Accueil > Evénements >

Distribution de l’électricité et du gaz : 65 milliards de créances à Sétif

mercredi 21 novembre 2012, écrit par : Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

Sur les 65 milliards de créances impayées de la Sonelgaz, les administrations et les collectivités locales détiennent, à elles seules, 26 milliards de centimes.

Les services de la Sonelgaz de Sétif ont durant l’exercice de l’année en cours recensé pas moins de 700 cas d’agression sur les différentes infrastructures de l’entreprise et plus de 65 milliards de créances. “Ce chiffre est effrayant. Ces agressions rendent le réseau vulnérable car la majorité des pannes et coupures enregistrées sont dues aux agressions sur nos ouvrages”, dira Gouasmia Nabil, premier responsable de la direction de distribution de Sétif, filiale de la SDE. “Nous endurons beaucoup de difficultés pour mener à bien nos programmes. Les créances impayées par certains abonnés notamment les administrations et les collectivités locales nous compliquent la tâche”, dira notre interlocuteur. Et d’ajouter : “On ne doit pas cacher que sur les 65 milliards de centimes de créances, ces dernières détiennent 26 milliards de centimes”, a tenu à souligner le directeur qui a, par ailleurs, tiré la sonnette d’alarme quant au fléau relatif au vol d’électricité. En effet, ce dernier a coûté plus de 4 milliards de centimes soit 12% des pertes globales de la direction de distribution de Sétif en matière d’énergie électrique. Les cités où le vol a atteint des pics inquiétants sont : Chouf Lekdad, Gaoua, au chef-lieu de la wilaya, et Bouaouadja dans la commune de Guidjel où le phénomène de rétrocession (énergie rétrocédée par un abonné au profit d’un tiers) fait ravage. Pour mieux gérer la situation, les services de la Sonelgaz ont procédé, dernièrement, à l’installation de “fontaines d’énergie”. En attendant la viabilisation des cités précitées, des compteurs électriques dits “Global” sont installés pour comptabiliser l’énergie. Le directeur a indiqué aussi que pour faire face aux coupures d’électricité durant l’été prochain, la Sonelgaz a tracé un ambitieux programme. Il consiste à renforcer les capacités de distribution existantes. “Plusieurs transformateurs seront réalisés aux quatre coins de la wilaya mais ce programme est tributaire de la collaboration des collectivités locales qui doivent mettre la main à la pâte et procurer des assiettes foncières à la société pour être au rendez vous”, conclut-il.


Partager cet article :
25 commentaire(s) publié(s)
djari :
c’est la faute au directeur de sonelgaz de sétif, on s’attendait à ca, sa gestion est nulle
moi :
On cache ses incompétences derrière des faux problèmes d’impayés ....! Tout le monde sait que faute de paiement l’électricité est coupée systématiquement ,alors trêve de faux-fuyants..... Ce sont des incompétents qui gèrent ,d’ailleurs dans tous les secteurs voilà le problème ...Placer des responsables non qualifiés pour les postes supérieurs c’est les mettre sous la botte pour qu’il soient obéissants.....
Réda :
Salem, Regardons le patron de GDF, le sixième salaire de France, parce que lui, en tant que gestionnaire, crée de vrais projets porteurs pour sa boite et pour son pays, ce qui apporte une réelle valeur ajoutée et nous, le notre, il faut quoi ? Nous ne sommes pas loin de la fin de ce bas monde et on assiste toujours à des coupures prolongées d’électricité chez nous !!! pour ne citer que ce phénomène. Je rejoins l’avis des autres frères, pour dire haut et fort, que la SONELGAZ a vrai problème de manque de compétences au niveau administratif, je précise, car au niveau technique, les compétences ne manquent pas dans cette boite. Salem.
ben ali :
65 milliards de centimes c’est 650 millions de dinars (650 fois 1000000 dinars pas 650 fois 10000 dinars a ne pas confondre lol) - le mot milliard fait peur !-cela concerne la wilya de setif -comme les algeriens sont les memes partout ce chiffres devrait etre multiplier par le nombre des grandes wilayas.... une entreprise qui a autant de creances dans la rue devrait commencer a s’inquiter de sa viabilité economique !- il y a des solutions a cela que sonelgaz tarde a mettre en place : 1/ le prevelement automatique sur compte bancaire ou postal : ça permet d’etre payer a la date de la facturation et ca evite les longues queues dans les agences juste pour payer une facture et ca libere des agents pour s’occuper de l’administratif et du service au client . 2/les compteurs electroniques ( l’aiguille a l’interieur du compteur pour bloquer la rotation du disque est impossible ! ) 3/un controle par les agents des compteurs, inopiné une fois par an pour controler les systeme D . 4/ facturation (...)
mourad :
tu pense que les gens s’ils ont de l’argent il ne paye pas ??? il ya trop de nous citoyens tres pauvres alors si on rajoute la coupure de l’electricite et le gaz tu peux les enterrer sous la terre est le probleme est regler aidez les gens je connu des gens ils n’arrivent pas a manger 2 repas par jour
Kamel :
Il n’a qu’à couper l’electricité aux administartions comme ils le font systématiquement pour les particuliers. Il est gestionnaire ou quoi ?
fofou :
Les créances impayées par certains abonnés.....mais qui sont ces super-abonnés qui refusent de payer alors que les pauvres citoyens font même la queue pour s’acquitté de leur dette !!! et je présume qu’il ya (j’espère) d’autres recours pour faire payer ces organismes hors la loi et ces citoyens *** que de pleurer sur les page de Sétif-info
farid92 :
moi je comprend pas pourquoi il faut payer le gaz ,il parais que le pays est dans les premier pays gazier aux monde ,donc pour le peuple sa devrais être gratuit.
Beaumarchais :
tjrs a pleurnicher et justifier leur incomptetences sur les autres floobalement rien de precis, on sait tous que ctte entreprise c de la merde, c juste a voir leur reseau cable haute tension en pleine havitation aucune securité, e t a voir les emloyés de sonelgaz, l’incompetence totame ; du moment a faire la queue pour les payer et yachenfou en plus, et si delais passé, c coupure directe, la sont trop fort, les partenaires de sonelgaz, puisque payés pour ça, mais pour aller installer l’elctricité suivant les normes, la faut couriir, tu paie et attendre, allez degagez, et arretez de pleurnicher monsieur le directeur, ça c de gestion donc c de votre faiute et seulement a vous et tte ton equipe vous respectez pas les circulaires donc degagez, on veut qlqun qui sait appliquer les circulaire pour toussssssssssss, et pas d’avantage a vous, car ce deficit, ya grande part c vous, a cinsommer gratuitement, vehicule de service devenu les votre et vous vous chamailler entre vous au park automobile, (...)
merouche charaf eddine :
mois je suis d’acord avec ben ali sur se quil raconte .
Commentaire n°160380 :
la solution c’est d’ouvrir le marché à la concurrence !! et là on verras si la fameuse sonelgaz tiendras avec sa gestion de mer....hachakoum et d’ailleurs tout comme AIR COUSCOUS
homo incapablus :
Ils ne sont champions que pour demander des hausses de prix pour résultat de leur mauvaise gestion mais la population en a marre de payer les pots cassés........
Révolté :
Gestion désastreuse, vous risquez de sortir par la petite porte comme le directeur du stade 5 juillet. fut. Démissionez pour vôtre dignité. Nous, petits consommateurs, avons toujours payés nôs factures, parfois des majorations de 300da pour le retard de 3 à 7 jours. Je suis pour la privatisation de sonelgaz et la production de l’energie suite à leurs gestions et leurs previsions.de punéries des années 60/70 Nous sommes arrivés aux délestages des populations, c’est une grande honte. Allez raconter vos problèmes à vos agents et pas à nous. Plus besoin de pleurnichards
Commentaire n°160395 :
Salam alikoum, Notre problème est d’ordre culturel , aussi bien pour sonelgaz que pour ses abonnés.Il y a un problème d’organisation surtout qui affecte les rapports entre partenaires .Tout est est à refaire.J’ai peur de dire que nous sommes incapables de gérer un pays ou alors les hommes qu’il faut ne sont pas là où il le faut .A débattre .
FAROUK :
Cette somme est exorbétante comme créance pour la SONELGAZMonsieur le DIRECTEUR nous parle de vandalisme et de vol de materiel il y a une assurance.Pour les entreprises qui ne payent pas leurs redevances au moins elles ont un compte bancaire o’u CCP,soit prélévement automatique o’u un saisie sur compte.Ce chiffre qui est mentionné à cet article représente un budget d’une commune.On ce qui concerne le vol de l’énergie Pour quoi la SONELGAZ n’a pas installer des compteurs à distance et le probléme est résolu.Ces 65 MRDS est un trou de caisse de l’entreprise .Si c’est pas vrai pour quoi on n’a pas arréter l’hémoragie avant quand atteint cette somme. SALEM.
ben ali :
et si l’on parlait un peu de justice sociale Mr le directeur -parce que pour reclamer des creances en frappant fort ,il faut aussi un systeme juste pour que les algeriens acceptent de s’y soumettre !- oui il faut recuperer les creances par tous les moyens ,oui il faut couper l’electricité a ceux qui ne la paient pas ,oui il faut faire payer les retards de paiement et le traitement administratif de la gestion des contentieux - mais il faut aussi que le systeme soit juste et equilibré .Une centrale electrique fournit par les americains ou les chinois a le meme prix partout dans le monde -donc l’electricité vaut a peu pres la meme chose partout dans le monde en cout de production - or en algerie cette electricité est subventionnée par l’etat a hauteur de 60/70%-donc l’electricté en algerie est payé sous son prix de revient -elle est presque gratuite comparé a ce qu’elle vaut ailleurs dans le monde -malgré cela nous avons des citoyens qui ne parviennent pas a s’acquitter de leurs factures ....en (...)
salim :
selem alikoum on ne dit pas agression concernant du materiel mais plutot dégradation .
Gomez :
A ceux qui disent gestion désastreuse, gestion désastreuse certainement. A cela, il faut rajouter les créances impayées, et une situation financière peu reluisante et un déficit estimé à plusieurs milliards de DA pendant l’exercice de 2010 qui s’est creusé encore davantage en 2011. Si ça continue comme ça, ça va droit à l’oued. Les créances impayées sont l’une des causes principales de la défaillance des entreprises. La question des modalités de recouvrement de ces créances impayées est primordiale pour la pérennité des entreprises. On ne lésine pas donc sur les efforts engagés si tous les moyens utilisés extrajudiciaires [envoi de lettre, appels téléphoniques, etc.] n’ont pas suffi au recouvrement et à la perception des sommes dues. L’intervention de la justice est souvent l’ultime (...)
walid martigues :
Bon, par ou et par qui on commence ?
el-hedi :
il suffit de faire payer a tous de 1a 2 pourcent (a calculer) pour que les impayer le soit part seux qui sont les plus nanties s’est sa la justice sociale et s’est sa l’islam ...! aider , aider vous ,les uns les autres pour l’amour de dieu , aimer vous les uns les autres , comme je vous aimes, a dit le seigneur , rien ne dure sur cette terre que le bien que l’ont puisse faire...? soyent SOLIDAIRE. salem a lykoums
simba :
A toi Gomez : Gouasmia vous a payer pour le defendre ou vous etes l’avocat de la boite ?
Commentaire n°160446 :
a salim dans ce cas là on dit agression sur ouvrage et non dégradation
Gomez :
@Simba Oui, Monsieur Gouasmia m’a sollicité pour utiliser mes relations afin d’obtenir des lecteurs de Setif.Info leur approbation et conduire les ajustements nécessaires au recouvrement des impayés. Ne jouons pas sur les mots. Par rapport à ce dossier,je ne défends pas Gouasmia. Je défends les principes de la bonne gouvernance, l’éthique et la rigueur. Ne faites pas l’amalgame. Manifestement, à chaque fois qu’on essaie de faire en sorte que tout soit fait selon les normes, on est forcément taxés d’être l’avocat de quelqu’un ? Qu’est-ce que c’est que ce genre de raisonnement ? A vous entendre, il n’y a donc pas de problèmes. On doit laisser faire et les choses vont se régler d’elles-même. Comment veut-on faire progresser le pays si on n’assainit pas les finances publiques (...)
Simba :
Pauvre Gomez, on dirais que vous vous faite des soucis pour la boite, vous êtes un des leurs ou quoi ? a ce point vous aimez Gouasmia ??
ALI :
@GOMEZ notre administration est base sur ben-ami . ( je le connu laisse le ) le problème est partout dans tous les domaines 1 les impôts vous pensez que les riches payent ?????? 2 les P.V de polices ???? 3 le port ????????? 4 les frontières 5 les vendeurs de trottoirs ????.?? ......................................................

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus