Accueil > Evénements >

Le LSP, ne vous fiez pas au nom

mardi 14 juin 2011, écrit par : Farès. R., mis en ligne par : Boutebna N.

Censées être un modèle, certaines cités LSP (Logement Social Participatif) de la ville de Sétif sont déjà dans un état lamentable.

Pourtant du côté d’Aïn El Fouara, l’Etat a mis tous les moyens pour la réussite de ce projet considéré comme étant l’une des solutions pour atténuer la crise du logement dont souffre terriblement la population locale.

En effet, les habitants de nombreuses cités LSP ont pris attache avec nous pour dénoncer ce qu’ils qualifient de l’absence totale de la sécurité et le contrôle à l’instar de ce qui se passe à la cité Gaoua (Raï-Chems, Nezzar) ou le décor ressemble beaucoup plus à un bidonville plus qu’autre chose. En effet, des commerces transformés en habitation et d’autres en cours de construction ont déformé totalement les façades des immeubles causant au passage d’innombrables tracas aux habitants devant le silence “complice” des autorités locales.

Pis encore, la nuit tombée c’est une horde de voyous des quartiers avoisinants qui viennent imposer leur loi en ‘’ s’adjugeant ‘’ par exemple les cours des ladite cités pour en faire des parcs ‘’ surveillés ‘’ et là où ‘’ tout est permis ‘’ sans que personne n’ose lever le doigt de peur des représailles. Il faut dire à ce titre que l’arrondissement de police le plus proche se trouve a plusieurs centaines de mètres sis à la cité des 500 logts (ex-Ferraille). ‘’ Moi je me demande qui contrôle qui dans ce bled. On vient construire des maisons dans des commerces sans que cette situation dérange quelqu’un. Regardez, ça ressemble beaucoup plus à un chantier qu’une cité qui vient à peine de voir le jour. C’est inadmissible, alors qu’on est en train de chasser les jeunes chômeurs qui vendent des cigarettes ‘’ nous a dit un habitant de la cité Gaoua et qui ajoute ‘’ on a beau essayer de faire bouger les choses mais peine perdu lorsque vous vous retrouviez seuls. On espère sincèrement que notre appel trouve un écho auprès des services compétents afin qu’ils prennent les mesures nécessaires et faire cesser nos ‘’ déboires au quotidien ‘’ souligne encore notre interlocuteur, un prof de lycée de son état.


Partager cet article :
26 commentaire(s) publié(s)
mascarade :
le citoyen se plein toujours en cachette.une bonne prise de conscience et de civisme est obligatoire.combien de citoyens ont deposes pleinte contre ces voyous .
Commentaire n°102865 :
ou est la pupe (police de l’urbanisme et la protection de l’environnement) les autorités locales ne peuvent pas agir sans la presence et le soutien de la police tout le monde veut acheter la paix sociale (هنيني نهنيك ،هات تخطي راسي ) et ainsi de suite, quite a laisser la loi de la jungle s’etablir dans nos cités
Commentaire n°102866 :
que ce que vous attendez d’un etat qui construit des cites pour les policiers et les gendarmes entoures de mur de 2m de hauteur avec des agents en gardes armées de arme automatique ect.... donc mes amies ca veut tous dires que ont est livrée a nous meme les vieux dise autant de la france ca n’a jamais arrivé a ce point ...........eux ils sont bien protége ils se déplace avec garde corps pas comme nous mais il y a bien une fin ?
kiki :
80% des demandeurs du LSP sont des escrocs qui veulent profiter de la formule pour s’enrichir... Ajouter à ça les lots de terrains acquis par les voies obscures et qui portent maintenant la mention à vendre:il suffit e faire un tour pres de la voie férrée ça ne demande pas d’être sorti de la Sorbonne pour détecter le trafic...Comment ont-ils bénéficié d’une coopérative (pourtant bloquées) pour mettre les lots en vente immédiatement après ! Mais hélas ce sont là les gros bonnets intouchables....
Bilel :
J’habite justement à la cité Gaoua. on est complètement abandonné. tous les problèmes qu’on rencontre sont exposé dans cet article espérons qu’ils trouvent écho chez les responsables concernés....... a bon entendeur salut.......................
Commentaire n°102877 :
A monsieur fares ; je crois savoir que le logement de type LSP nous renseigne beaucoup plus sur son financement et non sur la qualité ou autre chose.Il n’a rien de particulier.En effet sur le plan de la qualité , moi personnellement , jai eu à visiter quelques bâtiments , honnêtement ils n’ont rien à envier aux logement promotionnels qui se vendent à des centaines de millions de centimes, vous trouvez des marches d’escalier en marbre, la boiserie de bonne qualité, les parking en béton bitumineux etc... Si on fait un commentaire sur le LSP , il ne faut pas déformer la réalité ,mais rapporter fidèlement la situation que vous voulez décrire . Dans la formule LSP , l’acquéreur participent financièrement pour l’équivalent de 3/4 du prix et l’Etat 1/4 de la valeur du logement. Ce qui est par contre déplorable , c’est la rapidité avec laquelle le citoyen acquéreur de logement neuf commence par installer de grands barreaudages qui défigure la cité, même celui qui habite le 5eme (...)
didin :
merci a setif.info
foufou :
BISARD !aux infos le soir a 20h00, quotidiennement on voit des régiments entiers sortir des écoles de police !!! d’ailleur ils etaient nombreux,plus nombreux que les grévistes dans les rues dAlger ?!le pays était montré de doit comme etat policier, winrahouu !!
foufou :
samhouni nzid chwia !! goulouli si on parle de pomme de terre on parle de félahs, et si on parle d’éducation on parle des parents, et si on parle formation on parle d’enseignants, eh bas si on parle de sureté on parle de policier !! sauf si on parle de nos dirigeants on se verra parlé du zoo !!! ésamhouli goultoulkoum bisard, on doit surement aimer les animaux( :
bichou :
le seul responsable est l’ Etat qui laisse la loi de la jungle règner dans toutes les villes d’Algérie. Il suffit la volonté du pouvoir pour que tout rentre dans l’ordre et l’ordre règnera. Alors puisque la populace se résigne , eh bien soit ! Les algériens sont connus pour leur fatalisme et remettent tout sur le MEKTOUB. Soyez en sûr frères le MEKTOUB arrivera mais ce jour là on se retrouvera tous devant NOTRE SEIGNEUR ALLAH SOUBHANOU. En attendons ce jour faut continuer dans notre galère, n’est.ce pas ? Salam
Sétifien :
Les résponsables en Algérie ne veulent que la paix sociale. Ils ne réagissent jamais dans le calme. Alors je proposes aux habitants de cette cité de sortir protester devant la wilaya, et ils veront des résultats instantané. Croyez moi et faite le vite.
Pinede :
Tout à ete bien decrit par Anonyme-102877, la majorite des algeriens sont devenu des trafiquants, pas de civisme, pas de solidarite, toujours faire appel Aux autoritees, alors que eux meme qui creent ces problemes. La solution : creer des associations de quartiers/cites. Peux de gens connaissent vraiment la signification du civisme.....donc il faut pas jetter tjrs la balle dans l’autre camp, le manque d’initiative, c’est cela qui manque a la majorite des algeriens.....
Gomez :
Vous rigolez ou quoi, depuis quand ces cites dortoirs sont censées être des modèles en urbanisme. Vous dites que l’état a mis tous les moyens pour la réussite de ce projet en voulant atténuer la crise du logement. S’il est vrai que l’état s’est lancé dans de vastes programmes de réalisation de logements, ce dernier a échoué misérablement dans l’organisation de l’espace habitable de ces grands ensembles urbains. Il fallait construire vite et en quantité pour calmer la grogne sociale, sans une véritable réflexion sur un véritable projet d’aménagement et de développement durable et une vision globale en matière d’organisation fonctionnelle et un schéma général d’affectation spatiale du territoire. Ou sont les espaces publics autour ces grandes tours en béton ? notamment les jardins, les placettes et les aires de jeux ! Les espaces publics ne constituent-ils pas des lieux de vie et de sociabilité ou se déroulent les activités propres à la vie collective d’une ville. La qualité de la vie sociale d’un (...)
amissa :
vous dites LSP...les memes personnes profites de ce programmes ,,,les miserables sont entrain de souffrir ,,waled el balda kima koulou ; ; ; ; ; ;ghir barania ont pu avoir accés a ce programmes.......
Commentaire n°102926 :
TAHYA EL DJAZAIR
nono :
je crois que le probleme cest dans programme lsp mais le probleme cest dans les entrepreneure qui sont assoiffe pour l’argent avant tout alors pour nous il faut faire un offre sur le territoire nationale pour LSP car les entrepreneures de setif ’’ thalbou ce qui se passer il y’a quelque jour a setif au sujet du LSP donne un appercu sur le grans trafic que voulez faire les netrepreneur maa chaab el meskine
Kamel El Guelmi :
Je me suis toujours dit pour quelle raison les centre villes des villes algériennes sont par définition construit par les français… !!! Ils sont souvent des bâtiments prestigieux , des magasins spacieux qui dépassent souvent les 100 mètres carrés , des trottoirs bien plats ,de temps en temps on rencontre des placettes et des jardins et même des fontaines et des monuments qui donnent de l’âme à l’espace. Tout ça, fait pour un nombre d’habitant qui dépasse rarement 100.000 . Les Français font des choses qui durent car ils se croient éternels . alors qu’ils auraient dû comprendre que cette terre bénie ne protége que ceux qui construisent Bio et ils n’ont qu’à regarder leurs cousins romains à Djemila et Timgad, qui nous ont laissé leurs maudite pierres insoluble que la nature peine à dégénérer en dépit de plusieurs siècles d’existence , outre l’acharnement et l’effort de nos glorieux ancêtres et contemporains pour que le dernier de leurs traces soit effacé . Ces Roumis ont toujours dénigré nos valeurs et (...)
Secateur :
Je m’aligne à 100% sur la réflexion de Gomez a propos de la tolérance zéro. On a laisse les choses se dégrader à tel point qu’il est difficile maintenant d’arrêter tout ce beau gâchis. Si on veut arrêter la violence, il faut non seulement travailler sur les crimes et délits mais également sur toute incivilité et ces petites choses qui pourrissent la vie d’un quartier. Ce que les Américains appellent la théorie de la vitre cassée et qui dit que dans un quartier, si vous avez une fenêtre avec une vitre cassée et que ne la réparez pas tout de suite, les carreaux de toute la fenêtre seront cassés, puis les carreaux de toutes les vitres de toute la rue. Cette théorie montre qu’il faut traiter tous les petits faits, ne rien laisser passer, être à l’intolérance zéro ; il faut avoir une présence forte dans les établissements, dans les quartiers ; cette présence-là est dissuasive. L’aggravation de la petite délinquance, l’accumulation de ces petits faits de délinquance qui ne sont pas traités, finissent donc par (...)
Changla :
Il faut appeler un chat par un chat...loin des LSP ,c’est de la clochardisation(au sens large du mot) des cités qu’il faut parler...qui est l’auteur ?Qui est responsable ?Ou sont les associations de quartiers ?Qui a donne la permission pour proceder aux ’’aménagements......?Pourquoi cette politique de ghettoïsation ?Pourquoi squater un éspace vert ? Cette clochardisation aux effets néfastes incommensurables et indélébiles déstructurera notre société, ôtera le peu de dignité qui reste à notre région ,l’absence de l’état et de ses institutions sur le terrain, aggravée par l’ampleur atteinte par la corruption donne la liberté d’agir en toute impunité, alors que les lois de la république sont très claires si on se réfère au code pénale qui prévoit des peines pour toute activité illégale...Il est temps d’agir...et selon la réglementation en vigueur (...)
Gomez :
@Kamel El Guelmi Kamel, j’approuve ce que vous dites sur notre richesse architecturale et notre maîtrise de la théorie des couleurs. En revanche, je n’ai rien contre les batiments prestigieux Francais. Ces derniers ont innove en termes d’architecture. j’aime beaucoup la régularité et la symétrie caractérisent les cites Francaises, avec leurs Grandes Rues, bordées d’arbres qui sont des joyaux d’architecture et d’urbanisme.
0/0 :
Tolérance zéro ! qui va l’assurer ?Par ceux là même qui trafiquent ...C’est débile !Allons !Allons !
sks :
Les citoyens se plaignent en permanence, en critiquant l’absence du pouvoir et de la police, mais il doivent prendre conscience que selon le type de désordre et de problématique la solution est différente et ils ont leur part de responsabilité : Si pour ce qui est du domaine publique (rues, trottoirs, parkings publics...), le citoyen doit effectivement faire appel au pouvoir publique, pour l’intérieur des immeubles et enceintes d’immeubles (y compris les parkings bordés d’immeubles) c’est aux citoyens qu’ils revient de faire regner la discipline. Pour garantir cette discipline, les habitants doivent missionner ce qu’on appelle un syndic (une société privée) qui doit faire appliquer un règlement, des règles de bonne conduite et de bon voisinnage, un entretien etc... Bien entendu, pour ces services, ce sont les habitants qui doivent payer, et non pas l’état. La tranquillité a un prix, et payer c’est se responsibiliser. Alors messieurs, rangez vos mouchoirs, sortez vos billets, et organisez-vous pour (...)
Kamel El Guelmi :
Le programme LSP dans la wilaya de Setif est l’un des plus réussi en Algérie mais il en reste que l’on peut pointer du doigt quelque anomalies . En effet, - la non adaptation des immeubles au relief du terrain fait qu’ils ne sont pas tous au même niveau que les locaux et ils sont parfois à 1m au-dessus du niveau du trottoir et parfois en dessous. Ce qui obligent les propriétaires de locaux à défigurer le trottoir par des escaliers ou des pentes obligeant le piéton à utiliser la chaussée. - Les locaux sont souvent très petits. Une façon subtile par les promoteurs pour augmenter le prix du mètre carré tout en attirant beaucoup plus d’acheteurs par le prix de l’unité. Mais dans le fait , ces locaux sont des cages à poules favorisant des activités de bricolage obligeant parfois les commerçant à s’approprier l’espace publique avoisinant. Ce qui donne ce visage des quartiers populaires à des cités supposées nouvelles et modernes et par la construction et par l’âme . Pour cela , (...)
Anonyme 1234567890 :
Pour sks salam je partage ce que vous avez dit seulement les associations des quartiers existent mais elles sont livrées a eux mêmes.
Mériem :
L’urbanisation tout azimut répond à un problème urgent : caser les rejetons de la démographie galopante des années 70/80 devenus adultes en ménage et résorber l’exode rural - rappelons ici Ibn Khaldun : la ruralité, quand elle s’installe dans la ville en grand nombre, entraîne la ruralité de la ville sensée faire des ruraux des citadins. Chez nous, ce que nous déplorons, vient beaucoup plus du comportement de chacun que du laxisme des autorités (-en fait il y a conjugaison des deux !-) les dégradations, les poubelles éventrées à même le sol, (alors que les autorités ont placé partout des bennes...qui sont brûlées ou cassées - ) ces couleurs abusives qui font de nos villes des tranches de gâteau napolitain, ce linge suspendu h24 aux balcons et aux fenêtres alors que les appartements ont des loggias pour ça, ces graffitis sur des murs neufs etc...etc...sans compter l’énervement du voisin ou de la voisine quand vous faites une remarquer que sur ce que fait son enfant ! tout ça nous montre que (...)
AYOUBOU :
Bonjour, Qu’il s’agisse de LSP ,de promotion,d’HLM ou auters ,ce n’est pas la formule de l’habitat qui va changer l’état d’esprit des gens mais plutôt leurs adaptation à une vie commune basée sur des principes de respects , d’indulgence et de citoyenneté,il faudra tirer profit de nos grand_péres et grand-méres pour en savoir c’est quoi au juste se respecter et par conséquent respecter les autres et son voisinage ? Si au moins il y aurait autant de respect et de civisme que de paraboles sur les balcons.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus