Accueil > Evénements >

Distribution de 1.200 logements sociaux à Sétif

dimanche 25 décembre 2011, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

Un quota de 1.200 logements publics locatifs (LPL) a été attribué à ses bénéficiaires, samedi à Sétif, au cours d’une cérémonie présidée par le ministre de l’Habitat et de l’urbanisme, Nourredine Moussa.

Ce lot se compose de 482 logements dans la daïra de Sétif, 300 dans celle d’El Eulma, 189 à Ain Arnat et le reste à Bougaa, Béni Oussine et Ain Roua.

Réalisé par 35 entreprises, ce quota d’habitations sociales fait partie d’un total de 19.000 unités, tous segments confondus, restant à réaliser du programme quinquennal 2005-2009, et qui seront réceptionnés-progressivement" d’ici à fin 2012, selon les responsables locaux.

Après la distribution des clefs à nombre de bénéficiaires au complexe omnisports 8-Mai 1954, le ministre a exprimé sa-satisfaction" devant les efforts consentis en matière d’habitat dans la wilaya de Sétif par les promoteurs, les bureaux d’études et les autorités locales.

M. Moussa a indiqué que ce quota sera suivi par un autre constitué de 2.070 logements de même type, à distribuer-début 2012". Il a également fait état de 80.000 habitations de divers types retenues pour la wilaya dans le cadre du programme quinquennal en cours qui devra, a-t-il estimé,-réduire l’acuité de la crise du logement à défaut de l’éliminer totalement dans cette wilaya".

Le ministre avait inspecté, à son arrivée dans la wilaya de Sétif, un projet de construction, moyennant un investissement de 620 millions de dinars, de 300 logements RHP (résorption de l’habitat précaire) à Ain Oulmene. Un projet prévu pour être livré, selon les explications fournies à M. Moussa, en mars 2013.

Sur place, le ministre a insisté sur l’intérêt à accorder à la qualité de la construction, y compris lors des travaux de finition, de peinture et de boiserie.

A l’entrée Est de la ville d’El Eulma, M. Moussa a posé symboliquement la première pierre de 300 logements sociaux participatifs avant d’inspecter, sur le même site, le projet de 300 logements publics locatifs prêts à être distribués, où il a insisté sur l’impérative implantation des équipements de services publics dans les nouvelles cités d’habitation à Ain Trick, au sud de la ville de Sétif.

Le ministre a inspecté un chantier de réalisation de 420 logements publics locatifs, lancé en 2011, et donné le coup d’envoi des travaux de 600 autres unités du même segment.


Partager cet article :
23 commentaire(s) publié(s)
Gomez :
Pour des milliers d’Algériens, le logement détermine leur vie. Se marier, fonder un foyer, accéder à un emploi, avoir des enfants’ Le logement en Algérie c’est aussi 280 milliards de dinars de ressources fournies chaque année par le Trésor public. Le montant des transferts alloués au secteur de l’habitat par la loi de finances 2011 renseigne sur l’ampleur du financement public du logement des Algériens. Les programmes de réalisation de logements sociaux locatifs entièrement financés par les ressources du Trésor public et qui portent, bon an mal an sur 50 à 60.000 unités, sont dotés de plus de 100 milliards de dinars. Le logement public aidé en milieu rural et urbain recevra pour sa part, un peu plus 180 milliards de dinars. En dépit de tout ca, la crise du logement est loin d’être réglée. Un système de distribution très opaque, manque de transparence dans l’attribution des logements achevés. A la base de tout ça, deux fléaux qui tendent à devenir structurels dans ce secteur. Le premier est relatif à la (...)
Gomez :
(Suite) L’autre problème que tout un chacun sait, c’est la reconstitution quasi automatique des habitations précaires par certains bénéficiaires de logements eux-mêmes, qui n’hésitent pas à les revendre en renchérissant sur les prix. Oui je pointe du doigt les parasites et tous ceux qui ne font rien toute la journée, qui se construisent une baraque et attendent qu’on leur donne un logement qu’ils s’empressent de revendre, avant de reconstruire une autre baraque, une fois passée la durée d’incessibilité La loi de finances 2012 prévoit la réintroduction de l’incessibilité du logement social pour une durée de 10 ans pour lutter contre ces phénomènes pervers afin de mieux contrôler le marché locatif et éviter les détournements spéculatifs des logements sociaux participatifs Tout le monde est au courant que le gros des logements est partagé entre des responsables qui les revendent, une fois l’incessibilité tombée ! Pourquoi ne met-on pas un fichier national du logement à jour ? Ainsi, ceux qui ont bénéficié d’un (...)
Commentaire n°117647 :
L date est bien choisie ! C’est le cadeau de Noël de la part de ....
Scarlett :
Une cérémonie pour l’attribution de logements ? Un logement est un droit et une priorité, Une cérémonie pour chaque droit ? Bien sûr, c’est toujours agréable d’allier l’utile à l’agréable, Et ceux qui ont construit ces logements, les ouvriers du bâtiment, ils assistent aux cérémonies ? Ok, ils sont payés pour construire, mais la reconnaissance de leur travail,parfois, ça motive, parce que si les ouvriers du batiment, c’est normal qu’ils construisent, les responsables,( ministère...), c’est aussi normal qu’ils décident de la construction de logement, non ? Salam
Commentaire n°117668 :
8-Mai 1954
Citoyen lambda :
La campagne électorale est en marche !
asmar karim :
tant que dans notre pays ,un droit au logement ,est l,objet de manipulation et de politique politicienne ,nous ne verrons pas le bout du tunnel,de plus,sans faire un crime de lese majeste ,en quoi un droit d,etre logé doit etre suivi d,un remerciement en direct a la tele pour fakhamatouh par ailleurs lancer des chiffres comme çà ,1MILLION de logement ,ensuite 2,4millions de logements construits,avec les 4millions de logements existants ,nous avons un parc immobilier de pres de 7millions de logements ,çà veut que nous avons 5personnes par famille dans chaque logements et nous sommes tous loges....
noureddine benmehenni :
salam a tous on et espere que toutes les beneficiare de si logement son des citoyens travalleure et qui sont pas payer la chipa ,donc mabrouke alihoume de tout coeur et comme ça il commance l´anne 2012 avec un grande joie et felicitation et laâquouba a les prochains in chaa allah
Salah Sanaa :
Pouquoi ne pas informatiser le logement public en Algerie. Creer une banque de donee informatisee au niveau national, et de grace ne dites pas que c’est impossible car cela se fait avec les passeportS biometriques et les C.N.I. Ce qui evitera a toute personne d’avoir plusieurs logements. Bien a vous.
Scarlett :
Citoyen lambda : En Algérie et en France : 2012 : des élections primordiales chez vous et nous ! Salam
Expliquez moi :
Bonjour, J’aimerais bien que Mr Gomez m’explique comment le fait d’accéder a un logement peut aider a avoir un emploi , ne serait-ce pas le contraire qui est vrai ????? Donc les 280 milliards par année ne seraient-ils pas un mieux investis dans la création de vrais emplois durables dans les PME qui sortiraient le pays du marasme tout en assurant un seuil minimum d’auto suffisance ???? Au lieu de cela on continue d’importer un peu de tout et n’importe quoi et a distribuer des logements gratuitement pour calmer le populace en faisant par conséquence un peuple de bras cassés. Merci.
Gomez :
Tout a fait d’accord avec vous Expliquez moi. ce sont des manoeuvres électoralistes. La crise du logement ne sera jamais réglée tant et aussi longtemps qu’on continuera a octroyer des logements gratuitement. On estime les besoins de la prochaine génération montante en termes de logements a 150,000 unités par an pour un coût global de 300 milliards de dinars, le triple du budget actuel allouée a ce secteur. Ou trouvera de l’argent pour financer tout ça ? la réponse vous la connaissez tous : la manne pétrolière. Les Chinois ont trouvé une solution toute simple pour loger leur milliard de citoyens. Ils ont déchargé les entreprises de la responsabilité de loger leurs salariés et ont privilégié l’ l’accession a la propriété et l’incitation a l’investissement locatif privee. L’accession est définie comme un achat sous crédit. Le crédit a d’abord été tourné vers les ménages aisés avant de s’elargir éventuellement a une frange plus large de la population. Les ménages doivent consacrer une part importante de (...)
khélifa albeurri :
Salama 3alaikoum, A chaque fois c’est le même cinéma ! Les you-you, le drapeau, les camions-bennes chargés de vieux meubles et un ministre qui se la péte, comme si c’est lui le sauveur, ou le payeur, de ces cages à poules..... Alors que lui et ses accolytes se pavanent dans des chateaux....Cherchez l’erreur. Arrétez vos mises en scène s’il vous plait ! Depuis 1962, vous dilapidez les biens publics, et vous venez vous présenter comme des nationalistes.....Certains ont attendus un logement durant 20 à 30 ans, et sont morts et enterrés, oui mr le ministre des travaux finis ! Alors que d’autres seurékes et professionnels de la rachoua, ont des dizaines d’appartements fermés, et qui attendent encore un peu pour les vendre, plus de 1 milliard pièce.... Nos chouhadas, les vrais, doivent se retourner dans leur tombe. Vous m’écouerez (...)
tintin 130 :
J’espère qu’ils sont attribués aux gens qui sont en recherche de logement, et qu’ils ne serviront pas comme résidence secondaire !!!Mais cela m’étonne, avec toutes les magouilles de nos responsables !!! Honte à vous !!!
INconnu :
Combien encore de necessiteux doivent attendre ?
assia :
il serait grand temps que l’état revienne au système des HLM ! basta à l’assistanat le démuni est devenu lui -même un spéculateur du logement ! 30% des logements sociaux distribués à ces mêmes démunis sont mis soit en vente , soit en location à des prix forts même dans les zones enclavées ..et ces derniers restent dans leurs maisons vetustes , ils préfèrent l’argent au confort , vous me direz que ces gens qui louent leurs logements à peine les listes affichées sont les pistonnés des autorités locales ? allez jeter uncoup d’oeil sur les déclarations des demandeurs de logements ! - fausses déclarations des revenus _ fiches de paye trafiquées - on mène les enqueteurs ( qui ne sont pas des enqueteurs professionnels) en bateau en montant des mises en scènes incroyables ! en donnant des adresses de maisons délabrées qu’ils occupent durant la période des enquêtes ... c’est incroyable que ces demandeurs savent à quel moment passeront ces enquêteurs . même les filtres de (...)
LILI :
bonjour, Tous a fait d’accord avec Assia, je suis rentrée au pays à setif il y a quinze jours, je vie en france , j’ai ma tante qui loue un appartement 14 000 dinars sachant que sont mari touche 20000 dinars 3 enfants je trouve scandaleux qu en 2011 bientôt 2012 on profite des pauvre pour s ’enrichir, un F3 A 8 MILLIONS DE DINARS MAIS OU VA T ON une villa à 10 milliard de dinars c’est scandaleux, j ai vu des maisons fermes sans que personne y habite des maison detruites et reconstuites pour 15 milliard de dinars L’etat donne de l a’rgent pour des personne pour construire une maison dans des petites communes et ceux la on des appartements a sétif
khélifa albeurri :
Salama 3alaikoum, Celui qui se souciait du zaouali, nous a quitté il y a 33 ans....Et certains font tout pour ne pas honorer sa mémoire ....Allah ya rahmou, Si Al Houari Boumedienne .....
asmar karim :
boumediene representait la fierte de l,algerien ,cette valeur n,a plus cours actuellement ou on prefere feter et celebrer tout ce qui est la negation meme de cette fierte,allah yarehmek,ya ould echaab
sagesse :
un travailleur salarié qui touche + 40 000 Da n’a pas droit au logement un citoyen qui touche entre de 21 000 Da et 40 000 Da peut prétenre à un logement participatif un citoyen qui touche - de 21000 Da ou un sans emploi peut prétendre à un logement social cette politique pousse le citoyen à ne pas travaillé pour avoir un logement alors que celui qui travail est vu comme un citoyen de seconde zone qui n’a droit qu’à son salaire pour vivre dans la misère à quant le retour aux valeurs qui vaforisent le travail et offre une dignité aux travailleurs pour avoir des crédits qui dépassent des millards, la démarche est simple et le crédit est vite accordé, parcque le prétendant est un fils, un ami, un ............ pour avoir uncrédit de moins de 1000 000 Da pour un petit projet il faut se lever tôt suplier un administrateur corrompué sionon niète le rste c’est de la télévion A3 AL-ARDYA, pour ne pas dire du cinéma qui a déserté le marché argérien (...)
Commentaire n°118343 :
salam ! je suis tout a fait d accord avec lili ou vas t on comme sa !!!c incroyable on ne peut meme plus prétendre a u logement ni mauison les prix sont inabordable on se croirait a new york il faut compter dans le milliard pour avoir un logement jamis vu sa !il faut travailler toute sa vie meme en vivant en france je ne peus me permettre d acheter il faut avoir ramasser l argent a la pele ou vas t on comme sa !!!on peut galerer toute notre vie !!!allah raleb c pas possile si biensur on marche avec de l argent halal !rabi yehdi les responsable !!!
ben ali :
a ceux qui disent que les prix des logements sont elevés il faut savoir que la speculation immobiliere a conduit le monde entier dans une crise economique pire que celle de 1929 et on a pas encore vu le pire en europe ou aux etats unis mais aussi en chine et presque partout ailleurs : l’immobilier est cher partout - si en algerie pour 800 millions on peut avoir un f4/f5 en europe pour ce montant la on a une tombe de 20m2/25m2...donc faut pas se plaindre ! ensuite l’immobilier en algerie sert a cacher les sacs de billets de 1000 dinars , c’est un placement discret -comme on peut pas garder les sacs a la maison on les mets dans les parpaings -et comme y a beaucoup de sac et que tout le monde veut cacher son argent avant l’autre et bien la demande est superieur a l’offre et ca grimpe ... pour ce qui est des logements sociaux ou des aides de l’etat ! croyez moi aucun pays en europe ne donne 80 millions de dinars pour construire sa maison sans demander 5% d’interet ou sans faire payer un (...)
nordine :
message destiné à noureddine benmehenni : êtesvous de Salah Bey ? ëtes vous médcin ? Si c’est le cas on se connait !

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus