Accueil > Evénements >

Commémoration du 50e anniversaire : Paris 17 octobre 61, les Algériens sont jetés dans la Seine

lundi 10 octobre 2011, écrit par : Ali Akika cinéaste, Sétif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

Ce jour là, des Algériens, hommes, femmes et enfants manifestèrent pacifiquement contre un couvre-feu spécialement instauré pour eux.
Oui ils avaient osé braver la machine policière qui s’est déchaînée sous le commandement d’un préfet qui avait gagné ses galons à Drancy durant la seconde guerre mondiale. Les bruits de la circulation couvraient les cris des manifestants pourchassés, matraqués. La pluie ce jour-là lavait les chaussées du sang des blessés et la Seine charriait durant des semaines les cadavres d’hommes ligotés et jetés dans le fleuve. Oui ce jour-là, la police française avait écrit une page d’histoire dégoulinant de honte et de sauvagerie. Mais ce jour-là aussi, des anonymes avaient porté secours et soigné les parias livrés aux soudards ivres de haine. Oui ce jour-là, des photographes et des journalistes français ont témoigné pour l’histoire par l’écrit et photos à l’appui. Ce jour-là, dans ce vieux pays cher à De Gaulle, une frontière départageait le peuple français. Il y avait, harnachés et armés les sbires de la police dont les bruits de bottes remplissaient les rues d’une lugubre musique. A leur passage, ils semaient la mort sous les applaudissements de culs terreux qui s’offusquaient que des gueux viennent perturber leurs frasques dans Paris by night. Heureusement d’autres Français éduqués par la musique du ‘’ temps des cerises’’ sauvèrent l’honneur du peuple français.

Pendant tous le mois d’octobre, des manifestations sont organisées pour que la France reconnaisse ce crime d’Etat.

Le film ‘’les chasseurs de la nuit dans la ville lumière’’ participe de cette lutte là.


Partager cet article :
51 commentaire(s) publié(s)
anticensure :
l’entrée de l’automne pour nous les algerien est tres chaude malgré la fraicheur de ses jiurnées car ce sont des pages d’histoires qui nous font tres mal mais que ce mal est devenu bien pour nous cette fraction de l’histoire de lutte pour le survi des algeriens leur souffrances le sacrifices les etres que nous aimons disparus je ne peux m’imaginé dans la peau d’un enfant qui entend parler de son pere qui n’a jamais connue c’est de la sorte d’un aveugle qui ne connaissais a jamais le mot couleur je m’incline humblement a ces algeriens qui ont luttés pour qu’aujourd’hui nous vivons et nous racontons ces valeureux algeriens et algeriennes morts pour le droit a l’egalité pour que l’algerie vivra aussi longtemps que le soleil illumera cette belle terre j’adore mon pays , il ya dieu ensuite mon prophete muhammed (MSB) et il ya l’algerie que j’adore aussi grand que moi meme ma famille et l’eau fraiche dans un moment de canucule......Il est malaisé de corriger en un jour une folie qui date de (...)
Scarlett :
C’était à la station Charron, la guerre d’Algérie était aussi en France : l’OAS faisait régner la terreur, le rascisme était phénoménal, Merci pour les manifestants,pour les amis communistes, pour ceux qui vivent toujours, pour ceux qui sont morts,pour tout ceux qui ont lutté en France’ contre la tyrannie d’une police fascisante,et meurtrière. Jamais plus jamais, Pourquoi, toujours pourquoi ? Oui, le temps de cerises, oui l’amitié entre les peuples, oui, la solidarité entre vous et nous, Ce soir, j’ai envie d’aller vous voir, SALAM
Abdel Marseille :
Et pour les remercier on leurs vends des billets d’avion Lyon Setif plus cher qu’un Lyon Canada,on les traites comme des Citoyens de 2 eme catégorie. Le droit international leur a permis d’avoir une double nationalité et nous on veut leur enlever. Et ensuite on se rappelle des sacrifices financiers et humains, leurs souffrances pour qu’un jour nous soyons libres.Ces dirigeant ont toujours étaient ingrat envers le peuple local ou issue de l’immigration. Les martyres auraient honte de ces gens.
khelifa el-beurri :
Salam 3alaikoum, Je partage l’avis de Abdel Marseille. Malgré le traitement injuste qui nous est infligé, n’oublions pas, n’oubloins jamais le sacrifice de ces victimes du facho Papon et de ses sbires. Il y quelques jours le sieur Sarkosy exigeait sans aucune honte que l’Etat Turc reconnaisse le génocide perpétré contre les Arméniens...... Qu’attendez-vous Monsieur Sarkozy pour reconnaitre les tristes méfaits du colonialisme Français ? 1 500 000 martyrs morts pour que vive l’Algérie, et le peuple Algérien attendent cela de vous avant votre fin de mandat en 2012 ! Mais il est vrai que les victimes Algériennes n’ont pas grande valeur à vos yeux, le bulletin de vote des Arméniens est plus important n’est-ce pas ? Gloire à nos Martyrs ! Tahya al djazair (...)
anticensure :
chere scarlett, je me trouve tres gené en vous temoignons le respect, il ya un dicton arabe ou berbere ou tergui ou chaoui c’est la diversité linguistique et la regidité du peuple, qui disait le feu donne naissance au cendre derriere -une folie de francais brutes et raciste a l’egard du FN, UMP,il ya des francais et francaises que les algeriens adorent et attachent un grand respect france fannon, jacques verges et notre amie SCARLETTqui portent chacun et chacune un coeur du monde qui embelie l’amitié, l’amour, l’entre-aide ce sont les vertu des musulmans nous sommes une nation qui aime ne trahi pas ne mange que si on a faim et lorsque nous mangeons on ne se rassasié pas merci et encore merci chère amie de votre témoignage sincère qui restera une bougie de paix des gens qui aiment l’Algérie.J’aime celui qui rêve l’impossible. (...)
bachendi :
Il y a des gens encore vivants qui ont participé à la manifestation du 17 octobre et qui ont été condamnés à mort par l’équipe de Charles de gaulle. Il y a ami SALAH KHALEF et bien d’autres j’aurais souhaité qu’ils soient au moins cité car leurs photos après les manifestations ont été à la une des journaux français.
anticensure :
chere scarlett, je me trouve tres gené en vous temoignons le respect, il ya un dicton arabe ou berbere ou tergui ou chaoui c’est la diversité linguistique et la regidité du peuple, qui disait le feu donne naissance au cendre derriere -une folie de francais brutes et raciste a l’egard du FN, UMP,il ya des francais et francaises que les algeriens adorent et attachent un grand respect france fannon, jacques verges et notre amie SCARLETTqui portent chacun et chacune un coeur du monde qui embelie l’amitié, l’amour, l’entre-aide ce sont les vertu des musulmans nous sommes une nation qui aime ne trahi pas ne mange que si on a faim et lorsque nous mangeons on ne se rassasié pas merci et encore merci chère amie de votre témoignage sincère qui restera une bougie de paix des gens qui aiment (...)
bedouin :
Mais au fait combien y a t-il eu de morts ? 03 ou 307 ?
Scarlett :
Je rectifie une erreur que j’ai faite : J’ai confondu la manifestation du 17 octobre 1961, organisée pâr les algériens en France, avec la manifestation du 8 février 1962, à la station Charonne,organisée par le PCF pour dénoncer l’OAS. Lors des 2 manifestations, il y avait la solidarité entre les algériens et les français engagés auprès du peuple algérien face à une police française toujours meurtrière, n’hésitant pas à tuer. Aujourd’hui, soyons vigilant, la France va entrer dans une période de turbulence, le + dur est devant nous, et c’est dans ces périodes que le rascisme s’exacerbe, ici, Aujourd’hui, la France d’en bas,où plutôt une partie, nous descendons dans la rue contre le plan d’austérité et de rigueur des mois à venir. J’espère que ce n’est qu’un début, (...)
Commentaire n°111506 :
SANS OUBLIER LE GENOCIDE DU 8 MAI 45 . GLOIRE A NOS MARTYRES ..
Scarlett :
Alors, Sarkozy doit reconnaitre les crimes contre l’humanite envers votre peuple, pendant la guerre de libération de l’Algérie, par la police et l’armée française, je le crie je le crie, mais nos dirigeants d’hIer et d’aujourd’hui sont sourds et aveugles par rapport à l’histoire en Algérie ; Un jour viendra,où le temps des cerises, ............. sALAM
BEN TOUMERT :
arretez de pleurnicher et de quémander tout est probléme de rapprt de force ;il faut avoir les moyens de sa politique et arreter de s’appitoyer sur son sort dans la situation de sous developpement et de faiblesse,nous ne pouvons rien exiger de qui que ce soit car nous sommes un état impuissant Israel impose la repentance et des dommages financiers car c’est un état puissant la Turquie impose son point de vue et sa politique car c’est un état émergent et une future puissance la Chine impose meme leur politique économique aux Usa et aux pays occidentaux et commence à developper son armée et personne ne trouve rien à redire la Russie et la Chine disent non à une intervention en Syrie car ils en ont les moyens L’Iran veut maitriser l’énergie nucleaire et l’impose malgré les menaces,les embargos... l’Inde rachète tous les fleurons de l’industrie britannique,ancienne puissance coloniale occuppante le Brésil rachète la dette du Portugal,ancienne puissance coloniale occuppante ps:quelle belle (...)
ataturk :
ma mettouch pour rien nous somme la pour garder L ALGERIE aux algeriens uniquement aux ALGERIENS sans les abonnes de djezzy !
Ahmedi Maubeuge :
en 1 mot tèhia djazair pas + !
Scarlett :
Affiches placardées dans le centre ville de Nantes,( France) 17 octobre 1961-17 octobre 2011 : 50 ans de violences policières : mutilations, rafles, racisme, vidéosurveillance,fichage,contrôle au faciès, harcèlement,discriminations, flashball, répression, crimes, violences, Le 17 octobre 1961, la police française assassinait des centaines de manifestants algériens à Paris. Pöur ne pas oublier, pour la justice, Ni oubli, ni pardon Il y aura un rassemblemeznt lundi 17 octobre. Salam
Scarlett :
BEN TOUMERT, Ce n’est pas pleurnicher, ce n’est pas quémander, ce n’est pas s’appitoyer sur son sort que de demander ou plutôt d’exiger que le gouvernement français reconnaisse les crimes contre l’humanité : tortures, enlèvement ; ect..................envers le peuple algérien pendant la guerre de libération de l’Algérie. L’histoire, enseignée à nos enfants ne reflète pas l’histoire de ce qui s’est passé ; SI, votre pays est en droit d’exiger cette reconnaissance, au nom de la justice, et des crimes non sanctionnés, NON, vous n’êtez pas un Etat impuissant, et sous développé, vous vous démarquez des pays impérialistes, colonialistes, Ce n’est pas le pardon que le gouvernement français doit vous demander, c’est la reconnaissance des crimes dont elle est responsable. (...)
Ben Toumert :
SCARLETT ( du vieux français escarlate,signifie rouge vif ou rouge sombre) votre prénom est déjà tout un programme,votre post de 11:39 un tract vous vous etes adressé(e) à moi,je vous réponds avec l’aimable autorisation des administrateur et/ou modérateur je serai très coutois et respectueux mais sans concessions car je ne peux rester silencieux face à vos appels à la haine je vous avoue que vos différents posts sur les différents sujets m’ont,depuis votre intrusion sur ce site beaucoup intrigué vous dites etre curieuse mais vous n’arretez pas d’asséner des sentences. vous dites etre française mais vous semblez avoir une haine tenace envers votre pays vous dites etre une femme mais vos discours sont très virils vous donnez l’impression de donner des avis,mais en fait votre discours est très struturé et ressemble plus à un discours politique,idéologiquement très marqué et pas spontané du tout sous couvert de participation à un quelconque débat,en fait vous orientez le (...)
Ben Toumert :
SCARLET (suite) à votre ni oubli ni pardon(celà aussi est tout un programme),je vous rappelle la position de beaucoup d’algériens et de l’Etat Algérien depuis 1962 la page est tournée mais non déchirée. nous n’avons aucun problème particulier avec la France ni avec les français la France est un état voisin,un partenaire avec lequel nous partageons une part d’histoire les algériens se sont battus contre le colonialisme et les colons ,ce problème a été réglé maintenant nous avons surtout des problèmes au présent et pour l’avenir,celà ne nous empechant pas pas de parler de notre histoire(souvent avec passion,maladresse,invectives) en Algérie,peu de gens haissent la France ou demandent la repentance ,le pardon.... les plus virulents semblent etre ceux qui ont le moins souffert pendant la période coloniale et qui ont commencé à combattre le colonialisme un certain 19 Mars 1962. je connais beaucoup de vrais moudjahidines,des fils et veuves de chahids et je ne les ai jamais entendus demander quoi que (...)
Ben Toumert :
pour terminer ,je dirai comme beaucoup de mes compatriotes lucides que quand bien meme la France demanderait pardon celà ne nous avancerait pas à grand chose l’urgence est dans la relance,le travail,le developpement et non dans les pleunicheries nous n’avons besoin,ni de paternalisme,ni de bonne conscience ouvrir les yeux ,nous regarder en face ,évaluer le gachis et aller de l’avant car la France n’est pzs responsable de nos problèmes actuels ,nous en sommes seuls reponsables dons arretons de pleurer et retroussons les manches car si nous avons été colonisés,c’est parceque nous étions colonisables (lire feu Malek Bennabi et la colonisabilité,Frantz Fanonle complexe du colonisé ) Désolé de vous le rappeler ,Madame ou Monsieur Scarlett mais le peuple français comme le peuple algérien comme tous les autres peuples a produit de grands hommes,des hommes vils, des salauds,des criminels ,des hommes de bien,des justes,des criminels nous ne sommes pas près d’oublier les signataires de l’appel des (...)
hadj ahmed :
Par leur courage et leur détermination, ils ont porté haut et fort les couleurs de l’Algérie . Au prix de leur vie, ils ont précipité la libération de l’Algérie 5 mois plus tard . Leur mort n’a pas été vaine car ils sont vivants auprès d’Allah et dans nos coeurs . Souvenir émouvant, Du 17 octobre 1961 ! Souvenir sanglant, D’un massacre d’algériens . Je salue vos âmes, Pauvres têtes perdues. C’est un Etat que je blâme En ce moment éperdu . Vous avez laissé vos familles, Dans le plus grand désespoir, Et vos voisins et vos amis, Qui désespèrent de vous revoir . Je vous porte en moi Comme un bagnard ses chaines , Votre souvenir fait la loi, Votre sang coule dans mes veines . Votre victoire s’est imposée, A vos ennemis ridiculisés Et votre amour s’est incrusté Dans notre coeur tout incliné . Je vous rends un grand hommage, Et un sublime recueillement . Et je salue votre immense courage , Du fin fond de mes tourments (...)
Scarlett :
BEN TOUMERT, Vous avez pris le temps de dire ce que vous avez à dire,avec respect, sans concession, et je vous en remercie. Vos écrits ont porté, m’ont bousculée, comme un boomerang, et c’est toujours le risque à courir, quand on parle ou quand on écrit. Mes propos paraissent proner la haine, celle de la France. Alors, je me suis mal exprimée. C’est le gouvernement français, sa politique sécuritaire, ses arrestations et ses gardes à vues arbitraires, ses choix politiques sociaux, ses choix dans les budgets,ect... qui me révoltent. Et peut être que cette colère était mal placée, car cela ne vous concerne pas directement ? Je n’appartiens à aucun parti politique, ni syndicat, ni mouvement, ni association, je ne veux pas asséner des évidences qui sont mes évidences, alors, je sais que parfois,je ne suis pas diplomate, dans mes écrits . (...)
Scarlett :
BEN TOUMERT, suite Le ton que je mets dans les écrits, sur certains sujets, sont en lien avec le sentiment de révolte que je ressens. Les affiches sur les murs de Nantes, pour le cinquantième anniversaire du 17 octobre 1961, ne sont pâs de moi. Ils retraduisent bien ce qui se passent en France. En France, régulièrement, il y a l’anniversaire du 11 novembre 1918, le 8 mai 45, il y a des associations qui font un devoir de mémoire sur le port Nantes et son rôle dans la traite des noirs, l’esclavage et plus récemment, ce qui s’est passé en France, à Paris,le 17 octobre 1961, en février 1962. Dans l’affiche, c’est écrit : ni oubli, ni pardon, bien sûr, cela reflète une position précise. Quand on sait que la guerre de libération de l’Algérie a fait 2 millions de morts en 7 ans, que le 8 mai 45, a fait 45 000 morts, ce génocide doit apparaître dans les livres d’histoire, (...)
khadhori :
chapeau Ben Toumert...ca prouve qu’il y a des gens qui suivent ce qui se dit (...).
Scarlett :
BEN TOUMERT, Je ne suis pas trotskyste, ni communiste. Mais quand je pense à ce qui se passe en France, ou dans d’autres pays, je fais référence à notre planète, car tout est lié. Je ne me rends pas compte de mon discours idéologique, mais de toute façon, je crois que quand on s’exprime sur certains sujets, sans le savoir, on a un discours idéologique, car on prend parti, on n’est pas neutre, Vous savez, pour tout ce qui touche à la guerre d’Algérie, ce que j’exprime, ce besoin de reconnaissance de ce qui s’est passé, ça vient de France.C’est nous, moi, en France, qui n’acceptons pas qu’un génocide ne soit pas reconnu officiellement. Cette demande est en lien avec les dates d’anniversaire, bien sûr que la réalité que vous vivez aujourd’hui, en Algérie,ne sera pas modifiée. Mais, je ne peux pas m’exprimer sur cette réalité d’aujourd’hui, je n’en ai pas le droit. (...)
Scarlett :
BEN TOUMERT, Bien sûr qu’en France, on a des gens de valeurs, des humanistes, dans mon quotidien, je suis proche de personnes qui vivent des galères, des gens oubliés de notre gouvernement, et au quotidien, ça me révolte, et j’ai peu de moyens . Il y a une très très importante cassure entre la classe qui dirige notre pays, ( le politique et le financier),et les gens qui galèrent car pas de travail, pas d’argent, ect.... Quand j’écris sur le site, je réagis en fonction du thème, et je réagis contre notre gouvernement français en lien avec la guerre d’Algérie. bien sûr qu’entre nos 2 pays, il y a des échanges avec des français qui font plein de choses avec et pour vous, et ça, j’aime. Alors, excusez moi pour l’impression que je donne,le ton peut être dur et viril alors que je suis une femme, parfois, je sais que je devrais me taire, on me la déjà dit, peut être que je serai plus sereine, Je sais que parfois, je ne supporte plus l’injustice de mon pays, car c’est tous les jours que je suis confrontée (...)
INconnu :
La guerre est ainsi ,des drames des deux parties . Qui a tors ou raison n’est pas l’essentiel mais l’histoire doit être enseignée à nos enfants pour qu’ils sachent la valeur de la liberté . Aujourdhui notre Algérie est aux abois et la crème brulée du pouvoir n’en a cure ( généraux de pacotille , de la banane ,du sucre et de toutes les nourritures terrestres.....)
hadj ahmed :
@scarlett, En ces jours de commémoration du 17 octobre 1961, je te rends hommage pour ta solidarité indéféctible avec le peuple algérien, et pour ton amour de l’Algérie . Salam .
Commentaire n°111694 :
Quand on sait que la guerre de libération de l’Algérie a fait 2 millions de morts en 7 ans, Tiens, tiens, c’est nouveau ça ! Même la propagande officielle du pays n’a pas osé avancer un chiffre pareil. Après l’indépendance, on parlait de 1 million de martyrs, on est passé à 1, 5 millions à l’époque de Boutef et maintenant Mme Scarlett nous annonce le chiffre de 2 millions. Je vous le jure que c’est la première fois que j’entends ce chiffre.
scarlett :
Anonyme 111694 J’ai repris les sources de :Jean Ziegler, la haine de l’Occiodent sociologue suisse : L’Algérie a vécu une libération de 7 ans. Plus de 2 millions d’hommes, d’enfants et de femmes arabes, kabyles, mozabites, chaouias ont été brûlés, mitraillés, déchiquetés par des bombes, tués,mutilés, blessés. Si il y a une erreur, c’est une grosse erreur, et je vous crois, je vais me renseigner au rassemblement de lundi 17 octobre. Merci, Salem
scarlett :
Hadj Ahmed Merci de nous donner ce poème du souvenir du 17 octobre 1961, La ballade des Etres libres : Il y a des êtres libres Qui parlent de violence Avec des mots de paix D’espoir et d’amitié Ca doit être ça : être libre. Salam à toi
Ben Toumert :
Scarlett je crois vous avoir froissée,blessée meme et je tiens à m’en excuser.vraiment maintenant pour poursuivre le débat et suite à l’intervention de Anonyme 111694,je vous renvoie aux chiffres donnés par Mohamed Harbi historien et membre du Fln durant la guerre de libération. connaissant le sérieux et la rigueur de Mr Harbi, je conseille à chacun de lire le lien suivant http://www.lematindz.net/news/4450-les-precisions-de-mohamed-harbi.html après lecture à chacun de se faire une opinion
scarlett :
Ben Toumert Je ne remets aucunement vos sources en cause, bien sûr. Je prendrais du temps, pour regarder vos liens, pas pour vérifier,mais pôur combler mes lacunes, Vous m’avez un peu blessée mais comme on dit chez nous : il y a que la vérité qui blesse, Je vais essayer de tenir compte de certaines de vos remarques qui me paraissent pertinentes. Salam
scarlett :
Rectification : Le nombre de deux millions de victimes pendant la guerre de libération de l’Algérie parait surestimé, effectivement, mais les autres sources peuvent différées d’une source à l’autre, certaines sources parlent d’un, d’un million et demi, Pour les sources que j’ai : 2 millions, de Jean Ziegler, sociologue suisse, qui est quelqu’un de sérieux,et de fiable, je ne sais pas comment il a obtenu ses résultats. Les chiffres de M.Harbi sont compliqués, car il fait des classifications, De toute façon, un million, c’est déjà énorme, Salam et merci,
hadj ahmed :
La grandeur, la noblesse, l’humanisme d’un homme, d’une femme, des gens, se mesure à l’aune de leur capacité à se pardonner mutuellement et à se réconcilier . Ainsi, ils ouvriront ensemble la grande porte de la Paix , dans un monde d’injustice . Salam.
hadj ahmed :
scarlett et les autres , Je crois humblement que la méthode de comptabilisation des victimes de ce conflit mériterait que l’on se poses quelques questions : J’en veux pour exemple mon oncle, quand il a rejoint le maquis, a laissé son épouse, qui n’a pas supporté la séparation et qui a vu aussi son fils (l’ainé des garçons) rejoindre à son tour la lutte armée . Elle ne se nourrissait que très peu puis est devenue un peu folle . Par la suite la dégradation de son état de santé au fur et à mesure des années a fait qu’elle est décédée quelques années après l’indépendance . Sa fille ainée est morte à son tour vers 1976 d’un cancer . Or, mon oncle ne fait pas partie du nombres de morts du conflit puisqu’il a survécu au conflit et est mort après l’indépendance d’un accident de la route . Par contre le décés de son épouse et de sa fille sont directement ou indirectement liés au conflit et qu’elles devrait faire partie du nombre des victimes . Je pense que les victimes collatétales de ce conflit (...)
hadj ahmed :
scarlett, être libre, c’est se sentir séquestré tant que les camps de réfugiés sont toujours pleins, se sentir violé quand la liberté d’expression et de disposer de soi-même est contestée et mise à mal au quotidien et un peu partout, même dans les pays démocratiques se sentir interné tant qu’il y a un seul prisonier politique , se sentir affamé tant que la famine a droit de cité sur cette planète, se sentir réprimé tant que les raids aériens et les expéditions punitives sévissent contre des populations pauvres et innocentes, se sentir exclus tant que toutes les sortes d’apartheid sont toujours en cours sous couvert de silence complice , se sentir abandonné quand les résolutions de l’ONU ne peuvent rien vous apporter de secours , se sentir brimé quand le droit n’a pas de droit, se sentir rejeté quand on regarde de travers un membre d’une minorité éthnique , se sentir humilié tant qu’un seul homme, loin de chez nous est matraqué , se sentir mort après chaque bombardement, se sentir (...)
scarlett :
Les combats d’hier ont montré que : La victoire ne revient pas toujours à l’homme fort et puissant, mais au plus déterminé. Rachid Mimouni, dans l’honneur de la tribu. Les victorieux d’hier ont déjà ouvert la grande porte de la Paix, Salam,
scarlett :
Hadj Ahmed, Oui, nous sommes libres tant que nous avons conscience que, sur notre planète, des hommes, des femmes, des enfants ne sont pas ou plus traités comme des êtres humains, mais qu’ils sont maltraités, tués, emprisonnés. Oui, nous sommes libres tant que nous essayons de résister à l’indifférence du quotidien, avec des mots de solidarité, des mots d’amitié, d’amour, avec un sourire, une main tendue Oui, nous sommes libres quand nous nous rappelons des massacres d’hier, pour dire : plus jamais ça,,( Le 17 octobre 61), Oui, nous sommes libres si nous nous opposons à regarder en spectateur, ce qui a à notre porte, La vérité rend libre, L’insoumission rend libre La solidarité rend fort,au delà des nationnalités, des frontières, des visas, Salam à toi,
scarlett :
suite Hadj Ahmed, Sur le bord de la rivièrre, la lueur du jour incarnadin teinte en rose, les larmes éparses figées en neige candide, des amandiers pensifs. Isabelle Eberhardt, l’Amazone des sables. Etre libre, c’est s’émerveiller, car notre terre est riche de trésors à la portée de tous, Salam,
yAS :
Poème de Kateb Yacine, à propos du massacre d’octobre 1961 : Peuple français, tu as tout vu Oui, tout vu de tes propres yeux. Tu as vu notre sang couler Tu as vu la police Assommer les manifestants Et les jeter dans la Seine. La Seine rougissante N’a pas cessé les jours suivants De vomir à la face Du peuple de la Commune Ces corps martyrisés Qui rappelaient aux Parisiens Leurs propres révolutions Leur propre résistance. Peuple français, tu as tout vu, Oui, tout vu de tes propres yeux, Et maintenant vas-tu parler ? Et maintenant vas-tu te taire ?.....GLOIRE AUX MARTYRS...
Anonyme-111694 :
Attention, la manipulation des chiffres est dangereuse, car elle risque de mettre en doute la première assertion-même qui était de un million. Que le FLN gonfle ces chiffres durant la guerre de libération, c’est tout à fait normal. C’est une tactique utilisée dans toutes les résistances populaires pour accabler l’ennemi. Mais quand on gonfle ces chiffres 50 ans plus tard, même à des fins nobles les chiffres perdent leur signification, c’est même contre-productif et on ne rend pas service à l’Algérie de cette façon-là. Le drame de ce pays, c’est que le pouvoir manipule ces chiffres à sa guise et fait des excuses et de la repentance de la France un fonds de commercer pour masquer son échec catastrophique de la gestion du pays. Enfin comme l’a dit M. Ben Toumert, nous en avons marre des pleurnicheries et de l’infantilisation du peuple. Le pouvoir a cultivé chez nous la mentalité de victime et d’assisté pour mieux nous dominer et nous détourner des véritables causes de notre sous-développement dans un (...)
Ben Toumert :
Anonyme111694 merci d’avoir exprimé en 4 lignes ce que j’ai essayé de dire en 100 en effet et pour vous reprendre comment expliquer qu’un pays aussi riche que l’Algérie avec des potentialités humaines,énergétiques,touristiques,minières,climatiques,maritimes.............est un encore un pays sous developpé. notre niveau de develppement devrait etre au moins égal à celui des pays émergents(Brésil,Turquie,Inde,Chine,Malaisie,Vietnam) voilà le vrai problème et la vraie question
Ben Toumert :
j’ajouterai que le plus bel hommage que nous pouvions rendre à nos martyrs, à ceux de de 1954-62,à ceux de 1945,à ceux de 1870,à ceux de 1830 et à tous ceux qui les ont précédes depuis au moins deux millénaires de résistance,de privation de liberté,de souffrance,de pauvreté eh bien le meilleur hommage que nous pouvions leur rendre était de faire de l’Algérie une nation puissante,prospère,une nation de liberté,de savoir vivre,de fraternité,de tolérance voilà ce qu’ils devaient attendre de nous pas des commémoration,des discours,des applaudissements et ......l’oubli
un algerien :
moi je repond sur ses commentaires uniquement par ceci ( combien a lgeriens sont mort depuis 1830 es nous les algerien qui ont envahies la france 130ans de misere pour mon peuple combien d algerien sont mort sous le drapeau de la france des 2 guerres mondiale el la guerre d indochine meme avec tous l or du monde comme dedommagement moi personnellement je ne pardonerai jamais a ce pays et si j avais la puissance je l ecraserai et le faire desparaitre a jamais la haine qui on moi elle ne s eteindra que avec ma mort
un algerien :
vous avez raison Anonyme 111694 mais qui manipule ce pouvoir depuis 1962 qui le soutien la france n a jamais laisser l algerie tranquille parce que elle connais bien les capacites de son peuple et la richesse de sa jeunesse et de ces ressources elle n a acceptera jamais que mon pays deviendra une puissance du sud de sa mer ils ont vecu l experience durant le 18eme et le 19eme siecle ils ont une haine terrible alors c est a nous de reviser nos comptes et se remettre au travail pour faire un veritable bouclier qui protegera notre avenir et cel de nos enfants du danger qui nous guette
Scarlett :
Yas, Traduire par des poèmes, des moments insupportablers de l’histoire,c’est mettre un peu de distance au sordide. J’ai lu récemment : Nedjma du mêmùe auteur, et pour une française, ce livre est difficile à comprendre, alors, j’ai lu sans chercher à comprendre. La littératurte algérienne, en tout cas, les auteurs que j’ai commencé à lire, me désoriente, au niveau du déroulement, avec des allers et venues dans le présent, dans le passé, avec un rapport au réel, à l’irréel, c’est une autre logique que nos romans. Salam et merci pour le poème ;
Scarlett :
Hadj Ahmed A Nantes, et partout dans les grandes villes de France, les commémorations du 17 octobre 1961 ont eu lieu, avec le peuple de France, celui qui a des valeurs d’humanisme. Nous nous sommes inclinés devant vos frères , emportés par la police de Maurice Papon. Les archives de la police, à Paris, viennent d’être déclassées pour tout ce qui concerne la guerre de libération de l’Algérie,. Cela permet à ceux qui le veulent, de consulter ces archives pour 56 à 62, il ya les noms, les dates de ceux qui sont morts. Suite
Scarlett :
suite Hadj Ahmed, Aujourd’hui est un autre jour, Un autre 17 octobre, un grand bonhomme à la révolte douce, à la guitare en bandoulière, au sourire coquin, est monté dans le cosmos, pour faire la fête avec ses copains d’abord : Jean, Léo, Jacques Barbara et les autres, mes cousins latino : Pablo Neruda et Victor Jara, assassinés pâr la junte militaire pour avoir dénoncé l’intolérable. Ils ont été assassinés mais ne sont pas morts, car ils nous ont laissés des poèmes, et des chants à la guitare. Les poètes ne meurent jamais, quand on est libre, on ne meurt jamùais vraimùeznt. Salam à toi, Hadj Ahmed
un algerien :
pourqoi la france officielle quand elle parle de l histoire de mon pays elle dit la guerre d algerie non je suis desole messieurs les politciens francais la france a detruit l algerie pendant 130ans mon grand pere et arriere grand pere et arriere arriere grand pere sont nes et decede sous ce colonialisme sauvage et des millions d algeriens ont subi le meme sort l histore retiendra a jamais que ce pays est la cause de nos malheures oui peut etre que cest dur ce que je dis mais c est la verite qui nous hantent a tout mes freres algerins il ne faut jamais oublier que notre peuple a vecu dans la misere la torture la mort et la peur au ventre durand un siecle et 30 ans regarder les juifs peut etre ils ont soufferent durant les 6 ans de la seconde guerre mondiale mais ils se fassent passer toujours que se sont les seuls victimes de ce monde hypocrite et raciste alors mes freres il faut faire la balance et bien reflichire de ce comportement de deux poids et mesure gloire a nos martyres (...)
hadj ahmed :
@scarlett, Je crois que je vais peut-être décrocher (en termes de navigation aérienne) , c’est à dire que je vais m’arranger pour disparaître des écrans radar . Je vais alors amorcer un aterrissage de fortune et en douceur sur une verte prairie , où le vert sera roi, où le ciel bleu sera loi, où la liberté sera reine . Loin des pistes balisées , Loin du tarmac dur comme du béton, et surtout loin des tours de contrôle où chaque mouvement est surveillé . N’est-ce pas cela aussi le liberté ? Salam .

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus