Accueil > Evénements >

Installation de la première assemblée populaire de wilaya d’enfants à Sétif

samedi 16 juin 2012, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

Une assemblée populaire de wilaya (APW) d’enfants, première du genre à l’échelle nationale, a été installée samedi à Sétif en présence de la ministre déléguée chargée de la Famille et de la condition féminine, Mme Nouara Saâdia Djaâfar.

Inscrite dans le cadre de la célébration de la Journée africaine de l’enfant, et placée sous le thème-Enfants handicapés : droit à la protection et à la promotion", l’initiative procède de la mise en oeuvre d’un des mécanismes retenus dans le plan de travail national en faveur de l’enfance, adopté par le ministère délégué chargé de la Famille et de la condition féminine pour la période 2008-2015 en vue de promouvoir les droits de l’enfant en Algérie par l’association des enfants eux-mêmes.

L’objectif visé est d’initier les enfants à la communication et à la pratique démocratique, de favoriser leur insertion sociale et de leur prise de conscience des problèmes auxquels est confrontée la société.

L’Assemblée installée réunit 60 enfants âgés entre 6 et 18 ans, représentant les établissements scolaires des différents paliers de l’enseignement, les structures spécialisées pour personnes à besoins spécifiques et les établissements de rééducation.

L’assemblée qui a élu son président et trois délégués devra clore ses travaux par l’adoption de recommandations qui seront élevées à la tutelle.

Mme Nouara Saâdia Djaâfar a relevé, à cette occasion, que l’intérêt accordé aux enfants, y compris les handicapés,-implique de leur garantir l’accès à leurs droits dans un cadre démocratique assurant la dignité et l’égalité entre tous les citoyens sans discrimination aucune".

Le ministère délégué chargé de la Famille et de la condition féminine entend élargir cette expérience d’initiation des enfants à la pratique démocratique à l’ensemble des wilayas du pays.


Partager cet article :
17 commentaire(s) publié(s)
spencer :
Initier les enfants a la democratie ,c est bien.Mais il faut que les adultes leur donnent le bon exemple.Or ce n est pas le cas chez nous.Alors tout cela n est que de la poudre aux yeux.
yacine :
c’est un bon initiative,et que ces enfants seront bien orienté par tous qui sont concerné (ministères, wali, académie, association,.................)
ben ali :
d’apres le rapport de la cnisel , c’est l’institution reunissant les partis pour se charger de la surveillance des dernieres elections -on fait mention d’un canton ou pour 3000 votants inscrits le fln a recueillit plus de 3800 votes ( a peu de chose pres les chiffres c’est cela ) - alors je dis a la personne qui a organisé ça - d’eviter surtout d’apprendre la democratie a nos jeunes dans notre pays - envoyons les faire un stage lors d’une election en france ou aux usa mais pas chez nous ...le risque il est simple , non seulement ,ils ne sauront jamais ce qu’est la democratie mais ils risquent surtout de rater leur bac a cause des mathematiques -parce 3000 inscrits ne peut pas donner 3800 votants -meme la relativité d’einstein n’a pas d’explication - c’est impossible sauf en algerie ! vive notre (...)
spencer & spencer :
@spencer tu veux dire de la poudre de perlinpinpin
Commentaire n°143829 :
Initier les enfants à la démocratie en presence de Nouara, c’est la dimakhorti, trouvez nous autres sujets SVP
citoyen :
Vous vous moquez de nous ainsi que de nos enfants,élections fantoches ,tricherie,vols,trafic à grande échelle,détournement des biens publics et vous venez nous dire INITIER NOS ENFANTS à la démocratie alors que vos enfants vont passer leurs vacances en Angleterre et en Allemagne.
ABOUNOUA :
QUEL MOUCHE VOUS A PIQUER SALAM
Commentaire n°143857 :
Le ministère délégué chargé de la Famille et de la condition féminine entend élargir cette expérience d’initiation des enfants à la pratique démocratique à l’ensemble des wilayas du pays.ou est la démocratie madame la ministre lorsque les enfants d’Ain azel votre ville ne sont pas représentés dans cette assemblée de wilaya
Oh ! :
Quoi de nouvelles réserves pour le FLN et co Purée !!! ca pèche par tout,ciel, terre et mer. Leur reste que le nucléaire.
Commentaire n°143870 :
Wilaya d’enfants ??? rien compris ! Assemblée populaire de wilaya d’enfants, allez comprendre quelque chose !!!! C’est du pipo ...,il faut arrêter d’utiliser les enfants !
Commentaire n°143876 :
Nouara Saâdia Djaâfar ! Elle est encore là ! :
iskandar 19 :
Salam, n’importe quoi moi j’habite à Tandja j’ai quatre enfants et n’ai pas entendu parler de ça , alors les enfants de beni chebana, ain roua, djemila , beni aziz et d’autres localités et douars je me demande s’ils ont participé. Alors Mme la ministre il y a des femmes qui ont des enfants ils n’ont de toit que le ciel, il y a des famille qui dorent dehors ils n’ont rien à manger etc.......Est ce que vous sentez ce qu’ils ressentent allez les voir, les défendre, et leur donner leur droit le plus absolu ( lgt et travail) dans ce pays réputé de hogra, de rachwa,et le mépris total du citoyen, je défie quiconque qui me dit qu’il y a des hauts responsables qui pensent à ce peuple ! bref le seul droit qu’on a c’est l’harga et la mort. et en tant que sétifien je n’oublierais jamais ce que Scipion l’africain a dit un jour : Ingrate patrie tu n’auras pas mes os . Et aujourd’hui les jeunes préfèrent mourir dans la méditerannée que de vivre dans ce bled : ayna Omar ibn Abdelaziz minkoun ya Houkkam , Hassbouna (...)
Ghani :
Il ne manquait plus que ca. Des enfants dans la politique...Quelle comedie..L’innocence et la politique ne vont jamais de paire !!!!!!!!!!!!!!
ignominiquementvotre :
cé un bon initiative. Cé bon bour la Batrie. Les enfants algériens sont à l’image de leurs parents et c’est une énième catastrophe qui se prépare. Pour ceux quine l’ont pas compris et au risque de froisser l’Algérie et le monde arabo musulmans sont foutus. A titre d’exemple Une amie immigrée s’est faite lyncher a Sétif par de simple gens de la rue.
Ninou :
Ces enfants ont été utilisé et ne savaient même pas ce qui devaient faire a la wilaya ils les ont convoqués a l’école,et les ont emmené par la suite de 8h a 12h( 4 h de baratin) et même pas droit a un biscuit ils se sont ennuyé a mourir et on parle de droit de l’enfant , ils les ont utilisé pour marquer l événement c tout
rahmet rabi :
salam quel sont les critaires pour choisir ses enfants on pas entendu parler malgre que jai 02 enfants fille 15 ans et un garcon 12 ans excelent en etude et education moyen scolaire 16 . on est pas informer qu il existe une selection pour instalation d un parlement consitutes des enfants.
amine drioueche :
Les irresponsables algériens ne copient des démocraties occidentales que ce qui les arranges !!! tout en respectant le dictant nationale : َيا ِلمزَوقَة مَن البَرَا ، كِيفْ اَحْوَالَكْ مَنْ الدَاخَلْ ?!! et toi qui est bien belle de l’extérieur , quelle est ta réalité de l’intérieur ?!

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus