Accueil > Evénements >

Projection d’un film sur les manifestations et répressions d’Octobre 1961

vendredi 19 octobre 2012, écrit par : A Nedjar.Sétif info, mis en ligne par : A. Nedjar

Le public est cordialement invité à la maison de la culture Houari Boumediène de Sétif en vue de la projection d’un film documentaire de 52mn relatif aux manifestations des algériens du 17 Octobre 1961 en France et des réactions violentes et meurtrières de la police qui s’en suivirent.

Rappelons que lors de ces manifestations pacifiques,Maurice Papon, jugé et condamné pour crimes contre l’humanité pour d’autres faits , préfet de police de l’époque de Paris et sa région ,avait ordonné à sa police de charger et réprimer dans le sang ces manifestations.
Au cours des grandes rafles qui suivirent ,plus de 10 000 manifestants, hommes et femmes furent conduits à Vincennes et à d’autres endroits de détentions . Certains subiront des tortures et de graves sévices alors que d’autres ne rentreront jamais chez eux parce qu’ils ont été ,soit abattus par balles soit ligotés,jetés et noyés à différents endroits dans les eaux de la Seine.

Ce crime d’état,longtemps occulté par les officiels français ,constitue une tache noire pour leur république comme pour les événements du 8 Mai 1945 .

51 ans plus tard, François Hollande le président de la repubique,candidat du parti socialiste Français vient juste de reconnaitre ces crimes.

Le film sera projeté à 9h en présence de son réalisateur, Ali Fathi Ayadi et de certains témoins , victimes de la tragédie tragédie.


Partager cet article :
8 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°155952 :
en attendant le 8 mai ; ;
69110 :
pas à pas, on y arrivera, de la reconnaissance des massacres du 17Octobre/2012 à celle du 8/Mi/1945. on y arrivera j’en suis cértains. courage.
Univ. :
Nous revoilà à la case de départ. Convoquons encore l’Histoire. On piétine encore à avoir des investisseurs. Pauvre de nous.
69110 :
vous n’etes jamais contents, c’est désolant. vous etes décourageant, vous critiquez tous, Alors qu’en réalité vous etes du matin au soir assis dans les cafés à boire du mauvais café.
69007 :
j’invite les citoyens équilibré, de bon sens, mature, à ce rendre à ce rendre lors de la projection de ce film. les critiqueurs, qui n’ont jamais cassé trois patte à un canard, qui ne savent que brailler by cause , il ne risque pas de se mordre la langue, vue qu’elle ne possédé pas d’os. Resteront comme à la coutume, dans leur chaumière. rien ne les empêche.
Commentaire n°155973 :
je connaissais pas le lieu de la Seine avant ,mais maintenant chaque fois que passe dans le métro n13 je pense à ses martyres wa attârahamo alaihom, on éspère pour le 8 mai 1945
Nagib Bouguessa :
J’ai assisté à cette manifestation qui appelle de ma part quelques remarques : La conférence donnée par M « Clichy » a été remarquable et courageuse Pour ce qui des présents, il n’y avait pas beaucoup de jeunes, ni d’universitaires ou d’historiens Pour la fondation du 8 mai ; je souhaite vivement qu’elle s’ouvre davantage aux jeunes, aux historiens et aux universitaires A ce jour, elle ne le fait pas assez et c’est dommage. Lors de la cérémonie de remise de quelques présents, il est vrai, très modestes, on a omis de rendre hommage à quelqu’un qui, au-delà des martyrs, des militants et autres acteurs, su et pu contre vents et marées, à ses risques et périls, faire la lumière sur cet épisode douloureux, en France, à Paris, contre Papon et Consorts (pieds noirs, nostalgiques,…), il s’agi de JEAN LUC EINAUDI Il était ici à Sétif, dans la même salle, il a y a de cela quelques années ou il avait donné une conférence d’un très haut niveau par Amour pour la Vérité, sans aucune contrepartie (contrairement à certains (...)
foy lyon :
Sans oublié, les 12 sympathisants du FLN de France, guillotinés à la prison Montluc, de Lyon, entre le mois de février 1960 et le mois de Janvier 1961. paix en leur ame. l’éffort de guerre de l’immigration Algérienne.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus