Accueil > Evénements >

Un député brûle le feu rouge et l’autre change le décor….de son bureau !!!

lundi 17 janvier 2011, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

En assistant à une scène du moins insolite, sous d’autres ceux où la démocratie et l’échelle des valeurs est respectée par tout citoyen, quelque soit son rang dans la société, malheureusement cela s’est rendu chez nous, par la force des choses, dans la réglette par l’adjectif qualifiant ; « Normal ». Ainsi, un député de la wilaya de Sétif, censé donner l’exemple de par son comportement civique et civilisé, a osé, et dans l’impunité totale, « brûler » le feu rouge situé dans le boulevard de l’ALN en plein centre-ville de Sétif, sans même mettre la ceinture de sécurité, parce que cela bousillera sans doute sa jolie cravate fluorescente, et son costume « kaki ». Ce député a délibérément « grillé » par cet acte toutes les lois de la république qu’il a lui-même « levé la main » pour les faire passer. Au su et au vu de l’agent de l’ordre sur place et de nombreux citoyens automobilistes présents, ce « chauffard » mandaté, avec sa bolide payée par « facilité », un avantage parmi tant accordés au gens de l’hémicycle, a faillit causé un terrible accident sur les lieux, du fait que la circulation était, ce jour-ci, très gluante.

Devant cette attristante scène, ma mémoire a fait une brève fugue à cette histoire de parlementaire belge qui se nomme Mercedes Van Volcem, a qui la commission des poursuites du Parlement flamand lui a levé l’immunité parce qu’elle a brûlé un feu rouge. Une sanction visée par une procédure du procureur de Bruges à l’époque, afin de ne pas donner l’impression que les parlementaires sont au-dessus de la loi…

Même sujet mais autre décor. En feuilletant la presse nationale, on s’est aperçu qu’une autre parlementaire de Sétif s’est distinguée ces jours-ci par ses sorties publicitaires en s’accaparant des manchettes des « une » des journaux, sa photo affichée, tout en informant un public bien précis et non pas les citoyens -parce que, en aucun cas le mot « citoyen » n’est mentionné dans l’annonce- du changement d’adresse de son bureau…parlementaire !!! Dans la même annonce, la parlementaire, appelle les autorités du pays a mettre tous les moyens nécessaires pour prendre en charge les ressortissants étrangers ….en Somalie !!!

Ainsi se limite donc la mission de nos députés car tout va bien dans notre wilaya…et on se permet même de donner des solutions aux problèmes de la haute sphère de la diplomatie car de Hammam sokhna à Drâa Kebil en passant par Babors et Boutaleb, tout le monde est beau, tout le monde est gentil…

Et comme disait le vieil adage sétifien : « Ki sidi Ki Jouadou Ki laama Ki Gouadou… » je vous laisse le soins de traduire…


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus