Accueil > Evénements >

Les inspecteurs de l’éducation en conclave

lundi 28 février 2011, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

126 Inspecteurs de l’enseignement primaire de 18 wilayas de l’est se réuniront du 28 fevrier au 02 mars à Sétif pour débattre des thèmes ayant pour objet « L’éducation préparatoire dans les écoles ». Ce regroupement est initié par le ministère de l’éducation à travers les trois régions du pays (centre-est-ouest) au profit des inspecteurs œuvrant dans le domaine de l’enseignement adapté et le préparatoire. Il sera encadré par une dizaine d’experts et spécialistes qui vont développer de nouvelles techniques pédagogiques notamment dans le domaine de l’enseignement et l’éducation préparatoire.

Selon M.Ghenam, directeur de l’éducation de la wilaya de Sétif, « L’éducation préscolaire regroupe, en amont de la scolarité obligatoire, les différents stades de prise en charge socio-éducative des enfants âgés de trois (03) à six (06) ans. Quant à l’éducation préparatoire, au sens de la loi d’orientation sur l’éducation nationale 08/04 du 23 janvier 2008, elle correspond au stade final de l’éducation préscolaire ; c’est celle qui prépare les enfants âgés de cinq (05) à six (06) ans à l’accès à l’enseignement primaire ».

A noter que l’objectif espéré pour cette opération de formation continue des inspecteurs réside dans l’aptitude des « acteurs-relais » pour assurer une transmission concrète des données et informations aux éducateurs et assoir une nouvelle vision d’éducation préparatoire qui reste un élément de base pour tout enseignement.


Partager cet article :
18 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°92538 :
! Il récemment déclaré que tout le monde a été payé !Les nouveaux PEM n’ont pas encore reçu leur rappel de juin 2010 à janvier 2011..Aux lecteurs de juger ......
mimi :
Quand un système n’est pas viable et de plus dirigé ,pour ne dire que ça ,par des antiquités ,rien ne sert de’essayer de le parfaire....A détruire et à installer un système éducatif parce que l’existant n’a rien à voir avec l’éducation...
lisa angele :
Toute l’éducation est à revoir à tous les niveaux !!!!
Commentaire n°92543 :
autant d’inspecteurs et autant d’experts pour lencadrement pour pondre quoi. si c’est pour fdaire croire qu’ils ont cherché le meilleur et plus efficace moyen de faire apprendre qu’ils aillent raconter ça à BIBIT. leur seule préoccupation sera la constitution du repas qu’on va leur offrir. ma fille en 3eme année primaire étudie pour la première fois une langue étrangère le francais m’étant rendu compte que ce qu’on lui enseignait est au dessus de tout élève je me suis permis de voir sa maitresse qui a commencé à fustiger le programme imposé aux élèves et qui est au dessus de toute possibilité enfin je me demande ce qu’ils vont encore nous sortir de cette réunion si ce n’est que le cartable pèsera encore plus lourd qu’auparavant ESCLAVAGISME QUAND TU NOUS (...)
le mal par le mal :
Les inspecteurs sont partie du système défaillant donc défaillants eux-mêmes ,ainsi que tout l’encadrement au sommet
paralov :
Ras le bol de ce ministre qui multiplie des réunions sans intérêt pour l’écolier sauf que pour lui compliquer d’avantage ses études.Qu’il DÉGAGE il a trop duré ! qu’il quitte ce KOURSI cllé a son fesse !
Commentaire n°92551 :
Depuis quand ce directeur de l education se preocupe t il du secteur. Comment un ignorant des simples regles de politesse et d education pourrait il etre le porte parole du personnel et des cadres de l education. Pauvre Algerie. Au royaume des aveugles le borne est Roi.
noir c’est noir :
Po po po po ! quelle blague que le pré-scolaire !!! Vous avez essayé de faire inscrire un enfant de 5 ans dans le préscolaire ? Au mois de janvier le directeur dit qu’il est trop tot,au mois de juin que les inscriptions sont terminées, au mois de septembre qu’il n’a que 25 places et qu’elles sont toutes prises : le dirlo fait ce qu’il veut :des enfants qui ne sont pas du quartier sont inscrits et si vous allez vous plaindre à l’académie vous vous apercevez que ce sont les bonshommes de l’académie qui sont intervenus pour faire inscrire, à la place de votre enfant, le fils ou la fille du copain, du frère du cousin...ou dont on a graissé la main d’une manière ou d’une autre Si ça ne vous est pas encore arrivé, essayez !!! Alors qu’on arrête de nous prendre pour des (...)
Commentaire n°92560 :
Monsieur le Direteur de l’éducation au lieu de regrouper les inspecteurs d’éducation des wilayas de l’est il faut faire un saut au niveaux des écoles primaires pour savoir ce qui se fait en matière d’éducation et le programme de réforme de votre ami MR LE MINISTRE DE L’EDUCATION a savoir un programme chargée et trop compliqué et aussi les inspecteurs doivent veiller à l’inspection des enseignants et non pas se faire des inspections qui n’ont aucun sens Au temps des vraies inspecteurs l’insepcteur assiste à la séance et donne une note à l’institeur pour avoir une promotion. Maintenant les inspecteurs ne font pas ça Mr le Directeur il faut instruire les inspecteurs a assister aux séances pour les écoles primaires.
Commentaire n°92584 :
Mr le Ministre ! du moment que vous voulez engager quelques réflexions en vue de réformer le secteur de l’éducation,pourquoi ne pas envisager un espace d’information ,de concertation et de dialogue sur un mensuel d’information qui sera géré par des spécialistes comme ceux du journal Le Monde de l’éducation en France ?
leila :
Bonjour, J utilise cet espace de liberté pour vous dire que c est plutôt un séminaire dont l objectif principal est la restauration a midi.Qu d argent dépense.C’est un scandale. Le directeur del éducation qui n est même pas poli, en insultant des enseignants et il parle d éducation.Sans commentaires
furieux :
monsieur le directeur de l’education faites un saut dans les ecoles primaires et vous verrez quue c’est une catastrophe ,desormais c’est le moualim qui dirige le directeur n’a aucune autorité, nos enfants sont harcelés moralement ils sont traités de tous les noms par certains enseignts qui ne maitrisent meme pas les matières qu’ils enseignent et qui est blamé ? c’est le pauvre élève ,innocent qui arrive une page blanche à l’ecole et le voilà humilié par son maitre,pour les inspecteurs personnellement là ou mes enfants sont inscrits ,on a jamais entendu parler de lui sauf yaoum el ilm , arrivés au moyen nos enfants sont traités de voyoux mais ,ces enfants ont été modelés par les enseingnats du primaire c’est au primaire qu’il ont reçu leur education ils passent 8heures à l’ecole et à peine deux heures à la maison donc ,l’enseignt du primaire est le seul responsable ,donc monsieur le directeur de l’education faites un tour aux ecoles primaires et vous verrez que c’est la (...)
Commentaire n°92637 :
il n’ya plus d’école primaire,tout est devenu décombres.
pas fier du tout de notre éducation :
Il y a un directeur d’un CEM qu’on vient d’arrêter.Je me demande ce qu’il a fait au juste.Il y a quelques semaines j’ai adressé une lettre ouverte a monsieur le directeur de l’éducation l’invitant à visiter ce collège et a y constater par lui même l’anarchie qui y règne, un directeur qui n’est jamais a son poste,des enseignants qui discutent de tout et vulgairement avec leurs élèves sauf enseigner comme il se doit.Des élèves qui s’adonnent aux hachiches a l’intérieur même de l’établissement.Des surveillants qui se comportent plutôt en videurs en rackettant les enfants et des enseignants qui font du chantage au parents pour que leur progénitures fassent des cours supplémentaires payantes.
un enseignant reconnaissant :
Ce qui est regrettable c’est qu’on traite tous les inspecteurs de bons à rien.C’est dommage pour certains qui sont vraiment à la hauteur et qui font un excellent travail.Il y en a à Sétif, vérifiez auprès des enseignants du primaire et des collèges.A ceux-là nous tenons à rendre hommage,ils ne sont peut être pas nombreux et c’est pour cela qu’ils méritent d’être connus
Commentaire n°92807 :
@ Enseignant reconnaissant : Merci à vous... notre société à la fâcheuse habitude de mettre tout le monde dans le même sac, sans nuances, sans distinction, le jugement rapide et lapidaire c’est tellement facile ! il y a en effet des inspecteurs (-trices) qui font leur travail avec savoir faire et intelligence...tout comme les enseignants et s’ils ne sont pas très nombreux(-ses)dans ce cas c’est tout comme les enseignante(e)s aussi ...
Commentaire n°93319 :
On ne peut eduquer si l’on n’est pas sois meme. La politique educative en Algerie a pour objectif de scolariser nos enfants sans pour autant les eduquer et les preparer pour le futur. Nos politiciens veulent creer une population debiles et obeissante au systeme mafieu qui nous gouverne. Le ministre de l’education est l’acteur principal de cette politique machiavellique, sans etre le think-tank (le cerveau) derriere ; ce pauvre ne pense qu’a plaire a ses patrons et a garder son poste...et privileges. Les directeurs d’education ne font qu’executer les ordres ; et ils ne pensent qu’a progresser dans leurs carriere...et peut etre devenir ministres...un jour. Les inspecteurs ne savent pas s’ils sont les pions du ministre ou les defendeurs du peuple contre une telle politique...cependant la majorite ne pensent qu’a matraquer les enseignants et sauvegarder leurs salaires. Et les enseignants...a quoi ils pensent ??? Ils pensent qu’ils ont fait le mauvais chois de profession, mais ne peuvent faire (...)
hmimiche :
l’éducation ? les adultes doivent apprendre ce que c’est.les parents sont responsables eux aussi car ils acceptent tout de la part des directeurs enseignants et ministre. comment continuent ils a payer les heures supplémentaires aux enseignant qui ont eu des augmentation conséquentes. un enfant apprend à l’école et révise à domicile devant ses parents.il a droit de se reposer par contre chez lui , pas chez cet enseignant cupide qui les regroupe dans un garage pour payer sa voiture achetée par facilité. c’est une démission totale. les directeurs ah là c’est autre chose, il n’est là que pour recevoir les parents affairistes. comment expliquer ces classe sans chauffage en hiver, sans eau ,sans hygiène ,ni même sanitaire. à l’époque de ma scolarisation ce n’était pas le cas car l’enseignant n’était pas celui de cette époque un vrai (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus