Accueil > Evénements >

Amar Tou à Sétif

dimanche 29 janvier 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Le ministre des Transports, Amar Tou, a indiqué samedi à Sétif, que son département-est disposé à œuvrer pour une solution concertée" au problème des tarifs de transport afin qu’ils soient-équilibrés et acceptables pour toutes les parties concernées".

M. Tou a rappelé que toutes les mesures prises par son département ministériel, quant au traitement des différents problèmes posés au secteur, l’ont été en concertation avec les parties concernées à différents niveaux. Il a ajouté, dans ce contexte, que la mise à jour de la loi de 1993 réglementant l’activité du transport par taxis-a permis de trouver une solution médiane" qui a pu répondre à la majorité des préoccupations qui se posent dans ce domaine.

Le ministre qui a présidé, à la maison de la Culture de Sétif, une cérémonie organisée en célébration de la journée nationale du commerçant, initiée par l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) à l’occasion du 55e anniversaire de la grève historique des 8 jours (28 janvier-4 février 1957), a tenu à souligner sa-compréhension" au sujet des préoccupations des citoyens.

Il a mis l’accent, dans ce contexte, sur-la nécessité d’imaginer des solutions à même de prendre en compte les préoccupations de toutes les parties", avant de souligner, à ce propos, que son département veille à la concrétisation de cette exigence.

Evoquant la grève des 8 jours, il a rappelé que cet événement a constitué un-tournant décisif dans l’histoire de la Révolution", et a-permis d’inscrire la cause nationale à l’agenda de l’ONU". La célébration de cette journée permet, a-t-il dit, de se remémorer cette date historique et de saluer la contribution des commerçant et artisans algériens à l’édification nationale.

Le secrétaire national de l’UGCAA, Tahar Boulenouar, a, de son côté, lu une motion sollicitant la tenue d’un congrès extraordinaire de son organisation dans le courant du premier semestre de l’année en cours. Auparavant, le ministre avait inspecté, près de Tadjenanet (Mila) le chantier de dédoublement de la voie ferrée Sétif-El Gourzi (Constantine) dont les travaux ont été entamés fin 2007 pour un coût de 13 milliards de dinars.

(Source texte : APS)


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus