Accueil > Evénements >

17 Octobre 1961, Journée de l’Émigration : Rappel d’un crime d’état impuni

mardi 16 octobre 2012, écrit par : A. Nedjar

La journée commémorative du 17 Octobre 2011 a été particulièrement riche en événements mais surtout en enseignements.

Rassemblés au pied du pont de Clichy, là où a été installée une plaque commémorative pour le rappel des douloureux événements du 17 Octobre 1961 , C’est M Gilles Catoire,le Maire de Clichy qui y officia pendant toute cette journée marquante. Se sont joints à lui des élus de sa circonscription ,des personnalités des droits de l’homme ,présents au moment des faits , pour témoigner des atrocités ,des hauts responsables syndicaux de la police française ,des ressortissants de la communauté nationale ,de nombreux citoyens français, du député Gilbert Le Bris, qui s’est spécialement deplacé spécialement des côtes d’Armor .A ces derniers s’ajoute de nombreux anonymes pour commémorer cette journée du souvenir afin que nul n’ oublie.

Cette manifestation a été rehaussée par la présence de M Abdelkader Dehandi, Consul d’Algérie de Nanterre ainsi que de M Abdelhalim Benatallah,le secrétaire d’ État algérien ,chargé de Communauté Nationale à l’étranger qui furent tour à tour invités à prendre la parole .

Après le jet de fleurs dans les eaux calmes du fleuve de la Seine et, pour la première fois, Kassaman, le hymne national fut entonné aux cotés de la marseillaise pour saluer la mémoire de ceux et celles qui ont péris de leurs vies, plongés vivants dans les eaux de la Seine sous le fameux Pont de Clichy, pour avoir un jour, manifesté pacifiquement pour réclamer leurs droits à la liberté et à la dignité. Rappelons qu’à cette époque, les citoyens algériens étaient tous considérés comme étant des sujets français sous la colonisation.

Dans la matinée, le candidat François Hollande s’était présenté dans les mêmes lieux pour déposer une gerbe de fleurs et déclara que ,lui président, il ne manquera pas de reconnaitre officiellement cette douloureuse journée du 17 Octobre 1961 ainsi que le crime perpétré par les autorités officielles au nom de la France sur des victimes innocentes, venues manifester pacifiquement .

Ces crimes longtemps occultés seront sans nul doute reconnus par la France que représente l’actuel gouvernement.

Moins de 24 heures nous sépare de la commémoration de la journée du 17 Octobre qui est dédiée à notre émigration. A cette occasion, nous en sommes convaincus, comme il en fut promu, que le Président François Hollande annoncera la reconnaissance de ce crime par l’état français .Cette reconnaissance constituera sans conteste un signe fort envers notre communauté en France et envers le peuple algérien à la veille de sa visite officielle en Algérie.

Cinquante ans après, nous considérerons que ce signe là constituera le début d’un processus de réconciliation entre nos deux peuples dont les rapports ont souvent constitué un fonds de commerce pour les criminelles et les nostalgiques.


Plaque commémorative sous le pont de Clichy

Un moment de recueillement devant la plaque commémorative


Ici,sous le pont de Clichy,des centaines d’algériens sont morts,ligotés puis jetés dans les eaux de la Seine


Sur les traces de l’événement

PS : Les photos et la vidéo ci-dessus sont de l’auteur du texte.

http://www.dailymotion.com/video/xok7g_17-octobre-1961_news

http://www.dailymotion.com/video/xlowuc_17-octobre-1961-un-crime-d-etat_news


Partager cet article :
20 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°155714 :
bravo à Setif .info, de rappeler l’histoire pour mémoire. des centaines d’Algériens, massacré par la police du préfet PAPON. la Seine, des Algériens jetés, après avoir été massacrés à coup de crosse . pour que l’Algérie vive, libre, indépendante. Ce crime contre l’humanité doit étre reconnu par la FRANCE. il en est de meme, pour les , massacres de Sétif ,le 8/Mai/1945. tout algériens doit revendiqué ce droit.
Commentaire n°155717 :
pas de paix , sans justice, pas de conciliation, sans reconnaissance, une amitié commune nécessite, un réspéct mutuelle. oui ! il y a eu des massacres, des ratonnades, ordonné par l’etat, et ministre de l’intérieur de lépoque :( Roger Frey) la France ,se grandirait en reconnaissant, ces massacres, et ceux du 8 /Mai /1945.
khélifa albeurri :
Salama 3alaikoum, Oui, il ne faut jamais oublier le sacrifice de ces centaines d’Algériennes et d’Algériens pour que l’Algérie retrouve son indépendance ! Gloire à nos Martyrs ! Comme Fatima Bédar, petite adolescente noyée par les sous-fifres de l’ignoble Papon !
tito :
انه لشرف غظيم ان تحتفل بذكرى 17 اكتوبر تحيا الجزائر ولكن هنالك اجحاف من طرف ولاية سطيف لقد تم توقيف الفرقة النحاسية لبلدية سطيف واقصاء الاعضاء المخضرمون لهاتة الولاية وللاسف الكبير.
Ali Chafi :
Rassemblement à Lyon en commémoration de la tragédie du 17 octobre 1961, ce mercredi 18H00 à la place du Pont Lyon 3ème. Malgré les manipulations des antirépublicains, les lyonnais se souviennent toujours : Le 17 octobre 1961, des dizaines de milliers d’algériens manifestaient pacifiquement à Paris contre le couvre-feu discriminatoire instauré par le Préfet de police Maurice Papon. La répression policière a été très sanglante. Des centaines de victimes auraient péri jetés dans la seine et d’autres sous la torture. En 2011, le Président de la république François Hollande s’est engagé pour qu’à l’avenir toute la lumière soit faite sur cette tragédie par l’Etat français. C’est un acte salutaire, car sans vigilance citoyenne et sans un rigoureux devoir de mémoire, nous savons trop bien comment les erreurs de l’histoire peuvent se répéter. En commémorant cette tragédie, n’oublions pas les autres crimes du système colonial : 45 000 algériens, femmes, hommes et enfants décimés le 8 mai 1945 et les massacres de (...)
Kamel Izebaten :
Une journée de l’histoire de l’Algérie à ne jamais oublier où des milliers d’innocents algériens ont péri le 17 octobre 1961 sous la torture d’objets métalliques. Adieu mes concitoyens algériens pour que vive une Algérie indépendante de tout gouvernement extérieur. Jamais je ne vous oublierai.
5 fusillés :
nous y serons ce soir , dans le calme ,la dignité, nous ne sommes pas les opprésseurs, mais ceux dont les familles ont été opprimés. frappés, insultés, torturés, assassinés, un 17/Octobre/1961, en France, à Paris... pour que l’Algérie,VIVE.
merouche charaf eddine :
et sa a recomenser pour un qua isoler en 2005 en françe la cause le sionisme israélien qui vie parmie nous.
5 fusillés :
Ce qui est paradoxole, c’est qu’aucun quotidiens Algériens ne consacre une page à cet évènement tragique, mis à part Sétif info. pourquoi cet amnésie ? il est vrai que la révolution Algérienne à prit naissance un cértain 8/MAI/1945 à SETIF. et c’est poursuivi ici en France, la présse Algérienne aurait due couvrir cet évenement ,ce jour.
khélifa albeurri :
Salama 3alaikoum, Hormis El Watan, aucun quotidien n’évoque les massacres du 17 octobre 1961 ! Honte à ces journalistes atteints par Alzheimer ! Si certains se pavanent actuellement en toute liberté, c’est grâce au sacrifice de nos fréres et soeurs qui ont donné leur vie afin que l’Algérie vive Houra !!!!!!!!!!!!!!!!!
setifien_lyon_dorgine malamo :
مع إحترامى لموتى مسلمين وشهداء ظلم إستعمارى لكن الجالية جزائرية فى فرنسا عار عـــــار علينا أقسم بالله لو يرموهم فرنسين كلهم فى وديان لكنت عملت فيها عرس..صدقو فرنسيون الذين سمو مهاجرين بالخردة racailleنعم...والله سلام وحرام عليهم..اللهم فى هذه آيام عشرة ذى حجة إنى بـــــرئ منهم وفى هذه لحظة والله موجود بقرب منplace gabriel peri...وسوف لن آشارك معهم إنتقاما من معاملة دنيئة وإنى راجع إلى بيتى فى malmoسويد.ولن آرى فرنسا إلى آبد وبرآة من بنى جلدتى لفى فرنسا إلى يوم الدين.
setifien :
vive lalgerie et la mort pour la france
shamoni shanaz :
ما اجمل ان تفتخر ببلدك و ان تدهفع عنه و ترفع رايته و هي الجزائر .... تحيا الجزائر
Commentaire n°155807 :
Le président français François Hollande a déclaré mercredi que la France reconnaît avec lucidité la répression sanglante de la manifestation d’Algériens à Paris le 17 octobre 1961. Le 17 octobre 1961, des Algériens qui manifestaient pour le droit à l’indépendance ont été tués lors d’une sanglante répression, a déclaré M. Hollande, selon un communiqué de l’Elysée. La République reconnaît avec lucidité ces faits. Cinquante et un ans après cette tragédie, je rends hommage à la mémoire des victimes, a-t-il ajouté. Elwatan.com
5 fusillés :
une premiére victoire de la justice, sur l’injustice. la lutte continue ,pour la reconnaissance des massacres du /8/mai/1945. mobilisation de toutes les personnes éprit de justice, pour le 8/Mai/2013.
5 fusillés :
à l’évocation des tortures infligé, à ces Algériens, infligé par un médecin Français, ayant vécu ces évenements, beaucoup d’émotion dans la foule, tous ensemble FRANCAIS/ALGERIENS COMBATTANTS LES INJUSTICES. CE SOIR 19H30 PLACE DU PONT.
5 fusillés :
je voulais dire ,narré par un médecin français, ayant soigné ces bléssés Algériens. mille excuses.
Commentaire n°155847 :
@ setifien Il faut etre réaliste. La France est un pays développé, moderne, grand et fort. Et elle a encore de beaux jours devant elle. Notre pays recule a pas de géant, sombre dans l’obscurantisme, l’ignorance et la misere. Nous ne savons meme pas ce qui nous attend demain. Alors, a votre avis, qui a plus de risque de mourir ?
reda :
très bien dit ya3tik essaha pour ce dernier commentaire !
Commentaire n°155898 :
Rever, c’est gratuit. Les grandes nations ne se contruisent pas a coups de mots.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus