Accueil > Evénements >

Medelci : il n’y a aucune ambiguïté dans la position algérienne concernant le conflit en Libye

jeudi 1er septembre 2011, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

Le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci, a affirmé jeudi qu’il n’y avait aucune ambiguïté dans la position algérienne concernant le conflit en Libye et que sa neutralité n’est pas synonyme de complicité avec le régime de Maâmmar El-Gueddafi.

"Il n’y a aucune ambiguïté (dans la position algérienne). L’Algérie a dit son mot. Elle l’a dit au sein de la Ligue arabe dans un cadre démocratique.

Elle s’est rangée à la majorité de la Ligue. Lorsque la résolution 1973 a été prise, elle l’a appliquée résolument", a déclaré le chef de la diplomatie algérienne sur Europe 1, à quelques heures de l’ouverture à Paris d’une conférence de soutien à la Libye à laquelle il doit prendre part.

Pour le ministre, l’Algérie a marqué sa-différence" au début du conflit-tout simplement parce qu’elle a porté l’espoir que l’affaire libyenne va être réglée par la paix sans intervention d’une force étrangère".

"Si on considère aujourd’hui que la position de l’Algérie est ambiguë, c’est très bien. Parce qu’il y a quelques semaines, on considérait tout simplement que l’Algérie était du côté d’El-Gueddafi. Je crois qu’il y a une avancée", a-t-il dit, souhaitant que maintenant que la paix va venir et que les lampions de la guerre vont s’éteindre,-la vérité sur le comportement de l’Algérie va être révélée".

A la question de savoir si la neutralité de l’Algérie dans le conflit libyen était synonyme d’une complicité avec le régime d’El-Gueddafi, le ministre a répondu par la négative.-Non, nous avons été neutre avec les révolutionnaires en Tunisie et en Egypte, et on nous a pas traités de cette façon là.

Pour le cas de la Libye, la situation est un peu différente parce qu’en Libye nous avons constaté des interventions étrangères".

Pour le chef de la diplomatie algérienne, une intervention étrangère (ndlr : OTAN) de cette envergure, à la frontière de l’Algérie, évoque des-mémoires douloureuses et vous pouvez comprendre que les Algériens n’aient pas reçu le message de la même façon que les autres pays qui ont été à l’origine de cette initiative".

Interrogé si l’Algérie serait prête à extrader des proches d’El-Gueddafi qu’elle accueille sur son sol, il a rappelé qu’il y a entre l’Algérie et la Libye un cadre juridique bilatéral auquel Alger-fera référence". Medelci a auparavant indiqué que le-temps de réflexion pour accueillir ces familles (composées essentiellement de femmes et d’enfants) a été très court et que le sens de l’accueil y a prévalu".

Quant à l’éventualité de l’accueil d’El-Gueddafi au cas où celui-ci demanderait l’asile en Algérie, il a affirmé que cette hypothèse-n’a jamais été examinée chez nous" et que-l’Algérie a été respectueuse du droit international dès son origine et des résolutions du Conseil de sécurité, et elle continuera à le faire de manière ferme et résolue".

"Cela veut dire que l’Algérie n’ira pas à l’encontre de la volonté internationale de régler le problème libyen et l’Algérie ne prendra, et elle ne l’a jamais fait, partie pour El-Gueddafi", a précisé Medelci.

Interrogé enfin sur sa participation (jeudi) à la conférence internationale sur la Libye qui serait une-reconnaissance de facto du CNT (Conseil national de transition libyen)", il a indiqué que le CNT est-porteur de facteurs de volonté d’émancipation, d’une plus grande liberté du peuple libyen".

"Je crois que l’Algérie a longtemps été la Mecque des révolutionnaires et des hommes libres. Si nous avons eu un problème avec la façon dont la question (libyenne) a été traitée, ce problème est lié essentiellement au fait que nous sommes chatouilleux sur les questions de souveraineté", a conclu le chef de la diplomatie algérienne.


Partager cet article :
57 commentaire(s) publié(s)
khali :
La position de notre gouvernement est irréprochable, il n’a pas besoin de justifier sa position dans les moments difficiles ( années 90) nous n’avons trouvez personne pour jouer le pompier, tous les états occidentaux ( avec qui tue qui) , les royaumes arabes, ont jouer le néron
Commentaire n°108457 :
« Je crois que l’Algérie a longtemps été la Mecque des révolutionnaires et des hommes libres. Si nous avons eu un problème avec la façon dont la question (libyenne) a été traitée, ce problème est lié essentiellement au fait que nous sommes chatouilleux sur les questions de souveraineté », a conclu le chef de la diplomatie algérienne. BON RESUME NON A LA HOGRA . VIVE LA PALESTINE
BECHAR M :
salam alykoum je suis d’accord avec notre gouvernement l’Algérie un paye libre et souverain nous nous acceptons pas les autre décide a notre place ni la france ni les Etat unis ni union arabe le colonel khedafi et sa famille ils ont le droit d’asile stop et fin la terre algérienne indépendant et souverain personne qui nous fait peur et nous nous acception pas les menace on est capable tahia el djazair alih nahia wa alyha namoute BECHAR Mésaoud ex garde républicain algérienne
BEN TOUMERT :
ah ces dirigeants arabes tous des fanfarons,des brutes,des caméleons mais quand il s’agit de sidi nicolas,lalla angela,sidi barack ou sidi david.........ils executent et s’executent.........
kapisa :
salam , a ben toumert , les arabes d’antan n’existent plus ou alors ils représentent une infime minorité et n’ont aucun pouvoir , ceux qui tirent les ficelles ce sont des bedoins hypocrites et mécréants ALLAH tout puissant les a mentionner dans le coran et la sunna ; l’ALGERIE n’est pas arabes ni bedoins ; L’ALGERIE est un peuple berbère, que la france de merde et ses sbires essayes de nous faire comme la Libye et vous verrez ensuite le résultat , ce qu’elle a connue c’est les années d’avant 62 mais nous sommes en 2011 et avec les millions d’algérien sur son sol ça va être très dur a gérer faites nous confiance .....
hadj ahmed :
La position du gouvernement algérien sur le dossier libyen n’est pas condamnable , eu égard à la proximité avec ce pays d’une part et à l’intervention militaire de l’OTAN aux portes de notre pays par ailleurs . De sinistre mémoire, (même si le peuple libyen a le droit légitime de se débarrasser de sa dictature), il n’en demeure pas moins qu’avec l’intervention militaire de l’OTAN contre un pays arabe souverain , membre des Nations unies, nous n’avons pas oublié que les occidentaux substituent le droit de la force à la force du Droit contrairement aux idéaux de liberté et de démocratie qu’ils sont censés défendre . Quand l’OTAN frappe un pays (la Lybie) , elle ne supporte pas qu’un autre pays (l’Algérie ) fasse part de son inquiètude . NOUS SOMMES EN PLEIN DANS LE 2 POIDS 2 MESURES si chèrs à l’OTAN et à l’ONU et nous sommes en pleine opération NEO COLONIALISTE que la France nous livre par OTAN interposé et teintée d’un esprit revanchard - qui prouve que la France, 1/2 siècle après, n’a pas digéré (...)
la nation :
Monsieur Meldelci,vous montrez en fin la face cachée de la gouvernance Algérienne aussi faible soit elle,siphonner le sang Libyen pour l intéret de la nation.Quelle une honte !
Oumy :
Merci et mes respects Monsieur Medelci. Algériens et Algériennes unissons-nous , quelques soit nos différents, nos convictions, car c’est le moment de se serrer les coudes et n’oubliez pas : Chacun pour soit et Dieu pour tous. Tout ira bien. Bien le bonjour à tous et à toutes.
hadj ahmed :
Je viens d’apprendre par la bouche du ministre français des AE, sur un chaine de télé française , Que la France aidera et assistera la libye à faire redémarrer son économie, en contrepartie de quoi la France prendra 35 % du pétrole lybien . La libye exportant 1 600 000 barils/jour , Un calcul rapide s’impose : 1 600 000 x 35% = 560 000 barils/jour pour la France (c’est énorme) 1/ à ce tarif, Sarkon deviendra exportateur de pétrole et la France membre de l’OPEP ! . Des chiffres à vous donner le vertige . 2/ D’autre part la Lybie deviendra un proctectorat français au grand dam des italiens . Ce qui implique que nous aurons une frontière commune avec la France, une ancienne amitié, qui a duré 132 ans et qui réveille des souvenirs des plus inoubliables .
hadj ahmed :
Je voudrais revenir si vous le permettez, sur la politique arabe de la France et son virage à 180° à droite par SARKON qui a failli heuter de côté Marine Le Pen (célèbre fille de son papa) . Tout le monde aura compris que Sarkon a rectifié le cap en avant toute des gaullistes traditionnels et hostiles à l’hégémonie américonne dont Chirac, Alain Juppé, De Villepin etc... et le transformer en à droite touteafin de rafler les voix des fachistes de Le Pen . Dès que SARKON a été porté à la présidence, il a balayé d’un revers de la main cette politique censée ménager le monde arabe contre ses déconvenues onusiennes de soutien à l’état hébreux . Il s’est aligné ipso facto sur georges BUSH junior (le fils de son pére, tombeur de l’Irak en 1990 ) au grand dam de Chirac et De Villepin qui sont restés fidèles au gaullisme . Donc la nouvelle politique française est devenue plus atlantiste que les atlantistes, ce qui lui a permis d’entrer en force dans l’OTAN au point de devenir un acteur important de cette armée (...)
tech :
Medelci a fait marche arriere, on ne fabrique pas des avions sans pilote , on fabrique pas des tanks , on ne fabrique pas des lances missiles , on ne fabrique pas des anti missiles,pour venir à l’encontre de ces puissances avec leur armement de haute technologie et de precision au metre présnous on ne fait q’acheter les armes on n’est pas plus fort que la Russie qui a cedé, en reconnaissant le CNT, meme en reconnaissant maintenant c’est le peuple algerien qui est le plus grand perdant , kadafi et sa famille sont partis ; mais la lybie est toujours là.
khemissa :
un grand merci à notre ministre plutôt à Bouteflica ,président par excellence des affaires étrangères.Reste seulement les affaires intérieurs qui laissent a désirer et c’est bien navrant !!
hadj ahmed :
En d’autres temps les USA n’auraient jamais laissé à la France (assistée de la couronne britanique )à avoir la part belle de prendre des initiatives à la tête de l’OTAN . En effet, les américons, englués en Afghanistan, en Irak et dans le golfe persique, dans une guerre perdue d’avance ne savent pas comment s’en sortir avec les honneurs . Dans ce contexte, les talibans ne faiblissent pas et réussissent à infliger des pertes de plus en plus mortelles aux différentes force de l’OTAN . Profitant du manque de disponibilité des ricains, la France met les bouchées doubles pour régler de vieux comptes avec l’Afique du nord et s’octroyer des revenus pétroliers substantiels qui sont les bienvenus en cette période de crises financières à répétition et de rigueur budgétaire qui oblige chaque citoyen, et encore plus les plus pauvres, à se serrer le ceinture déjà à fond (...)
Commentaire n°108503 :
Et oups... l’Algérie rentre dans les rangs...et les français le font asseoir sur un strapontin. Humilié, la tête baissée ce médiocre Medelci se fait petit lors de cette conférence de Paris en essayant de se justifier en usant d’une langue de bois que lui seul comprend. Tout ca est la conséquence de la diplomatie des pieds Nickelés dirigée par le Sultan d’Alger. Il a misé sur son ami dictateur, mais l’Histoire n’a jamais donné la victoire aux despotes. Heureusement qu’il y avait Boumèdiene comme président quand Bouteflika était ministre des Affaires étrangères. Sa gestion de bricolage de la révolte libyenne aujourd’hui prouve qu’il était Khoudra fouk acha, un simple exécutant. C’était Moustache le vrai décideur et l’architecte de la diplomatie algérienne lors de ses moments de gloire. Le pays est tombé très tres bas. Quelle chute. Une guerre dans notre cour et son excellence La hayat limane (...)
Commentaire n°108504 :
Et oups... l’Algérie rentre dans les rangs...et les français le font asseoir sur un strapontin. Humilié, la tête baissée ce médiocre Medelci se fait petit lors de cette conférence de Paris en essayant de se justifier en usant d’une langue de bois que lui seul comprend. Tout ca est la conséquence de la diplomatie des pieds Nickelés dirigée par le Sultan d’Alger. Il a misé sur son ami dictateur, mais l’Histoire n’a jamais donné la victoire aux despotes. Heureusement qu’il y avait Boumèdiene comme président quand Bouteflika était ministre des Affaires étrangères. Sa gestion de bricolage de la révolte libyenne aujourd’hui prouve qu’il était Khoudra fouk acha, un simple exécutant. C’était Moustache le vrai décideur et l’architecte de la diplomatie algérienne lors de ses moments de gloire. Le pays est tombé très tres bas. Quelle chute. Une guerre dans notre cour et son excellence La hayat limane (...)
Commentaire n°108505 :
Et oups... l’Algérie rentre dans les rangs...et les français le font asseoir sur un strapontin. Humilié, la tête baissée ce médiocre Medelci se fait petit lors de cette conférence de Paris en essayant de se justifier en usant d’une langue de bois que lui seul comprend. Tout ca est la conséquence de la diplomatie des pieds Nickelés dirigée par le Sultan d’Alger. Il a misé sur son ami dictateur, mais l’Histoire n’a jamais donné la victoire aux despotes. Heureusement qu’il y avait Boumèdiene comme président quand Bouteflika était ministre des Affaires étrangères. Sa gestion de bricolage de la révolte libyenne aujourd’hui prouve qu’il était Khoudra fouk acha, un simple exécutant. C’était Moustache le vrai décideur et l’architecte de la diplomatie algérienne lors de ses moments de gloire. Le pays est tombé très tres bas. Quelle chute. Une guerre dans notre cour et son excellence La hayat limane (...)
Commentaire n°108510 :
tu penses vraiment ce que tu écris ?ou tu le fais exprès ? mais alors là ,tu n’as rien compris à ce qui se passe actuellement dans le monde arabe !
Commentaire n°108511 :
l’algerie n’a aucune justification a donner et surtout pas a la france qui se permet d’etre arrogante en plus car si elle es intervenu avec l’italie et la GB cé uniquement parceque le cnt ta3chkoupi a donner son feu vert pour l’exploitation du petrole lybien et tout les discours sur la democratie et droit de l’homme sont de grosses conneries pourquoi ces meme nations ne se souleves pas contre israeil qui terrorise le peuples palestiniens depuis des decennies. LES LYBIENS PAYERONT CHER d’avoir negocier leur pays avec ses rapaces
SOS :
Ceux qui saluent la position de l’Algérie peuvent-ils expliquer cette position ? - Le drame c’est qu’il n’y en a pas du tout. La position de mi-figue mi-raisin n’est pas une position. L’Algérie n’a plus de politique étrangère. Le département de M. Medelci est en état d’hibernation.
SOS :
Ceux qui saluent la position de l’Algérie peuvent-ils expliquer cette position ? - Le drame c’est qu’il n’y en a pas du tout. La position de mi-figue mi-raisin n’est pas une position. L’Algérie n’a plus de politique étrangère. Le département de M. Medelci est en état d’hibernation.
k6 6 tron :
je fais appel aux Français d’origine arabe de voter massivement et barrer la route a Sarkozy.Nous avons un poids électoral dans la prochaine échéance ;il faudra s’en servir..sinon nous serons obligé dans le futur de demander un visa a la France pour se rendre a la Meque.IL faut des actes.
SOS :
Je ne vois pas où est le problème si le CNT vend 35% de son pétrole à la France. D’ailleurs, il faut bien vendre ce pétrole pour vivre que ce soit à la France, à l’Italie, à l’Allemagne ou à la Chine. Kadhafi aussi vendait ce pétrole aux mêmes puissances. Le plus important est de savoir où va l’argent du pétrole. C’est un problème libyen. En plus si les Libyens décident de donner une base à l’OTAN sur leur territoire, pourquoi les Algériens doivent-ils les empêcher ? D’ailleurs les Algériens sont-ils capables de le faire ? A-t-on empêché le Maroc, l’Arabie Saoudite, et tous les pays du Golfe d’avoir des bases américaines et françaises sur leur territoire ! Je ne vois rien de neuf là-dedans. Les bases américaines ont toujours existé dans les pays arabes. Il y a un problème avec nous autres Algériens. Nous continuons à croire à des utopies : nation arabe, nation musulmane, cause palestinienne, patati et patata pendant que tous les autres pays arabes défendent farouchement leurs propres intérêts quitte à s’allier au (...)
pivin scarlett :
Une française au peuple algérien : Monsieur le petit empereur, (pas Napoléon, l’autre), j’irai cracher sur vos pompes,( pardon Boris Vian de vous empreinter quelques mots.)et C’EST DU SANG LYBIEN QUI VA SORTIR DE VOS POMPES ; Qu’est ce qu’on a fait, ou ne pas fait pour en arriver là ? Tout était prévisible, Alors, nous, les dissidents à l’empire, nous les idéalistes, nous pour qui l ’amitié,et l’entr’aide entre les peuples a un sens,, nous les amoureux de votre culture, quel poids on a, devant une logique de profit à outrance,devant les grandes multi nationnelles qui régissent le monde, devant des rois qui piétinnent l’air de liberté qui soufflait sur la Lybie pour une poignée de dollards ? qu’est ce qu’on a comme poid devant des rois, des empereurs qui regardent le monde comme un jeu d’échec, où tout est stratégie, (...)
pivin scarlett :
suite d’une française au peuple algérien : quel poids on a, devant la force du profit ? On a le poid des mots, le droit de penser,de réfléchir, de s’opposer aux empereurs, on a le droit de choisir, de sentir, d’écouter, On n’a pas le droit de tout lacher, ( parfois j’en ai envie), on peut se dire que demain, sera un nouveau jour, que vous, moi, nous, on partage le même ciel, et qu’il y a toujours des solutions face à la force du profit, même si les solutions peuvent paraître dérisoire. Scarlett
Laroussi Réda :
Bravo pour cette position honorable et surtout souveraine. De toute façon, nous avons toujours eu de vrais chefs de diplomatie chez nous, de M. BOUTEF à à M. MEDELCI, en passant par IBRAHIMI et Consorts, nos positions internationales ont toujours fait chaud au cœur. Baraka Allahou fikoum.
Mériem :
c’est facile de parler mais quand on a en face de soit une ligue armée dernier cri, une ONU aux ordres, un OTAN prêt à aller bombarder sans état d’âme nullement gêné par les dommages collatéraux (des êtres humains mais ce ne sont que des ...Arabes après tout soutiens d’un dictateur en plus !!) jusqu’à descendre ses guerriers commandos camouflés en rebelles révolutionnaires et autres qualificatif propagandiste, quand on a des frères qataris et autres du Khalidj au service de... dire non c’est faire acte ou de grand courage ou d’inconscience, c’est selon l’appréciation... L’Algérie défend-elle Kaddafi ? C’est ce que Sarko le mégalo voudrait faire croire et on l’a entendu ça et là repris par les esprits chagrins qui mélangent tout... Ce qui est le plus inquiétant dans cette affaire et qui devrait nous faire réfléchir TOUS c’est COMMENT des Libyens acceptent que d’autres Libyens soient mis à mort par cette ligue armée se persuadant qu’ils ont bien fait - la haine pour un dirigeant peut-elle justifier (...)
loup blanc :
Les passions sont les seuls orateurs qui persuadent toujours. Elles sont comme un art de la nature dont les règles sont infaillibles et la vision de l’algerie dans ce conflit lybien est la plus simple qui a de la passion persuade mieux que le plus éloquent qui n’en a point mieux vaut ne pas changer d’attelage au milieu du gué.L’intelligence ne mène qu’à l’inaction. C’est la foi qui donne à notre pays l’élan qu’il faut pour agir et l’entêtement qu’il faut pour persévérer,c’est un symbole de fierté de sevoir prendre une position et ne pas changer de cap par rapport aux dictats des pays profiteurs a l’egard des francais qui voient les lybiens un baril de petrole et des marches pour bouster une economie francaise dans la debacle.je suis satisfait de cette position sage et bien reflechit qui nous donne un sensiment de tranquilité et de paix du fait que nous sommes respectés et notre diplomatie reste et restera forte et efficace.simplement je reitere ma determination a hausser le temps dans cette region ne (...)
INconnu :
discours de pacotille et poudre aux yeux , les loups ne se mangent pas entre eux.. et l’esprit de propagande n’a jammais été aussi malsain et mafieux.
pivin scarlett :
1 chanson pour Sarcon : balade des esprits libres, Pardon Boris Vian, j’empreinte une de vos chanson, que je relooke : Mr le président, je vous fais 1 lettre que vous lirez peut être si vous avez le temps Mr le président, j’m’oppose à vos barrils j’m’oppose à vos dollars j’m’oppose à vos profits Mr le président je suis une pacifiste j’ne prendrai pas les armes je n’aime pas la violence Mr le président regardez derrière vous regardez devant vous et à côté de vous M.le président on est des esprits libres pas des pions d’échiquiers et pas des fous du roi M ; le président la vie ne se brade pas contr’ des barrils d’or noir contre une justice de classe M. le président les citoyens du monde appellent à la justice couverts de jasmin. Scarlett
hadj ahmed :
Boumedienne, au temps de la guerre froide, pouvait se permettre de mettre en oeuvre une politique extérieure digne des pays épris de liberté (même si les peuples de ces pays n’avaient droit à aucune liberté) . S’il avait vécu aujourd’hui sous le règne absolu des américano sionistes , il se serait rangé comme tout le monde à la langue de bois et aux silences complices .
oulad ayad :
OULAD AYAD TV a votre service Monsieur Hadj A ...sauf le respect le soleil de Médine est si redoutable qu’l fait vous confondre prendre et acheter . la France a dit qu’ elle ACHETERAIT 35 % du Pétrole Libyen , vraisemblablement en echange marchandises . c est a dire reconstruction contre Pétrole . Quant a la neutralité de l’Algerie ...elle fait rire le monde entier !! a croire que l’Algerie est devenue la Suisse du MAGHREB .Faudrait demander aux Libyens s’ils partagent le meme sens de l humour que Mr Medelci et son Maitre .!! une chose est sure les Libyens n auront pas la mémoire courte !! en tout cas ils ont 1000 fois raison de faire confiance a Sarkozy , plutot qu’à leurs Freres....
Commentaire n°108554 :
La France la France la France arrêtons de nous mentir tout le monde sait que la plus part des hauts responsables algériens possèdent la nationalité française de plus leur enfant ne parle même pas l’arabe je l’ai vu de mes yeux à Alger. si leur enfants ne sont pas au club des pins ils sont au Champs-Elysées. D’ailleurs la première dame d’Algérie vit en France donc cessons de nous voiler la face et regardons les choses sur leur réalité ce pouvoir ne nous représente pas.
Commentaire n°108555 :
L’OCCIDENT S’OXYDE LE SORT DE LA STRATEGIE DANS CE MONDE APPARTIENT AUX JUIFS SEULES ’ ELLE EST STRICTEMENT INTERDITE AUX AUTRES , KADHAFI AS FROLLER CETTE STRATEGIE QUI EST PUREMENT FINANCIERE .... ALORS , IL FAUT S’EN DEBARRASSER RAPIDEMENT ; Quant aux mode de vie du peuple libyen , il est encore mieux que celui des francais . A VOIR les immenses immenses réalisations faites par kadhafi dans son pays et notement 50 000 km d’autoroute , le géant fleuve riviére venant de l’extreme sud jusqu’au nord 2500 km avec une largeur de 80 m . et des milliers de cas localement et de milliers d’aides en afrique ; dans le monde , la libye se diversifent énergiquement à savoir : ENI, Lagardère, Vivendi, France Télécom, “Financial Times”, EDF, GDF, Lafarge, Danone, Nestlé, Sanofi-Aventis, Nokia, Siemens, UniCrédit, Telefonica, Deutsche Telekom, Allianz… Les capitaux libyens sont partout, si l’on se réfère aux rapports publiés par la Libyan Investment Authority (LIA). Profitant pendant plus de 40 ans de la (...)
Commentaire n°108562 :
@ SOS Belle réplique à ces « overdosés » de la langue de bois et de la propagande d’un régime aux aguets qui voit l’histoire s’écrire sous ses yeux à quelques mètres de ses frontières en ne bougeant aucun doigt. Neutralité, mon œil..pourquoi, dans ce cas, l’Algérie n’a pas pris la même position à propos du conflit au Sahara occidental ?
khali :
@ SOS peut nous expliquez ta position sur l’accuiel sur les territoirs de l’ue des milleirs de sanganaires de l’ex fils de la sympatie pour les bush , tony de la non extraridition d’ el khalifa, du silences sur les dépacement à aboukharib pour ne citer que ces événement de l’histoires récente
scarlett :
Khali En référence à l’article sur la Palestine, d’Amar Makhoul, je n’ai pas compris : la commémoration de la Makba du 15 mai, le nom : Mokba ? Merci Scarlett
khali :
@ pivin scarlett : suite d’une française au peuple algérien : Nous avons un poids assez important pour obliger la force du profit e faire marche arrière la resistance , pascifique, par la porale et la résistance armée par les actes aussi bien sur le sol français que celle taouchant les intérets français en afrique et en europe les enfants d’algérie se trouvent dans les quatres coins de la palnète, nos amis feançais nous assureront la logistique cest vrai qu’on partage le le même ciel, le même soleil , la même lune, les mêms étoiles , la solution c’est que les forces du profit fassent profile bas et nous laisse vivre en paix sur notre terre dans la cas contraire nous sommes dans nos droits de passer à l’attaque pour semer le désordre en france cordialement pour nos amis français qui portent l’algérie et la palestine dans leur coeur (...)
khali :
@ pivin scarlett ci-joint le complémément d’information sur la nakba ( traduction en français : catastrophe ) La Guerre de Palestine de 1948 (également appelée Guerre d’indépendance, al-Nakba, Guerre de 1948 ou Première Guerre israélo-arabe) s’est déroulée en Palestine mandataire du 30 novembre 1947 au milieu de l’année 1949[1]. Les historiens divisent cette guerre en deux phases : * avant le 14 mai 1948, alors que la Palestine est toujours sous autorité britannique, la communauté juive et la communauté arabe[2], ces derniers renforcés par des volontaires arabes, s’affrontent dans le contexte d’une guerre civile ; * la seconde phase débute après le 15 mai (date qui marque la fin du mandat et la fondation d’Israël) et dure jusqu’au milieu de l’année 1949. Opposée à la partition et suite à la débâcle des Arabes palestiniens, la Ligue arabe intervient militairement et des corps expéditionnaires égyptiens, syriens, irakiens et transjordaniens envahissent la (...)
scarlett :
@ Khali Ameer Makhoul,est prisonnier politique, depuis le 6 mai 2010, et il a été condammé en janvier 2011, à 9 ans de prison. J’ai vu le site du : Mouvement démocratiqur arabe : résister à l’occupation, c’est vivre libre Il y a beaucoup de doc, Al Oufok ? La lecture, les information, les échanges entre les pays, sur la Palestine, sur la Lybie, ect... permet de sortir d’une lecture occidentale des choses. Le peuple syrien se fait massacré, et là, notre pays ne propose pas d’intervenir. Scarlett
zoubir de sétif :
bjr, oui d’accord avec la position de notre gouvernement, comment notre ministre peut discuter avec alain jupén un donneur de leçons condamné par la justicede son pays, alain jupé, oui un répététa bis de roland dumas dans la décennie noire de l’algérie, finalement tous les mêmes de droite de gauche....., a quand la prochaine convocation du soi disant 1 er ministre lybien à paris, chez nous , nous faisons ce qui nous semble bon pour notre pays. et je suis encore une fois d’accord avec ce que fait l’algérie
Commentaire n°108588 :
@@ Hadj ahmed Si Boumediene avait vécu aujourd’hui sous le règne absolu des américano sionistes .... « Si .. » Votre construction est hypothétique Donc votre conclusion vous l’assumez que vous-même. Le bricolage de votre actuel président est dangereux, car il ne tient même pas compte du contexte historique de la région, encore moins des intérêts du pays. Il est guidé par le souci de préserver ce système corrompu et défaillant, car il a peur de la contagion des révolutions dans la région. Les USA commencent à lui chercher les pouls dans sa tête, en qualifiant aujourd’hui même, la décision algérienne d’accueillir les kadafi comme incompatible avec les résolutions des NU. Tant que cet régime archaïque continue à penser qu’à sa survie, le pays reste en danger.
scarlett :
@ Khali, Merci,je vais, dans les temps qui viennent, essayer de mieux m’informer sur l’origine, et l’histoire de la Palestine,il me manque probablement un savoir théorique sur ce sujet, j’aborde davantage ce sujet sur le côté émotionnel, Samam
Commentaire n°108620 :
Tout le monde semble s’offusquer que la France va avoir 35% de l’exploitation du pétrole libyen. Ou est le problème ? Au lieu de vendre aux russes ou au chinois, ils vont priviligier la France, au prix que la bourse du petrole fixe. Aux prétendus nationalistes algériens, prenez le temps de consulter les ventes de Sonatrach. Tout le gaz algérien est cédé a l’Europe et du pétrole aux français aux américains, chinois...
zoubir de sétif :
bjr, en réponse à anonyme du 3 sep 2011, je voudrais lui dire qu’en matiére de commerce, ça n’a rien à voir, on vend du pétrole et du gaz , à celui qui paye. par contre nous dicter notre politique étrangère, ça c’est autre chose, innacceptable, même si nous sommes novices en la matiére, la talla ya boumédiene, allah yarahmak, il faisait marcher des pays au pas et le petit doigt sur la couture du pantalon.quant à la libye, oui c’est un voisin, et c’est tout, ce qui se passe là-bas ne nous concerne pas tant qu’il ne déborde pas chez nous. mai accueillir des femmes et des enfants en détresse, oui c’est la noblesse, et l’hopitalité arabe, et feu boumédiene allah yarahmou a dit en ce qui concerne les palestiniens maahoum dalmin aou madhloumine.... je soutiens la démarche de notre gouvernement à 100/100, maintenant à l’intérieur de mon pays oui je peux dire ce que je veux, comme je le veux et à voix (...)
Mériem :
Aux internautes de ce site, allez sur El Watan et lisez l’entretien de Slimane Zeghidour et en particulier l’analyse qu’il fait sur les dirigeants de notre monde -tous- sur l’Islamisme politique et ses illusions... un fils du pays clairvoyant (on n’est pas obligé de partager son avis sur tout, mais ça donne à méditer pour l’intelligence et le haut niveau de réflexion) Salut à tous
khali :
Cinq raisons de ne pas hurler avec les anti-Kadhafi Partie 5 Cinquième raison : au Sud, il est parfois perçu comme une « grande gueule sympathique » Il leur a tout fait… De l’inavouable, à l’horrible, en passant par les farces moqueuses. Attentats de Lockerbie en 1986 et du vol d’UTA en 1989. Financement des réseaux terroristes en Europe (IRA et Brigades rouges). Discours enflammés contre la colonisation ou en en faveur de l’islamisation de l’Europe. Kadhafi, le « trublion », est un personnage excentrique qui effraie les occidentaux tout autant qu’il fascine les opinions publiques du Sud. Ses coups de colère ou ses propos venimeux à l’encontre des dirigeants du monde amusent les opinions arabes et africaines tout autant qu’elles agacent les opinions du Nord. Kadhafi, pense-t-on à Dakar ou Alger, dit tout haut ce que les gens pensent tout bas. On peut critiquer ses buts, ses objectifs, ses méthodes, mais on critique rarement son verbe. Ce n’est sans doute pas très politiquement correct de le dire mais (...)
khali :
Cinq raisons de ne pas hurler avec les anti-Kadhafi mardi 6 septembre 2011, par La Rédaction Partie 1 A écouter les dirigeants occidentaux, Kadhafi est le diable personnifié. On le noircit d’autant plus volontiers qu’il faut l’abattre rapidement. Quelques motifs pour ne pas succomber à cette tendance. Première raison : les dirigeants occidentaux dénaturent les droits de l’homme en prétendant les défendre C’est la position de Rony Brauman. L’ex-président de Médecins sans frontière dénonce l’opération internationale contre le régime Kadhafi car, selon lui, les principes moraux brandis par les dirigeants occidentaux ne sont que des prétextes. Si l’on veut défendre les droits de l’homme et chasser les dictateurs de la planète, alors pourquoi avoir attendu 42 ans avec Kadhafi ? Et pourquoi ne pas commencer avec le Soudanais Omar El Béchir, pourchassé par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes contre l’humanité, ou avec l’Ivoirien Laurent Gbagbo qui mène son pays à la guerre civile, voire avec Issaias (...)
khali :
Cinq raisons de ne pas hurler avec les anti-Kadhafi Partie 2 Deuxième raison : la campagne de Libye préfigure la campagne de Sarkozy Le président Nicolas Sarkozy a-t-il lancé l’aviation française dans la bataille libyenne pour préparer sa réélection en 2012 ? Après le double fiasco diplomatique en Tunisie et en Egypte, Paris ne voulait pas apparaître une fois de plus à la traîne de l’Histoire, voire dans le camp des méchants. Avec des ministres pris la main dans le pot de confiture en Tunisie et en Egypte, avec une diplomatie errante, tiraillée entre les ordres venus de l’Elysée et ceux du ministère des Affaires étrangères, la France a fait piètre figure. Certes, Le ridicule ne tue pas, mais il peut contribuer à faire perdre une élection. Il fallait donc réagir. Et Nicolas Sarkozy a sauté sur l’occasion libyenne comme on saute sur une journée de soldes supplémentaires. C’est tout juste s’il n’a pas lui-même accroché les bombes aux ailes des avions français ! A un an de l’élection présidentielle et alors que (...)
khali :
Cinq raisons de ne pas hurler avec les anti-Kadhafi Partie 3 Troisième raison : on ne crache pas sur quelqu’un qui vous a tendu la main Demandez à Nelson Mandela ou Jacob Zuma ce qu’ils pensent de Mouammar Kadhafi, et vous entendrez un discours mesuré. Il ne faut pas oublier qu’au temps ou l’ANC était considéré comme un groupuscule terroriste, ses dirigeants ont été aidés par le Guide libyen. Pendant ce temps, les Européens se pinçaient le nez dès qu’un Sud-Africain approchait d’un peu trop près. Des liens se sont forgés dans l’adversité entre Libyens et Sud-Africains mais aussi entre le Guide et une foule d’opposants, de présidents, de ministres venus des quatre coins du continent. Mouammar Kadhafi a dépensé des milliards de dollars dans des projets de coopération économique sur le Continent. Ecoles, routes, hôpitaux. Il a « cadeauté » des centaines de ministres, et s’est créé un solide réseau d’affidés. Là où les occidentaux sortaient leurs calculettes et brandissaient le Fonds monétaire international (FMI), (...)
khali :
Cinq raisons de ne pas hurler avec les anti-Kadhafi Quatrième raison : ne pas mépriser l’Afrique Partie 4 Comme le déplore l’une des rares intellectuelles africaines audibles hors du continent, l’historienne Adame Ba Konaré, les occidentaux n’ont pas demandé l’avis des pays africains avant d’engager le feu en Libye. Jean Ping, le président de la commission de l’Union africaine (UA), n’a d’ailleurs pas assisté à la conférence de Paris le 19 mars 2011, faisant savoir publiquement qu’il ne voyait pas pourquoi il irait poser pour les photographes dès lors qu’on méprisait la position de l’UA (qui est contre les frappes aériennes sur la Libye). La France, l’Europe et les Etats-Unis se soucient au plus haut point des pays arabes, mais ignorent superbement l’Afrique. Son poids reste infime sur la balance des relations internationales et on ne voit pas comment cela pourrait changer dès lors qu’on l’écarte sur un dossier aussi important. Adame Ba Konaré redoute aussi une forme de recolonisation de l’Afrique à (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus