Accueil > Evénements >

Le président Bouteflika met fin aux fonctions des ministres élus députés

jeudi 24 mai 2012, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a mis fin aux fonctions des ministres élus députés et a décidé de faire assurer l’intérim des ministères concernés par d’autres membres du gouvernement.

Voici le communiqué de la présidence de la République :

"Suite à leur élection à l’Assemblée populaire nationale au titre des élections législatives du 10 mai 2012, Monsieur Abdelaziz Bouteflika, président de la République, a mis fin aux fonctions de MM :

- Cherif Rahmani, ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement,

- Amar Tou, ministre des Transports,

- Amar Ghoul, ministre des Travaux publics,

- Rachid Harraoubia, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique,

- Tayeb Louh, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale,

- Moussa Benhamadi, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication.

En outre, Monsieur le président de la République a décidé que l’intérim des ministères concernés sera respectivement assuré par MM :

- Daho Ould Kablia, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, pour le ministère de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement,

- Abdelmalek Sellal, ministre des Ressources en eau, pour le ministère des Transports,

- Noureddine Moussa, ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, pour le ministère des Travaux publics,

- Hachemi Djiar, ministre de la Jeunesse et des Sports, pour le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique,

- Djamel Ould Abbès, ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, pour le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale,

- Youcef Yousfi, ministre de l’Energie et des Mines, pour le ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication".


Partager cet article :
24 commentaire(s) publié(s)
bichou :
CELA CHANGE QUOI ? ALLA3B H’MIDA OUA ARRACHAM H’MIDA. ILS RENTRENT PAR LA PORTE ET SORTENT PAR LA FENETRE ET VICE-VERSA. HYPOCRITES ET SANS PRINCIPE. DEGAGEZ ON EN A MARRE DE VOIR VOS FACIES SUR NOS ECRANS. QUANT A OUYAHIA DETRÔNE TOI SI TU AS UN BRIN D’ORGUEIL AU LIEU DE SERVIR TES MAITRES DU DRS.
Commentaire n°140988 :
Ce qui laisse supposer qu’il a opté pour le changement ....en maintenant le gouvernement Ouhyahia !....
aba :
c’est eux qui ont présentés leurs démissions, on attendant si seront désignés de nouveau dans le gouvernement, et ils auront le choix entre , le poste de député ou ministre. mais ça change rien et un evenement
aba :
Les cinq ministres : Amar Tou (des transports), Tayeb Louh (du travail), Rachid Harroubia (de l’enseignement supérieur), Amar Ghoul (des travaux publics) et Cherif Rahmani (l’environnement et l’aménagement du territoire), ont déposé, ce jeudi 24 mai 2012, leur démission du gouvernement. L’annonce officielle, selon des sources sûres, devrait être annoncée en fin de journée. Ainsi ces cinq ministres ont fait le choix de quitter le gouvernement et ainsi de siéger à l’APN. En effet, Amar Tou, Tayeb Louh, Rachid Harroubia, Amar Ghoul et Cherif Rahmani, ont tous été élus lors des dernières élections législatives. Une situation qui les obliger à choisir entre les deux « destinées ». Selon l’article 3 de la loi organique du 12 janvier 2012 fixant les cas d’incompatibilité avec le mandat parlementaire, il y est énoncé qu’ « un mandat parlementaire est incompatible avec l’exercice d’une fonction de membre de gouvernement ». Ils devaient prendre la décision avant ce samedi 26 mai, date annoncée pour l’installation de (...)
samir setif :
monsieur le président de la république nous voulons un changement je vous assure que tous le peuple algeriens veut un vrais changement et non remplacer kebailia et le remplacer avec dahou bientot 60 ans avec ce systéme ya na mare monsieur le président
El Bacha :
لا حول و لا قوة الا بالله حسبنا الله و نعم الوكيل
lol :
Je me demande pourquoi sacrifie-t-on le poste de ministre pour la députation ?!
mohamed :
quel est le pays au monde qui a un systeme pourri comme le notre dés 62 a ce jour le meme systeme car une partie minime qui bénéficie de cette algerie que dieu arrive ce jour incha allah ya belkhadem oudjmaatou
ben ali :
vous voulez un changement et pourquoi ? ils vous plaisent pas ceux la ! vous savez c’est pas facile de trouver dans le monde entier , la totalite des ministres d’un gouvernement reussir leur election a la deputation apres des annees de pouvoirs comme ministre ! en general le peuple en a assez et veut changer donc ils les sanctionnent quand ils se presentent devant les electeurs ! mais la machallah -sans doute parce que ce sont de bons croyants , le bon dieu leur a donné sa benediction pour etre encore a l’apn ! -je vous le repete jamais ça arrive ça ou presque jamais sauf chez nous machallah ! et vous savez je suis sur que dans 5 ans si ils se presentent encore machallah ils vont encore gagner !et dans 10 ans machallah encore eux ! vraiment le peuple il les aime beaucoup machallah ! -mais c’est qui ce peuple (...)
azwaw :
Messieurs les gouvernants !! attendez vous à un grand tsunami dans un avenir proche.Alors quittez le terrain par la grande porte avant que ca soit trop tard et le peuple fera sa loi.A votre place je quitterai le pouvoir avec une main derriere et une autre devant !!
azerty :
mais cessez de rever,ils ne lacheront rien c’est une equipe qui n’accepte meme pas les ramasseurs de balles a leurs cotes, la tarte pour eux tous seules(pétrole etc......)meme les investisseurs créateurs de postes d’emploi ne seront jamais les bienvenus en algerie car la mafia politico-financière qui detient les décisions politiques(gérance)et le grand commérce(import-export) fait tout pour les empécher de travailler sans fifti fifti c’est ce qu’on appelle l’economie de bazard sans aucune intelligeance
REVOLTE :
Le changement Aucun pays au monde n’a vu plus de changement comme l’Algerie en l’espace de 50 ans. Depuis 1962 nous avons eu le premier changement en 65 départ de Benbella et son gouvernement et l’arrivée de Boumediene et son gouvernement ; 1978 départ du régime Boumediene et arriée de Chadli et son gouvernement etc... et à chaque fois tout le monde part et une nouvelle équipe s’installe. La tranche d’âge depuis 62 varie entre 22 ans à 75 ans, il y avait aussi souvent des femmes. Plusieurs fois nous avons changé de doctrine : socialisme pour ne pas dire communisme puis socialisme, liberalisme, capitalisme, sans doctrine etc... Nous avons été gouverné par des civils, des militaires, des militaires devenus civile, des civils etc... Je me demande quel changement voulons nous (...)
Rostom :
L’Algérie et le seul pays au monde ou on récompense les redoublants,Ould Abbas ,Djiar ......double ministrable Ahhhhhhh ya biladi.
un escroc :
poooooooooffffffff
iskandar19 :
Remplacer l’hadj Moussa par Moussa l’hadj depuis 1962 c’est les mêmes gueules et ça va durer jusqu’à 2050 ou même au delà, tant que le FLN n’est pas mis au musée et tant que la médiocrité règne ! ! ! .......................
Wassila :
Ce qu’on a compris apres les elections c’est simple : BOUTEFLIKA NE VEUT PAS DE CHANGEMENT, IL VEUT GARDER LES MEMES CLOWN DANS SON CIRQUE. Les meme ministres seront nommes apres dans le prochain gouvernement. Et le peuple ? C’est du betail qui ne comprennent que la matraque.
khélifa albeurri :
Salama 3alaikoum, Devinez qui sera ministre de la Culture ????????????????????? Je retourne ma veste, elle retourne sa veste, toujours du bon côté ! On ne change pas une équipe qui perds dans notre chére Algérie, on prends les mêmes et l’on recommence ................. Oui, c’est désolant mais c’est comme ça, ça ti pli ou non ci comme ça !
sadaoui :
Ils resteront plus longtemps députés que minstre dansle gouvernement.Cest chers minstres avaient tout calculé autrement ils ne se seraient pas présentés.Ils ne sont pas betes comme les électeurs.....
Commentaire n°141140 :
Comme ca ils vont être DOUBLEMENT MÉDIOCRES
Commentaire n°141199 :
moussa el hadj et el hadj moussa et benoussa belhadj et belhadj benmoussa et ainsi de suite .......
koukhou :
Noureddine Moussa, entre la construction du F1 et L’autoroute.
Commentaire n°141261 :
comme sidi comme djouâdou ,comme l’aveugle comme son guide chaâb il roule que pour son ventres c’est pour celà il voulait pas faire le changements l’algerie on dirait une république de l’ex URSS avec l’économie sovage qui règne au bled
مواطن :
Vive Ouyahia c un vrai homme d état haba Man. Haba oua kariha m’en karih
Commentaire n°141583 :
si ce Bouteflika a signé un autre decret de fin de fonction pour ...LUI-MÊME ... et son frère. Ca aurait été plus crédible. Mais

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus