Accueil > Evénements >

Prostestations devant la direction de l’éducation de Sétif

mardi 10 avril 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Le siège de la direction de l’éducation de Sétif a vécu ce mardi matin une vague de protestation menée par de nombreux fonctionnaires ainsi que des enseignants.

Les protestataires réclament l’adhésion des agents de sécurité et de nettoyage dans le corps de l’éducation nationale. Ils craignent que les récentes déclarations du ministre de l’éducation nationale, Mr Benbouzid, ne soient qu’un simple subterfuge pour faire baisser la tension qui gagne de plus en plus son secteur à moins de deux mois du début des examens scolaires. Ils préfèrent avoir une décision officielle concernant le nouveau statut particulier pour croire que leur long combat a réellement abouti.

Il est à noter que les syndicats du secteur de l’éducation nationale sont conviés aujourd’hui à une nouvelle réunion avec les responsables de la tutelle.


Partager cet article :
11 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°133588 :
vous etes rapide ya setf.info yaatikoum saha
beaumarchais :
faut des sondage dans le bled, car si je vous pose une qstion pour sondage quelle image reflete les employés de l’academie d’education ? moi je repond, image fossoyeurs allah la trabahkom ya les employés de l’academie, tous des fossoyeurs, ne font que enterrer les vivants
ouldstif :
Quand on es pseudo ministre depuis des lustres, on doit s’attendre à tout ! Ce secteur névralgique qui est celui de l’ Education fait naufrage avant de toucher le fond, tout comme le Titanic un certain 12 avril 1900. Partez, Mr Benbouzid, partez, SVP, vous avez sacrifié des générations et des générations sur l’autel de la bêtise, votre bêtise !!!
CANDIDATS CHOMEURS :
Les temps changent et il serait temps que les sbires, personnel , petits chefs en tous genres, gardes chiourmes de l’académie de Setif changent d’attitudes vis a avis des citoyens ayant un quelconque rapport avec cette académie des bras cassés. Croyez moi, ce n’est plus une doléance, la liste des candidats au sièges éjectables est prêté , le compte a rebours ne fait que commencé .........
Commentaire n°133610 :
Que fait le DE actuellement ? La campagne électorale pour son chef !
khadija loulou :
Ce n’est pas normal qu’il existe toujours des problemes sociaux et economiques en Algerie. Le pays ne cesse de faire rentrer de l’argent dans les caisses de l’etat grace a ses ressources naturelles et ne fait pas profiter son peuple. Un algerien devrait vivre mieux qu’un saoudien. Tout le monde sait d’ou provient le probleme, et le peuple doit agir. A mediter mes freres et soeurs !!!!
Commentaire n°133643 :
les enseignants les nouveau chwakra voilà qu’ils réclament de les classer dans le secteur productif on n’a pas besoin de deviner leur degré de productivité (cours payants) sinon je ne vois pas
Scarlett :
Dans une démocratie, on doit s’exprimer, et se faire entendre, C’est comme cela que les choses avancent, sinon, on devient tous des moutons à bêler et à suivre le suivant du suivant : Tous les suivants du monde devraient se donner la main Voilà ce que la nuit je crie dans mon délire Au suivant au suivant Et quand je ne délire pas j’en arrive à me dire Qu’il est plus humiliant d’être suivi que suivant Au suivant au suivant Un jour je me ferai cul-de-jatte ou bonne sœur ou pendu Enfin un de ces machins où je ne serai jamais plus Le suivant le suivant Le grand Jacques,
EL-MEREG :
@ Scarlett En démocratie,on doit bien s’exprimer et argumenter raisonablement ,écouter le vis-à-vis avant d’exiger qu’on vous écoute.Sinon ce n’est que démocratie à sens unique prônée par BHL et consort.
Scarlett :
EL-MEREG : Pour une fois, je suis d’accord avec vous, quoique à moitié,, car parfois, si on attend qu’on nous écoute, pour exiger un droit,et bien, on peut attendre longtemps, Nos chers ministres n’attendent pas notre accord pour façonner les lois à leur guise, et après, il faudrait attendent qu’ils nous écoutent pour leur chanter notre désaccord ?? Pour BHL et consort., ils n’ont rien de démocratique, BHL a foncé sur la Libye comme un vautour sur un cadavre, attiré par l’odeur du profit. Salam,
IZORAN :
Du résonnable de bien s’exprimer en démocratie... Il reste l ’argument de la parole confisqué au nom de la raison d’état . Donc je prends la parole comme tout bon citoyen exigeant qui se respecte,cela sans aucune référence.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus