Accueil > Evénements >

Conférence nationale sur El-Bachir El-Ibrahimi

vendredi 25 mai 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

La maison de la culture Houari Boumediene de Sétif abrite ce vendredi 25 et samedi 26 mai une conférence nationale sur la vie du Cheikh El Bachir El Ibrahimi.

Cette manifestation culturelle animée par des imams, des docteurs en théologie et des sociologues, est organisée par l’association des Oulema Musulmans Algériens. Pas moins de 15 communications orales de 25 minutes chacune y seront présentées durant ces deux journées autour des reformes sociales et politiques d’El-Ibrahimi ainsi que son apport culturel et religieux au monde arabe et islamique.

Bachir El Ibrahimi, né en 1889 à Ras El-Oued (Bordj-Bou-Arreridj) est un savant et écrivain algérien. Il quitte quelques années plutard son pays pour s’installer à Médine en Arabie Saoudite puis à Damas en Syrie. Il rentre par la suite en Algérie vers 1915 où il donna naissance, avec son compagnon Cheikh Ben Badis, à l’Association des Oulémas Musulmans Algériens. El Ibrahimi a vécu tout le temps en tant que patriote pour l’indépendance de l’Algérie. Il décède en 1965 en laissant derrière lui plusieurs ouvrages.


Partager cet article :
27 commentaire(s) publié(s)
justesse :
Célèbre par sa juste analyse qu’il a résumé en ces termes : chaab etlemmou ezorna wel bendir ( cf dernièrement warda )et renseignant quelqu’un qui demandait le lieu du Souk à bestiaux sakher alia chwia ou rahi oukel ghlem.....
iskandar19 :
Rahimahou Allah, un des vrais oulémas de l’algérie ainsi que son fils ahmed taleb el ibrahimi.
Commentaire n°141100 :
Il n’y que les vérités qui blessent mais chez nous on censure on ne cherche pas les remèdes....
Commentaire n°141101 :
un peu de sérieux, que Diable... arrétons, conférence.... coloques... thémes... révolutionnaires... retroussons les Manches ,que diable. Bla, Bla,Bla...,Bla bla bli... il à été ci, il à été ça ? QUE CECI, QUE CELA, il faut arréter de regarder dans le rétroviseur,
Commentaire n°141102 :
nous attendons de vous, etre les premiers, dans l’aéronautique, dans l’énérgie éolienne, DANS L’automobile, dans la chirurgie, toutes les technologies de pointe.
alamawani :
En 1999 quand son fils Ahmed Taleb s’est retiré de la course aux élections présidentielles , on avait traité Sheykh El ibrahimi de traitre de la nation et que Ahmed Taleb ce n’était pas son fils légitime ; c’était un batard ça était affiché dans tout Sétif et personne n’a osé à cette époque là ouvrir sa gueule pour dénoncer ces actes pro pouvoir et maintenant ils animent des conférences pour le réhabiliter c’est ce qu’on appelle ENNIFAQ.Laissez le tranquille ! il n’a pas besoin de votre hypocrisie. Allahouma warhoum SHEYKANA WA IMAMANA . Publiez SVP
Machmache :
La maison de la culture H. Boumediène, c’est ce meme Boum qui a placé Ibrahimi en résidence surveillé, cet Ibrahimi qui nous a été renvoyé par les saoudiens, tout le monde sait que cet ibrahimi est le pere spirituel du fis et du gia. fhem yal fahem.
لعمري :
الله يرحم الشيخ الإبراهيمي و يوسع عليه
Saout EL arab :
Monsieur Machmache Rak ghalet ,Si Ibrahimi n’a jamais été le père du fils ni du gia Ayb Alik .Si Bachir été le père du nationalisme et la guerre de la libération en Algérie . Il a lutté contre Dhahl et Istiamar il été un GRAND MONSIEUR ,élas tu le connais pas Ayb alik mon fils
RKAM -USA :
Les historiens ont formellement découvert que son fils Ahmed Taleb a été la taupe du système Boumièdene en œuvrant très tôt pour l’introduction du mouvement des frères musulmans en Algérie au milieu des années 70. Donc, c’est lui qui a été en quelque sorte à l’origine de la naissance de l’ex-FIS, du GIA et MIA…..Et vous connaissez la suite.
Machmache :
@saout el khorti tu dis pas pkoi boumediene l’a placé en residence surveille (prison), c’est boumedine le vrai nationaliste.
berri ayeche fi stif :
le pere du nationalisme algerien est messali .les oulemas tenaient le baton au millieu .dailleurs bachir el ibrahimi avait des moeurs suspectes dapres un ami tres renseigne sur le sujet.
Machmache :
@berri d’accord avec toi ya qu’avoir ce qui se passe dans les mosquées rabi yestor
Machmache :
J’ajoute que la déclaration du 1er novembre a été ronéotypée à Ighil Imoula et en français dans le texte, aalach daymen takhlat lakdheb ya saout el khorti, pendant la décennie noire ras el oued (ville natale de Bachir el ibrahimi) était un centre d’entrainement pour les djihadistes.
alamawani :
Pour les mauvaises langues ,sachez que le savant (el 3alem) pourra être critiqué par un autre savant dont le degré du savoir lui est supérieur et les critiques sont pour améliorer et pas pour détruire .Quant à ceux qui leur savoir se limite juste à taper sur les touches de leurs claviers je pense qu’ils doivent mieux s’abstenir que de cracher sur l’histoire DES HOMMES qui grâce à LEUR COMBAT avec toutes ces formes aujourd’hui L’ALGÉRIE est bebout. Bonne écoute http://www.youtube.com/watch?v=FYepxZWTozA
Machmache :
si tu crois que l algerie a ete libere par des hommes en gandoura tu te trompe gravement
berri ayeche fi stif :
le dernier prophete est mort il ya 15 siecles.apres ca il nya que des etres humains egaux tous criticables quelque soit leur degre de pouvoir ou de science ya si el maouani.
Commentaire n°141282 :
Tiens ! j’apprends que la famille mechmech est d’ighil imoula .C’est bon à savoir.
HOURIA :
Si Bachir a marqué l’histoire de l’Algérie Qui connais Monsieur Machmeche ????????????????????
STAIFI jusqu’au racines :
A ceux qui ne veulent pas regarder au retroviseur ,je dis : parce que vous, quant vous regader au retroviseur vous avez honte de voire vos ancetres fils de kaides et harkis qui etaient parmi la cible des OULEMAS et Monsieur El Ibrahimi dénonçait au peuple Algeriens ,Cette Algerie dont dont vous ne porter que le nom tan dis que votre vrai fidelité est resté liée à votre mere patrie la france. A HOURIA je dis que peut etre que je connaissait le MECHMECHE (au temps de la france etait frais mais maintenant je cois qu’il est devenu FERMESSE à vous d’immaginer pourquoi.)
Machmache :
pour le FERMESSE vous n’allez pas nous sortir l’histoire des Banu Hillal, je ne marche pas, la causse rééelle c’est le réchauffement climatique.
XOX :
@Houria C’est vrai ton cheikh a marqué l’histoire d’Algérie en accrochant, lui et son gourou Ben Badis, le wagon Algérie à la locomotive wahhabite. Ce sont deux agents de l’Arabie maudite, pardon Tahoudite, qui ont planté les racines du mal en Algérie. Les Savonarole tunisien Bel Hadj et le qatari Abassi Madani sont leurs produits directs. Avant ton cheikh, les Algériens étaient des adeptes du soufisme qui est une doctrine caractérisée par la croyance sincère et la sérénité.
nazim13 :
salam cheik el ibrahimi etais deja éveillé faik par rapport a ce ghachi un jour il a dit chaab li yadjamou el bendir youfourgou boubaritta mahou chaab un jour cheik etais a ras el oued un monsieur lui demande le souk de bétailles imagine la reponse du cheikh akhtini ana wal baki oukoul rahi souk taa zouaille alors messsieurs arrête de critiqué le cheikh allah yarahmou le cheikh etais aussi le fondateur de l’ USTOQUEVILLE RAS EL OUED ACTUELLEMENTL L’ USMS AUSSI
Radjel :
@staifi jusqau trou le plus profond, C’est Ben Badis qui quand il s’adresse à l’administration coloniale commence toujours sa correspondance par cette formule A NOTRE MERE LA FRANCE, aucun pays n’a gagné la guerre en GANDOURA, regarde l’irak, libye etc.
direct :
miroir dis moi qui est la plus belle blablablabla bla et encore du blablabla quelle est sa contribution ?blablablablablabla oulema du blablablablabla.
camel205@hotmail.com :
Les oulimas n’ont jamais été pour l’indépendance de l’Algérie, ils voulaient juste pratiquer la prière et étudier le Coran et ouvrir des madersas. Ils ont toujours été en dehors du combat des vrais moudjahidines. Leurs souhaits étaient d’avoir une république Islamique attachée à la France coloniale. On a consacré une journée (le 16 Avril) comme youm El ilem pour Ben Badis. Si Ben Badis a une journée de la SCIENCE, que dire d’Albert Eistein, Newton, La place, Planck, Shrodinguer, Darwin..etc. Si Albert Eistein apprends la journée de la science de Ben Badis, il va tourner 100 fois dans sa tombe pour dire au bon dieu que la vie est injuste. Expliquez moi s’il vous plait le lien entre Ben Badis et la science ??? c’est vraiment le sommet de la bêtise humaine. Au lieu d’encourager les recherches scientifiques et technologique pour sortir notre pays de ce sous développement primaire, on encourage la subjectivité, les idées rétrogrades, archaïques de ces oulimas qui ont contribué d’une manière significative à la (...)
Rachid - Angleterre :
Ibn-Badis n’est peut-être pas le symbole de la science, mais l’université de Ferhat Abbas et les autres universités du pays ne sont pas non plus « la quintessence » de la science en Algérie, et penser le contraire serait complètement erroné. Dites-moi que je me trompe.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus