Accueil > Evénements >

Conférence de Rachid MEKHLOUFI à Sétif

Le football national ; ses gloires et ses déboires
lundi 17 octobre 2011, écrit par : Dj. Gherib, mis en ligne par : Boutebna N.

Invité par la dynamique l’Association des anciens élèves des lycées Mohamed Kerouan et Malika Gaïd, Rachid MEKHLOUFI, l’ancienne gloire du football national a donné hier une conférence sur « le football, ce monde en pleine évolution » à la salle des expositions du parc d’attractions devant une large assistance composée en grande partie d’anciennes stars du football Sétifien et national dont le grand Cheikh Abdelhamid Kermali .

Rachid Makhloufi qui avait fait, rappelons le, le bonheur de l’AS Saint Étienne, de la glorieuse équipe de Foot du FLN et de l’équipe nationale post indépendance, s’est montré ravi de faire cette viré dans sa ville natale ou il a avait fait ses premier pas de footballeur au sein de la prestigieuse Union Sportive Franco-Musulmane de Sétif aux cotés des, non moins célèbres, Abdelhamid Kermali et feu Mokhtar Arribi.
En racontant son riche parcours, le conférencier a donné l’occasion aux présents de voyager loin dans le monde ce « sport qui intéresse et mobilise les jeunes et les moins jeunes ». Il s’est attardé sur cette belle aventure liée à la création en 1958 de l’ équipe du FLN dont l’impact fut immense en ayant pour objectif de faire fait connaitre la révolution et de sensibiliser l’opinion française et mondiale sur cette noble cause.
Et comme pour « rendre à césar ce qui appartient a césar et « empêcher toute tentative de récupération politique », Rachid dira qu’au sein de la fondation de l’équipe du FLN, l’on s’accorde a témoigner et affirmer que l’idée de cet acte historique revient a feu Benbitour.
L’orateur rappelle ensuite les exploits techniques du groupe lors des différents tournois organisés dans les pays arabes, asiatiques et de l’ex bloque socialiste. Tous les passages de l’équipe ont été marqués, fait-il savoir, par le respect et la considération pour l’Algérie combattante. Il a indiqué toute fois que le Maroc, les Egypte et la Syrie (unifiée à l’Egypte) ont refusé de jouer contre le onze national de peur d’être suspendus par la FIFA.

L’ex entraineur a rappelé ensuite les faits marquants du football national, « ces gloires et ses déboires ». Il a évoqué les raisons qui ont fais les sucées de la balle ronde algérienne, notamment dans les le jeux méditerranéens de 1975, dans les coupes du monde 1982 et 1986, et de la coupe d’Afrique en 1990, non sans avoir enchainé en énumérant nombre de facteurs qui ont conduit à la décadence « de ce même football basé aujourd’hui exclusivement sur de l’argent » .
Le conférencier pense cependant qu’il est temps de recourir à une profonde restructuration du football national en partant de la base et d’une réelle prise en charge de la catégorie des jeunes.

« Ce n’est malheureusement pas la vision de l’actuelle FAF qui va dans le sens inverses » a-t-il fait remarquer avec son habituel franc parler.
Et après avoir rappelé les nobles objectifs des écoles de football lancées par la fondation a travers tout le pays et qui connaissent « un curieux black out », Rachid a lancé un message au président Bouteflika en l’exhortant de recevoir les membres de la fondation pour lui « expliquer éventuellement ce qui marche et ce qui ne marche pas dans le football national ».

Article lu dans le Jeune Indépendant.


Partager cet article :
14 commentaire(s) publié(s)
Grenat :
qu a t on fait du prestigieux USMS/USFM...Balayons devant nos portes avant de critiquer la faf ou autres...on est localement responsable de la formation unioniste...
Slemnia Bendaoud :
Bonjour, J’ai toujours été fasciné par le talent de grand joueur que fut Rachid Mekhloufi avant d’être admirablement subjugué par le franc-parler de l’homme de grande sagesse qu’il l’est à présent. A vrai-dire, il faut toujours dire vrai. sinon ne jamais mentir à son prochain ! C’est aussi cela Monsieur Rachid Mekhloufi, Monsieur-but de l’AS Saint Étienne de France. Dans mon ouvrage : le football algérien : gloire et déboires paru en France et en Algérie, j’en fais l’éloge. Sans chauvinisme et sans parti-pris, hormis celui du foot auquel tous les peuples y adhèrent, mettant de côté leurs nombreux différends et autres innombrables ou continues querelles. Un grand bravo pour l’artiste dont Setif, sa ville natale, a malheureusement cessé d’en enfanter. Un grand dommage pour la ville, pour le football national et pour l’Algérie ! Cordialement votre. Slemnia (...)
Hadj Sahraoui Mourad :
En premier lieu je felicite toute l·equipe de la redaction du site Setif.Info pour les efforts consentis dans la publication d·articles pour satisfaire les lecteurs et lectrices et a qui je souhaite bonne chance et longue vie,que dieu le tout puissant vous accompagnera Inchallah dans tout ce que vous entreprendrez. Ensuite en reaction a l·article ci dessus je dois dire que je suis tres contrarié et deçu par le comportement de Messieurs Rachid Mekhloufi et Abdelhamid Kermali qui a l·occasion de cette rencontre conviviale a Setif n·ont meme pas daigner rendre visite a la famille du defunt Mr Sahraoui Mohamed dit Zrari une legende du Football Setifien et Eulmi disparu l·année passée qui a porter les couleurs de la fameuse equipe de l·USFMS que vous citez plus haut et rendre par la meme occasion hommage aux joueurs disparus tels que Mr Souna Mr Zrari....ect Mr Zrari dirigeait l·equipe de l·USFMS de main de maitre car en etant en categorie Senior les trois joueurs Messieurs Kermali,Mekhloufi et (...)
hadj ahmed :
@scarlett Les stades de foot sont devenus des bourses de valeurs, qui valorisent l’appât du gain, l’argent facile, et dévalorisent le sport et l’esprit olympique . Maracana n’a rien à envier à wall street ! Salam .
durand pierre :
Bonjour, Je n’oublie pas que c’est Rachid MEKLOUFI de la cité Levy qui m’a fait devenir un adepte du football. Jouant alors à St Etienne Rachid m’avait offert la panoplie du trés jeune footballeur et je l’en remercie du fond du coeur. Nous habitions le même quartier, distant de qq maisons. C’est un immense joueur de réputation internationale et je l’admire encore malgré le temps qui passe et les années aussi. Afin de rentrer en contact avec lui, je ne pense pas qu’il y mettra une opposition, pourrais je avoir ses coordonnées e-mail ou autre. Merci de votre aide et compréhension. salutations fraternelles. Pierre Durand
amar :
Quel plaisir de voir ,écouter les vrais gloires du foot setifien .Mekhloufi a bien voulu répondre à l’invitation des anciens lycéens que nous remercions et remercierons toujours pour ce qu’ils font pour la ville. Il y avait beaucoup de monde ,mais helas les dirigeants des clubs de la ville étaient absents eux qui auraient pu au moins venir offrir ne serai ce qu’une fleur à Rachid ,Abdelhamid le vieux et le moins vieux ,à Lounis ,Koussim ,Benmahmoud et tous ces anciens venus honorer leurs enfants HELAS helas autres temps autres moeurs avec l’éducation en moins .Mr le DJS aura peut etre compris le message de Mekhloufi marquant sa forte déception sur l’abscence de l’école parainée par la fondation de l’EN FLN .Quelle ingratitude et quel manque de savoir faire.Il est vrai qu’on dit que nul n’est prophete dans son (...)
Renardeau :
Deux vieux roublards ! Il faut entendre leur histoire et leurs péripéties, surtout celles du vieux ,de la part de ceux de leur génération pour s’en rendre compte....
x :
Si c’est Durand Pierre de la Cité Lévy et du CCEG alors salut ,tu es toujours le bienvenu..
khalfa smail :
bonjour pierre, heureux d’avoir de tes nouvelles. ayant passé quatre années au collège de la cité tlidjen ex levy j’ai fait ta connaissance par l’intermediaire de ton beau frere, Mr nasra qui fut mon professeur de francais et de géographie et dont je garde un excellent souvenir. peux-tu lui transmettre mes amitiés et mes coordonnées ? merci. j’ai asssisté à cette rencontre et j’ai eu le plaisir et l’honneur de rencontrer ces gloires du foot et à leur tête Mr mekhloufi. il y a tellement de choses à faire surtout dans le domaine de l’éducation sportive et la mission de l’école est prépondérante.
mmnn :
Si la FAF est ce que qu’elle est , le foot en Algerie restera ce qu’il est et ce n’est ni le franc parler de Mr RACHID ( dont j’ai une immense admiration et beaucoup de respect )ni la fameuse talonnade de madjer qui vont changer les choses .Ces mêmes propos ont déjà été tenus par Mr Rachid lors du jubilé de Mr KERMALI il y a plusieurs années de cela où Mr MAKHLOUFI est allé jusqu’à traiter le ministre de l’époque de tous les noms et qu’ont-ils apporté ? que dal ! Je trouve que ce sont des discours périmés avec tous mes respects .Ne m’en voulez surtout pas , je suis tout à fait d’accord avec ces discours mais d’un autre côté voyons les choses en face , conclusion = ils n’ont jamais abouti , il faut donc trouver autre choses , d’autres arguments , une autre tactique , une autre façon d’aborder le sujet , en un mot , il faut qq chose qui fait sauter la (...)
DIRECT :
reponse au commentaire de m HADJ SAHRAOUI et si zrari ne se nommait pas SAHRAOUI ?
Hemimi :
Et après avoir rappelé les nobles objectifs des écoles de football lancées par la fondation a travers tout le pays et qui connaissent « un curieux black out », Rachid a lancé un message au président Bouteflika en l’exhortant de recevoir les membres de la fondation pour lui « expliquer éventuellement ce qui marche et ce qui ne marche pas dans le football national ».’’ Les ministres quand ils font quelque chose ils disent que c’est selon les directives de Monsieur le Président. Et voilà que Mekhloufi veut aussi que Monsieur le Président s’occupe des écoles de football !!? Wallah c’est incroyable ! Si on continue comme ça, on va lui demander (au Président) de jouer à la place des joueurs. J’aurai aimé que Rachid MEKHLOUFI demande audience au Président de la République pour lui expliquer ce qui marche et ce qui ne marche pas dans notre société au lieu de lui parler de football. Laissons notre Président tranquille et que chacun de nous fait son boulot correctement et le pays irait (...)
Commentaire n°112144 :
non mr mekhloufi rester a vtre place l president possede ses structures officiels pour suivre de pres tout ce ui se passe et puis profiter de votre retraite doree et ne vous laisserpasmanipuler par ceux qui courent l entrisme avec des buts non footbalistiques FAKOU allah yarhamouk ya MOKHTAR ARRIBI oue fahem yafhem
Hadj Sahraoui Mourad :
Je souhaiterai repondre au commentaire qu·a posté un certain pseudo-nommé Direct dont voici l·extrait : reponse au commentaire de m HADJ SAHRAOUI et si zrari ne se nommait pas SAHRAOUI ? Je dois avouer Monsieur le pseudo-nommé Direct que votre commentaire via ce texte n·est pas du tout clair,pour ma part indecodable,j·ai pensé que vous faisiez peut etre allusion au deux Noms de famille qui pourraient avoir un rapport de parenté ? veuillez etre plus explicite,merci et je suis pret a debattre tant que vous le souhaitez. Recevez mes salutations distinguées.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus