Accueil > Evénements >

Education de Sétif : Un programme riche durant ces vacances d’hiver

mercredi 29 décembre 2010, écrit par : K. Khaled, mis en ligne par : Boutebna N.

Dans le cadre de la prise en charge des meilleurs élèves et afin de préserver la wilaya de Sétif dans les premières places enregistrées depuis plusieurs années, la direction de l’éducation de Sétif a organisé jeudi dernier au lycée Malika Gaid une prise en charge au profil de 200 lycéens de la 3e année qui ont obtenu une moyenne supérieure a 14/20 repartis en groupes selon leurs filières. Ces élèves bénéficient durant une semaine de ces vacances d’hiver d’une formation assurée par les meilleurs enseignants sélectionnés de plusieurs lycées de la wilaya. Des sorties pédagogiques et de détentes sont aussi programmées durant cette semaine.

D’autre part, le lycée Ben Rachik de la ville de Sétif abrite du 19 au 30 du mois en cours la première session consacrée pour la formation des professeurs qui réussi lors du dernier concours. En effet, 94 enseignants du primaire dont 64 en langue arabe et 30 en français, bénéficieront d’une formation en sociologie, la législation scolaire, informatique. 51 enseignants du moyen en langue arabe, éducation sportive et mathématique bénéficieront d’une formation encadrée par les inspecteurs du primaire et ceux du Moyen. Ces enseignants rejoindront leurs établissements ou ils ont été recrute a partir du 3 janvier prochain. Une autre formation complémentaire est prévue pour les vacances du printemps.


Partager cet article :
21 commentaire(s) publié(s)
samir-milan :
bon initiative,car la direction de l’education si la photo est nouvelle,ella bousoin d’un bidon de penture,et si vous n’aviez pas de l’argent ,je vous donne 100 euro wa sbghouha,meme les potaux d’electricite,walahi 3aib,meme la couleur j’ais note que sellement les pays arabes y moutou 3ala la couleur blanche,meme la robe blanche a change sa couleur !nous sommes en 2011 !
Commentaire n°85629 :
reponse a samir de milan ;pour tes 100euros tu peux les garder pour toi.Comme ça t’iviteras de aller manger a la croix rouge
Bachendi :
Vous dites cher Monsieur que les élèves qui ont eu 14/20 mais ma fille a eu plus de 15/20 mais n’a pas été convoquée donc soit un oubli oubien à la tete du client. Cela s’est passé au lyçée IBN Khaldoun de sétif. Il serait souhaitable d’aider ces enfants en organisant des séances d’étude de sujets d’examens mieux que de faire de la fantazia.
1+1= ? :
La formation on ne la connait que trop bien..Comme tant d’autres qui l’ont précédée ce ne sera que du bidon et elle ne brillera que par les frais alloués en progression géométrique en allant de la base au sommet.
Commentaire n°85667 :
En Algérie, on commence toujours par l’inverse. Pourquoi ne pas organiser des séances pour des élèves en difficulté afin de leur permettre d’améliorer leurs niveaux et accroitre leurs chances dans les examens . Mais non, le directeur de l’éducation veut que sa wilaya soit bien classée au niveau national pour récolter les honneurs. C’est une démarche complètement élitiste.
flek :
De quel niveau et de quelle amélioration de niveau parlez-vous ? cela s’ils ont un niveau par rapport à leur congénères dans le reste du monde, mise à part quelques uns d’entre eux. La situation actuelle est alarmante et catastrophique. Il suffit juste de regarder les programmes enseignés et le niveau intellectuel des élèves. Pour la plupart , ils sont nuls en tout et se vantent d’avoir eu telle et telle moyenne. Cependant une chose est sure, ils sont tous excellents en tchat et en envoi de textos. On aurait du l’appeler le ministère de mal-éducation national
enidid :
C’est une bonne chose, mais il fallait faire participer tous les élèves ayant eu une note supérieure à 14/20. Cela s’est passé autrement au lycée Ibn-Khaldoun, monsieur le proviseur s’est permis le luxe de sélectionner seulement ceux qui ont eu une moyenne supérieure à 16/20. Quel GACHIS !!!
Commentaire n°85692 :
MONSIEUR BACHENDI ESSAYEZ DE VOUS RAPPROCHER DU SERVICE DE LA SCOLARITÉ OU DU SECRETAIRE GENERAL AU NIVEAU DE LA DIRECTION DE L’ÉDUCATION.
enseignante :
galouli la reprise le 3 janvier machi le 2 c vrai wella radio trotoir ? je veux 1 réponse mé avant le 2 ;et bounani 2011 A tous les algeriens.
katia nice :
a samir de milan jayabli rabi takrah labled tguata3 trop j’espère que vous êtes un algerien ? et les 100€ vous les guardes pour vous
Secateur :
Et les élèves qui ont des notes en dessous de 14/20, vous ne vous en occupez plus ? Il me semble que ce sont ceux là qu’il faut prendre en charge. Ce sont ceux là qu’il faut accompagner. Il me semble que les lycéens avec des moyennes superieures a 14/20, sont deja bien entourés et sont issus d’un milieu familial bien equilibré. Les parents sont certainement très investis dans l’éducation de leurs enfants. Tout le monde sait que les enfants de cadres ont presque 4 fois plus de chance de réussir que les enfants d‘ouvrier. Pourquoi donc ne pas prendre en charge les lycéens issus de ces milieux défavorisés et leur organiser des sorties pédagogiques et de détente à eux aussi ?
Commentaire n°85720 :
@ Secateur comme je l’ai souligné précédemment, c’est une démarche orchestrée et intéressée visant a réaliser de bons résultats aux examens et cela pour faire la gloire du directeur de l’éducation. Améliorer les résultats du reste des élèves et surtout de la couche populace, c’est le dernier souci de ce pédagogique
Commentaire n°85725 :
@ Secateur comme je l’ai souligné précédemment, c’est une démarche orchestrée et intéressée visant a réaliser de bons résultats aux examens et cela pour faire la gloire du directeur de l’éducation. Améliorer les résultats du reste des élèves et surtout de la couche populace, c’est le dernier souci de ce pédagogue
bouaroua :
bravo bonne initaitive inchaallah ca dure
Secateur :
Moi je pense qu’il faut les 2. Il faut un sou­tien par­ti­cu­lier aux élèves supé­rieu­re­ment doués, ou à fort poten­tiel. Afin de déve­lop­per les apti­tudes de cer­tains enfants, dans des matières dites théo­riques (mathé­ma­tiques, physique, langues...) ou plus pra­tiques (musique, sport...),l’aide maté­rielle et l’implication de pro­fes­seurs spé­cia­li­sés per­met­ d’offrir à ces élèves un réel plus par rap­port à l’offre de base de l’école : suivi per­son­na­lisé, sor­ties éduca­tives par­ti­cu­lières, cours sup­plé­men­taires avec des défis adap­tés à leur niveau... Il faut pas non plus oublier d’apporter de l’aide aux élèves en difficulté.
chihiro :
Je trouve que c’est vraiment con, car c’est les eleves qui ont une basse moyenne qui ont besoin de c’est cours, pas le contraine
Commentaire n°85804 :
Une formation assurée par les meilleurs enseignants au élèves qui on eu une moyenne supérieur a 14/20 Alors elle aurait due être faite pour les élèves au dessous de la moyenne 14/20 Pourquoi ?
Commentaire n°85810 :
UNE FORMATION POUR LES BONS ???????ILS SONT BONS ILS N’ONT PAS BESOIN DE FORMATION.ILFAUT PLUTOT PENSER AUX MOINS BONS ET LES AIDER A AMELIORER LEUR NIVEAU
laid/loucif :
Je partage entièrement votre avis MR /Me secateur et merçi pour votre analyse objective.
Commentaire n°85854 :
@ Secateur ... les 2 groupes ? ça serait l’idéal. Mais a défaut, il serait plus judicieux et plus juste d’aider les élèves en difficulté,, sauf si le but est de créer deux catégories d’élèves (les meilleurs et les cancres) et surtout si le but de tout cet exercice est de réaliser des résultats et de bons scores au niveau national pour permettre la promotion du directeur de l’éducation.
khali :
Je me demande sur quelle base ont été choisi les élèves, des lycées de la willaya de Sétif, pris en charge durant cette pause hivernale. Mes interrogations tirent leur source de la réalité que vie les lycées de la ville d’El Eulma et particulièrement le lycée INB BABIS ex technicum, sis route de Batna, dont les élèves n’ont pas eu droit à Connaîtreles résultats de ce semestre : l’explication donnée par la direction est la suivante 1- en quoi les résultats peuvent vous intéresser (déclaration de la direction aux lycéens qui ont osés demandés leur bulletins) 2- d’autres sources avancent que les conseils de classes n’ont pas été tenus ? Autres temps autres moeurs : les horaires dans ce lycées sont fixés comme suit Matin de 8 h 20 à 11h 45 Soir de 14 h 15 à 16 h 50 Ces horaires sont valables tous les jours Quant au personnel exerçant dans ce lycée les horaires sont assez flexibles et élastique : ils sortent et entre comme dans une écu..... Qui est responsable dans cet établissement éducatif, personne sauf le (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus