Accueil > Evénements >

Logement, céréaliculture, emploi... Sétif, en pole position

vendredi 17 février 2012, écrit par : Communiqué de la Wilaya, mis en ligne par : Boutebna N.

L’histoire récente de la wilaya retiendra que plusieurs autres facteurs ont positionné la wilaya de Sétif comme pôle attractif capable de mener et de conduire une politique régionale sur plusieurs plans. Il suffit ainsi de rappeler le rôle et l’implication de ses responsables qui se sont succédé ces dernières années à la tête de cette vaste wilaya, leur engagement et leur vision stratégique dans la conduite et la gestion des différents programmes de développement dont ils ont fait preuve, à travers la politique d’écoute et de proximité, l’établissement de diagnostic pour les différents besoins des citoyens et l’établissement des déficits et des préoccupations pour entreprendre les actions adéquates et répondre dans les meilleurs délais aux besoins.

En prolongement à ces efforts fournis auparavant, des actions sur tous les plans d’activités sont alors initiées et ont essentiellement ciblé l’amélioration des conditions de vie et répondu dans les meilleurs délais aux besoins de la population, notamment dans les zones enclavées. Des actions de développement ont essentiellement touché à l’alimentation en eau potable, à l’assainissement, au désenclavement, à la couverture médicale avec l’instauration d’une politique de médecine de proximité où des brigades du secteur de la santé sillonnent toutes les zones déshéritées de la wilaya, à l’amélioration du cadre de vie, par des opérations ciblées de propreté de l’environnement, d’encouragement de l’agriculture de montagne, de création de postes d’emploi. Sur d’autres volets, la wilaya s’illustre par des chiffres convaincants qui dévoilent l’étendue du développement dans cette wilaya. Concernant le logement, la wilaya a intégré tous les segments d’habitats (rural, logement promotionnel aidé, logement public social, location-vente, et comme nouveauté le promotionnel) dans une démarche pragmatique pour rattraper le retard dans ce domaine et être au diapason de la forte et diverse demande enregistrée dans ce créneau.

Un programme ambitieux de 63000 logements

Le défi lancé par le premier responsable de la wilaya, lors de son installation, est de réaliser tout le programme inscrit. Ainsi, le grand chantier de l’habitat prend de l’élan, concrétisant l’un des principaux objectifs de la wilaya. L’autre aspiration forte de la population de cette wilaya a trait à l’alimentation en gaz naturel. L’effort engagé est largement perceptible et le taux de raccordement a atteint plus de 8o%. Une enveloppe de 700 milliards de centimes vient à point nommé couvrir et alimenter en gaz le peu de foyers restants. Investir à Sétif, aujourd’hui, c’est déjà prendre un pas dans l’avenir. La richesse et la diversité qui caractérisent cette wilaya présentent, en effet, tous les arguments qui plaident en faveur d’un investissement générateur de richesses et d’emplois. L’exemple le plus frappant est l’implantation du numéro un mondial de l’électroménager Samsung au niveau de la zone industrielle avec ses quatre unités. La tour El-Ali, considérée comme un point noir, a trouvé son épilogue, puisqu’elle a été adjugée à un promoteur au prix de 160 milliards de centimes pour y construire un hôtel et un centre d’affaires.

En somme, la wilaya de Sétif connaît un développement tous azimuts. Forte de ses atouts, de ses potentialités, elle a enregistré, ces dernières années, une mutation exceptionnelle et vit à l’heure d’une grande dynamique sur le plan des mégaprojets structurants qui ont pris naissance (tramway, grand stade de 50 000 places...). En matière de travaux publics et de transport, plus d’une soixantaine d’opérations ont été initiées, dont notamment l’extension de la piste d’atterrissage de l’aéroport de Sétif à 2900 mètres, la bretelle autoroutière reliant le port de Djen Djen de Jijel à El Eulma au Nord jusqu’à Batna au sud, une centaine de kilomètres de dédoublement de réhabilitation et de modernisation de routes, dont l’impact touche environ 235.000 habitants, près de 200 km de chemins de wilaya et chemins communaux ciblant le désenclavement de près de 240.000 habitants, réalisation d’une gare intermodale et de 10 stations urbaines. Sur le compte du secteur des ressources en eau, près d’une trentaine d’opérations, dont la réalisation de 80 forages devant mobiliser 900l/s pour environ 500.000 habitants, des actions de renforcement de l’AEP et de l’assainissement pour environ 400.000 citoyens. Sur le registre de l’enseignement supérieur et de l’éducation nationale, les projets programmés en disent long sur les avancées de ces deux secteurs et leur impact sur la prise en charge de la carte scolaire dans la région, avec 20.000 nouvelles places pédagogiques, 19000 lits avec annexes, deux restaurants centraux, une bibliothèque centrale ; pour l’éducation, l’on notera la réalisation de 19 lycées, 15 CEM, 33 écoles primaires, 344 classes d’extension, 20 demi-pension et cantines et 12 salles de sports. Parallèlement, le secteur de la formation professionnelle enregistre la réalisation de 3 instituts de formation spécialisés et d’un centre de formation professionnelle.

La wilaya de Sétif a connu aussi des investissements dans les domaines sportifs. Ainsi, la majorité des daïras a bénéficié d’infrastructures sportives, en plus de la réception prochaine d’un véritable village sportif. Situé sur les hauteurs d’El Bez, il est composé d’une piscine olympique, d’un centre de loisirs scientifiques, d’une auberge de jeunes, d’un centre de formation de jeunes talents, d’une salle OMS, d’un stade d’athlétisme et d’un lycée sportif, de terrains sportifs de proximité et d’aires de jeux, des stades communaux, des centres sportifs de proximité, des piscines, des maisons de jeunes et des auberges de jeunes sont aussi au programme.

La culture retrouve sa vitalité avec le Festival international de Djemila, et des productions d’opérettes, dont la plus récente Haizia. Certes, des insuffisances persistent encore au niveau des activités régulières, mais les projets inscrits dans ce secteur redynamiseront certainement l’activité culturelle dans la région avec un théâtre régional, une nouvelle maison de culture, un théâtre de plein air, une école des beaux-arts et une grande salle des spectacles, constituant le nouveau pôle culturel qui sera érigé sur les hauteurs d’El Hidhab.

L’intérêt est aussi crucialement accordé à la santé des citoyens. Un nombre d’opérations importantes dans ce secteur – 4 polycliniques, un nouvel hôpital de 240 lits, un autre de 60 lits, l’ hôpital spécialisé en pédiatrie et le centre anti-cancer – sont sur le point d’être réceptionnés. En ce qui concerne le secteur de l’environnement, 6 centres d’enfouissement techniques sont au programme, ainsi que deux décharges contrôlées et une pour les déchets inertes sont sur le point d’être lancés. Sur le plan de l’emploi, véritable cheval de bataille des responsables, près de 60.000 jeunes ont intégré les différents dispositifs dont 19500 d’une façon permanente. Par ailleurs, concernant la création de micro-entreprises, englobant les diverses dispositions (Ansej, CNAC et ANGEM), pas moins de 1732 dossiers ayant été validés pour la création de micro-entreprises dans divers domaines.

Une certitude, Sétif vit actuellement une dynamique exceptionnelle au rythme d’une région qui aspire un jour ou l’autre à conquérir le statut de métropole.

Communiqué de la Wilaya


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus