Accueil > Evénements >

Les massacres du 8 mai sont des crimes contre l’humanité au sens juridique du terme

dimanche 8 mai 2011, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

Le ministre des Moudjahidine, Mohamed Cherif Abbes a qualifié samedi les massacres du 8 mai 1945 de-crimes contre l’humanité" au sens juridique du terme car commis contre un peuple sans défense qui, sorti manifester pacifiquement, a été sauvagement réprimé.-Nous ne pouvons, en tant que victimes, qualifier ces massacres autrement que de crimes contre l’humanité au sens juridique du terme car ils ont été commis contre un peuple sans défense qui, sorti manifester pacifiquement, a été sauvagement réprimé", a indiqué le ministre des Moudjahidine dans un entretien à l’APS à l’occasion du 66e anniversaire des massacres du 8 mai 45.

Le crime est, de ce fait, a-t-il ajouté,-établi, avec preuves et arguments à l’appui et ne peut être imprescriptible. Il pourrait être assimilé aux crimes les plus odieux dans l’histoire de l’humanité".Des situations moins atroces, que nous condamnons du reste, ont été classées comme crimes contre l’humanité".

A l’approche de ce douloureux anniversaire le peuple algérien se remémore avec amertume les massacres-innommables-commis par l’occupant français à l’encontre des chouhadas qui ont-opéré, par leurs sacrifices, un rebond de conscience du mouvement national en général et ses dirigeants en particulier".

Pour le ministre,-ces sacrifices colossaux ont contribué à trancher le débat sur les alternatives possibles de salut, et ce, en faveur de la révolution armée comme unique solution pour éradiquer le colonialisme". M. Abbes a en outre estimé que cette commémoration était-l’occasion de passer en revue les sacrifices et les épreuves endurés par le peuple algérien pour le recouvrement de sa souveraineté et de son indépendance".

A une question sur les pas devant être accomplis pour faire connaître encore plus la sauvagerie de ces massacres notamment en direction de la génération de l’indépendance, M. Abbes a souligné que l’Etat algérien-par fidélité aux sacrifices des martyrs des massacres du 8 mai 45 a décrété une journée nationale qui célèbre la symbolique des sacrifices qui ont permis d’opter pour la révolution armée, d’une part, et qui représente une occasion de condamner la dimension inhumaine des massacres et des crimes du colonisateur".

La commission nationale de célébration des journées et fêtes nationales s’active, au moment de l’élaboration d’un programme sur cet anniversaire d’élargir les manifestations et autres activités de manière à englober toutes les wilayate du pays ainsi que les institutions notamment les établissements d’enseignement et les maisons de jeunes-pour ancrer ce fait historique national hautement important dans l’esprit de la jeunesse et l’imprimer dans les mémoires afin qu’il se transmette de génération en génération".

"Les programmes que nous arrêtons pour rappeler les sacrifices consentis par notre peuple dépassent, de par leur contenu et valeur, le simple concept de les faire connaître car ils sont connus de tous et aucun écrit ni témoignage d’historiens ne sauraient les remettre en cause ou les nier", a indiqué le ministre des Moudjahidine.

Concernant les revendications d’organisations de la société civile quant à la nécessité de relancer le projet de loi criminalisant le colonialisme en

Algérie, il a affirmé que les organisations de la société civile toutes tendances confondues,-sont attachées à la loi criminalisant le colonialisme".

M. Mohamed Cherif Abbes a précisé à ce propos, que la criminalisation du colonialisme était une revendication autour de laquelle se rallient toutes les forces vives du pays, ajoutant qu’elle-ne pourrait être qualifiée de caduque ou nouvelle car n’étant pas propre à une génération donnée".-Le fait de glorifier le colonialisme ne saurait que susciter l’indignation de la conscience humaine en général, et celle des peuples qui en ont souffert en particulier", a-t-il encore dit.

Le ministre a déclaré au sujet de la conservation des restes mortuaires de martyrs de la résistance populaire au musée de Paris tels Cherif Boubaghla mort en 1854 et Cheikh Bouziane de Zaatcha mort en 1849,-je n’ai pas de commentaire autre que celui de m’interroger si le fait de conserver des restes mortuaires était source de fierté pour la France coloniale ou reconnaissance de leur importance en tant que symbole de loyauté à la cause pour laquelle ils se sont sacrifiés".

"Lorsque les conditions favorables seront réunies pour traiter du dossier de la mémoire entre l’Algérie et la France, toutes les questions y afférant seront débattues", a-t-il conclu.


Partager cet article :
24 commentaire(s) publié(s)
8 MAI 45 :
Que nos dirigeants au plus haut sommet de l’état, le président BOUTEFLIKA en personne s’exprime clairement sur ce crime contre l’humanité et exige le pardon de la france officielle, comme préalable à toute coopération. l’histoire et les historiens sont encore présents et ces massacres et crimes horribles, conséquences d’un mensonge et d’une escroquerie bien français ont été démontrés et confrmés. Pourquoi la France demande à la Turquie de reconnaitre les crimes commis contre l’Arménie et se tait et fait le dos rond quand il s’agit de ses propres crimes ? Les juifs ont bien obtenu les excuses des allemands ; pourquoi pas nous des crimes français ? C’EST UNE QUESTION DE DIGNITE, MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET IL NE FAUT NI HESITER, NI SE MONTRER COMPLAISANT A (...)
Amine :
L’histoire reste un eternel recommencement. Lucien de Montagnac dont la lettre suit : Qui veut la fin veut les moyens . Selon moi, toutes les populations qui n’acceptent pas nos conditions doivent être rasées, tout doit être pris, saccagé, sans distinction d’âge ni de sexe : l’herbe ne doit plus pousser où l’armée française a mis le pied. Si vos tendres cœurs saignent d’anéantir tout ce qui résiste, entassez hommes, femmes et, enfants sur des bâtiments de l’Etat , et expédiez-moi tout cela aux Iles Marquises, ou ailleurs. Tuez ou exportez ainsi quelques tribus, et je vous réponds que les autres se défendront contre ce fantôme qui les terrifie. Le 8 mai 1945, le 11 décembre....s’incrivent dans la logique franco français qui ne ménage aucun effort pour imposer l’amnsie collective et coloniser est synonyme de (...)
Commentaire n°98763 :
allah yarham echouhada el abrar.
khali :
Belle parole de Monsieur Le ministre des Moudjahidine, Mohamed Cherif Abbes a qualifié samedi les massacres du 8 mai 1945 de crimes contre l’humanité au sens juridique du terme car commis contre un peuple sans défense le peuple algérien n’a plus la patien à l’écoute e belles parole, il veut des actes du gouvernement incriminant la france dans le génocie des algériens pendant la guerre coloniale. il veut que la france présente ses excuses à l’algérie depuis 1830 à ce jour (8 mai 2011) tout le reste c’est de la consommation verbiale pour continuer à insulter l’algérie
didine :
tchap tchap tchap vous avez fais quoi en 1988 ? et apres ? avant de critiquer la france regardez vos actes et jugez vos actes envers ce peuple depuis 1962 !!! apres ouvrez vos gueules................................................................................................. la france ! on sais tous qu’elle a un passer colonial dégueulasse et vous ????????????? on peut meme pas dire ce qu’on veux, meme marcher pacifiquement esr reprimer et interdit !!!!!!!!!! vous etes pas mieux.........
Amine :
Nous nous adressons à travers ce site aux enfants du peuple non aux moudjahidine qui ont trahi les martyres et complices des assassinats, tortures, disparitions..depuis 1962, perpétrés par les décideurs promotions Lacoste , De gaule, double nationalité qui se font soigner en toute confiance dans les hôpitaux militaires français.
Commentaire n°98786 :
hello ! c est la période noire Algérie, c est peu glorieux, mais c’est une des conséquences de cette colonisation ! et ça n empéche que la France à une responsabibilté et qu ’elle reconnaisse ses crimes ; est une nécéssité ; faire la morale à la turquie , pour qu ’elle reconnaisse ses crimes me fou les nerfs et c ’est intolérable !!!!
Commentaire n°98813 :
a chaque fois que je vois ces photos mon coeur se déchire, et jusqua ça va durer, et la france ne veux pas reconnaitre ce génocide qui est térifiant, apprendre a nos enfants ce qu’on subit les anciens. ques ce qu’on a fait au bon dieu pour subir tout ça, je suis pour un moment et j’ai les larmes aux yeux quand je voit ces images, massacrer chez eux dans leurs prpre pays, c’est eux qui sont venus chez nous et ils nous ont fait subir l’impensable, anouklou alihoum allah inchallah. vive l algerie.
amar staifi :
SVP ES CE QUELQU UN PEUT AVANCER LE CHIFFRE REEL DE VICTIMES DE CE MALHEUREUX JOUR ALLAH YARHAM ECHOUHADAS !!!!!!!
Commentaire n°98833 :
TOT OU TARD LA FRANCE REPONDRA DES CES CRIMES . D’AILLEUR TOUT LES AFRICAINS QUI SONT EN FRANCE C’EST LES CONSEQUENCE DU PASSER COLONIALE. DANS L’ECHELLE DU TEMPS IL VIENDRA LE JOUR OÙ LA FRANCE SERA PEUPLER MAJORITAIREMENT PAR DES AFRICAINS. ESSAMAT YGHLAB LKBIH. ALLAH YARHAM ACHOUHADA OU YALAAN AL HARKA
Commentaire n°98847 :
le 08 Mai 45 et le 01 Novembre 1954 sont deux dates fondatrices pour les algériens et l’Algérie moderne.
Rachid :
monsieur le modérateur en quoi mon message dérange pour ne pas le publier ,fait tu partie du FLN ou RND je pense que la liberté d’expression on l’a eu grâce aux homme qui ont donnés leur vie comme tahar jaout boucebsi etc.....
zetayfi :
bladi matou aliha rdjel mais dhouk gaadou fiha..... un match taa ESS 100 commentaires pour le 8 MAI wallou
Antidote :
Je rejoins certains amis sur les remarques qu’ils ont signalé à propos de l’importance donné à ce douleureux, néanmoins héroique événement de notre Histoire, par certains intervenants. Figurez-vous que l’on s’intéresse beaucoup plus au ’’sieur’’ Ben Laden et aux matchs de foot qu’à l’Histoire de notre Algérie. Le nombre d’interventions sur ce site, relativement à ces deux sujets, l’atteste. La faute à qui ? Aux fosseyeurs de la véritable Histoire de notre nation, pas seulement l’Histoire contemporaine, telle celle relative à la lutte d’indépendance, mais également à celle des temps plus anciens. Le résultat est là. A force de dire des inepties sur l’identité véritable du peuple algérien, on a fini par perdre tous nos repères. Savez-vous que devient un troupeau qui n’a plus de berger ? Nous serons condamnés à être ’’seuls parmi les (...)
Commentaire n°98966 :
on a pardoné aux tueurs de nos enfants (les islamoteroristes) pourquoi ne pas pardoner aux français si je ne me trompe pas je pense qu’il y’a eu plus de mort durant la decennie noir par rapport a mai 1945 et de quelle façon
Commentaire n°98989 :
chaque algérien doit avoir une photo comme celle ci chez lui et vous la regarder souvent, et vous passer au passer et je vous jure, ça vus donneras le courage de travailler honnêtement dans notre pays qui est l’Algérie , et de dire que nous on n’a la chance d’y être là ; mettez cette photo dans les administrations et partout ou certaines responsabilités exercé par des voleurs, qu’ils comprendrons que ces chouhadas n’ont pas profiter de l’algerie ils sont mort pour que les algériens vivent libres et indépendant. allah yarhamhoum.
Ghani :
A chaque fois que je vois des images pareilles, je sen une haine profonde pour tout ce qui incarne lesprit colonial ( je ne specifi pas la france) , mais tout ce qui incarne un tel esprit de superiorite...Je me demande dailleur, comment il y aurait des algeriens qui veulent demander au gouvernement francais de sexcuser....On nen a rien a cirer de vos excuses !!!!!....Le meilleur cadeaux que vous puissiez nous faire, est de nous laisser trnaquilles..Sinon !!!, cette fois la guerre de liberation nationale, serra plus longue que 7 ans....Un avant gout vous lavez deja eu en 1954...Alors, detrompez vous si vous pensez que les generations de lapres independance manqueraient de nationalisme, et desprit anti colonialisme...Vous ne ferrez qu’ajouter une autre erreur a vos calculs...Meme vos pro francais vivant parmis nous, ne pourraient ni vous, ni se proteger de la volonte du peuple....Que dieux Yerham (...)
adl :
peut être que mes grands parents de beni-aziz(Allah yarhamhoum) sont avec ces chouhada que mon pays n’a pas reconnu. le colonialisme a commencé en 1830 et non pas en 1954. je demande à nos gouverneurs de reconnaitre tous les chouhada et de les considérer au même pied d’égalité que ceux de 54.
BENCHERIF :
Les massacres du 8 mai sont des crimes contre l’humanité au sens juridique du terme et sont de facto imprescriptibles. Pourquoi avoir encore censuré le texte de mon commentaire.
Commentaire n°99052 :
Est-ce que Nicolas Sarkozy ne sait pas ce qu’il fait , en terme de lutte contre l’oubli , en demandant, en 2009, de faire lire dans l’ensemble des établissements scolaires français , la lettre de Guy Môquet , chaque 22 octobre ? La voici : Guy Môquet 22 octobre 1941 châteaubriant, camp de Choisel (Loire inférieure) Ma petite maman chérie, Mon tout petit frère adoré, Mon petit papa aimé, Je vais mourir ! Ce que je vous demande, à toi en particulier petite maman, c’est d’être très courageuse. Je le suis et je veux l’être autant que ceux qui sont passés avant moi. Certes, j’aurais voulu vivre, mais ce que je souhaite de tout mon cœur, c’est que ma mort serve à quelque chose. Je n’ai pas eu le temps d’embrasser Jean. J’ai embrassé mes deux frères Roger et René (1). Quant à mon véritable (2), je ne peux le faire, hélas ! j’espère que toutes mes affaires te seront renvoyées, elles pourront servir à Serge qui, je l’escompte, sera fier de les porter un jour. À toi, petit papa, si je t’ai fait ainsi qu’à ma (...)
Rachid :
dites moi svp y’a t’il une différence entre les massacres du 8 mai 45 et ceux commis par des algériens islamistes du fis gia etc..... pourquoi on reviens a chaque année sur ce sujet au lieu de regarder devant et construire notre cher pays detruit par les islamistes et le FLN des chiens (pas celui de la revolution )
vaseclos :
Et les massacres du GIA, de l’AIS, de l’AQMI, de ben laden, de la dictature algérienne, des assassinats quasi quotidiens en Algérie, les chrétiens que l’on tue dans le monde arabe ne sont pas des crimes contre l’humanité ?
Rachid :
merci vaseclos au moins il y’a quelqu’un qui pense comme moi.oui ils oublient les massacres commis par les islamistes ,eux c permis car ils tuent au nom de Dieu
lyslou :
armar staifi a posé une question très intéressante au sujet du nombre de victimes du 8 mai, il y une grande controverse de part et d’autre de la Méditerrannée, 45000 pour les uns, 20000 pour les autres voire quelques milliers ... que dises les historiens algériens ?

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus