Accueil > Evénements >

Adolescence et délinquance en débat

dimanche 19 juin 2011, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

A l’occasion de la journée de l’enfant africain, la direction de l’action sociale de Sétif a organisé une journée d’étude portant sur le thème « l’enfant et la délinquance », animée par des spécialistes dans le domaine, au niveau de l’école des jeunes aveugles de Sétif.
Abordant le sujet de cette journée, Melle Bellel fairouz a affirmé que « Un enfant livré à lui-même est confronté, dans la rue, à différentes sortes de périls dont l’usage de drogue, un premier pas vers la délinquance lorsque celui-ci n’est pas décelé à temps par les parents. ».

Dr Kolli Wassila a mentionné de son coté que « Au fur et à mesure que l’enfant avance dans l’âge, ses problèmes se multiplient et les craintes des parents vont crescendo. Il faut dire que, par les temps qui courent, les enfants et les adolescents sont exposés aux plus grands risques. Les parents, constamment préoccupés par le quotidien et absorbés par les différentes obligations qu’exige la vie, n’ont plus assez de temps pour surveiller leur progéniture qui est, par conséquent, livrée à elle-même. »

Le lieutenant de police Merzougui Hasna a fait part dans son intervention sur les raisons qui poussent les adolescents et surtout les enfants à la délinquance ; « Généralement, le passage vers la délinquance commence par des mauvaises fréquentations entretenues à l’insu des parents qui accordent peu ou pas d’importance à la vie de leurs chérubins croyant que tout va pour le mieux. Il n’est certes pas question de jouer au gendarme, d’étouffer le gosse en lui signifiant qu’on ne lui fait pas assez confiance, mais il ne faut pas non plus faillir à son rôle parental en prétextant une trop grande implication professionnelle ou sociale. » A-t-elle mentionné.
Dans son exposé, Salhi Khalissa a attesté que « L’éducation, l’élément le plus difficile dans la constitution d’une famille, semble dans ce cas et dans bien d’autres parfaitement défaillante. Notons que, dans notre société, les enfants vivent plus dans la rue que dans leur maison. Ce qui favorise la toxicomanie et la délinquance. La démission des parents est un facteur largement observé dans les cas de délinquance de mineurs. Ces derniers, totalement absents, ne se rendent même pas compte du changement survenu dans le comportement de leur enfant ».

Des interventions très bénéfiques qui ont suscité de chauds débats animés par une assistance nombreuse, en témoignent d’ailleurs la qualité exceptionnelle des coopérations de la part de spécialistes et nombreux parents présents à cette journée d’étude.

A noter qu’en marge de cette manifestion commémorative, une opération de distribution de pas moins de 137 lunettes pour enfants démunis des localités éloignées de la wilaya de Sétif ainsi que des fauteuils roulants pour enfants handicapés et des accessoires auditifs a été menée conjointement par la DAS et la fédération des parents d’élèves de la wilaya de Sétif. Une action très appréciée et qui entre dans le programme d’action élaboré depuis des mois par cette active féderation.


Partager cet article :
14 commentaire(s) publié(s)
la taupe :
Il est dit que ‘quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle et la recopier dans son propre manuscrit est un plagiat. Par contre écrire : Quand le ciel chargé menace comme une cocotte sur le point d’exploser n’est plus un plagiat, même si l’idée est identique. Aussi, reprendre la phrase d’un écrivain et mentionner ses sources (nom de l’auteur et titre de l’écrit) n’est pas un plagiat. Autrement dit, sera qualifié de plagiat la copie textuelle, d’un manuscrit
reponse :
c’est facile de critiquer et dénigrer les gens qui bossent mais c’est vraiment difficile de faire quelque chose de bien pour cette société et ce pays. c’est vraiment navrant ....dans un temps où l’echelle des valeurs est bafouée....
hamidou :
delinquance et adolescence et absence de l etat.
iznogoud :
Difficile d’écrire avec tous ce qui se passe en ce moment sur ce site. Disons a ceux qui font l’autruche, qu’ils ne s’étonnent pas si l’idéologie extrémiste-islamiste gagne encore une 2 eme fois du terrain ; si un jour cette idéologie de l’extrême arrive réellement au pouvoir, vous serez tout autant responsables. il vous faudra bien, de gré ou de force, assumer vos négations. le problème en Algérie, c’est que les hommes politiques manquent de courage, qu’ils soient de gauche ou droite ,d’en haut ,d’en bas ou du centre ; depuis des années, la politique sociale est totalement incohérente, d’un côté ils dépensent des sommes incroyables pour des programmes de logements et des subventions à des associations culturelles (généralement bidons) pour soi-disant endormir cette jeunesse, et la promouvoir mais sont incapables de dénoncer clairement les fouteurs de merde qui détériorent le mobilier urbain et les habitats, les voleurs de bagnoles, les biznessmans de tous genre ,les caïds de tous les trafics, pourtant (...)
khali :
@ iznogoud : Est-ce que vous avez a tellement peur de l’islam, au point où vous voulez endosser tous les maux de la société qui n’est détourner e l’islam en imitant l’occident ? Je vous prie de faire la différence entre l’islam et les gens qui se cachent derrière l’islam pour commettre toutes les dérives. Est-ce que vois avez des notions sur l’islam, ou bien vous épousez les comportements des anti-islams ? Le problème en Algérie c’est non seulement comme vous le dite, les hommes politiquent qui manquent e courage, c’est aussi le manque de civisme du citoyen et le désengagement des parents, avec parfois une complicité et une fierté de voir leur enfants passer du coté de la violence (pour eux c’est la RODJ’LA) Seule la justice est le seul critère pour que l’ordre sociale soir rétabli Quand à votre raisonnement sur les hommes politique de gauche, de droite en haut d’en bas du centre, ce raisonnement prouve que vous excluez les personnes e tendance religieuse dans une Algérie qui consacre dans la (...)
Commentaire n°103227 :
@ Iznogoud : Il est difficile de suivre votre raisonnement : en commençant par la fin, il est regrettable que vous imputiez UNIQUEMENT aux parents les problèmes de délinquance, c’est vrai qu’il y a de plus en plus de parents complètement dépassés par la situation et parfois même carrément complices -surtout les mères quand il s’agit de son fils vénéré et c’est une femme qui parle - CEPENDANT il y a quand même tous les éléments sociaux qui nous entourent et malheureusement la société de consommation que nous sommes devenus par la bonne grâce des barons des conteneurs qui inondent le marché algérien de gadgets débiles mais qui attirent les jeunes et les parents ne peuvent plus faire face SEULS surtout avec le chômage et la mal vie (mal vie = manque de loisirs, de distractions, enfermement dans l’ennui et la routine...) ce que les jeunes supportent très mal, ça fait beaucoup de facteurs concordants pour la catastrophe sociale... Si on y ajoute des pertes de repères moraux et éducatifs c’est encore pire (...)
le nifsetifien :
tu parle de delinquance et ado pour un debat mais sincerement avec qui ? tiens j’ai une blague qui resume bien le debat des navets et qui aiment uniquement manges et baises et s’assoir c’est imperatif pour des pseudos sous humain qui parlent et ne rien faire que parler ha... si la parole se paye comme le mobile la tu verra que personne n’ose discuter un jour il y’avait une tortue handicapée des pieds et un lapin muet et aveugle et un chacal fou et paralysé tous trois assoifes et affames la tortue remarque une proie le lapin hume le gout de nouriture et le chacal voulé s’incrusté dans le sac senile et debile il se tourne sur lui meme et au lieu de manger il fut avaler par un quatrieme venu un rapace de l’hauteur du candore qui ne s’est meme pas gené a deguster une salade de chaco tortulapino, la société de consommation a privilégié l’avoir au détriment de l’être. Et, le jour où l’avoir ne progresse plus, le roi se sent tout nu, la consommation n’a jamais été que la sommation aux (...)
iznogoud :
khali ! Pour information, je n’ai pas peur de l’islam, mais j’ai compris la menace qui pèse sur nous, comme certains avait compris la menace nazi au siècle dernier avant les autres.Le tout premier mot du Coran c’est un verbe : « Lis ».Parmi nous, les premiers le citent, les deuxièmes le récitent et les troisièmes le sollicitent !Mais parmi nous, nul ne l’a jamais vraiment lu de bout en bout. Et comme il est intraduisible,et énigmatique, tout est dit dès le deuxième verset que voici : « Il n’y a rien de douteux dans ce livre, c’est une instruction pour les fidèles qui tiennent pour vrais les mystères de la Foi.Quant aux incrédules, que leur importe que tu les avertisses ou ne les avertisses pas, ils ne croiront pas. Dieu a scellé leurs cœurs et leurs oreilles… »Le Coran, est l’une de ces flammes que l’on ne peut ni allumer ni éteindre sous peine d’ôter la lumière à l’autre partie de l’humanité, puisque la première est d’ores et déjà dans (...)
iznogoud :
Anonyme-103227,femme ! Oui tout a fait d’accord sur ce point, il n’y a pas que la responsabilité des parents mais que diriez-vous si je vous dis que j’ai 18 ans ayant échoué au bac. Toute la période scolaire jusqu’au primaire et secondaire a été un bouclier pour me protéger de la rue grace au système éducatif actuel. Avec un père ouvrier maçon, usé jusqu’à la moelle, dont le patron le prend pour une merde et une mère qui fait des ménages, ou une fois le loyer et les charges payés, il reste quasi même pas de quoi bouffer. Et donc qu’à 18 ans, je rêve d’amour, de vivre une jeunesse, d’aller se promener avec sa petite amie, au restau, d’avoir un scooter, de construire ma vie un jour, me construire un petit nid d’amour, avec des meubles, un ordi, un canapé, ... de passer mon permis de conduire, puis faut bien vivre avec son époque, moi aussi envie d’une voiture, comme les autres, d’avoir des baskets à la mode comme les autres, un jeans à la mode, un survet, un téléphone portable, bref tout ce que la société (...)
khali :
je ne comprend pas votre comparaison de l’islam avec le nasisme le premier est une religion qui appelle à l’agalité, à la justice, au savoir au respect de la vie de l’environnement , du voisinage le second , je vous laisse le soin de développer les idées directrice de cette idéoligie vous avez peur de l’islam parce que les occidentaux déclare une guerre sans merci à l’islam certaines personnes , sous couvert de la tollerance de la libérté d’expresion de la peur de l’occident épouse cette démarche et dénigrent l’islam c’est malheureux
Commentaire n°103370 :
@ Iznogoud : La détresse de la jeunesse est immense dans notre pays et pour de multiples raisons que j’ai données - et il y en a bien d’autres - Je ne pense pas qu’on naît délinquant ou malfaiteur ou assassin...on le devient par des causes dont on ne peut faire une liste exhaustive mais les causes prépondérantes sont quand même la détresse matérielle et morale , tous les sociologues le disant : le chômage, le manque de moyens, l’injustice sociale à grande échelle : misère pour les uns, grand train de vie sans pudeur pour les autres et puis les pertes de repères moraux adéquats : les mensonges, les passe-droits, la corruption flagrante aggravent encore les choses et je comprends TRES BIEN les envies inassouvies et la révolte qui peut amener un jeune à l’irréparable OR d’une part le jeune fout ainsi sa vie en l’air car la prison et le fichage sont là irrémédiablement et d’autre part la société doit se protéger des actes anti-sociaux même si c’est son dysfonctionnement qui les provoque ! La (...)
houda :
Khali ! Tu es un mur des lamentations à toi tout seul, Un genre de lavement perpétuel. Ou est ce que tu as vu cet amalgame dans mes commentaires ? Tu es comme ces islamistes qui tournent en rond dans cet imaginaire qui n’a pas d’issue. Et qui sont enchainés dans leurs dogmes dans lesquels on les a foutus.Cela dit, le monde a l’envers : houda pour la virulence de mes écrits et iznogoud pour les gentils propos
khali :
@ @ houda Vous écrivez : Ou est ce que tu as vu cet amalgame dans mes commentaires (je reformule un passage de votre attaque) Je vous laisse le soin de me signaler un commentaire sur votre prétendue accusation ; amalgame dans vos commentaires A moins que vous rêvez (vous parlez d’imaginaire) ? Concernant mon islam (et islamisme) je suis fière de ma religion, tout en que vous l’islam vous irrite L’islam n’est la religion de personne, c’est la religion de touts les crétures d’ALLAH Il appel au savoir, à la science, au bon voisinage, au respect de l’environnement, à la justice, à l’amour de ses sembles à la lutte contre le gaspillage, la corruption
khali :
@ @ houda Vous écrivez : Ou est ce que tu as vu cet amalgame dans mes commentaires (je reformule un passage de votre attaque) Je vous laisse le soin de me signaler un commentaire sur votre prétendue accusation ; amalgame dans vos commentaires A moins que vous rêvez (vous parlez d’imaginaire) ? Concernant mon islam (et islamisme) je suis fière de ma religion, tout en constatant que l’islam vous irrite L’islam n’est la religion de personne, c’est la religion de touts les crétures d’ALLAH Il appel au savoir, à la science, au bon voisinage, au respect de l’environnement, à la justice, à l’amour de ses sembles à la lutte contre le gaspillage, la corruption

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus