Accueil > Evénements >

Commémoration du 52ème anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960

lundi 10 décembre 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Les autorités locales accompagnées des moudjahidines et des membres de la famille révolutionnaire se recueilleront ce mardi au Maqam Chahid de Sétif à la mémoire des Martyrs à l’occasion du 52ème anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960.

C’est la Daira de Hammam Sokhna qui abrite cette année les festivités officielles de la commémoration de cet évènement.Une place au nom de 11 décembre 1960 sera inaugurée avant la visite d’une exposition de photos relatant les faits à la maison de la culture.

Ces manifestations, réprimées dans le sang par les forces d’occupation française, ont fait des centaines de victimes parmi la population algérienne, dont des enfants. Elles ont eu, aussi, pour conséquence l’élargissement, à travers le monde, du cercle de soutien à la cause algérienne et à la lutte du peuple algérien pour son indépendance et sa liberté.

Scandant des slogans traduisant l’aspiration du peuple à une “Algérie libre et indépendante” et clamant leur soutien au FLN, à l’Armée de libération nationale (ALN) et au GPRA, en brandissant haut les drapeaux algériens, les manifestants ont écrit, en versant leur sang, une autre page glorieuse de l’histoire de la résistance du peuple algérien face au colonialisme français, relèvent des témoins de ces évènements.


Partager cet article :
9 commentaire(s) publié(s)
. :
Où se trouve la société civile et le reste de la population si le souvenir ces évènements ne concernent que les autorités,les moudjahidin et la famille révolutionnaire ?
ali mohguen :
Ennar touled ermad (le feu engendre la cendre).
Commentaire n°163407 :
Ils sont morts, on nous a matraqué et vint le 05 juillet 1962 qui a vu arrivé ceux qui ont fait la révolution à l’extérieur.
iskandar 19 :
Salam, réponse à 23h38 ta raison la société civile n’est pas concernée par touts les évènements relatifs à la révolution parce que l’état Algérien et depuis l’indépendance à marginalisé cette partie de la population et a divisé la société en deux catégories et a privilégié une sur l’autre pour régner .et si l’histoire de toute société jusqu’à nos jours est l’histoire de lutte de classes comme l’on écrit Marx et Angels dans leur manifeste du parti communiste cet théorie existe toujours en Algérie mais entre une classe marginalisée et une classe privilégiée. Heureusement Kayene Rabbi.
Jésus :
faite comme moi, devant tant de hogra, j’ai immigrés, je ne vois plus ces faux révolutionnnaires, bon qu’a amasser des dinars volé au peuple, bon qu’a créer des réseaux pour mieux les sérvirs, je vous laisse la révolution, le pays , les terres, les dinars ,les fatmas,( les Maries sont plus honnête) en Europe, je travail ,je suis payé en Euros, j’ai ma voiture, mon appartement, pour les courses Auchan, carrefour sont à coté de mon domicile. le lycée pour mes gosses est à deux pas. revolution...,révolution faite par les pauvres pour enrichir une élite de salop.
omar :
autant que j’ai pas de logement , pas de travail moi personnellement ça ne m’internasse pas. les mêmes personnes profites toujours de la richesse de l’algerie depuis 1962
Gomez :
Jesus, je te dis : Ya rayah wayn mssafer trouh ou ta3ya wa twali. Tu retourneras certainement et le pays te manquera.
Jésus :
à gomez, avec tous le réspéct, que je vous dois, je ne pense pas revenir un jour, l’algérie ,c’est fini, ici en europe ,il y a meme des carrées musulman, en cas de rappel à dieu. j’ai trop vue ,des illéttrés au gros bras, et à la grande gueule, faire la pluie et le beau temps, au pays, rien n’est plus horrible que de voir des boeufs illéttrés opprimé des léttrés. vive JESUS, vive MARIE.
stranger :
le général De Gaulle à dit ce jour je vous ai compris !!!! est ce que son excellence le roi de la république des tab jnenhoums Nous à compris !! à mediter !

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus