Accueil > Evénements >

L’Algérie représentée au séminaire sur les révolutions dans le monde Arabe

vendredi 3 juin 2011, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Le climat politique méditerranéen a été le témoin d’une vague de changements historiques durant les derniers mois. Les soulèvements en Tunisie en Égypte et en Libye, ainsi que d’autres mobilisations sociales dans la région dans son ensemble, ont démontré que la jeunesse et la société civile sont désireux de plus de liberté, de changements sociaux et de consolidation des valeurs démocratiques.

Dans ce contexte, la Fondation Anna Lindh a lancé une initiative à l’échelle régionale intitulée “Croire dans le Dialogue, Agir pour la Citoyenneté – Échanger les pratiques sur la participation et la démocratie”.

A cet effet, une rencontre est organisée par cette fondation du 01 au 06 juin au Caire. Elle réunit des participants des pays arabes, dont l’Algérie qui est représentée par Docteur Khalil Sakhri, ce dernier est impliqué dans plusieurs projets associatifs nationaux et internationaux.

Le séminaire se concentrera sur le rôle de la société civile dans la promotion de la citoyenneté et la démocratie à travers le dialogue interculturel et intercultuel, le renforcement du leadershiping pour la jeunesse, leur rôle dans les changements sociaux engendrés, le renforcement de l’usage des médias sociaux et des nouvelles technologies dans l’information et la communication.


Partager cet article :
3 commentaire(s) publié(s)
Pastel :
L’Algerie ne doit pas trop tarder à organiser le meme seminaire afin d’etudier les avantages et les inconvenients de ces revolutions en abordant l’impact à l’echel national et international. Je trouve que c’est important que l’Algerie est representé pour la premiere fois par un jeune de Sétif, d’habitude que les algerois et en plus que ceux qui occupent des postes de responsabilités mais qui sont tres loin du terrain.
1-2-3 :
La photo appartient au journal le Monde ,si je me rappelle bien, elle montre l’evolution du plan diabolique engrangé par ce qu’on appelle les télégrammes de Wikileaks.On voit leur erreur d’avoir marqué l’Algérie en rouge car ils étaient sûrs à 100% que le peuple algérien tombera et à coup sûr dans le panneau,mais c’était sans compter sur l’esprit volage mais sage des Algériens....On nous joue acte 2 : Dialogue et démocratie.....à la Sarkozienne.
Mériem :
Les Algérien(ne)s devraient POUR eux-mêmes et PAR eux-mêmes chercher à comprendre le fonctionnement de leur société sous tous ses aspects : le démocratie telle qu’elle est et telle qu’elle pourrait ou devrait être, la place de la religion, le gestion de l’économie et des ressources, les lois et les règles à changer ou à modifier etc... et agir en conséquence toutes les données en main ! Le boulot est monstre malheureusement les esprits n’ont pas vraiment été formés pour ça par des décennies de parti unique à pensée unique, la main-mise d’une religiosité envahissante sur toute forme de réflexion, par une corruption qui gangrène la gestion économique : ce sont des vérités qu’il faut avoir le courage de voir en face et tout le reste ce ne sont que des discours creux : participer au colloque d’une fondation, à des débats menés par A Z ou Y ça pourrait servir si on était capables d’y voir clair, de savoir ce que l’on veut et ou l’on veut aller et par quels moyens y parvenir... mais tant qu’on restera à la (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus