Accueil > Evénements >

Inauguration de la centrale électrique hybride de Hassi R’mel.

lundi 27 juin 2011, écrit par : A Nedjar.Sétif info, mis en ligne par : A. Nedjar

C’est une petite révolution technologique. La centrale hybride de Tilghemt pour la production d’électricité , située à quelques 25 km de Hassi R’mel est entrée en phase productive ce Samedi. Cette centrale fait rentrer le pays de plein pied dans l’ère de la production et l’exploitation des énergies alternatives nouvelles et renouvelables propres.

Cet événement aurait été pour le moins anodin s’il ne s’agissait pas d’une centrale unique en son genre dans le monde qui combine l’emploi du gaz et du solaire pour la production de l’électricité .

La capacité théorique de cette centrale dite hybride est de 150 mégawatts dont 30 sont produits directement à partir d’un immense champ de 3000 panneaux photovoltaïques orientables .
Elle a été réalisée par consortium algérien Neal (New Energy Algeria) qui réunit Sonelgaz et Sonatrach , en partenariat avec la société espagnole Abenar.

L’exploitation de ce complexe est assurée par des ingénieurs algériens et espagnols, avant qu’il ne soit confié dans cinq ans dans sa totalité aux seuls ingénieurs algériens. Ce projet qui a nécessité un investissement de 345 millions de Dollars offrira sans aucun doute une autre alternative pour l’emploi de ces nouvelles sources d’énergies propres

Dans ces régions du Sud ,l’Algérie offre plus de 3000 heures d’ensoleillement par an.C’est de quoi susciter les appétits et faire alimenter le rêve de nombreuses puissances économiques occidentales dont l’Allemagne qui propose son projet DESERTEC qui mobilisera plus de 400 milliards de dollars à l’horizon pour transférer de l’électricité des régions sahariennes du Sud du bassin Méditerranéen vers l’Europe.


Partager cet article :
23 commentaire(s) publié(s)
Algérie horra :
1,2 3 viva l’Algerie ! bravo et félicitation . Je suis confiant pour l’avenir de mon pays. La maitrise des énergies renouvelables permettra , un meilleur développement de notre pays. Cette énergie sera bénéfique pour l’agriculture , des économies dans les hydrocarbures et dans l’implantation de villes nouvelles dans notre grand sud(installation d’unité de dessalement d’eau de mer en plein sud approvisionné par des canaux Nord/sud ou ouest/est),
Gas de schiste :
Monsieur Nedjar puisque vous êtes si soucieux de l’exploitation des énergies alternatives nouvelles et renouvelables propres, pourquoi vous n’avez pas écris un mot à propos des gaz de schiste Au Canada, en France et même aux États-Unis, l’exploitation des gaz de schiste font l’objet d’une violente opposition. En cause, le fait que les forages induits par ce genre d’exploitation nécessitent d’importantes quantités d’eau et de détergents. Ils provoqueraient mêmes des émissions radioactives. Mais aucun débat en Algérie initié par Sonatrach encore moins par les medias. Comme si le peuple est un ghachis qui ne mérite même d’en être informé et cela malgré les conséquences désastreuses pour l’environnement qu’elle engendre et les nombreuses incertitudes qui l’entourent. Des moratoires pour arrêter l’exploitation sont décrétés dans certains États mais l’Algérie annonce à contre courant de la tendance mondiale l’exploitation des gaz de schiste. Donc Mr Nedjar, jouez pleinement votre rôle de journaliste et non pas (...)
inconnu :
très belle initiative ; enfin un éclair de conscience écolo dans un monde de brutes ..
Commentaire n°103951 :
@Gas de schiste : A notre connaissance,il n’existe aucun projet pour l’instant pour l’exploitation de gisement de schiste pour l’extraction de gaz à partir des ces huiles.C’est une question Canado -Canadienne bien que des voies s’élèvent dans le monde pour la préservation de l’environnement , la régulation et les resserves d’eau qui sont consommées en abondance y compris pour extraire le pétrole.D’ailleurs comme vous le savez sans doute,aucun puits n’est exploité s’il n’existe pas cette ressource.Pour le gaz,l’Algérie ,dans un soucis écologique a depuis longtemps cessé de bruler les gaz à travers les torchères pour le réinjecter dans des puis pour augmenter la durée de vie de ces derniers.Le tout solaire est impossible à terme mais les études ont démontré que cette ressource abondante en Algérie peut être une intéressante alternative à coté d’autres moyens dont le nucléaire avec ses risques connus. Nous savons par contre que Sonatrach a signé un accord avec l’Eni pour le développement du gaz à partir du (...)
dr brahimi :
le gas de schiste consiste a extraire du gaz a partir de l eau. je trouve que c est la premiere bonne nouvelle depuis je consulte ce site. reponse a gas de schiste
Commentaire n°103962 :
Monsieur le Dr Brahimi, il n’est nulle part dit que le gaz de schiste est extrait à partir de l’eau mais il est souligne son usage excessif pour son extraction vu que cette extraction nécessite d’énormes quantité d’eau.vous avez sans doute fait une lecture erronée de la lecture message de Gaz de schiste
Halliburton :
A ma connaissance le captage du gaz de shiste par fracturation hydraulique c’est Halliburton qui vend cette technique qui entraine des dégâts considérables et Halliburton est dirigé par Dick Cheney, le pote de Bush et celui-là même qui a fait abroger la loi US interdisant ce type de forage. Une entreprise de gangsters appelée « les voleurs de Bagdad »Cela dit : Votre article est intéressant, mais un peu incomplet. Le solaire est intermittent même au fin fond du désert. Vous n’abordez pas le problème du stockage de l’électricité. Ni le coût de fabrication le temps de rentabilisation, et la durée de vie de ces panneaux importés de chine via cette societé espagnole je crois, le seul pays qui en fabrique à la pelle. Ce qui fait qu’au final, on se retrouve avec un gain marginal, un « chouiya bark »et une solution pas forcément intéressante au long terme. Car si l’on devait utiliser l’électricité pour produire, acheminer, maintenir ce parc de panneaux voltaïques, on aurait au final un gain de combien ?Par rapport (...)
rue du portugal :
il faut croire au pere noel.central electrique hybride.ca ne marchera jamais.
hadj ahmed :
A chaque fois que l’Algérie avance notre bonheur est à son apogée et quand elle recule notre moral à plat . Espérons qu’ à l’avenir il n’y aura que des avancées inha’Allah . Il est souhaitable que rue du portugal nous dise pourquoi ce projet ne marchera pas . Nous sommes avides de savoir .
Commentaire n°103990 :
@Rue du Portugal, A l’instant même ou tu écrivais ton texte,une partie de l’énergie de ton PC provenait de cette nouvelle centrale.Alors peux tu étayer ta thèse ou ton scepticisme pour nous dire pourquoi ça ne pourrait marcher ?Allez ,juste quelques petit mot pou nous convaincre..Tu ne fais pas cas de ces hommes qui grillent au soleil pour te donner ce confort pour débiter ton blabla sous la douce température diffusée par la clim qu’alimente encore cette électricité.Dis nous serais tu acariâtre par nature ou par ignorance ?
Changla :
Vraiment une révolution technologique inversement proportionnelle par rapport au développement local des régions du sud...et le plus inquiétant en lisant hier sur le net LE PLUS FAIBLE taux de réussite a l’examen du BEM:Ourgla classée 37eme/50,el oued,lagouat,bechar,illizi,tam,adrar,tindouf au bas du tableau...agir avant qu’il ne soit trop tard,le grand sud une region riche ,une population a l’agonie !
Mourad :
Salam, L’Italien Eni et Sonatrach ont signé un accord en vue de développer le gaz de schiste en Algérie en Avril 2011.
Hybridat :
Tout est hybride chez nous : Nation hybride avec une économie hybride ,une population hybride,des gouvernants hybrides, instruction hybride , langue hybride ,croyances hybrides et maintenant une énergie hybride .....On devrait nous envoyer sur la lune.....
Gas de schiste :
A Nedjar. Ma référence au Canada, aux USA et à la France est juste pour illustrer que certains pays, poussés par leurs citoyens, sont devenus assez réservés à propos de l’exploitation de ce gaz. Le débat est lancé et continue dans ces pays car les risques et l’incertitude planent sur l’efficacité de sa technologie d’exploitation et sur l’impact de cette ressource sur l’environnement. Par contre, et à contre courant de la tendance internationale, Sonatrach s’est lancé à plein gaz...pour l’exploitation de ce gaz. SANS DEBAT ET SANS AUCUN MESURE DE PRECAUTION. Donc, Mr Nedjar, le souci environnemental de Sonatrach que vous essayez de mettre en exergue à propos de cette centrale électrique hybride est très relatif. C’est contradictoire même. Car l’impact sur l’environnement du gaz de schiste est extrêmement nocif pour les nappes phréatiques et de très loin destructeur de l’écologie qu’une centrale électrique. De plus, la technique par fracturation hydraulique utilisée pour le gaz de schiste implique le (...)
houda :
Pour rester dans le sujet je dirais que le photovoltaïque reste pertinent, mais il doit être aussi réparti en nombreuses petites centrales sur les toits des bâtiments et des maisons. Ça soulagerait la Sonelgaz des coupures et le porte monnaie des citoyens ! Il faut aussi économiser cette énergie et se chauffer avec. Avoir des panneaux sur son toit c’est produire plus d’électricité qu’on en consomme sauf si on transforme ça en chaleur juste dans les périodes de faible production. Ce qui est sage c’est donc d’avoir des cellules sur son toit sud et une cheminée sur son toit nord.
nordine 19 :
Sa va changer pour nous les indigènes Nous payons toujours le même prixou plus cher ,c’est pour enrichir les caisses de l’état riche et le le peuple pauvre. La centrale hybride est destiner pour les européens et particulier pour les allemands qui vont arrêté leur centrale nucléaire .
Commentaire n°104080 :
@nordine 19 : ha !ha !ha !je me crève la rate en lisant ton poste.Dis toi que l’électricité en Algérie est parmi les moins chère dans le monde. Quand aux Allemands,il ne verront pas l’ombre d’un kilowatt de cette centrale.Ils attendent leurs fameux projet Desertec.
Commentaire n°104100 :
On dit un Wc (Watt-crete)=1000Wh ou 1kwh d’electricité,cela signifie 1000 heures de soleil à puissance créte !Du charabia !
samir 19 :
L’Algérie démarre son parc éolien. Mais voilà que c’est sur le terrain du solaire, domaine où l’Algérie détient un potentiel hors pair, que le Maroc est entrain d’accroitre son avance depuis un an. Sa première centrale solaire hybride fonctionne à Ain Beni Mather depuis novembre dernier, le projet d’une centrale solaire géante de 500 mégawatts à Ouerzazate, même s’il pourrait être redimensionné, tient une partie de ses financements.
khali :
Elle est réalisée par la société espagnole qui a engrangé 345 million de dollars L’exploitation est assurée par les espagnoles pour parfaire leur maitrise dans le domaine. Une fois la maitrise de la technologie maitrisée par les espagnoles et que le cout de la maintenance de la centrale prendra des proportions insupportables, les espagnoles légueront l’épave aux ingénieurs algériens Si vraiment cette réalisation est faite en en partenariat avec la société espagnole Abenar par le consortium algérien Neal (New Energy Algeria) qui réunit Sonelgaz et Sonatrach, les coûts de la réalisation et de la maintenance sera partagé par les 3 partenaires Sauf que dans ce cas, il y a des vendeurs d’idées, les étrangers et des consommateurs d’idées, les algériens
khali :
Arrêtez de croire que seuls les occidentaux sont capables de faire de grandes choses, les technologies arrivent en même temps que la prospérité. les Asiatiques et sont les meilleurs dans l’électronique ! Arrêtons votre complexe français surtout réveillons-nous Prière lire ce qui suit La Chine a ouvert jeudi le plus long pont au-dessus de la mer, d’une longueur de 42 kilomètres, qui relie la ville de Qingdao à l’île de Huangdao, dans l’est du pays. Le pont 35 mètres de large et a coûté plus de 10 milliards de yuans, . Le pont ainsi qu’un tunnel sous-marin ont ouvert au trafic jeudi, selon la chaîne. Le pont dont la construction a duré quatre ans est soutenu par plus de 5.000 piliers. Selon la société Guinness des records, il dépasse en longueur de quatre kilomètres le précédent pont sur l’eau le plus long, le Lake Pontchartrain Causeway en Louisiane. à TOULON (FRANCE) çà fait 17ans que la France essaie de faire 6 kms de (...)
khali :
Arrêtez de croire que seuls les occidentaux sont capables de faire de grandes choses, les technologies arrivent en même temps que la prospérité. La preuve est édifiante : Le plus long pont maritime du monde, la Chine a ouvert jeudi le plus long pont au-dessus de la mer, d’une longueur de 42 kilomètres, qui relie la ville de Qingdao à l’île de Huangdao, dans l’est du pays. Arrêtons notre complexe du français et surtout réveillons nous. La leçon de la chine au monde entier devrait normalement servir aux algériens qui aiment tant les français et autres occidentaux. Un proverbe chinois dit qu’il vaut mieux apprendre à pécher à un enfant que toujours lui apporter du poisson à manger, ça les africains ne l’ont pas compris depuis tout le temps qu’ils ont l’assistance des européens. Seul le travail paie et c’est (...)
hadj ahmed :
Bravo Khali. En effet, le progrès et le développement économique technologique et scientifique n’est le monopole de l’occident que parce que nous le voulons bien . Même s’ils ont une bonne longueur d’avance sur nous, il n’appartient qu’à nous de nous lancer à fond dans ce challenge afin d’entrer dans la compétition . C’est un peu comme l’équipe d’Algérie lors de la dernière coupe du monde . L’essentiel est de participer même si on est recalé au 1er tour, arrivera un jour inchaAllah ou on fera de mieux en mieux . Nous ne sommes pas obligés de briller dans tous les domaines, mais il existe des créneaux où nous avons de sérieuses chances . Comme tu le dis si bien, il suffit de travailler..... mais tout le problème est là .

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus