Accueil > Evénements >

Les universités sous tension

jeudi 10 mars 2011, écrit par : K. Khaled (synthèse), mis en ligne par : Boutebna N.

La contestation estudiantine n’est décidément pas prête à s’estomper. À peine un front se calme qu’un autre foyer de tension se déclare. En effet, la protestation s’est élargie aux étudiants du système LMD. Les étudiants du système classique et ceux du LMD se sont “affrontés” devant le siège du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Le département de Harraoubia ne désempli point. C’est le point de chute de tous les grévistes de la communauté universitaire. C’est sous le regard amusant des agents de sécurité que les étudiants accrochaient leurs banderoles sur le portail. On pouvait y lire : “Ministère sans décisions” “pas d’études avant un engagement officiel”, “Harraoubia out”, “ministère injuste”. Ces étudiants du système classique de plusieurs universités algériennes revendiquent la valorisation de leur licence par rapport à celle du LMD et la satisfaction de toutes les revendications pédagogiques autres que l’abrogation du décret présidentiel de la discorde 10-315. Ceci au moment même où les étudiants du LMD qui se sont également rassemblés hier devant la tutelle, contestent l’abrogation du même décret et revendiquent l’alignement du magistère avec le master. Des revendications complètement contradictoires que chaque partie justifie à sa guise. C’est dire que même après son abrogation officielle, le décret 10- 315 continue de susciter des remous et diviser les étudiants qui se sont échangés, hier devant la tutelle, des commentaires et propos provocateurs. Chacun défend son statut en accusant l’autre alors que ni l’un ni l’autre n’est responsable des décisions prises à la hâte pour combler des lacunes.

Pour les étudiants du LMD, l’annulation du décret 10-315 n’avait pas lieu d’être et “c’est une dévalorisation pour nous. Il ne faut pas classer les diplômes en fonction des années d’études seulement. Il est vrai que ceux du classique font une année de plus mais la masse et les conditions d’enseignements du LMD sont plus contraignantes”, estime la déléguée des sciences politiques. Et d’ajouter : “Eux, ils ont la chance de se rattraper par des synthèses alors que nous, on peut refaire l’année avec un 10 de moyenne quand on n’a pas réussi les principaux modules.”


Partager cet article :
26 commentaire(s) publié(s)
criki :
ki sidi ki djouadou ki laama ki gouadou. Ana ma ngoulek wenta ma yakhfak...
ENSEIGNANTS :
Que diront alors les enseignants titulaires de doctorat au sujet de leur classification. Ceux qui se sont inscrits en thèse avant 1998 se sont vus classés Maître de conférences classe A et les suivants Maître de conférences classe B alors qu’aucune condition concernant leur inscription ou leur soutenance n’a changé d’un iota. Pour la remarque, beaucoup de ceux inscrits après 1998 ont soutenu leur thèse plutôt que ceux d’avant 1998 avec des travaux de qualité. En effet, l’environnement de recherche s’est nettement amélioré avec, entre autres, les stages à l’étranger, la disponibilité des revues auxquelles sont désormais abonnées toutes les universités, les moyens de communications modernes de même que les nombreuses conférences nationales et internationales qui se tiennent régulièrement dans le pays et auxquelles participent les doctorants. Cet environnement qui n’existait pas avant 1998 avait lourdement pénalisé les chercheurs de l’époque mais ne les avait pas, malgré cela, découragé. Que (...)
bourebounefateh :
Mouvante, évolutive, aucune société ne connaît ni ne pourra connaître la stabilité. L’instabilité est donc comsubstantielle de l’évolution.L’évolution s’exprime d’une part par le bilan des expériences vécues et d’autre part par l’expression de besoins nouveaux, ces derniers sont ses indicateurs potentiels. Le bilan du vécu et du mis à l’épreuve dégage nécessairement des carences, des insuffisances, des omissions :Nul n’est infaillible Lélectronique la plus performante tombe en panne ou commet des erreurs. Les logiciels les puissants sont mis à jour,perfectionnés, affinés. Le manque de clairvoyance, de logique, de raisonnement, mènent toujours à des comportements excesifs. Un besoin nouvellement apparu et exprimé, une difficulté à réduire changent de nature dans les esprits passionnés et muent du sentiment d’insatisfaction à celui d’injustice. Il suffit donc à des esprits mal intentionnés de continuer à maquiller la nature réelle du problème pour que ce dernier, interprété en les termes d’un mot d’ordre insidieux, (...)
Commentaire n°93727 :
qui yachba3 yadhba3.
samir-milan :
salut à tous,des ignaurons aux gouvernement, les chauses ne va pas loin !ma jich hmar y soug fi me3za !c pas logique !,il faut un changement radicale,bien fait les étudiants,mais il faut toujours passe fique.rabi ma3akoum.
Commentaire n°93750 :
niveau vert de terre ; lmd ou classiques , kif kif ; un medecin en algerie equivau a un infirmier en europe ; ; j’ai mal au pied on me prescrit un mal de tete ; ; ; salutations
paralov :
Ils ont raison de faire gréve,le ministre devrait classé les étudiants du LMDen master 1 et ceux du système classique en master 2.Je crois que le problème sera résolu et plus équitable.Pourquoi doit on subir de l’injustice partout ? pourquoi ?
Commentaire n°93757 :
pour anonyme du 10 mars 12:36, salem alaikoum, je crois que tu es très loin de tout celà, ce n’est pas l’europe, c’est juste la france puis en france beaucoup de medecins formés en algérie excercent entant que médecins et même des chefs de services. je te conseil de t’occuper de ce qui te regarde, salem.
criki :
A bourebounefateh . Tu dois connaitre l’histoire du bonhomme qui n’a vu que la souris avant de devenir aveugle !
hacine :
L AISSE MOI DORMIRE = LMD CE QUE VOUS VOULEZ MES CHER ETUDIANTS COMMENT VOUS EXPLIQUEZ UN ETUDIANT TRIBLE UNE ANNN22 ALORS L4EAT A PRIS LES CHOSES EN MAIN POUR LIBRé LA PLACE AUTRE . .........UNIVESRSTé ALGERIENNE NA PAS TROUVé une palce dans se monde ..... on blame pas le systeme alors blamez qui gere se systeme ...............
espoir :
A Monsieur Bourboune. Excellent commentaire parce que excellent autodidacte. Au plaisir de vous lire Monsieur.
realiste :
pour les étudiants en médecine c’est pas leur faute vue les efforts qu’ils gaspillent dans des bibles et dans des chambres ou ils passent des nuits blanches c’est plus tôt la faute de l’enseignement ou sont les stages dirigés et organisés et surtout ou est l’objectivité ........... un professeur dit a ces étudiants qui ne comprennent pas si vous vous taisez pas je vais vous brulez dans les contrôles ou est le respect de l’étudiant ???? ils ne sont pas des gamins monsieur le professeur un peux de respect ....et un autre qui dit au étudiants ne faite pas des injections ne risquez pas c’est de la rigolade comment ils vont s’occuper des malades comment il vont faire des points de sutures comment un jour ils vont entrer en bloc pour faire une intervention chirurgical ??? impossible .!!!!!!!!!!!!! la théorie sans la pratique c’est un médecin sans outilles il n y a aucune explication a ca seulement que les professeurs ne veulent pas que les étudiants soient bons ils ont peurs psk ils sont vulnérables (...)
UbuDz :
Bonsoir tout le monde, Sieur bourebounefateh, je vous lirai sans modération. Sinon à quoi sert toutes ces virtuosités devant nos augustes gouvernants qui ont toujours adopté par ignorance et orgueil, à mon humble sens, le procédé d’élimination : éliminer une génération au profit d’une autre qui tiens plus sur les neuves railles importées ? Bien à vous.
fridou :
la faculté de medecine de setif c’est la cata d’abord le doyen qui fait dodo.le responsable de la pedagogie de méme alors les pseudo prof et qui de vétérinnaire et celui qui pose deux 2 question a son controle 1sur 5 et l’autre sur15 pour satisfaire son satisme et des modules part quota ect mr le recteur faite un saut vérifier mes dires faite un pointage au prof qui s’absente controler les vous rapprocher des etudiants parler a cette malheureuse elite je vous jure que ses jeunes khassara fiqoum wa fi l’ algerie
kahina :
rabi yahafdhak ya si fateh bourboune tu es une reference malheureusement ici dans ce bled des gens a ta dimension n’ont pas le droit de parler place
Commentaire n°93884 :
J’approuve tout a fait les commentaires de l’enseignant (commentaire No. 2) et je crois que c’est une grande injustice ou bien exactement un discrimination academique a l’egard des docteurs. Je ne pense pas que Hraoubia comprend bien ce que cela peut provoquer comme problemes au niveau des universites, c.a.d., que les grades et promotions sont donnes non sur la base de la competence, mais sur la base de l’anciennete de l’enseignant. C’est pour cela qu’il y a maintenant des Professeur qui sont nul, qui gardent le monopole des privileges, et qui ne laissent personne acceder pour ne pas etre demasques. C’est ce que Hraoubia a fait, il a garde les anciens, comme lui, en haut, et il demande au autres nouveau docteurs de faire une habilitation, mais qui habilite qui ??? Une vraie politique de l’enseignement superieur doit etre basee sur l’egalite d’opportunites, c.a.d., celui qui est competent progresse, et non pas (...)
melhoubnine :
lmd= loubia(les trois premieres annees), mahamsa(homos) pendant une annee , douara pour le finish.pour parler de la france poser la question au sieur william(emmission du matin) de france 2 qui a participait au soulevement de mai 1968.
katia :
j entendu ke lé etudiants de droit vont reprendre lé cours ! c vrément honteux !!! est-ce qu’ils ont eu leurs droits ? non je crois pas......il faut qu’on soit ts en greve pcq en fin 2compte c tt le monde qui aura c droits
UbuDz :
Si être reine est un crime, alors vous êtes dèjà son prochaine crime !
bianconero :
Moi je ne blâme pas le gouvernement je blâme les étudiants parce que wach ydirou fikoum SAKTINE Ki ychoufoukoum L Houkouma saktine c’est normal ya3afssoukoum
Lamia :
Oui c enkor la grève, regardez face book Coordination Etudiants Algériens, toutes les info en direct et aussi site Envoyés spéciaux algériens, pas mal du tout ! Vive les jeunes !!!
bobards :
le tronc commun a ete dissout par le ministere avec l’accord de certains enseignants.les enseignants du tronc commun de l’ufasetif ont fait greve mais malheuresement certain parmi ces enseignants ont fait echoues cette greve pour leur propre interet .ils occupent des postes bidons comme des mercenaires.monsieur le journaliste de el watan(vaton) vener verifier et soyez courageux de le faire c’est pas des bobards.
anonyme :
C’est mieux d’ouvrir un débat sur le doctorat en sciences et doctorat d’état avant autres choses, parce que c’est injuste de trouver un maître de conférences classe B dégradé malgré il a plus de publications qu’un maître de conférences classe A ou a plus qu’un professeur. vous avez l’internet et chercher les noms des MCA et les Profs et directeurs et doyens des 6 facultés et des 4 instituts ou école et départements.
noro :
rien ne sert à courir il faut partir à point
noro :
rien ne sert à courir il faut partir à point
Microbiologiste :
Quelle Doctorat LMD, celui qui vient d’etre proposé en microbiologie par un enseingant regroupant son clan et en faisant appel à ses amis extra sétif, alors que les microbiologistes de sétif sont mis à l’écart, des interets personnels au détriment de l’université avec la complicité du nouveau doyen qui fait partie du clan

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus