Accueil > Evénements >

Les hospitalo-universitaires menacent de recourir à la grève

dimanche 21 octobre 2012, écrit par : Nabil Foudi, mis en ligne par : Boutebna N.

Plus de 50 enseignants chercheurs hospitalo-universitaires de Sétif déclarent dans une pétition adressée aux responsables qu’ils n’ont pas perçu leurs rémunérations depuis leurs nominations en décembre 2011, et ce en violation de l’article 32 de l’ordonnance n° 06-03 du 15 juillet 2006 portant statut général de la fonction publique et de l’article 88 du Droit du travail algérien.

Ces enseignants se retrouvent donc sans ressources pour subvenir à leurs besoins et ceux de leurs familles, notamment ceux venant des wilaya éloignées.

« C’est avec regret et sous la contrainte que nous prendrons la décision dans le cas ou la situation perdure, pour arrêter toutes activités , en observant bien sur le service minimum à compter du 28 octobre 2012. » déclarent ces enseignants.

L’état des principaux problèmes que rencontrent les enseignants chercheurs hospitalo-universitaires dans l’exercice de leurs fonctions est décrit dans le fichier PDF ci-joint.
Ces difficultés se répercutent négativement sur la prise en charge des malades, ainsi que sur la formation des étudiants et résidents en médecine.

Documents joints
(PDF - 75.6 ko)

Partager cet article :
11 commentaire(s) publié(s)
Zawali :
Ya pas d’argent...l’Algerie a prête 40 milliards de dollars au FMI...!
ben ali :
presque 1 an sans salaire et ils continuent a se lever le matin : c’est la passion qui les anime ou il y a une erreur dans l’article - je ne sais pas dans quel pays en dehors de l’algerie on peut continuer a manger , payer son loyer , ses charges , acheter son mouton de l’aid , mettre de l ’essence dans sa voiture , payer son abonnement telephone , internet , nourrir sa famille pendant 1 annee complete sans toucher de salaire ! il a la baraka ce bled
Commentaire n°156109 :
c’est faux , précisez monsieur le journaliste ,ça doit etre la prime universitaire, ne dites pas de betises ( ou ce qu’on vous dit)
setifis_aigle noir :
Un exemple du déséquilibre de la distribution de la rente du pétrole du peuple algérien !!!! 36 % du budget de la lois de finance 2013 va aux seuls deux ministères de la défense et de l’intérieur !! 5,6 % du budget au ministère des Moudjahidine : !!!!!!!! ... ... enfin ... 0,1 % du Budget pour Indus/PME/prom/invest : !!!!!! 0,1 %du budget : pêche et ressources halieutiques : ( bonjour la sardine à 500 DA !!!!! 0,1 % du budget : Tourisme et artisanat : !!!!!! pourquoi les jeunes cherche des emplois alors ??!! on les occupe, alors : 0,5 % pour la culture !!!!! ministère de la culture 5 fois plus riche que des trois ministères cité en haut à 0,1 % chacun !!! et pour clore le tout, le budget des communes (non productifs encore ) représente 10% du budget totale !!!!! source : (...)
ben ali :
merci setif _aigle noir , votre post explique l’etat du pays - quand on voit la repartition du budget si les chiffres sont exactes nous savons que nous allons dans le mur a la vitesse d’un mig russe ! il n’ y a aucun espoir d’amelioration parce l’objectif n’est pas d’aller dans le sens du progres mais dans une volonté clairement afficher de maintenir les choses en l’etat ... les trois 0.1% nous conduirons a un progres annuel equivalent sur chacun de ces secteurs -en revanche bravo khalida parce que nous allons certainement nous ameliorer pour danser et chanter en esperant une petite piece quand hassi messaoud arretera de vomir du petrole !- et apres ils viennent a la tele nous expliquer que l’algerie doit etre autosuffisante , que les prix vont baisser , que c’est a cause du climat que les recoltes sont pas bonnes ! si on y met pas les moyens je ne vois vraiment pas par quel miracle nous aurons un developpement economique durable (...)
Commentaire n°156142 :
Déja qu’ils ont le beurre,ils veulent encore son argent
NATIONALISTE :
a ben ali avec un grand respect Voila, après presque 03 jours et vous changer de modèle de critique. Mais c’est un bon progrès, j’ai bien souhaité lire que vous posiez une question mais d’où proviens l’argents dont ces médecins payent leurs charges et se nourries eux et leurs famille.Mais quand même il faut les saluer et les soutenir comme tous autre travailleur revendicateur de ses droits. Et que la grève soit à l’hôpital et à l’université. une bonne hygiène des mains = une infection au moins allah iaouane
Salah Makhlouf :
Salam Alikoum Non il ne s’agit pas de prime, mais de salaire, moi qui est commerçant , j’emprunte de l’argent a un amis qui a eu la folie de continuer a travailler a l’hôpital et a enseigner a l’université, ils n’ont reçu aucune rémunération je dis bien aucune, soit de la part de l’université ou de l’hôpital. alors j’invite tout les médecins spécialistes a quitter le CHU et l’université car en plus de la misère, ils ont droit au mépris de la population Vive le commerce, a bas le savoir, et comme disent nos parents Elli kra Kra bekri
azzed19 :
allez voir la situation des para medicaux et leur nouveau statut c’est de la merde. 1 ats est mieux payer qu’un ts pour les ts il ny’a pas de glissement de catégorie . rabi ejib elkhir
bendjama :
j suis parmi les enseignants hospitalo universitaires sans salaire...j ai dit sans salaiiiiiiires et pas sans primes ...pandant 10 mois sans toucher meme pas un centime....win rayha lebled ...rebi yester
Malade :
c’est leurs droits ils méritent plus 05 fi ainine al houssed

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus