Accueil > Evénements >

Sahli (ANR) appelle à ne pas sur-politiser les derniers évènements dans le Sud

samedi 30 mars 2013, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

Le secrétaire général de l’Alliance nationale républicaine (ANR), Belkacem Sahli, a appelé samedi à Sétif à-éviter de sur-politiser" les derniers évènements survenus dans le sud du pays.

M. Sahli a précisé lors d’une rencontre régionale avec les élus ANR, à la maison de la culture Houari Boumediene, que l’ANR est-solidaire" avec les chômeurs et-soutient" les revendications socio-économiques des jeunes des villes du Sud, mais-refuse" que ces revendications soient-détournées" de leur objectif déclaré, ou-utilisées" à des fins visant la déstabilisation du pays.

M. Sahli a considéré que l’unité du peuple et la souveraineté de l’Etat sont des constantes nationales-non négociables", fustigeant-les partis politiques" qui-tentent d’attiser" ces évènements.

Il a souligné que pour-déjouer ces calculs, il faut réduire l’écart social et économique entre les différentes régions par une politique de discrimination positive et une volonté soutenue de développer le Sud".

Selon lui, l’ANR et ses militants-travaillent pour gagner une véritable crédibilité, en formant des cadres aptes à assumer leurs responsabilités, pouvant écouter et traduire dans l’action, les aspirations populaires.

"Cela ne peut être réalisé, a-t-il estimé, que par un contact direct avec la population, dans le cadre de rencontres périodiques, assurées par une base militante intègre et sachant donner une image rénovée de la pratique politique".

M. Sahli a prôné dans ce contexte, une politique de communication nouvelle, dont chaque militant de l’ANR doit s’imprégner. Il s’est en outre prononcé pour un-régime semi-présidentiel" avec un-renforcement du rôle du Conseil de la Nation", appuyé par-une meilleure autonomie" de la société civile, pour aboutir,-au mode de gouvernance, le plus approprié" pour cette période que traverse l’Algérie.

Appelant à une-moralisation de l’action politique", le responsable de l’ANR a affirmé qu’"il est inadmissible que soit passée sous silence la dilapidation de fonds publics", appelant les pouvoirs publics à-engager toutes les mesures légales pour éradiquer la corruption".

Cette rencontre des militants de l’ANR de la région de Sétif, fait suite à celle de la région d’Alger. Elle sera suivie d’une troisième rencontre à El Bayadh avant la tenue des assises nationales, prévues le 5 mai prochain, et coïncidant avec la célébration du 18ème anniversaire de la création du parti.

Deux conférences sur le mode de communication des élus et le management opérationnel ont été données à la maison de la culture Houari Boumediene, à cette occasion, par des cadres de l’ANR.


Partager cet article :
24 commentaire(s) publié(s)
RSTAR :
Je pense que ce sont des tentatives de pré-déstabilisations de l’Algérie comme les précedentes , A mon avis le problème imaginé va etre réglé rapidement , vu que meme les jeunes du nord de l’algérie sont aussi concernés par le chomage ; ( la harga le prouve ; ; ; ) . Je remercie Monsieur SAHLI d’évoquer à temps cette préoccupation à ne pas négliger ; Notre pays traverse des épreuves difficiles , car résister au printemps arabe était dramatique pour les organisateurs manipulateurs . Nous sommes AMAZIGH/ARABIC donc , nous savons lavez notre linge chez nous et à notre aimable manière . Les capitalistes ne veulent pas aider au développement et ne veulent pas aussi oublier l’ingérance dans d’autres pays startégiques , donc MA NAKHTIK , MA NEDEGAAD ALIK . Merci encore une fois SETIF INFO (...)
taklit de bougaa :
comme tata louisa la grenouille qui veut se faire plus grosse que le boeuf.mr sahli des milliers de jeunes voir des millions ne demandent pas laumone mais du travail et du respect.ils ont le droit de faire de la politique et je dirais meme que cest un devoir national de faire de la politique car les meilleurs enfants de lalgerie se sont sacrifies pour les que algeriens puissent etre des citoyens a part entiere dans leur pays.fini le temps de la pensee unique.fini la tutelle sur le peuple algerien.fini la phrase ignoble de boumedienne.on ne donne pas la democratie cest a dire la liberte au peuple car il nest pas encore mure.il a oublie quil parlait dun peuple qui fait la plus grande revolution du 20siecle.nos jeunes sont plus patriotes que ces responsables cyniques qui ont mis notre pays a plat (...)
nacer gamaz :
au contraire le danger est bien reel ,il faut au contraire clarifier et approfondir la discussion et ne pas etre un tambourin
akmed :
un autre politicien qui surf sur la vague de la miser des algérien m salhi soyer heureux votre communauté a l’étranger a gagné un nouveaux membre c’est mr chekib khlajedou voila un sujet classe une déclaration a se sujet allllo alllo ... plus personne n’ose parler de sa politicien de pacotille
RSTAR :
@taklit de Bougaa Vous avez parfaitement raison , mais ne donner pas place au microscopique qatar and co , pour faire de nous une pommes de terres déformés trés males cuites ; ;
RSTAR :
@taklit de bougaa Vos copier coller sur liberé et setif info , prouve la propagonde , nos jeunes veulent la paix , arreter vos dénigrements ; ; Merci
Commentaire n°178725 :
Arrêtez de faire la sale politique Mr. Les jeunes du sud ne demandent qu’un emploi point. N’essayez pas de cacher le soleil par un tamis. Le sud a été toujours marginalisé et voilà comment les vautours profiteront de la situation. Pour quoi donne t on l’occasion aux chasseurs pour en arriver à cette situation ? Soyez raisonnable Mr Sahli vous êtes censé défendre les pauvres citoyens au lieu de soutenir un régime mafieux composé de trafiquants et d’escrocs. La preuve est là Chakib et co.
taklit de bougaa :
a rstar je ne denigre personne mais jai le droit de donner mon avis et le devoir moral detre solidaire avec toutes les causes qui me paraissent justes .cest ca la liberte pour laquelle nos parents se sont sacrifies.au diable boumedienne et ses emules.la tutelle sur le peuple est finie.les nouvelles generations vont prendre leur destin en main.lhistoire est en marche.ca passe ou ca casse personne ny peut rien.sans rancune.
Commentaire n°178800 :
Les jeunes ne veulent pas travailler,ils veulent se la couler douce : là est le véritable problème de l’Algérie.
EGO :
Mr.Sahli, en réalité votre place est à l’université à enseigner aux jeunes étudiants votre spécialité et dans un labo de recherche scientifique pour créer un nouveau produit, procédé ou autre découverte visant à améliorer le quotidien des algériens et non avec de la politique, sa démagogie et ses mots creux pour perpétuer un système rentier basé sur les privilèges que vous semblez adopter car les idées et les appels repris par l’article sont loin, très loin des véritables préoccupations des jeunes et des algériens
Djafari :
Les gouvernements successifs de l’Algérie, de par leur laxisme et leur mauvaise foi, ont eu pour résultante, qu’au jour d’aujourd’hui, toutes les revendications sont devenues légitimes : Droits politiques, droit au Travail, droit à la Santé, droit à l’Education, droit à la Sécurité, droit à la Dignité. droit aux richesses du pays : EAU, GAZ, ELECTRICITE. S’il est presque impossible de tout régler d’un coup, il doit y avoir, au minimum, un dialogue constructif où des échéances sérieuses seront fixées et des programmes réalistes établis. Tout le monde doit faire preuve de réalisme et chacun doit avoir le souci de préserver l’unité nationale, sans tomber dans un nationalisme dépassé qui n’a servi qu’une classe de privilégiés et instauré une espèce de pensée unique et de parti unique qui nous ont menés là où nous sommes aujourd’hui. Non au printemps arabe qui n’a rien résolu, non aux règlements de comptes, non à la casse des infrastructures du pays dont chacun a besoin pour arriver à ce qui a été dit plus (...)
ben ali :
les responsables politiques de ce pays pensent que toute contestation ou revendication sociale est directement liée a une destabilisation du pays - que c’est lié a une manoeuvre etrangere pour la prise de controle du pays et de ses richesses petrolieres.Il faut une fois pour toute qu’ils comprennent que c’est la hogra , le vol et la dilapidation des richesses du pays qui sont source de destabilisation -c’est l’absence d’equité dans le partage de ses richesses qui meneront le pays vers la destabilisation ..les jeunes du nord ou du sud ne veulent qu’une chose , que ce pays fonctionne correctement et n’oublie personne - les jeunes veulent un travail et un logement que ce soit a ourgla ,tindouf ou en kabylie- comment se fait il que ce sont les partis qui sont sensés faire partie de l’opposition qui nous lancent ce genre de discours depassé - les algeriens ne sont pas des moutons du moins ils ne le sont plus , ils savent s’informer desormais autrement que par les medias officiels , ils connaissent (...)
Commentaire n°178843 :
È Mr Salhi les milliards de reserve de l’Algerie et les richesses du pays doivent etre partagé et distribué au peuple du nord,sud,est,ouest et non pas au fmi,renault,ets etrangere autrement si l’écart se creuse trop ca va faire boule de neige en plein printemp-ete !!! Inutile de dire que des gents essaye de déstabilisé le pays pke c archi-faux les ont besoin de manger pr vivre et non vivre pr mangé redistribué les richesses de Dzair aux Dzairi ada makén !!! . Albarnania tous le monde . Slm . Ahmedi
ZENZLA :
NE PAS CACHER LA VERITE , NOS JEUNES VEULENT TOUS LE LUXE SANS SUER ... QUE CE SOIT DU NORD OU DU SUD . L’ALGERIEN NE TRAVAILLE PAS , IL VEUT GRATTER ET REGRATTER . ALLEZ Y TROUVER UN MACON , UN ELECTRICIEN , OU PLOMBIER ; ; Y’EN N’A PAS ..
faire une proposition concréte :
À tous les gens politiques ’Je préféré dire gens au lieu de dires : personnes, responsables politique ou dirigeants car ces appellations sont réservés aux méritants) qui sont à la tête des partis politique Monsieur Salhi : Le secrétaire général de l’Alliance nationale républicaine (ANR), Belkacem Sahli, a appelé samedi à Sétif à éviter de sur-politiser les derniers évènements survenus dans le sud du pays. Je trouve que cette recommandation est louable dans la mesure où elle cadre avec la sagesse de une vision qui sont pour un remède venant des algériens car nos gens politique cherchent souvent le quitus de l’étranger par complexe d’infériorité par le gain facilite que génère la pèche en eau trouble qui est l’apanage de tous les gens politique qui s’expriment durant ces dernières années Monsieur Salahi que proposer vous de concret pour que les jeunes diplômés ou non trouvent un travail qui leur permet de vive dignement à savoir avoir un logement, faire un foyer avec de l’argent gagné à la sueur de leur front, de (...)
Gomez :
Il faudrait peut-être arrêter de culpabiliser nos jeunes du Sud et commencer par s’attaquer plutôt à ces suceurs de sang que l’on peut comparer à des sangsues qui empêchent le pays de décoller et de leur donner une Vie Meilleure. Les pires ennemis de l’Algérie, ce sont ces politiciens véreux qui attendent que l’Algérie touche le fond pour qu’ils partent rejoindre les Chekib Khalil et les Bejaouis en Europe et aux USA. Oui, ce sont ces grosses fortunes apparues du jour au lendemain, affichant avec exubérance une opulence arrogante, qu’il faut viser et non pas ces jeunes qui ne cherchent qu’à trouver un emploi pour se mettre à l’abri des mauvais jours. Quand on voit la plus grande entreprise du pays, impliquée dans un scandale de corruption sans précédent et qui a ébranlé tout le pays alors que ses dirigeants ne semblent préoccupés que par le rachat du MCA et de trois autres clubs de football de Ligue 1, là on se demande où est la justice du pays. Et on vient comme d’habitude nous chanter la même (...)
ZENZLA :
@TAKLIT DE BOUGAA Monsieur ; c’est grace aux écoles , institut et université de l’HONNORABLE BOUMEDIENE que vous savez s’exprimer et écrire sur ce forum , vos capitaliste de 1963 ne vous donneront jamais l’occasion d’apprendre ce que vous avez appris , a moin que vous etes un FILS DE GAID , ex ; ; ; ; ; ;
taklit de bougaa :
a zenzla pour commencer on na pas de gaid dans la famille par contre on a 3 chahids et des dizaines de moudjahidines et moudjahidates lorsque ton boumedienne se planquait et coulait des jours heureux avec ses amis a oujda.ton boumedienne et son clan sont les plus grands imposteurs de tout les temps.gloire a nos martyrs.
ZENZLA :
Justement , nos MARTYRES veulent et ont voulus une ALGERIE paisible non trahissable par ses enfants , Pour vous rappeler , toutes familles ALGERIENNE a un CHAHID au moin ; Alors , ouvrir une breche au ennemi de notre pays via notre site est voué à l’echec d’avance , Vous pouvez se SAMEDISER sur liberté , el watan et d’autre , mais pas sur ce civique espace ; ; Merci a vous cher frére ALGERIEN ; ; QUANT A NOTRE HEROS BOUMEDIENNE , C’EST GRACE A LUI ET BIEN D’AUTRE QUE L’ALGERIE EST ACTUELLEMENT DEBOUT .. TOUS , SONT LES ENFANTS DE CETTE PAISIBLE ALGERIE QUE CE SOIT DE OUDJDA , DE TIZI , DE OUAREGLA , OU DE BOUGAA ....
un retraité. :
Monsieur le Ministre, vous êtes arrivé au but, maintenant c’est la brosse au pouvoir, echita pour se faire maintenir 20 ans comme Benbouzid et compagnie, Hier avant les élections vous traînez dans l’enceinte de la poste de sétif avec votre modeste voiture, maintenant vous êtes en haut, vous ne descendez pas de l’avion du fait de votre poste, bsahtek mais ne dénigrez pas les pauvres jeunes qui souffrent en l’absence de travail, de logement, de mariage etc....
qui sont ces messieurs ? :
@ taklit de bougaa gloire à nos martyres ne se limites pas à l’écrire , il est impértive de passer à l’acte ce passage à l’acte impose un respect aux morts aucun être au monde ne peut se substituer en juge tous les créatures sera juger par un SEUL ET UNIQUE CREATEUR : ALLAH ne pas reconnaitre les mérites des autres suppose que l’on est à coté de la plque
taklit de bougaa :
a zenzla et quelques uns .boumedienne na libere personne.li na pas tire une seule balle pendant la revolution.par contre il a fait un coups detat contre le gpra legitime et a fait de notre beau pays une immense prison a ciel ouvert.une dictature implacable et une politique economique desastreuse.il faut dire la verite aux algeriens et demasquer les plus grands imposteurs de lhistoire et cest avec la justice et la verite que naissent les grandes nations.gloire a nos martyrs.
farah-diba :
le vieux pouvoir usé jusqu’a la corde est entrain de jouer ses dernières partitions ... sauf que les prétendants commencent à s’ installer doucement dans la cour du vieux ROI d’Alger ...pacifiquement pour l instant , mais faut pas réver.....pour beaucoup la revanche et la vengeance ..c’est pour demain . la transition sera de sang et de larmes , ce beau monde commence à aiguiser ses couteaux , en envoyant des messages clairs a ses troupes ... le Nord le Sud ...les jeunes , les vieux , les travailleurs comme les chomeurs préparez vous chers frères , le changement ce n est pas maintenant mais demain sans oublier le Front de Libération des Nuls ...dont le fond de commerce tourne , grace aux petits fils , arrière petits fils etc... de moujahidines gavés d’avantages en tout genre , qui voudra se poser en recours national , et envoyé de Dieu .. Vous l avez compris , je le prédis des heures très sombres a l Algerie pour l’après Boutef !! après une relative INDEPENDANCE arrivera la vrai DEPENDANCE !! (...)
Algérien_Révolté_Contre_La_Médiocrité :
Je vais vous raconter un temps que les moins de 40 ans ne peuvent pas connaitre, y compris vous Mr Sahli. Contestations nationales : 20 avril 1980 soulevement de la kabylie connu sous le printemps berbère 5 octombre 1988, soulevement nationale Janvier 1991 soulevement des Islamistes aprés que le gouvernement a confisqué leurs victoires aux urnes. ... Hélas, le gouvernement n’a pas compris encore la leçon de 1991, où il a été déchu par une majorité écrasante. Pendant les 3 mandats de sa majesté roi, nous avons vu un recul dans la démocratie avec l’instauration du 3eme mandat, fermuture et bradage des sociétés nationales, bradage des richesses nationales, mauvaise gestion des potentielles richesses sonatrach, djezzy et surtout la corruption. Le résultat maintenant tout le système est pourri. Mr le ministre nous sommes en 2013 et personne n’est encore dupe alors pour ne pas faire la politique de l’autruche ou utiliser la langue de bois. Il y’en a deux vulnérabilité à la distabilisation de l’Algerie (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus