Accueil > Evénements >

Sétif commémore le 1er Novembre 54

mardi 2 novembre 2010, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Dans la nuit du 31 octobre 1954, l’Algérie est secouée par une série d’attentats commis en divers endroits du territoire, menée par le FLN et qui marquera le déclenchement de la guerre d’Algérie. 56 ans après, tout le peuple commémore cet anniversaire très cher au cœur de tout algérien. A l’instar de toutes les régions du pays, Sétif commémore cet 56e anniversaire du déclenchement de la révolution en mettant en place un riche et varié programme de festivités.

Après le rituel dépôt de gerbe de fleurs à Makam Echahid, Les autorités locales, chapeautées par le wali de Sétif ont procédé à l’inauguration du salon national de la philatélie organisée conjointement par la mairie de Sétif et l’association « Fouara-philatélie » au niveau de la salle des fêtes de la ville. M. Zoukh a ensuite donné le coup d’envoi pour la course organisée pour la circonstance par la DJS de Sétif et qui a regroupé pas moins de 120 participants venus des différentes régions de la wilaya. Après quoi, la délégation s’est rendue à la cité urbaine pour baptiser deux nouvelles cités aux noms des chahids ; Abdelkrim Derrache et Maâcha Cherifi.


Partager cet article :
14 commentaire(s) publié(s)
vartanov :
Eux c’étaient des hommes, pas des lâches !
douadi :
Elli fette mette wa elle dhikrayette inssiha,allah yarhame el chouhada meme celle de 5 octobre 88 eux aussi ils ont manefesté pour réclamer leur droit de l’homme.
Commentaire n°81733 :
Où est le peuple dans ces célébrations. Des autorités locales, des khobziztes, des gâteaux et du gazouz. C’est comme ca que l’Algérie indépendante manifeste sa reconnaissance envers les chouhadas. Ces gouvernants incompétents ont fait dégoûter le peuple au point qu’il se dissocie de ces célébrations officielles. Il se sent pas concerné. Il ne se reconnaît plus. Il est marginalisé alors que c’est lui le héros. Un jour férié comme tous les autres. Une indifférence générale. Même les officiels qui le célèbrent le font sans grande conviction. C’est un rituel obligatoire imposé par leurs fonctions. Tant que l’histoire est privatisée par une bande de corrompus et de démagogues, les célébrations du 1er novembre et autres fêtes nationales continueront dans la meme veine.
ilies :
les martyrs sont morts pour l’esprit d’égalité, de justice social,de droit etc... or l’’algerie est riche mais les algériens sont pauvre, seule une minorité,opportuniste pret a dégainer a assassiné profite de la mane des richesses du pays. une grande majorité de généraux, d’elite sont des anciens harkis, et on jusqu’a ce jour la double nationalité, avec des comptes en banque dans les banques suisse et française, le peuple créve et les pourris sont de plus en plus riche, trafic en toute impunité, contrebande,etc.. a quand un tribunal populaire, pour juger les spoliateurs.
seti19@hotmail.fr :
Vous avez raison douadi pourquoi ils ne nous communiquent jamais le nombre de mort des manifestants du 5 octobre 88 Ah oui c’est un tabou de parler du massacre de nos manifestants
ombilel :
assalam alaikom mr douadi vous penser a la generation a venir il faut bien qu il connaisse l histoire de leur pays alor mon cher monsieur ne dite pa elli fette mette
maya :
à anonyme 02/11/2010 15:15 tu te demandes ou est le peuple ,ce peuple combattant n’en peut plus ,il s’est tu car il en a ras le bol ,c’est un peuple libre qui aime vivre dans la dignité,il s’est toujours revolté contre les divers envahisseurs qui voulaient l’asservir ,mais en vain ;mourir etait mille fois mieux que vivre pietiné sous un occupant,ce peuple en a marre qu’on parle , qu’on decide en son nom ,il hait l’hypocrisie,cependant ,il n’a pas les clés en main ,il a beaucoup à dire ,mais ,personne ne veut entendre parler de ses soucis,il a baissé les bras :il n’a pas le choix ,vive lALGERIE et les HONNETES ALGERIENS salam
el menouar :
Cher ombilel ,les chouhadas allah yarhamhom sont mort pour que notre generation ont la belle vie et pas le contraire. l’histoire de l’almgerie est falcifier on a bas besoin de la connaitre.
maya :
à douadi mashi kol dhikra nansouha en un claquement de doigts ,Les martyrs sont morts pour :ALLAH EST GRAND ,puis pour que l’algerie soit enfin libre ,meme les algeriens vivant en france n’ont pas echappé au massacre en octobre 1961 ; comment veux -tu que ça s’oublie ?notre peuple a tellement souffert ; ça fait partie de notre histoire et de nos vaillants martyrs qui l’ont ecrit de leur sang ,la liberté ne fut pas un cadeau ;si toi et moi respirons l’air libre ,c’est grace à eux aprés DIEU ,lui seul sait bien recompenser les ayant droit .
Commentaire n°81825 :
les laches sont parmi vous et pour nous vive la france au moins en est franc tahiya franca
maya :
à anonyme du 03/11/2010 19:12 si tu cries à perdre la voix pour que la france vive ,tu te fatigues pour rien parceque celle -ci n’a rien à foutre des gens comme toi,elle ne se rend meme pas compte de ton existence ,les laches sont ceux qui se vendent à l’autre qui les repugne ,car il connait leur bassesse ;il ne peut les croire ,donc ,jamais il ne leur fait confiance, je le repete :vive l’ALGERIE et les HONNETES ALGERIENS ,les FIDELES au pays aussi ;si aimer son propre pays est une lacheté ,qu’est ce qu’est le courage,alors ? salam
magraoui :
j’aime mon pays et je suis fier d’etre un algerien ,,qui veux la france pourquoi il reste ici ,,,,,take your furniture and show us ur back ,,we don’t need you here ,,,go to change your name and u’ll be without nationality is better for you ............ ; ; ;
Commentaire n°81959 :
Magraoui tu parles comme le fasciste Sarkozy. Lui aussi disait celui qui n’ime pas la France la quitte
yolanda :
bonjour à tous ! le principal dans ce pays n est pas de célébrer des dates historiques en posant des fleurs et en posant aussi devant les cameras en nous saoulant de discours creux ( ce sont les memes phrases chaque annee ). Les chouhadas sont morts pour la gloire du pays et pour la gloire de Dieu point final , il faut avancer maintenant et faire avancer le pays qui ne fait que regresser dans tous les domaines .Ceux qui ont donné leur vie pour nous doivent nous maudire dans leurs tombes et c est vrai ce n est pas de ce pays qu ils ont revé, un pays reduit a pire qu à la case depart c est dommage que nous ayons mérité cela un pays plein de richesses , une jeunesse extraordinaire qui ne demande qu à travailler , mais hélas ce pays est tombé entre les mains de pilleurs, de vandales , d assoiffes et d escrocs bref de la mafia , donc, que faire de ces célébrations , si à coté on tue le peuple on l affame , on l appauvrit on l exclut on le neglige on ne le (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus