Accueil > Evénements >

Des détenus réussissent leur DEUA en droit des affaires

mercredi 1er juin 2011, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Trois détenus de l’établissement de rééducation de Sétif ont soutenu avec succès ce mardi leurs mémoires en vu de l’obtention du DEUA en droit des affaires. Cette présentation s’est effectuée devant un jury de l’université de la formation continue (UFC). Les trois candidats ont obtenu une note de 18/20.

Lors de la même journée, six autres détenus ont présenté des pre-soutenances. Après les délibérations du même jury, tous les candidats ont enregistré un avis favorable en vu de la soutenance de leurs mémoires pour l’obtention du même DEUA .

Les sujets présentés portent sur la crise financière mondiale, le fonds du commerce et les échanges monétaires. Les jurys de soutenance étaient présidés par les docteurs : Hadj Sahraoui Hamoudi et Guettaf Leila, assisté par MM. Harkati Nabil & Benmicia Nadia. Les jurys de pré- soutenance étaient présidés par MM. Benamrane Azedinne, Benmicia Nadia, Ben ameur Nabil, Guettouche Bouchra, Massahel Samia,Latreche,Bouadjadja Amira... Les étudiants étaient encadrés par MM. Bouguessa Nagib & Abdesslem Hacene. Nagib Bouguessa, enseignant doctorant.


Partager cet article :
19 commentaire(s) publié(s)
Zaher de BOUGAA :
Félicitations pour ces lauréats, ils méritent tous les encouragements.
Commentaire n°101360 :
Parce que les véritables malfrats sont dehors en liberté....
Commentaire n°101383 :
Merci A l’attention de M. Monsieur Boutebna, Merci pour votre article et pour l’intérêt accordé à cette noble activité Je vous prie toutefois d’apporter si possible les rectificatifs suivants : Les jurys de soutenance étaient présidés par les docteurs : Hadj Sahraoui Hamoudi et Guettaf Leila, assisté par MM. Harkati Nabil & Benmicia Nadia. Les jurys de pré- soutenance étaient présidés par MM. Benamrane Azedinne, Benmicia Nadia, Ben ameur Nabil, Guettouche Bouchra, Massahel Samia,Latreche,Bouadjadja Amira... Les étudiants étaient encadrés par MM. Bouguessa Nagib & Abdesslem Hacene. Nagib Bouguessa, enseignant doctorant.
nigrobabay :
bravo ils ont reussis avec peut de moyens .
Commentaire n°101414 :
ça mérite un grand BRAVO koulchi mabrouk laakouba la liberté ,et le travail .....etc.......
Ghani :
Felicitations !!! Ils les meritent, et ils les meritent bien...Bien que 18/20 pour une these de fin detudes, cest un peux trop genereux, enfin pour une these de fin detudes....Le probleme cest qu’a luniversite de setif, des 16 , des 17 , et des 18/20 sont tres frequents lors des soutenances de fin detudes..Atention !!!!!!!!!!!!!! cest dangereux...En europe, Et meme dans dautres pays ou le niveaux des etudes est bien plus haut que le notre..ca n’est pas aussi evident que davoir une note pereille pour une these de fin detude...Soyons plus professionels, et plus objectifs messieurs les enseignants universitaires..Le niveau de luniversite Algerienne, Comme tout le reste dailleur dans notre cher pays, on le connait tous..Alors de grace...
sabi 19000 :
Tout est possible ,il suffit d’avoir la volonté ne dit on pas vouloir c’est pouvoir .Félicitation aux lauréats et bonne continuité dans l’aprés prison.
KIMOLY DE PARIS :
Sans polemiques,sans mauvaises intentions, sans nuire aux laureats ni meme aux chers enseignants , le niveau laisse a desirer et la remise des diplomes DUEA,BAC,BEM dans ces etablissements est une atteinte a la science et aux diplomes, l’operation releve du politique,du prestige des responsables ,et des statistiques comme quoi ils ont reussi a la reinsertion des detenus or que cet objectif ne sera en aucun cas atteint puisque il y’a grande tricherie ,organisee,encadree par plusieurs acteurs.Donc arretons SVP de faire des loges pour des acquis demerités.....Pauvres Algerie.....aucun secteur n’est epargné....le diplome a mon sens est une traduction d’acquis ,de connaissances,d’efforts,de sacrifices,un niveau,instructions,un ensemble,un statut......Soyons serieux, le prejudice est imminent messieurs les responsables de ce genre de reussite.... il s’agit de la science (...)
Commentaire n°101559 :
Monsieur KIMOLY DE PARIS Votre intervention est très polie et sincère ; effectivement votre constat est juste et cela concerne beaucoup de jury bienveillants et laxistes, néanmoins si vous aviez assisté à ces soutenances vous aurez surement changé d’avis, hélas on n’a pas le droit de vous faire passer la vidéo, par contre vous pouvez prendre contact avec les membres du jury, prendre connaissance du contenu des mémoires et surtout s’informer sur leur intransigence et leur rigueur scientifique, je cite docteur Hadj Saraoui, Harkati, Amrane,Benmicia,Benameur, Latreche,...ils sont visibles sur la photo. Ces étudiants pour votre gouverne sont animés par une très grande volonté, c’est leur seule bouée de sauvetage.C’est le temoignage d’un enseignant qui encadre ces étudiants pendant de longues années. PS : Certes, la note est élevée mais elle témoigne des circonstanes exeptionnelles , de la très forte émotion de l’ensemble de l’assistance,des parents et de la volonté des enseignants d’aider ces étudiants à (...)
fifa :
des 18 A LA FACULTÉ DES SCIENCES ÉCONOMIQUES DE SETIF , vraiment pas fréquent mais quant ça mérite c’est avec plaisir de les donner
Commentaire n°101645 :
Monsieur Il est vraiment agréable et fructueux de débattre avec des personnes comme vous, des citoyens animés de très bonne volonté et qui n’ont aucune intention de nuire, ni de juger les autres, ni de blesser, au contraire, leur seul souci est de faire tout simplement avancer les choses … Pour ce qui concerne notre sujet, ces étudiants manquent d’ouvrages et de stages pratiques, toutefois il faut réaliser que pour eux, appartenant pour la plupart à la frange la plus fragile de notre société, les études ainsi que l’apprentissage ou la réussite aux examens constituent une porte de sortie au sens propre du terme et une manière de se réinsérer, d’éviter la récidive, même si cela reste insuffisant, peut-être encore dérisoire : il y a un début à tout. On a tous le devoir d’apporter pas seulement à eux mais à tous nos prochains un peu d’amour et de solidarité et on n’a pas le droit de généraliser des cas réels à tout et à tous, de reprendre partout les mêmes schémas et stéréotypes : Certes, tout n’est pas rose, (...)
KIMOLY DE PARIS :
Monsieur Najib Bougessa(Encadreur) Toute ma reconnaissance a vous et aux enseignants,votre reponse a mon intervention denote clairement votre engagement et votre implication dans cette noble mission que vous etes entrain d’accomplir en compagnie des chers professeurs a destination de cette categorie d’etudiants, cependant l’apprehension du sujet en question doit etre loin du sociale,affection .....parapport a votre vecu avec ces etudiants et de surcroit dans ces etablissements....je reviens a ma these qui consiste aux eloges que font les pouvoirs/ institutions en vers ce genre d’evenements qui ne refletent nullement la realite et la j ’avance ces arguments en connaissance de cause.....il s’agit de diplomes octroiyés et non merite ,je souscrits completement a votre engagement monsieur l’encadreur mais desole de vous faire part de cette realite dure a accepeter par quelqu’un qui se donne a fond et meme (...)
SUNSET :
louable effort de la part de l’encadreur et des etudiants ils ont le merite d’avoir essayé et reussi fi had leblad bravo
Grain de poivre :
Il faut être en prison pour décrocher un diplôme !!!!! Au travail, jeunes qui ne trouvez pas de situation. Une grande ZABLA, prison et diplôme. Pourquoi ne pas les marier à l’occasion ?
Commentaire n°101849 :
Je n’ai nullement l’intention de vous contrarier, mais on se marie aussi en prison. On apprend des métiers, on se forme, on se forge, on se soigne et on peut s’en sortir. Y être, Personne n’est à l’abri, même les honnêtes gens comme vous peuvent y séjourner un jour ou l’autre pour des motifs très divers ; il y a quelques jours le très puissant DG du FMI, le nommé DSK est passé par là et on ne sait pas encore s’il est coupable ou non (on n’est pas ici pour juger x ou y, c’est le métier et la mission des juges). Ces gens-là ne sont pas libres de leurs mouvements pour certains pour un certain temps, pour d’autres à perpétuité, ils sont en train de payer, qu’est-ce que vous voulez en plus ? leur ôter toute dignité Qu’on les prive de bouffe, de sommeil, de soins, de lecture, de visites, de vivre quoi ? C’est des êtres humains et ils ont des droits comme vous et moi Ils ne sont pas libres de leurs mouvements et privés de quelques droits civiques (vote par exemple), c’est tout et il faut l’accepter une fois pour (...)
Grain de poivre :
@ Monsieur l’anonyme n° 101 ….et des poussières C’est bien facile de faire le moralisateur modéré et civilisé, en face d’une personne qui vous semble sans pitié comme moi. Mais, il faut être capable maintenir cette position de « sainteté » et de sagesse même si vous êtes la victime directe ou indirecte de ces délinquants. Que penseriez-vous s’il y’en a parmi eux le violeur de votre sœur, frère, ou quelqu’un de votre propre chair. Je suis persuadé que votre discours serait tout autre. La prison est un lieu de redressement, et non pas un endroit de privilèges.
ZengaZenga :
D’abord filicitations aux lauréats, une volonté à miditer ! Sinon vous croyez qu’un DEUA est vraiment un facteur d’intégration social ? ils suburont par ce psedo-diplôme d’etudes superieures des humiliations à les menassants de rounouer avec ce qui les a fait entrée où ils sont. Un DEUA c’est de la mascarade et le ridicule pure est simple : d’après la fonction public il est aligné avec celui du TS issue des CFA. et n’ouvre pas le droit aux postes de carièrre........... n’importe quoi. C’est pas pour démotivé nos lauréat mais juste pour les avertir de ce qui les attends s’ils compte qu’avec ce déplome ils feront vivre leurs proches.
Commentaire n°102037 :
Monsieur, Vous êtes dans le tort si vous pensez que cet endroit est un lieu de privilèges, je ne vous souhaite nullement d’y être pour vous en rendre compte ; Par ailleurs, si on a des convictions comme vous, et bien ces principes doivent s’appliquer à tous et partout, même s’il s’agit, là c’est dur et humain, je vous le concède, de sa propre chair. Mais vous ne m’avez pas répondu à propos de l’erreur ...au cas où elle s’applique sur votre propre personne ou sur quelqu’un de votre entourage : accepteriez-vous d’être l’objet d’un régime de redressement comme vous semblez le suggérer d’appliquer ? A Zenga : Pour le doctorat, il faut attendre un peu, le temps que mûrissent … Nagib .
Commentaire n°102047 :
...Tout d’abord, Il ne faut ni caricaturer ni généraliser. Vous allez avec cette méthode rendre les « méchants » plus méchants et peut-être plus grave encore, transformer des innocents en des méchants en puissance, en fait guérir le mal, dont on n’est jamais sûr, par le « mal », Mon cher compatriote, la société doit être intelligente, elle est en devoir d’apporter les remèdes et les solutions par des politiques réfléchies de réinsertion (ou d’insertion !) et non d’appliquer la loi du Talion à tout va, aveuglément. Au fait, si délinquance il y a, c’est le produit de qui, de quoi ? PS : La tolérance, le pardon sont le propre d’une société très forte.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus