Accueil > Evénements >

Distribution de cadeaux aux services de la pédiatrie et de la chirurgie infantile

lundi 14 février 2011, écrit par : A. Nedjar.Sétif info, mis en ligne par : Boutebna N.

Organisée à l’occasion de la fête du Mouloud Ennabaoui et,à l’initiative tout à fait privée d’un groupe de jeunes composé pour l’essentiel de Mimi, Wahid, Farouk, Rima, Lamia, Nanou, Nari et Nabil, une sympathique visite du service de la pédiatrie et de la chirurgie infantile de l’hôpital « Mère et enfant » de Sétif ,à vu la distribution de cadeaux aux enfants et nourrissons malades admis en traitement.

La joie et le bonheur se lisaient t dans les yeux de ces petits anges qui, en plus des présents, ils se sont vus appliquer du henné comme pour ne pas parer aux règles de la tradition.

L’émotion se lisait tant dans les yeux de certaines jeunes mamans présentes, qui faisaient office de garde malades qu’auprès du personnel médical qui s’affairait sans relâche pour soulager et calmer les douleurs de certains autres enfants qu’héberge ce service qui ne désemplit pas.

Le hasard voulait qu’au même moment, nous croisions le professeur Soualili qui était en plein exercice. Il loua bien entendu l’initiative et félicita ce groupe désintéressé.

Il profita en même temps de la rencontre pour signifier également toute sa colère où, disait il :
la situation du service est peu reluisante au regard des besoins énormes. Tenez, regardez cette table, tapant rageusement dessus, elle a plus de 40 ans d’âge, à coté de ces lits complètement désarticulés et datant d’avant guerre. Je ne cesse de réclamer des moyens, de le dire et de le répéter mais ,j’ai l’impression de crier tout seul comme dans le désert ou de prêcher un convertit. L’exigüité des lieux et les moyens opérationnels mis en œuvre sont insuffisants et disproportionnés au regard des besoins pour répondre efficacement à toutes les sollicitations. Voici , désignant un petit garçon sur une table de traitement ,c’est un grand brulé venu de la région de M’Sila ,cet autre est arrivé à dos de cheval d’Iraguen pendant les chutes neiges ,d’autres enfants que vous voyez derrières ces vitres ont subit de très lourdes opérations ,miraculeusement réussies ,grâce à la dextérité des praticiens et à la mobilisation des équipes . Pour le manques de ces moyens ,le service s’est vu vider de 10 de ses maitres assistants qui exercent tous à l’étranger maintenant.

A travers un long soupire, le professeur Soualili qui a largement entamé sa carrière, il exprima tout aussi sa douleur à lui et sa rage pour dire :
Pourtant,les solutions qui freinent le développement de la médecine existent bel et bien pour lever les obstacles. Cela ne semble point préoccuper outre mesure les décideurs.
Et puis, nous observons le reflux inverse de patients qui reviennent maintenant vers les structures hospitalières publiques car en vérité, c’est elles qui disposent de moyens lourds d’interventions. Combien de fois avons-nous agit pour sauver ces patients jeunes ou moins jeunes, transférés des structures privées dans des états critiques ?

Enfin ,qu’en est-il de cette histoire qui ,après de très longues années d’études ,après le service national ,on vient à exiger encore à ces « jeunes vieux » promus spécialistes , l’obligation d’exercer dans un service public le plus souvent mal structuré , huit autres longues années ? Tous ces ingrédients sont des facteurs démobilisateurs qui compliquent davantage notre quotidien très délicats du reste comme vous le constatez.

Ahuris devant l’étalage de tant de complaisances dans la politique sanitaire pour le moins incongrue ou sujette à caution, nous avons été tout autant ébahis, surpris et même admiratifs pour la mobilisation des personnels exerçant dans ce contexte où certains le font bénévolement ,affirment les visiteurs .

A la question de savoir pourquoi Sétif ne dispose pas d’un grand service pour les grands grands brulés ou de « brulologie » comme il nous a corrigé ?Sa réponse fut brève et cinglante. Cela fait 20 ans que nous le réclamons !

En tout état de cause, les visiteuses et visiteurs ont été toutes et tous comblés par les sourires des ces enfants qui, loin de se douter de l’ignominie des moins jeunes, continueront certainement à espérer à des guérisons rapides et complètes.

Nombreux parmi ces enfants seront en permission chez eux ce soir pour fêter en famille le Mouloud Ennabaoui .La pensée du groupe va aux autres qui n’auront pas eu ce privilège.


Partager cet article :
30 commentaire(s) publié(s)
Wahid :
un énorme merci a tous les donateurs qui ont participé a cette action. espérant une continuité et l’application de tout le monde pour une Algérie meilleur
mimi :
merci nabil trés touchant ton article méme si les images des enfants malades nous honteront pendant un long moment,le sourir et la joie apportée par les simple présents nous a fait bcp d’éffet et nous a encourager a organiser d’autres activitées...
rima :
merci nabil merci les jeunes grâce a vous les enfants malades ont eu un moment de bonheur en un jour spéciale et ont pus oubliés leur mal pendant un moments ...
nanou :
superbe photos ! ça fait plaisir de voir leur sourir rabi yachfihoum et nchallah on continuera dans d’autres centres un grand merci a mon groupe ainsi qu’à toute l’équipe de Setif info
Nabil :
Merci a Mimi, Wahid, Farouk, Rima, Lamia, Nanou et Nari. Grace a vous les enfants sont heureux ce soir
Ali, Lyon :
Bravo les jeunes, ca fait un grand plaisir de lire ce genre d’initiatives, continuez !
1-2-3 :
On commence à constituer une société au sens sociologique du terme ! Chacun selon ses convictions mais le résultat est le même.Bravo pour les initiateurs et à ceux qui y ont contribué de près ou de loin !Qu’on se rappelle le hadith qodossi qui dit entre autre : ياعبدي مرضت و لم تعدني .قيل كيف أعودك و أنت رب العالمين،مرض عبدي فلان و لم تعده..... أو كما قال عليه السلام.
le vrai sourir :
C’est ça le fait de faire participer les malades au Mawlid ; merçi Nabil ;Wahid et tous les autres vous au moins vous le faites pour les malades et non le folklore. Vous etes tous des cadres universitaires et on sait que vous etes au moins honnetes.Par contre d’autres pour ne pas citer de noms font du bruit pour faire plaisir aux responsables et pour se frayer un chemin dans la société au nom des orphelins.Par de commerce sur le dos des orphelins !!!!!! Merçi NABIL & WAHID vous avez un bon coeur.
sabi 19000 :
Un énorme merci a tous ceux qui ont contribué a ce géste plein de bonne foie , que cette journée réste parmi tant d’autres.Vous avez donné le sourire aux enfants malades.C’est un géste noble de la part des jeunes, c’est tout a votre honneur.On voit qu’on est dans une direction de changements et de métamorphose.Bonne continuité,réstez fidéles et bonne fête a tous, encore milles merci a vous.
lamia :
que dieu guérisse ces petit bout de chou,et nous laisse tjrs en bonne santé inchallah
ben narimene :
c était un pure plaisir de partager ça avec les enfants et avec vous les amis merci a ts c t une joie de voir les enfants aussi heureux le total bonheur au fait
Farouk :
Merci à tout le monde de m’avoir permis de contribuer à cette action humanitaire qui a pu faire sourire ces enfants , et toucher mon coeur .........merci à setif info .
khali :
c’est ça l’islam bravo aux initiateurs , aux donateurs, aux responsables de l’hôpital qui ont accodré le droit de visites salam
gymna :
Merci à la gentillesse des gens qui ont encore du coeur sur cette terre
imad :
ya3tikom saha, et rabi yechihom yechfi ga3 les malades. encore merci pour le geste....vraiment un grand plaisir de voir que wled et bnate el familya mazalhom yexistiw.
!!!!!! :
beaucoup de pub pour 3fois rien..............faire des choses :oui,le crier sur tout les toits pour que tout le monde le sache c’est bien setif info a bon entendeur....
UbuDz :
Merci et BRAVO ! Mimi, Wahid, Farouk, Rima, Lamia, Nanou, Nari et Nabil, et les non cités, aussi à l’ensemble du groupe bénévole mobilisé du service pour ce bien-fait. Le Ciel vous le rendra ! Ca rame toujours Dieu Merci ! la barque ne c’est pas arrèté... Un point pour vous aussi A. Nedjar : un article qui donne de la chère de poule et satisfecit, beau boulot.
douda :
C’est vrai c’est beau de voir le sourire sur les visages angéliques mais quand on veut faire du bien on ne le crie pas sur tout les toits vous perdez des points donateurs identifiés j’espère que le Bon Dieu vous le rendra reste à savoir
Un donateur :
a DOUDA, Ce n’est pas grave pour les points (hassanates), on a fait ce geste juste pour le bonheur des enfants, on attend rien comme récompense.
sabi 19000 :
A DOUDA AU LIEU DE CRITIQUER LES AUTRES MA CHERE FAITES EN COMME EUX ,ET ALLEZ FAIRE UN GESTE POUE CES PETITS.LES DONNATEURS N’ONT PAS FAIT CE GESTE POUR ATTIRER L’ATTENTION DES AUTRES ,MAIS POUR FAIRE AGIR DES GENS COMME VOUS QUI SONT DANS L’IGNORANCE ET QUI SE PERMETTENT DE CRITIQUER EN PLUS DE CA. RETROUSSEZ VOS MANCHES ET ALLEZ FAIRE COMME EUX POUR REDONNER LE SOURIRE POUR CES PETITS ANGES. LA CRITIQUE EST FACILE MAIS L’ART EST DIFFICIL.LOL
Commentaire n°91048 :
Douda, tu as eu l’occasion de te taire lorsque tu ne peux rien faire.L’action du groupe de jeunes est à valoriser pour donner l’exemple de ceux qui sont prêt à donner,à partager sans aucune contre partie même s’il en ont eu une qui consiste à recevoir un petit sourire d’enfant à coté de votre poison qui ne les tuera certainement pas. voyez vous encore une fois le mal ne provient pas du groupe !
Commentaire n°91049 :
@ douda, Faites un geste pour la prochaine fois.Donnez et vous avez l’assurance que votre nom ne sera pas cité
!!!!!! :
oui douda !!!on donne aux enfants et on met nos photos pour que tt le monde le sache !!! on a déjà eu l’habitude de ça ds ce site mais qu’on prenne les enfants comme avant plan c’est vraiment mesquin !!!!!
benz :
le plus important c de faire qlq chose le crier ou pas c pas l essentiel doda si t aurais vu le sourire des enfanfts malade t aurais compris mais malheureusement on se fait que se critiquer mutuellement et j’en suis sur que les gens qui on fait ce geste c pas dutt pour etre remercier pffffffffff les Aleriens ghire le bla bla bla bla faida dites qlq chose de bien wala matahadrouche juste pour le fun
pfffff !! :
si j’ai bien compté les sois disant donateurs,bénévoles,organisateurs...de cet événement apparaissent 7fois sur les 9 photos alors que les enfants malades beaucoup moins.........avec la photo du responsable du site 3fois et il y a même celle de celui qui a écrit l’article !!!! hassanat et intérêt des enfants dites vous,je dirai plutôt ryaaet intérêt personnel beaucoup plus !
!!!!!!! :
liberté d’expression dites vous !!!!!on le voit très bien sur ces photos !
Commentaire n°91138 :
à pfffff !! : Y a il quelque part du mal à distiller le bien ?lorsqu’il faut dénoncer plutôt le mal. Ou en trouvez vousC’est une opération encourageante qu’il faut poursuivre plutôt que de dire n’importe quoi pour en rester en marge.Personne ne vous le demande.La encore , pour une mauvaise appréciation,c’est GRATOS.cependant ça ne donne pas le sourire aux enfants .Quand aux initiateurs,vous l’ignorer certes,ils ne demandent rien en retour sauf peut être l’amplification de geste.ils seront plus nombreux la prochaine fois selon les manifestations d’appels mais vous serez toujours la à observer la scène.Ce n’est pas vous qui freinerez le mouvement qui va surtout dans le bon sens.un sourire d’un enfant c’est le salaire bien mérité des visiteurs et visiteuses.
abdou :
douda hada a raison chouia ; ;gouddem rabbi ????yadra ; ; ;de toute les facon wech derou mechi 3ayb ; ; ;rabi yjazihom
sabi 19000 :
Bien dit Anonyme, c’est la jalousie qui les fait parler. Au moins les donnateurs ne gachent pas leurs temps pour rien comme certaine personne.
ghachi :
je me demande pour quoi tout le monde met la religion comme référence !!!!! certe on est musulmans et dieu merci pour cela, mais faire ça ou autre ces a lui de juger... l’islam est mille fois loin que ça, l’islam c’est le respect mutuelle, c’est la solidarité, c’est la confraternité, l’islam c’est le travail..... critiquant c’est bien, mais dans le bon sens. une belle citation a ceux qui aiment la critique : Les critiques sont généralement des gens qui auraient été poètes, historiens, biographes, s’ils avaient pu ; ils ont essayé leurs talents d’une façon ou d’une autre, et n’ont pas réussi ; en conséquence, ils se sont faits critiques. [Samuel Taylor Coleridge]

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus