Accueil > Evénements >

TAMAZIGHT, langue nationale et officielle au Maroc

mercredi 22 juin 2011, écrit par : A Nedjar.Sétif info, mis en ligne par : A. Nedjar

Mohamed VI, Roi du Maroc s’est prononcé pour des reformes démocratiques globales qui seront soumises à referendum populaire au 1 er juillet 2011.

Le souverain à décidé renforcer les pouvoirs du parlement et du gouvernement bien qu’il demeure au centre de toutes les décisions stratégiques et garde haut la main sur les affaires militaires, religieuses et sur les questions de sécurité.

Au-delà de leurs aspects politiques, de ces reformes qui donneront une nouvelle constitution aux frères Marocains, la nouveauté réside dans le fait que la langue Amazigh sera consacrée comme étant non seulement une langue nationale mais surtout une langue officielle pour tous les marocains sans exclusive.

Cette reconnaissance est l’aboutissement d’un long processus et un combat acharné mené par des militants depuis l’indépendance du Maroc, où la majorité de la population est berbérophone. C’est sans doute une première dans tous les pays du Maghreb.

Après le discours du Roi du 9 Mars, le mouvement amazigh massivement présent aux manifestations du 20 Février 2011 a affirmé que :

« S’ils oubliaient l’officialisation de la langue Amazigh, nous nous considérerions comme des colonisés et nous prendrions alors nos responsabilités. »

Ce message a été perçu par la classe politique, selon l’un des principaux animateurs de mouvement qui affirme que :

« Il fallait trancher et si on avait fait l’impasse sur cette question, cela aurait voulu dire que Tamazight est une langue étrangère qui n’a pas sa place dans la constitution »

Il ne reviendra donc pas à Algérie où le combat identitaire est présent depuis plus de 60 ans de déclarer Tamazight comme une langue officielle, bien qu’elle soit nationale depuis la dernière révision de la constitution de 2002.

Le pouvoir en Algérie continue de tergiverser et pour en faire un motif de division du peuple. Dans l’allocution prononcée le 15 Avril 2011,le président de la république a toutefois prévenu que la révision de la Constitution porterait sur tous les thèmes « hormis les constantes nationales », ce qui sous-entend que Tamazight, « langue nationale » ne sera pas « officielle » chez nous en Algérie


Partager cet article :
127 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°103930 :
Que je sois référencé avec N°, un pseudo....voire mon prénom, ça reste de l’anonymat..Et sans transition, les idées, les réflexion autour de ce sujet, leurs objectifs sont connu par avance, de ce qui est dit par certains intervenants, nous allons bientôt faire apparaître, sur nos pièces d’identités le qualificatif kabyle, mouzabit, naîli, chaoui, noir, blanc etc ..que sais-je ? Et sûrement notre ADN.Vous considérez que le (s) kabyle (s) est (sont) un problème ce n’est pas mon propos, ni ma réflexion et je n’ai jeté la pierre à personne, les kabyles j’ai vécu et je vis avec eux, cela nous suffit.., nous nous sommes jamais posés ce genre d’interrogation, c’est la plus grande des offenses que l’on peut se faire les uns aux autres dans notre algérianité...
aghilass-kosseila :
azul fellawen, @ mas guelmois et les autres.... tassirth tazadh awren ulac ou comme la jument de rolland. on prone certaines qualités... on a rien vu venir....!!! je voudrais vous faire les remarques suivantes si vous me permettez ; pour economiser le temps et l’espace et permettre aux lecteurs de suivre ces joutes d’une maniere comprehensible sans etre trop ennuyeux.sans jouer a la dessimilation ou nourata — - vous utilisez le mot chauvinisme et kabyliste. est ce que celui qui defend sa culture qui est chauvin ou celui qui fait tout pour detruire la culture des autres et par ricochet detruit sa propre culture ....!!! — -dernierement vous parlez des moules de differences qui tendent a s’unifier.... vous donnez l’exemple de tichi n’ait-amrouss concernant les cabarets. … — 1— par lacheté beaucoups ont contribué au frittements des balbucements de democratie a repandre les libertes fondamentales..... — 2--- j’espere bien il n’ya pas que tichi n’ait-amrous ou il ya des cabarets. dans (...)
Miloud :
@103828:J’ai lu quelque part que Sdif veut dire terre noire(tourba kahla)et cela il y a très longtemps, peut-être en langue numide,probablement à cause de la texture du sol de toute la région de Sétif. Dans l’encyclopédie Encarta de Microsoft(la dernière édition est celle de 2009),est mentionné sur une carte de la région du nord de Sétif(voir Atlas Encarta),un lieu dénommé Stif entre Aîn Talaouène et Aïn Roua.
Commentaire n°104066 :
@ aghilass Résumons les choses pour aller plus vite et ne pas souffrir d’un mal de tête lancinant à lire des inepties : qui n’est pas amazigh ? Les Inuit du cercle polaire, les Aborigènes d’Australie, les Ming de la Chine, les Brahmanes de l’Inde et les Pygmées d’Afrique ...ah ! encore que pour les Pygmées, étant nés en Afrique ils ont peut-être quelques gènes avec les Gètules, les Numides et autres Amazighs d’Afrique... enlevons les Pygmées pour être plus sûrs...c’est bon ?
moha meknes :
L’officialisation de tamazight est une reconnaissance de la vraie histoire de tamazgha (afrique de nord) svp tout les habitants de cet air géografique est de souche AMAZIGH, de religion differentes ( ISLAM, JUDAISME, CHRISTIANISME, .......) et qui parle pleusieurs langues (2 à 5). et c’est une caracteristique d’IMAZIGHEN au monde.La plupars des africains parles et utilise les langues europiennes mais ils restent des africains et bien IMAZIGHEN RESTENT TOUJOURS IMAZIGHN q’ils utilisent et parlent n’importe quelle langue. TANEMERT
Mohamed Ali :
Officialiser tamazight n’est que justice, une langue parlée depuis la nuit des temps par nos ancêtres ne mérite-t-elle donc pas d’être reconnue par l’État ? Oui la majorité aujourd’hui parle arabe cela devarit-il signifier qu’il faut oublier qui nous sommes ? devrions-nous ignorer jusqu’aun noms de nos lieux qui sont presque totalaement amazighs ? Reconnaitre à tamazight un statut officiel n’est pas une palme aux kabyles ou aux chaouis ou autres mais juste un respect du fondement même de notre algérianité qui ne saurait s’en passer. ConnaItre la langue d’ou sont tirés les noms Tilemsan, Wehran, Tihert, Msila, Tissemssilt, Ouargla, Tmanrasset, Ghardaia, Rilizan etc... est un besoin identitaire pour l’ensemble des algériens tout comme conaitre l’arabe par lequel nous est venu le message de l’Islam. Vive la fraternité algérienne, Vivent tamazight et l’arabe réconciliées Vivent toutes les langues de l’Humainté.. (...)
Commentaire n°104161 :
Personne, n’a empêché personnes de parler le parlé kabyle depuis la nuit des temps, alors pourquoi cette obsession de vouloir affirmer le contraire ? Certaines, personnes ont vraiment des problèmes personnels de reconnaissance, d’affirmation de soi. Leur revendications dites identitaires ne sont q’un moyen biaisé pour exprimer leur mal être.
Commentaire n°104177 :
Anonyme-104161, ça se voit que tu n’as aucune personnalité ni identité.Tu navigue dans le charme d’un identité qui n’est pas la tienne et te tue à vouloir nous faire croire que c’est nous qui sommes rongé par cette esprit .Oui nous le sommes certes mais pas au même titre.Nous cherchons à reconstruire notre propre histoire,notre identité donc notre personnalité pendant que tu pervertis la tienne en voulant l’accrocher à celle qui nous est parvenue de l’étranger pour laquelle il y a juste une assimilation en tant que moi d’expression seulement .Nos mœurs,nos coutumes,nos traditions sont loin de refléter ce à qui tu penses.Ceux qui sont parvenus dans les escarcelles des chameaux des banou Hillal ,des oualem,des ouled Addi qu’Ibn Khaldou décrivit dans sa mouquadima comme des tribus sauvages et anarchiques vouées au pillage et à la destruction ; ne pratiquant aucune industrie ni agriculture ils pratiquaient la razzia et le saccage là où ils passaient.etc sont infiniment minoritaire pour dire insignifiant.Vous (...)
Commentaire n°104233 :
Quand je dis que c’est un mal être !! Vu votre charabia, c’est plus grave !!Aucune identité n’a été détruite, ni perdue, pour être reconstruite ou recherchée ! c’est un pur délire de persécution, que manifestent certains individus kabyles, ce qui relève d’une autre approche, beaucoup plus profonde que historique ou culturelle. Le jour de gloire est arrivé...... la chanson ne commence-t-elle pas, par :allons enfants de la patrie...plutôt ?!! Quelle ambiguïté ! quel dilemme ! quel délire....
Commentaire n°104237 :
oui mon pote,tu peux imaginer tout ce que tu veux comme maux ,douleurs et même folie comme vous semblez le suggérer,une persécution si tu veux.Persécution de ceux qui ne veulent pas admettre que nous avons notre identité propre.Oui,nous délirons,pour ne pas dire que nous rêvons pour que notre langue soit un jour reconnue officielle de Tripoli à Casablanca.Oui,le jour de gloire est arrivé comme pour ceux qui ont fait La révolution de 1789 qui se sont libéré du jouc de l’oppresseur.La notion de libérté n’a pas de frontière.
Commentaire n°104286 :
D’abord, je ne suis pas votre pote..Et il n’est guerre nécessaire d’admettre, ce qui est inadmissible, dans la mesure ou le sujet est inhérent à l’histoire de la nation et n’a (encore une fois ) jamais été mis en question, la liberté des uns s’arrête là ou commence celle des autres, donc , il y a la (les) frontière (s), sauf pour celui ou ceux qui prennent leurs délires pour des fantasmes...Oppresseurs !!!!Qui vous a oppressé ? Je pense que ça se passe, seulement dans votre caboche.
Asnaraf :
Qui n’avance pas recule.Pendant que le Maroc,la Tunisie,la Lybie et l’Egypte font leurs révolutions démocratiques,les algériens restent plongés dans un profond coma politique.Ils avancent et nous regressons,avancez à l’arrière !!!La reconnaissance des langues berbères n’est que justice rendue aux berbères marocains longtemps niés et exclus de l’identité nationale.Les causes justes finssent toujours par triompher.Je suis vraiment stupéfait par certaines réactions anti-berbères qui n’éprouvent aucune sympathie pour des communautés soumises à une politique criminelle de déperssonnalisation par les Etats despotiques centraux.Nos frères arabes qui sont si hostiles,en général aux langues berbères,ne doivent pas oublier qu’ils sont eux aussi victimes consentantes de ce linguicide puisque leur langue maternelle n’a aucun statut.L’arabe officiel et articiel n’est la langue maternelle d’aucun maghrébin.Mais ceci est un autre débat,car les élites arabes sont toujours en retard d’une réflextion sur la langue de leurs (...)
Commentaire n°104323 :
On ne s’improvise pas du jour au lendemain linguiste, et ceux qui vous semble avancer font du moonwalk, j’ai une langue maternelle avec laquelle, j’ai grandi et évolué ainsi qu’au moyen de laquelle j’ai construit ma socialisation. Quand je dis que le problème est ailleurs et non pas dans la reconnaissance de la langue kabyle, parce que on ne reconnait pas ce qui par essence a toujours constitué une partie d’un ensemble qui s’appelle la nation algérienne, d’autant plus que jamais personne n’a nié son existence ou procédé à son éviction de la sphère socioculturelle algérienne.... Il est avéré que le souci réside seulement dans les têtes de certains......
Commentaire n°104328 :
@104323 : Voici un modèle de discours stéréotypé pour permettre l’exclusion.Le problème n’est pas précisément ailleurs .Il est bien au centre de la question pour la reconnaissance de Tamazight en tant que langue nationale et officielle,langue de nos aïeuls ,de notre histoire ancestrale,de notre culture,de notre identité et bien sur de notre présent .Le reste n’est que fatuité de ceux qui avancent des arguments contraires.Oui ,le soucis résidera bien dans nos têtes et ailleurs tant que cette langue n’est pas réhabilitée en tant moyen pour la réhabilitation de notre identité plusieurs fois millénaires.Où peut on trouver les solutions autrement si on ne commence pas par cette reconnaissance ?donnez nous un fil conducteur au lieu de rester dans ce ailleurs qui n’exprime rien (...)
adel boutebka :
Juste une mise aur point sur cette polémique : c’est un complot ourdi par les francais colonialistes et les sionistes pour destabiliser le Maghreb :. Juste une question ; En France , parle-t-on Breton ? et en Allemagne c’est le bavarois (qui est Tamazight allemand )qui est langage officiel ? Salam
Commentaire n°104370 :
Si les français ou les Allemand faisaient usage d’autres langues,ils auraient sans doute demandé à faire usage de leur propres langues.Comme ils utilisent deja leurs langues,il n’y a aucune raison de demander quoi que ce soit.mais vous ne citez pas le cas de la petite suisse de 7 millions d’habitants qui utilise 3 langues officielles,de la Belgique ou du Canada par exemple !
abdelrahmane fadli :
En Algérie il y a plus de 30 dialectes berbères différents les uns des autres. Rien qu’en kabylie il y a au moins 5 ou 6 variantes du kabyle qu’on veut nous imposer comme langue nationale et officielle. alors quel dialecte va-t-on officialiser comme langue nationale et officielle au coté de l’arabe ? dans tous ce méli- mélo on va pas se retrouver.
Commentaire n°104383 :
Ce n’est pas un discours, c’est un constat. Il n’y a aucun signe, ni mot ou expression d’exclusion, au contraire il n’y a dans ce que j’ai dit, que de l’inclusion sociale, culturelle, identitaire dans la nation algérienne et de ce qui constitue la cohésion de son tissu social et national. Mon propos est exclusivement inclusif du sujet évoqué. L’ailleurs , c’est là où vous voulez vous cantonner et nous y amener, pour ensuite dire que nous vous y avons poussé. Ce qui à mon avis ne se produira jamais, sinon pourquoi parler de réhabilitation ? Et c’est pourquoi, je dis que le problème se trouve dans les têtes de certains, à titre individuel et personnel relevant d’un autre registre, qu’il est possible de lier à l’un des aspects de l’identité dans son acception psychopathologique, pour ne pas dire psychiatrique. En Belgique cela fait six ou sept mois qu’ils sont sans (...)
Commentaire n°104387 :
Pour vous ,revendiquer son statut pour sa langue relèverait de la psychiatrie ?hé bien ,nous sommes ou nous serons tous des fous pour cette langue ! Le cas des Belges n’est pas à rattacher ici car pour eux ,il y a deux langues ,deux peuples pour un seul pays.s’ils veulent la division,c’est leur problème . Il ne s’agit pas de notre émancipation.La langue n’a jamais disparu depuis 3000 ans.Elle permettait la communication avant même la langue arabe.Il s’agit juste de lui rendre son droit et sa place mais personne ne sera obligé de la parler ou de l’écrire obligatoirement.je n’en connais pas une seule phrase mais je m’y mettrai dès que ceci soit possible .C’est le garant de notre identité.Enfin pour ceux qui s’y reconnaissent
Commentaire n°104427 :
Elle permettait la communication avant .... à lire les revendications, tout les kabyles étaient bâillonnés et communiquaient à l’aide des clignement des yeux à travers les siècles jusqu’à il y a trois ou quatre jours. Encore une fois personne ne lui a ôté le droit d’exister ou ne l’a déplacé. Je n’en connais aucune phrase, mais m’y mettrais dés que ceci soit possible..!!!!!!!!! Que dois-je en déduire sauf de l’incohérence absolue et la mise de la charrue avant les boeufs. C’est l’idée de quelqu’un qui avance des arguments totalement contradictoires et illogiques, donc, cela relève d’un domaine autre que celui mis en avant. Je dois dire que cela devient stérile.....
samir :
intresting posts. i think who ever does not speak english has no future beleive me..i am a business man, visited the whole word... never seen someone talking Amazight and very few can speak french. The point is we have to move from French, Amazhit... and focus on english, i am not saying that we should not learn other languages but we have to put some priorities. Amazight sound nice but to hell if i can’t use it, same thing for Arabic and French. i am Algerian by the way.
Commentaire n°104488 :
Belle réflexion Samir, Oui pour vos affaires,continuez à écrire et à parler Anglais,bien que vous le faites à peut près mais ,ne tenter surtout pas de le faire avec votre père ou votre maman ! Oui à l’anglais en tant que langue de travail et de communication mais celui qui ignore sa langue et sa culture,c’est comme s’il n’existait pas. Le indiens d’Amérique parlent tous l’anglais ou l’américain mais ils n’ont jamais oubliés qu’ils sont d’abord des indiens.leurs parler,leurs coutumes ,leurs mœurs sont toujours vivaces et vous voulez que nous perdions les nôtres ?continuer toujours à traiter avec toutes les langues possibles et imaginable mais la votre reste le seul fondement de ce que vous êtes.Votre esprit est configuré ainsi,le reste n’est que moyen de communication comme celui qui voyage par avion,par voiture ou par TGV mais la marche reste le moyen universel qui ne se perd pas et que tout le monde utilise .Il en va ainsi pour toutes les (...)
Mériem :
@ Samir Sorry but I don’t speak english.. can you speak french or arabic please ? We are in Algéria and those are the two important langages used here In fact there is also tamazigt speaked by a part important of our population, but I don’t speak it as many people in this country... and we are not all business man to speak english .. I speak un poco spanish but it’s not used here so I reserve it for my travels.. Good by
samir :
@Meriem you are getting me wrong ! i am not saying that we should not learn other languages but we should focus and develop the english language going forward. this is the first time that i have seen more than 100 posts regarding a topic in Setif info. I think if we invest more in english more Algerians will be getting better jobs, they will be able to improve thier life. if you take the top 500 companies in the world, all thier CEOs are english speakers. i can get a job in one week to any one who has a good TOEFL..i am serious.... Hope i am clarified my point of view. @ Anonyme-104488 : my english is for sure better than your french..
AZZEDINE LE SETIFIEN :
Comme si ont a tout accompli il ne manque que cette amazighia.c’est tellemennt mesquin d’en parler encore de ce dialecte.Parlez-nous ce qui ont fait les autre en matiere de technologie.On a marre d’entendre le meme refrain.Enfin l’Algerie n’est pas le Maroc qui enregistre plus de 90 p/c d’amazighs alors que chez nous ils ne representent que 20p/c.
Commentaire n°104770 :
Et toi Azzedine le Sdaïfi,on a marre d’écouter tout le temps tes jérémiades.Personne ne t’oblige de parler ou d’apprendre Tamazight.Tu veux demeurer toujours l’esclave de tes maitres venus d’Orient,c’est ton affaire.Plus que le Maroc ,l’Algérie est au cœur de la question identitaire.
Boumediene Tahar :
Bonjour ? je suis Chaoui et mes enfants ne connaitront que le tachawit comme language. Je ne leur apprendrai jamais l’arabe...même ma tribu commence à aller dans ce sens suite à mes conseils...je suis à Batna et je suis ravi de voir que si l’Algérie ne change pas, elle ira droit dans le mur avec des ressources en hydrocarbures qui disparaissent chaque seconde, baril après baril et des sources de revenus de substitutions inexistantes.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus