Accueil > Evénements >

A Sétif, une veritable action de guerre a été menée contre notre patrimoine archéologique

samedi 9 avril 2011, écrit par : N. Foudi & A. Nedjar, mis en ligne par : Boutebna N.

A coups de terrifiants bull dozer, pelleteuses, brises roches, camions et autres gros engins, les travaux de terrassement en grandes masses lancés tout récemment au niveau des terrains qui jouxtent les tours jumelles du parc d’attraction de la ville de Sétif ont mené à la démolition de l’ancienne piscine qui se trouvait en face du siège de la wilaya mais surtout à la destruction de notre patrimoine national archéologique.

Lors des ces travaux, des vestiges des époques romaines et byzantines ont été mis à jour et jetés à la décharge publique selon certaines déclarations rapportées par la presse nationale.

D’après la même source, plusieurs écrits ont été adressés au ministère de la culture pour procéder aux fouilles et à la conservation. Aucune mesure conservatoire n’a été entreprise par les autorités locales.

Maintenant qu’il est trop tard, les travaux se poursuivent comme si de rien n’était au mépris du bon sens et des règles régissant la préservation de notre patrimoine .

La vitesse à laquelle les travaux ont été entrepris donnent l’impression que les promoteurs donnaient du ton et du tonus aussi pour anticiper à toute opposition en imprimant un régime d’enfer au camionneurs et engénistes chargés des travaux .

La grande trouée réalisée sur les lieux en un temps record laisse pantois devant ce grouillement mais surtout devant l’indifférence affichée au préalable devant le squelette hideux de la structure qui défie la ville depuis plus de 15 ans.

Cette nième agression du patrimoine archéologique national a de quoi interpeler les plus hautes autorités nationales.

Pour cette autre-agression", toutes les preuves ou toutes les traces ont été éliminées,comme pour les bandits qui attaquent et qui ne souhaitent ne laisser aucune trace de leur razzia.
La différence, c’est qu’ici, il s’agit d’un hold up sur des vestiges qui sont détruits à jamais.




Partager cet article :
49 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°96125 :
Il fallait le dire à l’ex wali qui octroyait des baux de 99 ans sur la propriété publique d’utilité publique mais en ce temps là on l’applaudissait car ......vous devinez la suite....
Azzouz :
Ils ont vlolé notre ville et ce n’est ni la première ni la dérnière fois,nous les enfants de cette pauvre ville qui devons la proteger.Bougeons-nous contre ces actes barbares.
Commentaire n°96129 :
la wilaya, l’ancien siège du parti fln la cité des 600 et 750 logements, ont été bâtis sur des sites et byzantins avec la bénédiction de boumédiène qui a autorisé et encouragé les destruction de moukhalate el isti3mar
Rayan :
Hélas ! Cela ne date pas d’aujourd’hui le massacre continue de Setifis,pas un élu local ou un représentant de l’état pour dire stop et dire qu’on nous rabache tous les jours le manque de civisme de nos compatriotes etc... L’exemple doit venir d’en haut aussi,mais pas toujours de l’algérie du sous-sol !!!!!!!!!!!!!!
Commentaire n°96134 :
il nya que le foot et lentente qui interessent la majorite des setifiens ce matin toute la ville ne parle que du match contre marouana.parler de culture et darcheologie a des gens en beton vaut mieux sabstenir donc laisse beton comme chantait renaud.
zinzin :
pour setif en dirai qu’il a perdu ses hommes mais c’est la faute aux autorites locaux et a la tete mer le wali et mohamed dib le maire
Commentaire n°96138 :
en 1984 j’etais engagé par la société SNTRAV pour la realiation du parc d’attraction, sous la houlette d’un conducteur des travaux illetré,’(lors que moi technicien topographe),j’ais du demissionner pour cause de non respect des vestiges decouvert lors des fouilles réalisées , mon etonnement fut grand quand le dit conducteur decida de detruire un bloc de mur ou furent fusillés certains de nos valeuureux combatant, encore plus j’ais decouvert une zone archéologique presentant un hammame de l’epoque avec une mozaique, d’un dessins inégalable,aussi fut remblayé sur ordre de ce conducteur des travaux , lors de l’excavation du lac un trou au sol nous donna accé a un grand tunnel ,rien ne peut convaincre cette homme odieux, voyant les choses m’eccoeurer j’ai démissionné laissant tout derriere moi dans le desarois d’un homme sans ame ni cinviction , alors comment voulez vous lutter contre cette mafia fonciere dont colonels et generaux derriere.La beauté de la ville est souillée par la mafia fonciere sinon (...)
Mériem :
Toute la partie autour du parc contient des vestiges inestimables : sous l’eau du lac il y a des mosaïques extraordinaires sur lesquelles ont a coulé du béton, sous le bâtiment de la CNEP c’était des sarcophages, le plus grand champ de courses de chevaux du monde romain après le Colisée de Rome dort sous la citadelle et le parc... Quand un peuple détruit son Histoire en pleine conscience cela s’appelle l’inculture et l’ignorance... Regardez ce qu’on pourrait faire touristiquement parlant juste avec la partie préservée autour de la caserne : on pourrait remettre les ruines restantes en l’état, retaper et mettre en valeur le mur d’enceinte, le chemin de ronde, apprendre à nos enfants à reconnaitre la partie romaine, la partie byzantine, la partie arabe : quel gain à gagner pour la ville en faisant payer la visite et avec un détour au musée juste à côté... On pourrait même envisager un circuit entre Djemila et Sétif Ah ! où sont les associations pour protéger tout cela, où est le ministère du tourisme, (...)
khlaouha :
et en plus et le plus grave dans tout ca........ en face du siege de la wilaya . a coté du musée . a une dizaine de metres de la maison de la culture . a des centaines de metres de la direction du tourisme et aux yeux de tous les citoyens. ou sont ahrare setif .c’est notre histoire qui part en fumée............... et la presse dans tout ca.!
Commentaire n°96145 :
et dire que Ain fouara fut dynamité
un algerien :
A Mériem- Rêvez toujours. Le pays ne s’en remettra jamais. La conscience des algériens a totalement disparue. On est dans un pays ou l’on parle à longueur de journée de foot, de pensions et de mercuriale. On en ait toujours au prix de la pomme de terre, on le sera encore, encore et encore. L’ amour de la patrie, c’est fini.....il faut revenir à ce qu’à dit notre regretté Ferhat ABBAS ( Allah ya rahmou), il y a plus d’un demie siècle, le temps lui a donné raison.
un Sétifien :
Ne vous faites pas d’illusion MERIEM. Les touristes iront partout sauf chez nous et avec tout ce qu’on fait de mal au pays, il faut reconnaître que nous le méritons. Mr FOUDI, à vouloir trop défendre la chose publique vous risquerez des emmerdements..... ça m’est déjà arrivé il y a quelques années en S’OPPOSANT à la destruction de la foret urbaine de ZENADIA.
Commentaire n°96148 :
Enfin la justice a triomphé contre les mafieux. Les sétifiens seraient heureux si les promoteurs et les respopnsables des administrations responsables de cet acte méné contre le patrimoine archéologique, car dans tous les cas il ya des corrompur des corrompteurs. ces deux type d’individus doivent payer leur méchaceté à lendroit des sétifiens
inculture :
Devant la course effrénée des nouveaux riches aux milliards ; la culture, le patrimoine ou la civilisation ne pèsent pas lourds pour ces incultes barbares. Avec la complicité des autorités locales (wali et maire) ils n’hésitent pas une seconde à tout détruire, à tout arracher, à tout déraciner. Avant ce patrimoine, ce sont six arbres centenaires qui ont été déracinés à la cité des remparts il y’a quelques semaines dans l’impunité totale et avec un silence criminel de tous (autorités et citoyens) ; d’ailleurs, j’invite l’administrateur de setif info à aller filmer et exposer sur le site le panorama de cataclysme laissé après le passage des vandales dans cette avenue. Sous d’autres cieux, cela aurait provoqué un tollé général et des démissions en cascades des responsables...mais hélas, nous sommes en Algére mais le peu de citoyens civilisés qui restent encore dans cette ville ne devraient pas se taire devant ces crimes contre la nature avec la contribution fort efficace de setif (...)
Commentaire n°96151 :
à celui qui parle dans ce forum d’enfants de la ville, sachez que celui qui a tout fait pour raser cette piscine et surtout le patrimoine qui s’y trouvait, en faisant intervenir ses connaissances d’en haut à coups d’enveloppes bien garnies, n’est autre qu’un enfant de cette ville (l’entreprise KHENFRI). Pour ces gens, ce n’est pas la ville ou le pays qui compte le plus car dénués de toute culture ou civilisation mais plutôt combien cela rapporte de milliards pour s’enrichir davantage et corrompre les décideurs faibles devant l’argent et faire d’autres affaires et ainsi de suite pour maintenir de cercle maffieux Argent-Corruption-Affaires. IL FAUT DENONCER CES PRATIQUES MAFFIEUSES ; ne serait-ce que par la parole et l’écrit, en attendant mieux...Setif info peut bien y contribuer..Notre religion nous impose de le (...)
Commentaire n°96155 :
Pour savoir où l’on va, il faut savoir d’où on vient. Si nous détruisons notre passé, que sera notre avenir ?
Commentaire n°96156 :
Voici deux photos de sétiifis pour témoigner que nous nous interressons à notre histoire. Photos prisent aout en 1982 l’amphithéatre (aujourd’hui il me semble qu’il y’a un bassin ) le reste de la ville romaine juste en face de l’hopital.
Rayan :
Voici deux photos de sétiifis pour témoigner que nous nous interressons à notre histoire. Photos prisent aout en 1982 l’amphithéatre (aujourd’hui il me semble qu’il y’a un bassin ) le reste de la ville romaine juste en face de l’hopital.
Rayan :
je m’excuse auprés des internautes pour cette fausse manip, pour l’envoi de ces photos et surtout pour les fautes grossières à cause de cette erreur.Je suis sur que je serai pardonner !!!!!
ROMAIN :
QUE FAIT LE DIRECTEUR DU MUSEE DE SETIF ?
FaySaad :
QUE FAIT LE DIRECTEUR DU MUSEE DE SETIF ???????????????????? C’est notre faute à nous... On ne joue pas notre rôle en tant que citoyens Un terrain vendu à moindre prix et on n’a pas protesté... Il arrivera pire que çà... Où est les associations civiles, nous sommes tous concernés par la protection de notre ville de son histoire, nous devons dénoncer toutes ces pratiques. Et il suffit simplement de s’organiser et avoir une conscience civile et citoyenne...
lotfi :
salam je me souviens aussi des des gens on purement pris des vases et amphores pour decoré le devant de leurs maisons c’est tout dire ; la loi de la jungle , je suis entierement d’accord avec anonyme setif c’est cuit , d’une part par les gens qui y ont immigrés ses dernieres années avec leurs yeux verts qui vous devisage de la tete aux pieds vous et votre epouse ou soeur,cousine ect ect je rentre 2 fois par an pour voir ma famille a bel air et aux 600 lgts et je tire a alger direct tellement cette ville a changée sur tout point de vue , les incapables et commis de l’etat personne na pensé a faire des parking souterain ou grand parking l’été la canicule,la circulation,les voleurs la pollution c’ai trop
Rayan :
merci de publier mes photos Nabil
Commentaire n°96179 :
Le summum de l’ignorance !!! Parler a un 7mar sans âme ni conviction de culture et d’archéologie releve de l’impossible. RABI djib el kheir inchalah lhadh el watan.
Commentaire n°96194 :
Il faut le dire à khalida messaoudi ,à moins qu’elle ne fut occupée à quelque fiesta orgiale...
chafia.bella :
es reelement on a un ministere de la culture je vous invite a voir djemila pendant le festival les ordures qui ont decore la ville dernierement et on a accepte de convivre avec et on a pas bouger pour netoyer meme si ca allais durer des jours on est un peuple qui s inquiete pour le patrimoine archeologique
Commentaire n°96196 :
Rien ne sert de crier ,rendez vous sur place pour arrêter le massacre voilà qui est efficace.proposer une date !
MASSINISSA :
Regardez ce que les Oranais sont entrain de faire de leurs lieux historiques Les abris utilisés durant la Seconde Guerre mondiale, situés à haï Sidi El-Houari (Oran), seront reconvertis en musée ouvert pour les visiteurs à l’occasion de la célébration du mois du patrimoine, selon l’antenne locale de l’Office national de gestion et d’exploitation des biens culturels protégés. Ces abris, situés à proximité de la mosquée Pacha et le jardin Ibn-Badis (ex-promenade Letang) dans le quartier populaire, ont été utilisés par l’armée coloniale française du gouvernement de Vichy, allié de l’Allemagne de 1940 à 1942, a indiqué la même source. À l’intérieur de ces abris, qui constituent des sites historiques, seront exposés, pour la première fois, des photos, des manuscrits, des livres et des coupures de journaux traitant de l’histoire de cette époque dans la région d’Oran, a-t-on annoncé. Oran dispose de 10 abris utilisés durant la Seconde Guerre mondiale dont la plupart se trouvent à Sidi El-Houari. Chaque abri s’étend sur (...)
Commentaire n°96205 :
quand je lit tous cela ca fait bizar.........au lieu de parlé sur l’éducation des setifiens qu’ est partis .....sans laissé de trace vous n’avez pas remarqué que le seul endroit ou on pouvais marché et se baladé ...ect .....c’etait l’avenue du 8 mai maintenant a partir de 16 h c(est devenu le nouveau souk de habacha ...au lieu de parlé sur l’education que toute la journée ont entends que les injures .les gros mots personnes ne peut marchés en famille c’est pas dommage franchement au lieu de parlée sur les pieres essayés de parlé sur l’education, et le civiseme avec l’education , aprés le reste viendra tous seul domage ca demontre le niveaux de notre société...........merci
Rayan :
Le massacre continue et pas un représentant de l’état,ni un élu local ne se manifeste pour stopper les travaux.Bravo messieurs continuer à gerer ce pays dans la médiocrité tranquille. J’ai honte pour ces gens !!!!!!!!!!!
Commentaire n°96232 :
لقد بدأ تهديم معالم تاريخ الأمة في عهد الشادلي ذلك الوالي( الجارديني) الذي حطّم جزءا كبيرا من الكازارنة -في ذلك الوقت- كانت الكازارنة تشهد بهمجية الاستعمار الفرنسي تكاد جدرانها تنطق ، ملطّخة بدماء المجاهدين و الشهداء ، تحمل أسماء من قدموا أرواحهم من أجل حريّتنا .غرف التعذيب و الزنزانات تشهد فيها السلاسل و الحلقات التي قيّد فيها أبطالنا...كلّ هذا ذهب في ضربة حفّارة ,و بأمر من جاهل لا يقدّر قيمة التاريخ....
Seti19 :
Salam C meme pas un monument historique c’est une piscine de l’ arme française sa fais une parti de la caserne . 1:la piscine elle a pas boucoup servi ,tout le temp fermees 2:les setifiens veulent des lieu de loisir et des centres commerciaux. 3:elle occupe une surface tres importante en centre ville de setif et qui gâche la beaute de la ville 4:vous parler des vestiges romains Alor tout la ville de setif est ruines romaines et djemilla trouve meme pas une rénovation .
Moh de parigo :
Les enfants de Setif ont laissé la ville il y a plus de 30 ans a la mafia illettrés si non les autres sont morts ou cachés par peur des arrivistes débiles qui ne connaissent que le busness et les trafics...
Rayan :
A sétif 19. Milan Kundera disait : Si l’on était responsable que des choses dont on a conscience,les imbéciles seraient d’avance absous de toute faute.L’homme est tenu de savoir.L’homme est responsable de son igorance.L’ignorance est une faute. A méditer ami.
b.soumia :
Le but de l’archéologie urbaine est de conserver au maximum tout patrimoine unique et non renouvelable.malheureusement ,a mon pays au lieu de préserver et de maintenir en bon etat notre patrimoine immobilier pour les générations futures ,on essaye toujours d’etre une équipe de démolisseurs ou bien d’etre possédé par le démon.Hélas !,notre héritage est violé. c’est vrai que le developpement de la ville et les projets urbains entrainent la destruction de certains sites,mais a Sétif il ya de l’abus et meme des abus du régime..........et tout abus est nuisible. La question qui se pose :Est ce qu’on respecte ou non les chartes pour la protection des sites archéologiques ???? A ma connaissance les sites archéologiques sont classés ou inscrits sur la liste du sauvegarde,puis ce sont les autorités qui assurent le suivi.Apparemment on est encore loins de tout ça(tiers mondiste !)Mieux vaut en rire,qu’en pleurer ! en fin, j’aime bien vous dire que cette agréssion qui est honnie par tout le monde, est (...)
Faycal Ben Hocine :
Si on a de valeur On la defendre, si NON, quel est donc le pris de la bata-ta (pomme de terre) Il faut avoir la response dans notre concience avant de la traduire en revolution contre ce pouvoir de mafia !
Abdel Marseille :
Les gens meurent dans les hôpitaux, et ce qui émeut ce peuple c’est des ruines romaines. La première richesse d’un pays est son peuple, avec lui on se projette dans l’avenir, quand à nous nous sommes à l’image de ces ruines tourner sur le passé . Pour les décès des hôpitaux vous avez fait un article de 5 lignes, Pour des ruines on a eu droit à un dossier complet photos, vidéo et un long article.
mio :
malheureusement l’algérien a était créé avec une tète de tueur
Commentaire n°96294 :
pourquoi verser des larmes sur des pierres alors que tous les setifiens ne jurent que par sid zouaoui et sid el kheir ! Ils ont meme oublie l’authentique setifien Sid essaid.
Commentaire n°96305 :
Si vous intéressez vraiment au monument historique arrêtez de pisser sur le muraille du parc.
ghachi rachi :
Vestiges romaines ou Ruines humaines ? Allez savoir avec ces increvables vandales qui jamais ne comprendraient que nos lointains ailleux vivaient paisiblement sur une terre saine et sainte qu’ils souillent de leurs richesse mercantile et meskine pas toujours claire d’ailleurs ! Je me croyais seul à pleurer sur les arbres centenaires que les buldozer avaient abattu au début des massacres de la piscine ; je vois aujourd’hui que beaucoup de mes frères ont autant mal et M. Anonyme me touche ainsi que Meriem et les autres. N’avez-vous pas vu aussi les bricolages de l’OPGI (organisme en principe Ô combien règlo et exemplaire ! Mon oeil : trois blocs raffistolés et bricolés les week-end(dont une villa mi-maison mi administration montée en moins de trois mois et qui donne l’impression d’avoir tjrs été là alors que Non ! peut-être une future cessation à 4 sous symboliques ?) des sortes de bidonvilles dans une cité programmée- à coup de milliards - à être exemplaire en terme urbanistique). Alors, (...)
m6 :
a Anonyme : l’avenue du 8 mai c’est les acheteurs qui ont on fait le nouveau souk de habacha pas les vendeurs.c’est pareil devant les mosquées.à bon enttendeur !
zoo :
c’est vrai que l’algérien a une tète de tueur .
Commentaire n°96335 :
adab a3taouah lakronfel ja y chamou klah (proverbe sétifien).
zoo :
الجزائري مميز بوجهه الإجرامي
noureddine-benmehenni :
salam a tous mi cher amis on parle pas seulement de setif on parle de toutes l´algerie on a jamais respecte le passer des civilizationes qui on passer dans notre pays on est un peuble comme chenille on a ravager touts ou ils on les belle foret les jardins les champs agrigole ext il ya quelque ondroit on espagne du passer musulman jusca present ils on un grande valeure culturele chaque jour il passe des centaines de visiteures pour voir la architecture arabe de la epoque passer on espagne ,donc nous maintent on algerie on a a rien de valeure de proteje comme un symbole de notre identique dans notre pays.pas plus que ça salamo alaykoume
ain el fouara :
le promoteur ayant aquis la fameuse tour pour quelques milliard prete par le gouvernemeint donc avec l appui du wali n a jamais touche un truelle ni suivi des etudes pour en aquerir la competance mais il est le fils de feu ammi hmed qui a realiser quelques logement du temps de boum ce qui lui avez permis de realiser un profit de plusieurs milliards en revendant le fer ciment bois et tout autres produit pour mettre ses enfants a l abri l heritage se perpetue dans leur logique quitte a detruire tout le parc ce qui a dja commence acec l impantaion de batiment pôr le bien de la ville une fois lnce la loco est tres difficile a stoper une seule acvtion reste a faire une journee de protesta alors messieurs une date
Commentaire n°96690 :
le directeur de musé est occupé par les semaines culturelle la ou il l’ghayta wal djawari c’est malheureux
lem19 :
الله يحرق قلوبهم كما حرقوا قلوبنا

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus