Accueil > Evénements >

Logement, céréaliculture, emploi... Sétif, en pole position

vendredi 17 février 2012, écrit par : Communiqué de la Wilaya, mis en ligne par : Boutebna N.

L’histoire récente de la wilaya retiendra que plusieurs autres facteurs ont positionné la wilaya de Sétif comme pôle attractif capable de mener et de conduire une politique régionale sur plusieurs plans. Il suffit ainsi de rappeler le rôle et l’implication de ses responsables qui se sont succédé ces dernières années à la tête de cette vaste wilaya, leur engagement et leur vision stratégique dans la conduite et la gestion des différents programmes de développement dont ils ont fait preuve, à travers la politique d’écoute et de proximité, l’établissement de diagnostic pour les différents besoins des citoyens et l’établissement des déficits et des préoccupations pour entreprendre les actions adéquates et répondre dans les meilleurs délais aux besoins.

En prolongement à ces efforts fournis auparavant, des actions sur tous les plans d’activités sont alors initiées et ont essentiellement ciblé l’amélioration des conditions de vie et répondu dans les meilleurs délais aux besoins de la population, notamment dans les zones enclavées. Des actions de développement ont essentiellement touché à l’alimentation en eau potable, à l’assainissement, au désenclavement, à la couverture médicale avec l’instauration d’une politique de médecine de proximité où des brigades du secteur de la santé sillonnent toutes les zones déshéritées de la wilaya, à l’amélioration du cadre de vie, par des opérations ciblées de propreté de l’environnement, d’encouragement de l’agriculture de montagne, de création de postes d’emploi. Sur d’autres volets, la wilaya s’illustre par des chiffres convaincants qui dévoilent l’étendue du développement dans cette wilaya. Concernant le logement, la wilaya a intégré tous les segments d’habitats (rural, logement promotionnel aidé, logement public social, location-vente, et comme nouveauté le promotionnel) dans une démarche pragmatique pour rattraper le retard dans ce domaine et être au diapason de la forte et diverse demande enregistrée dans ce créneau.

Un programme ambitieux de 63000 logements

Le défi lancé par le premier responsable de la wilaya, lors de son installation, est de réaliser tout le programme inscrit. Ainsi, le grand chantier de l’habitat prend de l’élan, concrétisant l’un des principaux objectifs de la wilaya. L’autre aspiration forte de la population de cette wilaya a trait à l’alimentation en gaz naturel. L’effort engagé est largement perceptible et le taux de raccordement a atteint plus de 8o%. Une enveloppe de 700 milliards de centimes vient à point nommé couvrir et alimenter en gaz le peu de foyers restants. Investir à Sétif, aujourd’hui, c’est déjà prendre un pas dans l’avenir. La richesse et la diversité qui caractérisent cette wilaya présentent, en effet, tous les arguments qui plaident en faveur d’un investissement générateur de richesses et d’emplois. L’exemple le plus frappant est l’implantation du numéro un mondial de l’électroménager Samsung au niveau de la zone industrielle avec ses quatre unités. La tour El-Ali, considérée comme un point noir, a trouvé son épilogue, puisqu’elle a été adjugée à un promoteur au prix de 160 milliards de centimes pour y construire un hôtel et un centre d’affaires.

En somme, la wilaya de Sétif connaît un développement tous azimuts. Forte de ses atouts, de ses potentialités, elle a enregistré, ces dernières années, une mutation exceptionnelle et vit à l’heure d’une grande dynamique sur le plan des mégaprojets structurants qui ont pris naissance (tramway, grand stade de 50 000 places...). En matière de travaux publics et de transport, plus d’une soixantaine d’opérations ont été initiées, dont notamment l’extension de la piste d’atterrissage de l’aéroport de Sétif à 2900 mètres, la bretelle autoroutière reliant le port de Djen Djen de Jijel à El Eulma au Nord jusqu’à Batna au sud, une centaine de kilomètres de dédoublement de réhabilitation et de modernisation de routes, dont l’impact touche environ 235.000 habitants, près de 200 km de chemins de wilaya et chemins communaux ciblant le désenclavement de près de 240.000 habitants, réalisation d’une gare intermodale et de 10 stations urbaines. Sur le compte du secteur des ressources en eau, près d’une trentaine d’opérations, dont la réalisation de 80 forages devant mobiliser 900l/s pour environ 500.000 habitants, des actions de renforcement de l’AEP et de l’assainissement pour environ 400.000 citoyens. Sur le registre de l’enseignement supérieur et de l’éducation nationale, les projets programmés en disent long sur les avancées de ces deux secteurs et leur impact sur la prise en charge de la carte scolaire dans la région, avec 20.000 nouvelles places pédagogiques, 19000 lits avec annexes, deux restaurants centraux, une bibliothèque centrale ; pour l’éducation, l’on notera la réalisation de 19 lycées, 15 CEM, 33 écoles primaires, 344 classes d’extension, 20 demi-pension et cantines et 12 salles de sports. Parallèlement, le secteur de la formation professionnelle enregistre la réalisation de 3 instituts de formation spécialisés et d’un centre de formation professionnelle.

La wilaya de Sétif a connu aussi des investissements dans les domaines sportifs. Ainsi, la majorité des daïras a bénéficié d’infrastructures sportives, en plus de la réception prochaine d’un véritable village sportif. Situé sur les hauteurs d’El Bez, il est composé d’une piscine olympique, d’un centre de loisirs scientifiques, d’une auberge de jeunes, d’un centre de formation de jeunes talents, d’une salle OMS, d’un stade d’athlétisme et d’un lycée sportif, de terrains sportifs de proximité et d’aires de jeux, des stades communaux, des centres sportifs de proximité, des piscines, des maisons de jeunes et des auberges de jeunes sont aussi au programme.

La culture retrouve sa vitalité avec le Festival international de Djemila, et des productions d’opérettes, dont la plus récente Haizia. Certes, des insuffisances persistent encore au niveau des activités régulières, mais les projets inscrits dans ce secteur redynamiseront certainement l’activité culturelle dans la région avec un théâtre régional, une nouvelle maison de culture, un théâtre de plein air, une école des beaux-arts et une grande salle des spectacles, constituant le nouveau pôle culturel qui sera érigé sur les hauteurs d’El Hidhab.

L’intérêt est aussi crucialement accordé à la santé des citoyens. Un nombre d’opérations importantes dans ce secteur – 4 polycliniques, un nouvel hôpital de 240 lits, un autre de 60 lits, l’ hôpital spécialisé en pédiatrie et le centre anti-cancer – sont sur le point d’être réceptionnés. En ce qui concerne le secteur de l’environnement, 6 centres d’enfouissement techniques sont au programme, ainsi que deux décharges contrôlées et une pour les déchets inertes sont sur le point d’être lancés. Sur le plan de l’emploi, véritable cheval de bataille des responsables, près de 60.000 jeunes ont intégré les différents dispositifs dont 19500 d’une façon permanente. Par ailleurs, concernant la création de micro-entreprises, englobant les diverses dispositions (Ansej, CNAC et ANGEM), pas moins de 1732 dossiers ayant été validés pour la création de micro-entreprises dans divers domaines.

Une certitude, Sétif vit actuellement une dynamique exceptionnelle au rythme d’une région qui aspire un jour ou l’autre à conquérir le statut de métropole.

Communiqué de la Wilaya


Partager cet article :
34 commentaire(s) publié(s)
La Pravda de Setif :
voila,, setif info qui devient l’organe de propagande de la wilaya. La Pravda de Setif
asmar karim :
en lisant cet article,j,avais l,impression qu,il s,agissait d,une ville autre que celle ,ou ,je suis ne et ou ,je vis,la realite concrete et non virtuel,les effets d,annonces pleuvent ,mais comme on dit chez nous :taar eteldj oubene el ayb,ou est le nouveau stade ,ou en est la resorption de l,habitat precaire ,ou est le tramway,la nouvelle gare,la liste est longue qui contredit totalement ce communique de la wilaya.si le developpement de la wilaya avait atteint un tel niveau ,pourquoi ,ses scenes desolantes de populations sans une bouteille de gaz, coupes du monde parce que inaccessible ,faute de routes d,acces.en resume ,si c,est çà le bilan de 50ans d,independance pour l,algerie et setif ,on est loin du compte,chaque responsable qui vient a setif est instruit de s,occuper de l,entente et de ain fouara,car çà flatte les setifiens ,pendant ce temps ils ont fait de notre wilaya ce qu,ils ont (...)
Sétifien :
... Sans se remuer les méninges car VIVE LE PETROLE...
ryma :
bravo les responsables de la wilaya de stif el aali.
Commentaire n°125815 :
Et beaucoups d’entrave BUREAUCRATIQUES qui empoisonnent les investisseurs de la zone industrielles 2 .
Commentaire n°125817 :
Arrêter de raconter des sornettes, vous croyez sérieusement que l’on va croire à ces inepties. Se gargariser avec des chiffres et des soi-disant projets sans aucune connexion avec la réalité telle que vécue par le citoyen dans son quotidien. Parler du logement alors que l’inflation immobilière n’a jamais été aussi forte. Parler d’une extension de la piste de l’aéroport alors que l’aérogare est très vite devenue obsolète. Sétif est certes un pôle attractif...pour les grossistes sans vergogne qui inondent le marché de chinoiseries non contrôlées et dangereuse pour les citoyens. Il en va de même pour les dealers et criminels que rien ne semble les inquiéter et qui continuent de terroriser la population. Enfin, pour les affairistes de tous bords qui œuvrent sans que personne ne vienne les déranger dans leur basse besogne en raflant des « projets » puis en surfacturant et en détournant le denier public aux seules fins individuelles d’enrichissement indu. De grâce, barakat les mensonges et les paroles creuses (...)
foufou :
neguelbouhelkoum djénna !! sahite ya elboumbardi
بوزيد :
كاين منها 100 بــ100 ........والدليل على دلك المشاريع المجمدة ...في الاعوام الاخيرة كانت كاينة حركية ,,,,كاين بروجيات الناس اكل تشوف بعينيها.....وضرك يرحم جدكم قولونا واش من بروجي جديد راه يمشي باستثناء مشروع القرن وهو تزيين مقر الولاية......زيد يا بوزيد,,,,,الثلج هذا واش دار في الناس المعزولين,,,,لاغاز,,,لا انقاذ,,,,ماكان حتى برنامج لمواجهة الازما ت....وفيف لالجيري.....الى عادت عندكم اتلديمقراطية انشرو الرد ياصحابين سطيف انفو
Wahid :
c’est le paradis sur terre.... N’importe quoi, l’appartement a dépassé 1.4 milliards de centime pour un SMIG de 18000 DA...
Commentaire n°125827 :
Salam alikoum Moi je crois par contre que notre Wilaya est en panne depuis au moins une année.Le développement s’est arrêté, la croissance donc est relativement nulle .J’aurai souhaité que le véritable bilan de gestion nous soit communiqué pour mieux apprécier . Communiquez-nous les projets réellement achevés, ceux en cours et les non lancés avec leur niveau de consommation de crédits pour aider les internautes à mieux apprécier le niveau de développement de la wilaya .Le journaliste doit être honnête et communiqer une situation réelle loin de toute démagogie.
Beaumarchais :
j’ai juste lu premiéres ligne et j’ai sentis un malaise en moi, etonnement et je deduis que l’info en contradiction avec realité et ce que setif info a insisté dessus a publier des articles sur, l’insecurité, piston, manque de responsabilités des autorités locales, l’incompetence, l’anarrrrrrrrrrrchie arretez setif info de faire le chaud et le froid, c impossible, salam les opportunistes et arretez de faire leche botte au wali, il est fonctionnaire comme tout le monde et payé pour ça et doit gerer les problémes et communiquer avec les citoyens et regler tous les problémes, c facile faut juste etre proche aux citoyens et pas faraon
Zoheir Setif :
Heureusement que c’est écrit en bas de l’article Communiqué de la Wilaya, sinon on aurai qualifier Setif info de Chebbiha de la wilaya de Sétif (comme cebbiha de Bachar Elassad). En plus vous affichez la photo du Wali actuel entouré de millier de sa foule. Tous ça c’est du khorti. Il faut arrêter de mentir au peuple, on ne vit pas sur une autre planète pour que vous nous raconter des choses pareil.
Louchi :
A Sétif on interdit d’ouvrir des bars, mais on autorise des jeunes cambistes à vendre et acheter des devises sur les trottoirs au centre ville. Ailleurs dans d’autres wilayas, on interdit les bureaux de change à ciel ouvert, mais on encourage l’ouverture des bars, et ça pousse comme des champignons, même dans les petites communes isolées. Pourquoi, les mêmes lois ne s’appliquent pas dans toutes les wilayas du pays ?. Est ce que sétif est une wilaya de la coalition (ISLAMO-AFFAIRISTE).
idhab :
construisez des centres de formation, misés sur la téchnologie de pointe, formez des savants, des ingénieurs, des chércheurs, construisez des laboratoires de rechérches,signé des contrats gagants ,gagnants, avec nous ici en France, équipé vous de Centre d’Usinage, de Tour C.N.de Machine UGV ( usinage à grande vitesse) Renault, Peugeot, les machines pour le forage, extraction de la roche, nous sommes, à la disposition des industielles Algériens, Je suis moi meme, Algérien. misé juste, pour SETIF.
AZIZEN :
Est ce le bilan de la wilaya ? Si c’est le bilan, cela fait belle lurette que l’on nous parle du stade de 50 000 place de l’extension de la piste de l’aéroport, de logements d’AEP etc etc.......... Mais on réalité on ne voit rien ; - Souk ABACHA toujours là - Bord el ali toujours squelette - Stade 50 000 on continue à réver - Djamaa langar toujours en chantier, malgré la présence du wali chaque vendredi Au fait ou sont ils avec la nouvelle armure de la wilaya ???? Tout ce qui est rapporté par l’article c’est du véritable khourti et n’est annoncé qu’à l’approche des élections. Merci messieurs.........................
Commentaire n°125850 :
khorti rien que du khorti vous prenez les gens pour des cons
hamid :
Arretez de vanter ,toute l’Algerie connait ce dévelloement tout azimut. dieu merci pour hadhik elghoutra(petrole) sauf qu’ ailleurs on a moins de difficulté pou l’accés au logement
ABOUNOUA :
VOUS PARLER DU GEANT EN ELECTRONIQUE SAMSUNG QUI A ABSORBER LE CHOMAGE MAIS C’EST FAUT,ILS SONT TOUS CONTRACTUEL ET LA PLUPART DES INDEMNITES PANIERS ,TRANSPORT, PRIME DE RENTABILITE ETC NE FIGURE PAS SUR FICHE DE PAIE OU SONT LES INSPECTEURS DE TRAVAIL,ET LES CONTROLEURS DE LA CNAS POUR VERIFICATION DES LIVRES DE PAIE
camisole :
Une couleuvre aussi facétieuse, ne trouverait preneur que dans un monde virtuel. Même aveugles ou bornes à la limite, un stade, une gare, tramway, théâtre,…etc. Laisseraient apercevoir quelques traces, ne serait-ce ces pancartes : ceux qu’on mette d’habitude avant t’entamer un chantier ! Que dalle, niet… !!! Alors, aussi bornes que vous êtes, ayez pitié de notre cécité. Apparemment la compagne électorale bat son plein, avec son lot habituel de fond de commerce. Elle commence déjà, comme à l’accoutumé par des gros bobards. En si peu de temps, ils vont jonchés tous les trottoirs du territoire. On sortira même, ce bon vieux vin du terroir. Une façon de se la jouer en bon démocrate (à exclure, les hirsutes évidemment…) Les mauvaises habitudes sont une seconde nature, tenace et persistante. Mais enfin, à la longue, elle est usante et agaçante cette nature qui dénature tout sur son passage. La langue de bois concassable, pour une digestion rapide et non sans douleur, sera administrée quotidiennement en (...)
archibest :
pour que tout devient realite il faux bosser dur car les programmes annoncés sont une realié et les concretiser en est une autre . alors vive la concurrence loyale et a mort les injustices et l’incompettence ...se sont les paroles d’un homme de terrain impliqé dans le processus de la construction dans ce beau pay qui est malgré d’autres a nous toussssssss
Commentaire n°125887 :
bonsoir, l’algerie a besoin d’une justice sociale donnez de l’espoir a notre jeunesse suites au reformes initiées par l’ex chef de gouverment mr HAMOURCHE il a instaure l’ impot sur les fortunes pourquoi ne pas revenir sur cette loi toutes les lois ont etee appliques(privatisation des entreprises publics au profits des industriels qui ne paient pas d’impots)ce qui m’inquiete c’est de voir notre pays L’ALGERIE EN FAIILITE comme la GRECE APPLIQUEZ LES IMPOTS DANS TOUTES SA RIGUEUR(pas uniquement pour les salaries et les pauvres retraites) sans rancunes
Gomez :
Quel est le cabinet de relations publiques qui nous a parachuté de telles inepties ? Elle est bien bonne celle là ! Mais enfin, on ne risque plus rien à balancer des phrases creuses « Pôle régional, engagement et vision stratégique, écoute et de proximité ». Ça fait plutôt chic. Ma parole, on croirait entendre le plus médiocre candidat à l’investiture républicaine aux USA. Ça fait quand même du bien de rire un peu ! Dire n’importe quoi et montrer qu’on y croit. Et vous vous attendez à prendre beaucoup de poissons dans vos filets ? Arrêtez de manipuler les chiffres et de tenter de nous endormir ! Vous parlez dans le vent et vous sonnez faux. Ça ne sert a rien d’essayer de nous séduire avec des paroles qui n’ont pas d’écho. La priorité de la population doit demeurer le grand ménage de la corruption. Un vrai bilan ne se juge que sur les objectifs atteints. Le reste n’est que du (...)
aymen_de_lyon :
salem Tout n est pas rose dans la wilaya, mais quand même faut reconnaitre que la wilaya de Setif est bien l’une des plus dynamique du pays sur le plan économique. Certes comme dans toute l’Algerie, on ne produit rien ou presque, mais au niveau du commerce on a pris des longueurs d avance sur les autres wilayas ( en dehors d’alger). L’investissement est plus liberalisé à setif, les commerces ouvrent et ferment à tous va. la production cérealieres est importante aussi. Le vrai probleme est le meme pour toute l’Algerie, c est l’industrie. On ne produit rien, Renault à choisie le maroc et non l’algerie pour sa grande usine. Tant qu on aura du petrole on restera ainsi malheureusement. Es ce une volonté politique ??? Je pense que Oui, trop de je m en foutisme, trop de ma3lich on a le temps..... Je trouve ça domage, car on a tous pour etre une vrai puissance economique . Meme le tourisme on le developpe pas. 400 euro pour venir en Algerie, c est pas possible alors que paris new york c est quasiment (...)
ELKHIER :
Sétif a des atouts formidables : sa position géostratégique, ses entrepreneurs au tempérament de fonceurs, sa double particularité agricole et industrielle ; son important tissu économique et commercial, la compétence de ses cadres (jusqu’à tout récemment faut le préciser car la médiocratie s’est mise de la partie depuis quelques années), qui font de Sétif une wilaya ou même une métropole importante ; cependant, elle marque le pas depuis quelques années et beaucoup de projets annoncés avec fierté trainent et ne son pas prêts de voir le jour rapidement. la personnalité des walis successifs a un effet certain sur le rythme et la cadence des projets et l’efficacité dans le travail. Beaucoup reste à faire..et comme dans les bulletins scolaires ’Peut mieux faire !
Gomez :
Le sujet est long et le temps me manque. J’aimerais juste rajouter une petite intervention. L’activité menée par l’état a tous les niveaux en matière de construction de logements n’a contribué que de manière marginale à satisfaire la forte demande dans ce secteur. L’état ferait mieux d’envisager de confier la gestion et la réalisation de leur parc immobilier au secteur privé. Le bilan serait meilleur si la collectivité en l’occurrence l’autorité locale se désengage complètement de la responsabilité de fourniture du logement, c’est-à-dire qu’elle vend tout son parc immobilier, et de confier la gestion a des sociétés immobilières. Mon autre souhait c’est de voir la gestion de l’aéroport confiée a des intérêts privés, spécialisés dans l’exploitation aéroportuaire en collaboration avec des investisseurs financiers et autres partenaires (...)
camisole :
Avec les richesses actuelles, notamment les pétrodollars qui coulent à flot, ces mégaprojets pourraient facilement devenir une belle réalité agréable pour le bienêtre de tout le monde. Les beaux mots et les belles phrases toutes cousues, à eux seuls ne suffisent pas, il faut mettre des actes palpables et bien visibles. Ainsi, même avec notre cécité imposée, les borgnes deviendraient à nos yeux de vrais rois. Hélas, Le citoyen impuissant constate avec effarement, les ahurissants gaspillages commis aveuglement en ces jours de faste. Au lieu de festoyer verbalement impudiquement, occupez-vous plutôt aux lourdes tâches qui vous incombent : Gérez rationnellement les priorités du quotidien – cessez une fois pour toute, ce folklore onéreux qui ne rime à rien – arrêtez ce bricolage incessant, consolant et pitoyable – ayez pitié de cette argent qui ne renaitra pas – ne faites pas de vos complices incompétents, l’instrument à nos supplices – barrez le champ à la corruption qui se nourrit de nos carcasses (...)
aymen_de_lyon :
pour gomez bonne idée pour l aeroport, mais l algerie c est un pays rongé par la corruption. Donc pas moyen d avancer sans verser des dessous de table. Trop de bureaucratie, 1000 documents avant d’obtenir une autorisation, de quoi décourager toute initiative
louala sorya :
Alire ce communiqué ,j’ai cru que je ne suis plus à setif mais à las vegas beaucoup de lumiere mes freres ca m’eblouit surtout le soir.Chez nous il ya un proverbe qui dititir thaledj wi ben.........
lina tabouza :
on a besoin de vaccin pour bébé on a pas besoin de logement de céréaliculture ni emploi
مانوي ديفري :
السلام عليكم . عمري ماشفت سكنة تقعد 3 سنين و رئيس الدائرة حاير في قائمة المستفيدين تقو عليه رايح يطلع النازا و الا يتعمدو باش يذلوا السطايفية اللي قهرو الاستعمار ...سبحان الله سطيف يمد للبراني و البراني هذا ما حبش يفهم باللي السطايفية يسكتو يسكتو بصح كي تتحتم يخلطوها تخلاط ...ربي يستر من اللي جاي و انشاء الله يجيبولنا شيفان يخافو ربي قبل ما يخافو من العباد ....
s.TALBI :
Arreter de raconter des mensonges, Vous parlez comme si nous vivons ds l’espace, le developpement c l’agriculture, l’industies,,,etc,, les appartements dawhoum lbarania w rahoum yakriw lweled lebled,,, warahi la justice,,, ou bien les conteneurs nt3a lemharek, les jouets,,,,,, hadha houwa le developpement industriel sah,,,,,,,,,,,,,,,, khattar khir rabi et aprés le pétrole,
merouche charaf éddine :
sa c’est des connerie mois j’ai vue a sétif en algérie les jeunes il tienne les murs ou il sont on prison ou il bisenése en tout genre.
Dr. Cherif Ghalizani :
Crise en France : 100.000 destructions d’emplois depuis 2009 Le chômage en FrancePublié le 28 décembre 2011 à 12h16 Près de 900 usines ont dû fermer et plus de 100.000 emplois ont été détruits en France lors des trois dernières années, selon une étude réalisée par l’observatoire Trendeo et publié par Les Échos, ce mercredi. Pourquoi le gouvernement algerien surtout le ministre de l industrie n achete pas une centaine d usine fermee en France et les installer en Algerie pour creer de vrais emplois au pays...?? opration tres facile juste a construire une batisse et mettre les equipments de France dans un bateau ...et completer l installation...???? et economiser des milliards de dollars...Ce n est pas la peine de reinventer la roue...la roue est la prete a venir s installer en (...)
pourquoi pas ! :
bla bla bla . . . dire fais rire , faire fais taire votè pr moi , 3haounouni ou zidouli !!!!!

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus