Accueil > Evénements >

La flambée des prix des produits alimentaires s’aggrave

jeudi 3 novembre 2011, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

A quelques jours seulement de l’aïd, les prix des denrées alimentaires et autres viandes blanches connaissent une envolée effrayante enregistrée à travers tous les marchés de la wilaya de Sétif.

Ainsi le prix du kilo de poulet est passé à 270, la pomme de terre à 80 DA, les tomates à 70 DA, les navets à 60 DA… une augmentation ayant inquiété plusieurs consommateurs qui se sont montrés ainsi outrés par cette flambée surprenante au niveau des marchés de la wilaya.

Cette augmentation est attribuée aux seuls spéculateurs qui, face au faible contrôle, n’ont pas hésité à cogiter sur le prix de la viande blanche et ses dérivés, pénalisant ainsi le consommateur qui s’interroge encore sur le rôle des services de contrôle, censés protéger le pouvoir d’achat du consommateur.

Une situation de moins en moins supportable par les salariés qui croient que revalorisation du SNMG n’aura aucune retombée sur leur niveau de vie en constante dégradation.


Partager cet article :
22 commentaire(s) publié(s)
chikh :
C l’aid c une fete religieuse il faut que le mond en profite
Mériem :
Le problème, ce n’est pas la flambée des prix (on est habitués depuis le temps !!) c’est qu’on en parle on se plaint et puis pffftt on passe à autre chose ! La solution, LA SEULE QUI DONNERA DES RESULTATS ce ni l’appel à la modération des spéculateurs : ce sont des vautours assoiffés qui ne connaissent aucune loi à part celle de l’enrichissement rapide, ( le mois de ramadhan, mois de la piété...) ni les services de contrôle, soit corrompus soit inefficaces, c’est que le consommateur refuse de consommer, c’est la grève des achats de produits qui montent en flèche par l’immense majorité des gens y compris ceux qui ont les moyens d’ acheter ! Mais ceci ne peut se faire que par un esprit citoyen, par une éducation de civisme et de lutte pacifique organisée et volontaire... et malheureusement pour nous tous, nous en sommes loin (...)
19 :
L’anarchie est partout quand la responsabilité n’est nulle part. [Gustave Le Bon]
Commentaire n°113178 :
Dans un pays de koufar, à l’approche de Noel, les commercants cassent les prix au point d’avoir 2 pour 1, tu payes un produit et tu en as l’autre gratuit. Par contre, les commercants musulmans, profitant de l’Aid El Adha, se comportent comme au bled : le prix de l’agneau ne cesse d’augmenter, alors que la dinde de Noel, de Paques est toujours payée au meme prix voire plus bas chaque année. Comment expliquer cela... chacun a son réponse.
UN PETIT RETRAITE :
c’est un peu éxageré Monsieur le journaliste surtout le poulet,il n’as pas dépassé la barre des deux cents DA.
Si Khoutir :
Y a t il un organisme de contrôle ?.!!!???
merouche charaf éddine :
vous vouler quil réste en algérie baisser les prix ou l’ésait partir c’éte jeuneuse en europe ou et jour il casseron tout vous aimer l’algérie et les algérien féte sa enver dieu en ne vie cune fois.il dise quil sont musulman c’est pas des juifs ni des chrétiens .
khali :
Alhamdou li ALLAH : cette bonne nouvelle tombe au bon moment AIKOUM MABROUK Libération de l’équipage du navire algérien MV Blida, après 10 mois de capture au large des côtes somaliennes Les 25 marins de l’équipage du navire battant pavillon algérien MV Blida, qui avait fait l’objet d’un acte de piraterie au large des côtes somaliennes le 1er janvier dernier, ont été libérés jeudi matin, a-t-on annoncé de source officielle à Alger. C’est avec une grande joie et un profond soulagement que nous annonçons la libération, ce matin, des 25 marins de l’équipage du navire MV Blida qui étaient otages des pirates somaliens, a fait savoir le porte-parole du ministère algérien des affaires étrangères, Amar Belani, dans une déclaration écrite, relayée par l’agence de presse algérienne sans donner plus de précisions. Au moment de sa capture en haute mer alors qu’il se dirigeait vers le port de Mombasa au Kenya, le navire, un vraquier appartenant à IBC (société mixte à majorité saoudienne) et battant pavillon algérien, (...)
Commentaire n°113191 :
Après ça on dit 3aidkoum mabrouk belle hypocrisie...
haithem :
c ton article qui es flambé.le poulet 180 DA,la tomate 50 DA, la p.de terre 55DA
Commentaire n°113195 :
finalement el medbouh c’est le consommateur mais d’un certain coté je comprends parce qu’il faut être fou pour acheté du poulet au 3id du mouton non ? alors les commerçants en profitent
INconnu :
les prix , ce sont les consommateurs que nous sommes devenus qui les dictons aux spéculateurs et autres... alors on s’en mordra les doigts tant qu’on ne prendra pas à bras le corps le problème par un boycott total et durable des denrées .....est ce une utopie ?
tintin :
chaque année c est la même chose on en parle mais beaucoup de personnes qui rouspétaient ont acheté tout le superflu !!!alors passons àautre chose !!!
bichou :
La viande blanche à 200 DA ou plus, c’est toujours des prix inabordables. Le système ne s’occupe que de sa survie, le reste ?????????? Le citoyen est loin de connaitre une prospérité digne de son som. Aid Mabrouk pour notre foi ni plus ni moins.
un sétifien :
réponse à si khouthir quand vous vous réveillez vous saurez qu’un organisme de controle existe bel et bien.saha noum
El-alwach 1 :
sétif,le 3 novembre 2011 Cette flambée des prix qui se fait remarquer à chaque fète est du à l’absence totale de controle des prix de la part des services concernés qui ne ménage aucun effort pour s’acquiter dignement de la mission qui les incombe et venir à l’aide au consommateur et honnorer son pays et sa propre personnalité algéro-arabo- islamique. Wa RABI YAHDINA WA YESSADED KHOUTANA BIMAFIHI KHAIR EL-BILAD WA EL-IBAAD..
Scarlett :
Les spéculateurs, en Algérie et patout ailleurs, sont les maîtres de la planète. Ils jouent à l’ascenseur avec les prix du marché, la seule chose qui les interessent, c’est le profit. Les richesses de notre planète, qui en profitent ?? 20% des hommes consomment 80% des ressources de la planète 5000 personnes meurent chaque jour à cause de l’eau insalubre 1 milliard de personne n’ont pas accès à l’eau 1 milliard de personnes ont faim Les dépenses militaires mondiales sont 12 fois plus élevées que l’aide au développement Il y a à manger pour 7 milliard de pesonnes, sur notre planète,et pourtant, un enfant de moins de 10 ans, meurt de faim, toutes les 5 secondes. La spéculation fait la pluie et le beau temps avec les prix,et qui en souffrent ?? Salam,
Gomez :
En ces temps de vie chère, les cœurs de nos compatriotes ne semblent pas acquis au sacrifice du mouton. Non seulement les quadrupèdes sont hors de prix, mais ceux qui sont censés les acheter n’en ont quasiment pas les moyens. Lorsque la vie chère frappe à la porte, il vaut mieux surseoir à certaines pratiques religieuses qui coûtent la peau des fesses. Il ne sert à rien de se saigner pour un mouton qui risque de mettre l’équilibre budgétaire de la famille à rude épreuve. Comme le sacrifice de mouton n’est pas une obligation pour ceux qui ne peuvent se l’acheter, plusieurs d’entre nous se rabattront, cette année encore, sur la viande de poulet ou encore sur quelques kilos de viande dont le prix est plus à la portée de leurs bourses. Ceci dit, nous serons bien évidemment nombreux à honorer ce rituel. Et bien entendu, nous passerons le reste de l’année à nous plaindre sur la cherté de la (...)
TIERS MONDE :
la plus part des algériens achètent le mouton pour la viande ou bien ils font ça par tradition non pas pour la sounna c un constat ; parce que à chaque fete religieuse les prix flambes les gens sont excités,ils achètent n’importe quoi et à n’importe quel prix (c l’anarchie totale) on doit poser la question est ce que nous sommes vraiment musulmans ?????!!!!(pratiquants). Et pour parler des pays développés nous sommes très très loin par rapport à eux et pour répondre à l’anonyme les koufars sont les plus avancés et leurs actes sont la preuve.Eux ils ont leurs consciences et ils sont vraiments en 2011, contrairement à nous qui sommes primitifs.
mourasl :
je suis tout a fait d’accord avec toi Mériem : car c’est la seule solution quand on achète pas ; les produit s’accumulent et les prix diminués .je me demande pourquoi on fait pas autant
dib59 :
disons,tout simplement qu au nom de la religion meme si on a pas les moyens on s oblige ou on nous oblige a tout.
BEN ALI :
la vie n’est pas moins cher en europe ! faut arreter de rever les gars ! ....il n’y a pas de flambée des prix a noel en france car la marchandise est disponible en abondance a cette periode la et que la concurrence joue pleinement son role -si tu veux vendre tes dindes tu as interet a aligner le prix sur les autres car 1 jour apres noel , la dinde se vend plus ...alors qu’en algerie il y a manifestement un manque de produit et de concurrence -23 millions de tete d’ovin et un massacre sur 3 millions chaque annee -ensuite la nourriture de ces betes viens de l’etranger ,le mais ,l’orge ,le blé sont importés car chez nous on fout rien !donc forcement faut payer ca en devise et heureusement qu’il y a les subventions de l’etat sinon ce serait 2 fois plus cher ... mais si la dinde vaut pas cher a noel , faudra pas oublier les factures qui tombent : loyer d’un studio minimum 500€ (60000 dinars par mois ) , electricite 50e mensuel (6000 dinars ) ,taxe habitation ,taxe fonciere , impot sur le (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus