérie doivent être un appel pour nos jeunes qui sont plein de compétences, mais souffrent ici du chômage.

Ce jumelage, on l’attendait et je pense que ça ira jusqu’au bout. On a besoin de cette énergie. » Vaste question sociale qu’une deuxième table ronde, sur les aspects « culture et citoyenneté » ne pouvait résoudre, tant le temps était limité. Le débat est en tous les cas ouvert pour ceux qui veulent s’imprégner de la réalité algérienne. Le jumelage promis entre Villeurbanne et El Eulma, loin du folklore habituel de ce type d’échanges, pourrait être un vecteur attractif. Coorganisateur de la rencontre, le Cercle des Algériens en Rhône-Alpes (CARA), qui n’en est pas à son coup d’essai, remettra le couvert d’une façon où d’une autre, particulièrement en 2011 pour célébrer son dixième anniversaire.

Walid Mebarek


Partager cet article :
39 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°81134 :
Jumeler entre l’ordre et le désordre. C’est vraiment inconcevable. c’est juste de la poudre dans les yeux.
EXILEE :
Je souhaite une bonne réussite aux deux villes, mais je reste pessimiste sur la suite, vu les problèmes de Villeurbanne et d’El- Eulma, l’avenir nous le dira ?
Rocky :
Il fallait jumeler el eulma avec Dubai..ca serait une bonne complementarité !
Rayan :
A anonyme:au lieu de faire des commentaires toujours débilisants sur ce site, je vous dit quil y’a un début à tout,les jumelages sont bénéfiques et cela permet de s’ouvrir aux autres cultures.L’apport de la communauté franco-algérienne au développement de notre pays ne peut-être que positive et les autres aussi.Marc Auréle disait:Au delà de toi est la source du bien,une source qui peut toujours jallir,si tu creuses toujours.A méditer.
al faik :
le titre parle d’el eulma puis on ne trouve pas el eulma dans l’article ça parle d’ailleur
ville 3ourbane :
comme ça ils pourront profiter de la competence de nos elus pour les appliquer a Villeurbanne pour qu’elle ressemble a El Eulma (poubelles , semi remoraque qui circulent en zone d’habitation , soudeurs , marchandises sur les trottoirs ,rues eventrees ,ect...)Ils auront du pain sur la planche pour nous copier je leur souhaite bien du plaisir.
khali :
jumelage entre deux villes deux cultures des personnes d’arrière pensée diférentes telle ets ce rapprochement qui pour les uns faire la connaissance des personalités (personnes alitées) pour avoir des visas alors que pour d’autres faire la connaissance des personnes alitées (personalités) pour faire du business et faire travailler leur jeunnes tout en exportant la culture du culte du français qui est audessus de l’algérien le fénéant
Commentaire n°81179 :
à quoi a servi le jumelage Sétif-Rennes ? qui a choisi ce jumelage ? Pourqoui pas un jumelage Sétif-Lyon ? du moment où la Région du Rhône compte 90/100 de la Wilaya de Sétif c.à.d.90 000 de nos compatriotes comme la déclaré le Maire du Dép. du Rhône lors de sa visite Sétif. A mons avis Lyon est plus bien placée que la ville de Rennes pour un jumelage fructuex,et avantageux pour notre Ville. Quand à El Eulma et Villeurbane je dirai bon vent ! !
Commentaire n°81190 :
Le complexe et la jalousie envers El-Eulma font dire à certains des conneries. Toutes les villes signent des ententes de jumellage ou est le problème. Chaque ville apporte quelque chose à l’autre.
????? :
C est moi qui ai propose la ville d El Eulma:Demandez le à Belaidi.Le maire et le chef de daira le savent puisque je leur en ai parle et donc fait les toutes premieres demarches il y a un peu plus de 2 ans.Cependant on n’a pas jugé utile de m’inviter aux rencontres organisees autant à Setif qu’à El Eulma.Comme vous le dites si bien BON VENT !Ghir yendj’hou !!!
Commentaire n°81192 :
lyon c’est sétif bis ?
jarbob el jimi :
alah yakhlef 3ala 3ami 3abed alah !.anhar ya bouguerasatarno !deviendra lyon !ya salam !
Skander-Washington, DC :
Ils pourront au moins leur remplacer les cameras volées des banques...
Commentaire n°81210 :
Le complexe et la jalousie envers El-Eulma font dire à certains des conneries. Toutes les villes signent des ententes de jumellage où est le problème. Chaque ville apporte quelque chose à l’autre.
Commentaire n°81215 :
ne pas oublier que Villeurbanne est la ville la plus israelienne de l’agglomération lyonnaise ???
bande de bougnoules :
Nous l’algerie on devrait etre jumelé avec l’afrique noir et encore c’est trop fort !!! Enfaite, une ville Européenne ne pourra jamais etre jumelée avec une ville Algerienne cauchemar. Tout ce que le prophète nous a enseigné,SAW, On fait tout le contraire alors que l’occident pratique plus l’islam que nous censés etre pays musulmans entre lait en poudre perimé, kidnapping d’enfant pour les organes et pleins d’autres choses encore. Je suis francais et vivant en Algerie ; sa fait un ans maintenant et malheuresement je n’ai rien trouver de positive. et je defis quiconque de me dire le contraire !!! salam aleikoum ciao !!
kan hna ou rah :
moi natif d’alger, et vivant à alger je vous dis BOUH 3likom, ils savent que el eulma ne peu grandir dans le sens culturel et autre bon sens, ils ne pensent qu’au PILOLO( argent) et des devises, win raki satarno la ville de mes parents que tellemnt habitha.......souvenir !!!!
Commentaire n°81254 :
Mais elle est déjà jumelée avec la chine !
Stif :
A Anonyme Ne pas oublier que Villeurbanne est la ville la plus israelienne de l’agglomération lyonnaise Et après ? Quel est le rapport avec l’article ? En quoi cette contribution peut faire avancer le débat ?
sétifien :
La photo est-celle d’El Eulma ? ce qui est sur ce n’est pas Villeurbanne ça...!!!???
bande de bougnoules :
Vous laisser meme pas mes commentaires passer tellement, il est veridique !!!
Commentaire n°81299 :
Mais je n’ai jamais imaginé que El-Eulma fait au tant de jaloux. Les gens travaillent, se débrouillent et s’enrichisssent et vous vous restez devant vos ordinateurs à dire des âneries.
Nob :
Jumeler à El-Eulma à Taïwan, serait plus judicieux, à la Sicile c’est encore mieux.
Nob :
cet Anonyme vient pourrir tous les sujets.
Commentaire n°81308 :
Nob … La pourriture sort de ta cervelle microscopique. Ta haine envers El-Eulma dévoile fidèlement ton niveau de pensée.
Commentaire n°81310 :
Nob … Tu veux que je te suis dans tes délires nauséabonds de haine, de jalousie et de complexe ?
نور :
صلو على النبي درتو فتنة بيناتكم كبرو عقولكم الله يهدينا أجمعين
Oumabdoullah :
Nour.... Amine. Et pour le français( bande de bougnoules) qui habite au bled depuis un an, et qui commence en avoir marre : on a toujours quelques chose qui nous fait tenir plus que tout, exp : la famille qui est La consolation, puis la religion qui est plus facile à pratiquer. Tenez bon, puis qu’Allah vous vienne et nous vienne en aide inchallah. Amine Allah Yaslah Halna...
Stif :
A sétifien, Si vous ne connaissez pas Villeurbanne, il aurait fallu vous abstenir. La photo est prise depuis le sommet de l’Hôtel de Ville de Villeurbanne. Au 1er plan, on distingue les Gratte-Ciel ainsi que l’Avenue Henri Barbusse. A Anonyme, T’as que ça à faire ???? Va polluer et deverser ta haine et ton ignorance sur d’autres sites. Ta place n’a rien à faire sur SI. Le gars parle de jalousie, complexe, MDR.
Commentaire n°81365 :
Stif Tu es vraiment atal. Anonyme n’est pas le surnom de quelqu’un. Ceux qui ne s’identifient pas sont des anonymes . Ce n’est pas parce que c’est écrit Anonyme que cela veut dire que c’est la même personne.
Commentaire n°81366 :
Ne pas oublier que Villeurbanne est la ville la plus israelienne de l’agglomération lyonnaise Et après ? Quel est le rapport avec l’article ? En quoi cette contribution peut faire avancer le débat ? Oui Villeurbanne est jumelée avec une ville israelienne et ce sont les juifs qui tiennent cette ville. Alors pour le débat le maire d’El Eulma sera convié à un diner avec le maire de BatYam ??? l’ambassadeur d’Israel ??? voilà pour le débat !
tandjaoui :
A Anonyme, merci bcp ,j’apprend avec toi bonne continuation.
Linda BELAIDI :
Bonjour à tous, je suis Linda BENKACEM BELAIDI, j’ai participé au lancement de ce projet, je suis originaire AIN AZEL, et non EL EULMA, mais j’ai souhaité apporter ma pierre à l’edifice, d’abord parceque le projet est porté par Samia BELAZIZ une elue engagée et motivée par ce jumelage, elle veillera à ce que ce jumelage soit bénéfique pour les 2 parties. Je tacherai pour ma part de developper le volet économique et entrepreunarial de ce jumelage, pour favoriser la création de partenariat entre entrepreuneurs de EL EULMA, et de la wilaya de SETIF avec des entreprises villeurbannaise, et lyonnaises Il y a aura toujours des frustrations et des deceptions, mais SVP, considerons que c est une opportunité de pouvoir se rapprocher, echanger et porter des projets serieux et constructifs. L’algerie a un patrimoine, une culture, un entreprenariat actif qui doivent rayonner en France, à commencer par ce jumelage, à VILLEURBANNE. Je resterais disponible et accepterais vos remarques, vos suggestions, et vos (...)
salam :
C’est bien de jumelée mais avec qui ? Des traficants qui ne pensent que pour leur interet, et qui prennent beaucoup d’argent ici pour le depenser dans les pays etrangers, El Eulma (dubai) il ya que du bas de gamme de la Chine. En France, il font tous pour que leurs pays s’améliore, soit meilleur. Il y a quelque jours sur el Khabar il disait qu’il on détourné mille milliards. Comment se developper dans ces cas la ????? Peut etre que la France apporterais des changements a El eulma, et j’en doute encore mais le contraire n’aporterais rien, alors que c’est censé etre dans les deux sens.
Commentaire n°81473 :
Mme Benkacem... Pourriez-vous nous dire quels sont les facteurs qui vous ont poussé à jumeler votre ville avec El-Eulma ?
AEK :
LE JUMELAGE PERMET AUX PERSONNES DES DEUX DE SE CONNATRE
Linda BELAIDI :
plusieurs raisons ont motivé le choix de EL EULMA, d’abord, il y a une forte communauté d’algeriens originaires de EL EULMA sur Villeurbanne, de plus, le profil de villeurbanne ressemble bcp à celui de EL EULMA (secteurs d activités, dynamisme, volonté politique...) je partage le fait, qu’un jumelage n’est reussi, que s’il arrive à être pragmatique et partagé. La popoulation de EL EULMA devra participer à ce jumelage qui est une aventure collective. J espere que nous pourrons tous contribuer à cela. à bientot
Linda BELAIDI :
Je voudrais repondre à Salam, pour moi il y a 2 categories de personnes, la categorie de ceux qui font les choses, et celle de ceux qui regardent faire. Peut etre que ce jumelage sera un echec, mais dès lors que je connais celle qui le porte et sa volonté d’en faire une vraie passerelle entre ces 2 villes, je veux etre optimiste et me dire qu ’il faut essayer. Votre colere est certainement justifiée. Un jumelage ce n est pas une reponse à un probleme algero algerien. Un jumelage c est tout simplement une passerelle entre 2 populations. Une ville francaise n a aucune lecon de gestion à donner à une ville algerienne, ni de jugement à porter. Nous souhaitons un rapprochement par la culture, par la jeunesse, et par leconomie. Les petites actions portent souvent leurs fruits, dès lors que la volonté et les objectifs sont portés collectivement . Essayons, et nous verrons, si notre optimiste a eu tord ou raison de (...)
salam :
A Linda BELAIDI, Oui je suis d’accord,mais faudrait déjà commencer par le civisme, il y a beaucoup de travail a faire, t’es une algerienne et je le suis donc on sais de quoi on parle. Puis il faut de la motivation de la population de El Eulma pas seulement 2 ou 3 personnes, pour que sa puissent marcher en sachant que une grande partie de la population souhaite partir vivre a l’étranger. De plus en Algérie il n’y pas de justice.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus