Accueil > Evénements >

Conférence régionale du RND à Sétif : Une démarche fondée sur la proximité

lundi 22 octobre 2012, écrit par : F. Z. El Moudjahid, mis en ligne par : Boutebna N.

La tournée qui s’est déroulée à travers le territoire national par les membres de la commission nationale de préparation des élections locales du RND qui se trouvaient vendredi à Sétif où ils ont donné une conférence régionale destinée à la formation des encadreurs de l’opération électorale du 29 Novembre 2012.

Cette rencontre présidée par M Mohamed-Tahar Bouzghoub, président de la commission nationale de préparation des élections, accompagné de Mme Ratiba Ayad, Mohamed Faden et Azzedine Mihoubi également cadres de ce parti et membres de cette commission a permis aux délégués des 8 wilayas de l’Est ( Sétif, Msila, Skikda, Jijel, Oum el Bouagui, Batna, Bordj Bou Arreridj et Msila), de prendre connaissance du message du secrétaire général du RND, M. Ahmed Ouyahia et de se pencher sur l’ensemble des éléments qui doivent marquer la préparation de cette échéance et se traduire sur le terrain par la meilleure organisation possible.

M. Mohamed-Tahar Bouzghoub, interviendra, à cet effet, pour transmettre à l’assistance les salutations du secrétaire général du parti et faire état de l’importance que revêt ce message dont il sera fait lecture, faisant état tour à tour des grandes références de ce parti novembriste, républicain et démocratique qui sera-t-il souligné ne relève point seulement d’un espace politique mais se veut être une grande force de proposition et de mobilisation. Un parti qui tire son essence du feu et du sang qui ont marqué la décennie noire dans notre pays et qui est venu dans sa dimension nationaliste faire face à tous ceux qui se sont aventurés ou s’aventurent encore à porter atteinte à une patrie qui a payé fort le prix de sa liberté, ajoutant que ceux qui ne savent nager que dans les eaux troubles ignorent l’histoire de cette grande nation. Un message à travers lequel M. Ahmed Ouyahia ajoute que le RND n’est pas un parti qui importe les idées d’autrui, sachant de surcroit que les valeurs de ce peuple ne relèvent point d’un produit que l’on écoule sur les espaces des spéculateurs, un parti, évoluant au contraire sur la voie de l’espoir, condamnant les adeptes du tout noir et profondément convaincu des potentialités du peuple algérien dans la consolidation de son indépendance et la préservation de son unité nationale.
Par la suite, trois communications seront prononcées, la première par Mme Ratiba Ayad qui traitera du thème inhérent au programme électoral du parti au titre des élections locales du 29 novembre, la seconde par M. Mohamed Faden qui parlera des mécanismes de contrôle et de surveillance au cours de ces élections, citant tout au long de son intervention des cas et exemples pratiques et M. Azzedine Mihoubi qui traitera quant à lui en homme averti de la démarche à adopter en matière de communication au cours de la campagne électorale.

Autant d’interventions qui se rejoindront dans la nécessité d’adopter une démarche fondée sur le proximité, empreinte de franchise et de sincérité, loin des promesses vaines et de toute forme d’égoïsme. Un discours qui tire son essence des réalités et autres spécificités du terrain et va dans le sens de l’impulsion du développement local avec ce qu’il induit de richesse et d’emplois, l’amélioration du cadre de vie du citoyen, la promotion de la citoyenneté et la consolidation de réformes financières et fiscales locales.


Partager cet article :
8 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°156242 :
Une proximité qui veut qu’un Algérien vaut moins qu’un yaourt ......
Commentaire n°156254 :
Un parti qui est né avec des moustaches restera un nain toute sa vie.
ziton :
un parti présent grâce à la fraude, sinon, il ne représente que ouyahia et ses moustachettes
merouche charaf eddine :
rnd ou render nous nos droit c’est sa que sa veut dire.
Chomeur :
Des opportunistes ,escrocs,....votre jour s’approche ,vous allez payer pour avoir clauchardise nos jeunes et detruit nos valeurs...!
Rostom :
Parti pas comme les autres et il le restera toute sa vie la plus part de ces élus sont en prison si ce n’est pas la main longue de son SG Ouyaya et ces tentacules au sein du pouvoir tous ces opportunistes de militants sont maintenant en prison.
Abraha :
Le RND est un parti anticonstitutionnel sa dissolution est plus que vitale pour construire un état de droit.
djamel sahli :
RND ?OU RASSEMBLEMENT POUR LA NOUVELLE DECTATURE EN ALGERIE,Je porte temoin devant le bon dieu et devant ma conscience qu’en 1997 ce prti, né avec des moustaches et cré par un ensemble des militaires et des oportenistes qui n’ont rien avoir ni avec le nationalisme ni avec l’algerie,a orgnisé une fraude massive et générale avec la complicité du walli à l’époque m abdelkader wali et le ministre de l’intérieur mustapha benmensour. Ce parti est trés dangereux pour l’algerie et sa déssolution est devenu plus que nécessaire pour l’instauration de la démocrtie en algerie. Je dis ca, car j vu avec mes propres yeux cette fraude et j’étai choqué.A l’époque j’etai jeune et j’avais l’hispoire que mon cher pays l’ALGIRIE DEVIEN UN PAYS MODEL de la démocratie et des libertés,,finalement c’est du bla bla. Acet égard, j’ai dicédé de ne plus voté jusqu’à la naissance d’une vrai volenté politique pour un vrai changement en algerie.C’est à dire le départ définitif du FLN et du RND .Ces deux prtis quis nous gouvernent depuis 1962 (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus