Accueil > Evénements >

Que se passe t-il auprès de la société ALCIB ?

samedi 7 janvier 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Selon un quotidien national, les membres de l’association des actionnaires de la Société Algérienne pour l’Investissement et la Construction ALCIB dénoncent l’accaparement des actifs de la société par le conseil d’Administration que représente son président en la personne de M Guetouche Mohamed.

Alors que les membres de cette association d’actionnaires n’ont bénéficié que d’une seule action pour chacun d’entre eux , au transfert de propriété ,il seront surpris d’apprendre que le président du CA, M Guettouche Mohamed, s’est accaparé à lui seul de 62 actions comme-si l’état avait cédé cette société à une seule une personne unique", rapporte la même source.

Les membres de l’association se sont réuni le 17 décembre dernier afin de dégager des solutions à cette affaire . Cependant, cette réunion a provoqué la colère du PDG qui a fermé les issues de la direction où devait se tenir une assemblée générale extraordinaire .

Les membres de cette association, au nombre de 180, se sont rassemblés mercredi et jeudi derniers à l’extérieur du siège de la société sise rue 11 décembre 1960 afin de réclamer leurs droits. Ils interpellent le Wali de Sétif et toutes les autorités pour examiner leur droit et sont pour cela déterminés d’agir jusqu’à l’obtention de leur droits légitimes pour la révision du partage des actions où le PDG s’est trouvé investi pour se servir d’abord lui même avant de ne laisser que des miettes au collectif des travailleurs avons nous dit au nombre de 180.

Cette affaire scabreuse où il est question de très gros sous,mobilise l’opinion pour voir comment réagiront les autorités là où il est de notoriété que quelque chose d’illégale soit intervenue lors de la transaction de la transformation de la société qu’on peut assimiler à une véritable escroquerie et détournement de textes.

L’IGF, l’inspection générale des Finances, devrait se pencher sur cette affaire qui n’a pas livré tous ses secrets.

Par quel artifice est on parvenu à cet accaparement, c’est la question que tout le monde se pose. Peut-on voir une révision et les responsables sanctionnés, c’est toute la problématique d’une privatisation mal conduite.


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus