Accueil > Evénements >

L’encre et le papier ont-ils encore un avenir ?

mercredi 28 décembre 2011, écrit par : A Nedjar .Sétif info, mis en ligne par : A. Nedjar

Les liseuses numériques et les tablettes tactiles informatiques ont beaucoup d’avenir devant elles .Elles risquent de rendre à terme le papier obsolète pour bon nombre d’éditeurs, de journaux et de magazines dont les lecteurs commencent à fortiori à s’ habituer de plus en plus pour lire sur les écrans de tous formats ,tous types d’informations et des romans ainsi numérisés.

Amazon, le géant du commerce en line a popularisé sa fameuse liseuse Kindle depuis quatre ans déjà mais Apple et Samsung , Sony et bien d’autres fabricants se livrent des batailles féroces sur les marchés pour imposer leurs systèmes qui va de l’iPhone à l’iPad, galaxy etc.

Lorsque nous savons que nous ne sommes que tout au début de l’avènement de ces applications, il y a à s’interroger sur l’usage futur du papier et de l’ancre tout au moins pour l’édition et la presse traditionnelle .

Il est fort à parier que bon nombre de ces éditeurs seront contraints de s’adapter ou de disparaitre.

Qu’en sera chez nous ? Le fossé étant encore trop grand par rapport aux pays avancés, le lecteur et l’amateur peuvent rêver longtemps encore avant de pouvoir caresser ces machines de leurs mains tant il est vrai que l’infrastructure ,le haut débit et surtout nos concepteurs ne se soient pas eux aussi adaptés et mis à niveau pour qu’ on puissent un jour rentrer de plein pied dans ce monde de la société de l’information tant espérée.

En attendant, ne rangez pas vos stylos, gardez bien vos carnets et allez régulièrement chez votre buraliste car nos éditeurs de livres et de journaux ont bien encore de l’avenir devant eux.

C’est si vrai que ces liseuses sont aussi des diseuses de bonnes aventures.C’est des innovations capables de révolutionner nos moeurs et notre vie quotidienne.


Partager cet article :
11 commentaire(s) publié(s)
bichou :
Le monde de l’information en occident, notmment dans les pays super developpés, est entré dans une phase trés avancé et a changé la tradition et la coutume dans ce pôle. Nous les fatalistes, avons préféré compter sur la rente des ressources naturelles, que l’on dorme jusqu’à ce que les occidentaux quittent la terre pour d’autres cieux. Il ne faut pas s’attrister ils nous laisseront ces moyens de communication révolutionnaires et cela pour rien.....
A qui la faute ? :
Le papier et l’encre sont l’oxygéne de la bureaucratie, sans eux, nos bureaucrates mourront d’asphyxie. Ces deux derniers ont beaucoup d’avenir devant eux. Je serais heureux de voir certains titres disparaître ; des titres qui causent plus de mal à l’intelligence de l’homme. Des titres qui sont d’une grande médiocrité.
Commentaire n°118162 :
sur un plan social ,l,algerie est encore 19siecle,sur un plan politique ,on est entrain de retourner au moyen age,la modernite doit etre preparer ,ni nos gouvernants ,ni les citoyens ne sont prepares a cette etrange creature venue d,une autre planete qui s,appelle le modernisme ,l,archaisme a encore une longue duree chez nous
33 :
Il ont un grand avenir brillant dans les pays qui ne produisent pas des Steve Jobs que dis-je même pas de quoi manger....
khélifa albeurri :
Salama 3alaikoum, Meuzélou ieukeute’bou beustylou,fi la miri....Nakma beu stilou.... broci beu stilou...rachoua, beu stilou...qu’il est long, qu’il est long, le chemin papa...
Gomez :
Dans quelques années, il n’y aura plus de journaux imprimés tels qu’on les connaît aujourd’hui. C’est une évolution inévitable, ce n’est ni bien, ni mal, il y a des études qui annoncent leur disparition pour 2040, aux Etats-Unis ce serait pour 2017, puisqu’on vend déjà aux Etats-Unis plus de livres numériques que de livres en papier, et dans les villes on trouve de moins en moins de librairies. Les livres deviennent des e-books, les cds des mp3 , les films passent en location ou la vente en divx, avi ou via mkv pour le blueray etc... Il est clair que de nombreuses personnes risquent d’en pâtir notamment les lecteurs de WC et qui passent un temps fou dans les toilettes. Dorénavant, ils devront se contenter de la lecture sur Ipad.
tintin 130 :
Ne vous en faites pas, la nouvelle université de Sétif revolutionnera le monde et produira des Steve Jobs à la chaîne. Continuons de rêver !!
Gomez :
A quelques rares exceptions près, les journaux sont victimes de leur propre stratégie, qui consiste à conserver le gros des lecteurs par une consommation journalière des petits potins et faits divers qui n’ont aucune relation avec le quotidien des gens ordinaires. Leur mission était de remplir les colonnes avec du vide et faire du chiffre. Ce qui a entrainé un désintérêt croissant de la population pour les nouvelles et un déclin chez les jeunes de la lecture au sens traditionnel au profit du format court et multimédia comme youtube. La presse grand public est sur le web et sur les ondes, elle n’est plus sur le papier, ou de moins en moins. Les nouveaux supports numériques de l’écrit – telephones intelligents, liseuses, etc. – ne cessent de marquer des points. L’avenir n’est de ne pas rester englué dans la nostalgie d’un âge d’or de la presse écrite définitivement révolu, mais appartient aux journaux qui savent se déployer sur le papier comme sur le (...)
merouche charaf :
l’encre et le papier en de l’avenir la preuve la grande bibliothéque publique du maroc une mérveille . d’ayeur a sétif sa serait bien quil on construise une bibliothéque publique
ben ali :
la numerisation ne va pas seulement contre le papier et le stylo -elle est entrain de bouleverser beaucoup de metiers - par exemple les titres de presse en europe disparaissent les uns apres autres pour ne garder que la forme virtuelle du net - mais aussi les appareils photos standard , desormais ces appareils font disparaitre la photo papier et l’appareil photo - on a egalement la disparition du courriers a cause des mails donc la poste a moins de travail de ce coté la mais compense par le colis a cause des achats par internet...disparition des agendas papiers , des calculatrices , des carnets repertoires , du telephone fixe , des carnets de notes et meme des magasins veritable pour laisser place a des sites de ventes internet ....il faut qu’on evolue tres vite a defaut nous serons completement (...)
Commentaire n°118302 :
Ness malgatech comment acheter un livre et tu veut qu’ils achetent une tablette, le papier à encore un grand avenir, d’ailleurs les tablette pour les gens des pays avancés trouve aussi ces tablettes trés chére, IPAD 2 620 euro !

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus