Accueil > Evénements >

Une caravane à Sétif pour préparer les candidats au BEM et au baccalauréat

samedi 31 mars 2012, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

Une caravane constituée de psychologues et de pédagogues sillonne depuis peu la wilaya de Sétif afin de préparer les candidats aux examens du brevet de l’enseignement moyen (BEM) et du baccalauréat, a indiqué le Directeur de l’Office des établissements de jeunes (ODEJ).

Cette caravane, initiée par la cellule d’écoute et de prévention de l’ODEJ, vise à inculquer aux candidats les meilleures méthodes pour exploiter au mieux leurs capacités et pour venir à bout des difficultés psychologiques face à ces épreuves, a ajouté ce responsable.

Au cours de séances organisées avec les candidats dans les établissements scolaires, en collaboration avec la Direction de l’Education, les psychologues et pédagogues misent sur l’éveil de la volonté et de l’esprit de responsabilité, en-titillant la motivation des candidats et leur compétitivité", a souligné M. Ali Boukhenoufa, responsable de l’ODEJ.

La confiance en soi, la réflexion positive, le travail mnémotechnique (méthode permettant de mémoriser par association d’idées), la détente, l’organisation des horaires de révision et le repos,-permettent d’éloigner toutes les sources de tension et de surmenage", ont souligné des animateurs de la caravane, insistant sur la bonne nutrition des élèves et sur les activités sportives régulières.

Le rôle des parents est-déterminant" dans l’état d’esprit des candidats, ont-ils également estimé, conseillant à ce propos, l’organisation de sorties pour leurs enfants afin de les aider à se maîtriser et garder confiance en eux.

Les séances de préparation prévoient, en outre, la projection de vidéos sur la préparation des candidats aux examens qui reçoivent, par ce moyen, des conseils susceptibles de les aider à aborder les examens avec détermination et sérénité, a précisé M. Boukhanoufa. Cette caravane, qui a entamé sa tournée récemment, a touché jusqu’ici sept (7) établissements scolaires situés au chef-lieu de la wilaya de Sétif.

A chaque étape, les élèves sont nombreux à venir écouter les conseils des spécialistes et poser des questions sur leurs craintes, leurs oublis et autres préoccupations, a-t-on constaté, samedi au CEM de la cité des-1.014 logements".


Partager cet article :
15 commentaire(s) publié(s)
Toto :
Je me demande pourquoi ,il n’y a quelques années , on n’avait pas besoin de ces caravanes , les psychologues étaient inconnus en milieu scolaire, on n’entendait pratiquement jamais parler de cours de soutien ,les moyens didactiques étaient très modestes , l’ordinateur était chose inconnue encore plus internet ,et les résultats étaient 10 fois meilleurs pour des examens 10 fois difficiles parce que de niveau ; les potaches avaient vraiment un niveau et nos diplômes reconnus par tous les pays ; et que maintenant avec tous ces moyens et tous les artifices pour le moins tricheurs on récolte en fin de course une catastrophe qu’on essaie de masquer en usant de toutes les malhonnêtetés fallacieuses afin de faire croire à une réussite de ce que notre ministre inamovible appelle el (...)
Sétifiena :
C’est exact Toto, pauvres de nous qui continuons à applaudir la médiocrité .Rien qu’à voir les tetes des responsables des partis ... Adieu pays bien aimé.
HOXI MOXI :
Bien parlé TOTO .Il ne reste qu’à mettre les candidats dans un berceau et les bercer.ou va l’enseignement en Algérie ?
game is over :
ou est le bac d’autre fois,ki ken aziz .l’école a le poids d’etre un lieu d’education et enseignement.Nos profs etaient des lumieres,des bougies qui brulent pour nous.barak allahou fikoum ya assatithani kiram.Maintenant rien qui marche,les éleves n’ont pas la volonté d’étudier,en plus de travailler serieusement.ils veulent tous faire les cours de soutien dans tt les matiere meme la musique,c’vraiment tmaskhir .pour ces classes d’examuns(4am,ou bien 3as)ont besoin d’etre assistés par leurs parents,ensuite par les autres(psy,profs,etablissements scolaire....allah yarahmek ya lafri(s.general) a l’epoque,barket (prof de philosophie dakarahou allahou bikheir, abbaoui.A.hamid(pr d’anglais ),O.Ziani (université de setif...c’des profs vraiment de qualité.
chikh :
Pour quoi cette caravane, mois je suis sure d’une chose c’est que tous les candidats vont avoir l’examen sauf celui qui ne veut pas.
zinou krimo :
Il faut peut être organiser une caravane pour nous enseigner le civisme et la bonne citoyenneté !
azzedine_ l’USMKhenchela :
Tout petit que j’étais mon défunt pére m’a pris la main pour aller la premiére fois à l’école , si j’ai bonne souvenance j’avais ce qu’on appelle un cache poussiere.Un tablier sombre ;un tissu de bonne qualité ,je l’ai porté 6 ans.tous mes camarades garçons à l’école mixte de belfort à la maison carrée (El harrach) en portaient.à l’époque mon pére voulait que je décroche à chaque trimestre une attestation qu’on donnait aux trois premiers de chaque classe.Chaque soir il me demandait de sortir mes cahiers et m’apprenait le calcul mental , le Français , l’arabe anachid ;l’USMK , puis .. puis .Merci Papa ,là ou tu es enterré pour toutes les gifles que tu me donnais pour me former. Voila grosso modo l’ancien mode de vie , a l’école ou un seul prof assurait toutes les matiéres on rétribuait nos efforts chaque trimestre.à la maison nos parents ne nous laissaient pas dehors et nous suivaient pédagogiquement.Nous n’avions rien parfois même pas de livres on se les prettaient même en préparant le bac.Nous étions pauvres mais (...)
Beaumarchais :
c l’abrutisme de la caravane, je ovis aucune utilité, ils les destabilisent et les orientent pour faire mauvais pas, car ce travail c continuel et pas visite breve sans evaluation car chaque eleve a ses facultés propres a lui et le seul a savoir les gerer, ya pas mieux du declic que les professeurs qui apprennent les eleves de tous niveau pas seulement classe d’examen, c une culture qui joint les commentaire, que l’eleve avant etait bien cadré pour la reussite, parent et professeur, loin de l’administration. psychologue pedagogue et je ne sais qui d’autres ! c la rigolade, ceyux la devraient etre a la source du choix des programmes et les cursus de l’eleve de otus les niveaux, par inspiration de l’eleve apr ceux qui le cadrent pas plus que ça. on continue a bricoler l’education que on a besoin d’un projet de société a produire nouvelle genration avec critére, eduquer, polis, instruite, motivés et bien cadré pour relever le defis pour une Algérie japon (...)
romeo :
KHORTI.......................................................KHORTI..........................................KHORTI.....
mde paris :
il faut une caravane pour les enseignent pour qu’ils donnent à fond pour les éleves en classes et qu’ils arrêtent de penser que pour donner des cours privés chez eux dans les garages pourquoi avant y-avait pas ses caravanes ????????????????????????
ouldstif :
Cette caravane ne sert absolument à rien. C’est de la perte de temps et d’argent. Les jeunes n’ont pas besoin de soutiens psychologiques, mais de cours de soutiens pour relever un peu de leur niveau qui est - il faut le dire - lamentable !!! Cessez, SVP, de vous moquer des pauvres parents d’élèves !
Commentaire n°133016 :
Le problème c’est les bases à acquérir qui font défaut, on avance en cumulant d’énormes difficultés sans se soucier de ce qui est acquis ou non ??? L’évaluation doit être stricte dès les premières années de l’école, évaluation puis passage à la classe supérieure...Des élèves qui n’ont pas par exemple de prof de français durant toute une année & qui passent à la classe supérieure...Pas étonnant par la suite que l’on se dirige tout droit vers des choses aberrantes : Des universitaires en médecine qui ont dû mal avec la pratique de la langue française et c’est bien une matière où le français a son importance même si la médecine est enseignée en arabe mais avec l’évolution des techniques, des technologies & des découvertes occidentales, il faut bien se faire à l’idée que l’on ne peut faire médecine sans maîtriser cet outil qu’est le français...Enfin, je ne sais pas...Certains + haut dans les commentaires ont raison de dire que dans les années 70-80, le niveau était meilleur & c’étaient des profs algériens pour la (...)
Scarlett :
azzedine_ l’USMKhenchela : Mon écrit a été censuré, moi qui n’aime pas la censure, mais c’est la règle du jeu, Dans ma culture latine, on a l’habitude de dire, ce qu’on pense des gens, c’est ce que j’ai fait, pour vous, alors, étais-je hors sujet ? Si je passais le BAC, cette année, j’aurai été recalée, pour hors sujet, mais j’aurai argumenté qu’il y a un lien entre tous les sujets, comme la nature, tout est lié, aucune vie ne peut survivre sans la chaïne de la vie, Alors, pour les futurs bacheliers, et la caravane, c’est à eux de s’en saisir ou non, c’est à eux de choisir, Bacheliers ou non, la plus grande liberté qui permet de vivre : c’est de savoir penser, réfléchir, J’ai apprécié la tranche de vie que vous nous avez fait partager, merci Salam,
azzedine_ l’USMKhenchela :
@ scarlett Bonjour , personnellement je ne suis aucunement géné par les pensées des gens à mon encontre en bien ou en mal.Peut être que les gens voient ce que je ne peux pas voir même. J’aurais été content de lire ce que vous pensez de mes commentaires car certains commentaires sur setif info m’ont valu des amis.Sincerement parfois je me dis que c’est moi qui ne suis pas normal en voyant tout ce qui se passe autour de nous.Je deteste la corruption pourtant seuls les corrompus progressent dans tous les domaines , je crois à la culture , le civisme , la démocratie pourtant l’inculte, les malotrus sur fond de patibulaires politiques font leur loi. Voici une histoire que j’ai vécu et que j’aime :Un jour ,il pleuvait chez nous pour faire face au froid lancinant des Aures , on porte des cachabias (je ne sais pas si vous connaissez) , j’ai croisé un pauvre SDF de 60 ans qui grelottait , j’ai enlevé ma cachabia pour la lui donner .le lendemain en passant prés de la maison de vieillesse alorsqu’il (...)
Scarlett :
azzedine_ l’USMKhenchela : : cachabias ;je ne savais pas ce que c’était ,j’ai regardé sur internet : c’est un long manteau chaud, avec une large capuche ; Je disais que j’appréciais vos valeurs de bonté,de gentillesse, d’ intégrité , et votre culture importante, Votre écrit d’aujourd’hui confirme complètement mes pensées. Chez moi, en ce moment, le climat est poisseux d’intolérance envers les musulmans, notre gouvernement joue ses dernières cartes avant les élections, et c’est abject. Je suis d’accord avec vous, parmi ceux qui tiennent les rênes du pouvoir, beaucoup sont corrompus, ou à la limite de la corruption, ils disent n’importe quoi, Vos proches ont de la chance de vous avoir, On a besoin de vous sur SI, et partout, Salam pour votre richesse de gentillesse et de (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus