Accueil > Evénements >

Un documentaire de l’ENTV sur les lycées Mohamed Kerouani et Malika Gaid de Sétif

mardi 2 avril 2013, écrit par : Setif.Info, mis en ligne par : Boutebna N.

Saisissant l’occasion de l’opération de restauration des Lycées Mohamed KEROUANI et Malika GAID de Sétif dont ils font l’objet depuis quelques mois déjà, l’Association éponyme prévoit d’engager ;dans le cadre des émissions spéciales de l’Entreprise Nationale de Télévision, la réalisation d’un documentaire filmé destiné à mieux faire connaitre aux téléspectateurs l’œuvre accomplie durant plusieurs décennies, par ces deux établissements scolaires au bénéfice de milliers de jeunes Algériennes et Algériens, venant, pour la majorité de l’Est du pays mais aussi de diverses autres contrées du Centre et du Sud, pour recevoir un enseignement éducatif, scientifique et culturel des plus performants.

Dans ces deux sanctuaires de la connaissance, les élèves avaient également appris à vivre en communauté et acquis les règles de solidarité, de vie commune, de partage et de l’éducation nécessaire.

L’établissement Mohamed KEROUANI, en particulier, dont la création remonte à 1872, érigé en Lycée en 1950, a dépassé largement sa vocation régionale pour devenir par la force des choses « un lycée au statut national » puisque ses anciens élèves étaient originaires non seulement de l’ex-Wilaya de Sétif, qui englobait les wilayas actuelles de Bordj Bou Arréridj, Msila et Béjaia, mais se recrutaient également de Mila, Jijel, Batna, Khenchla, Biskra, El Oued, Annaba, Tébessa, Souk Ahras, Skikda, Guelma ainsi que d’Alger et de Tizi Ouzou.

Durant la longue lutte du peuple Algérien pour le recouvrement de l’indépendance et de la souveraineté nationale , les élèves des lycées Mohamed KEROUANI et Malika GAID avaient pris une part active à l’ensemble des événements historiques qui ont marqué le pays et la Ville de Sétif, notamment ceux du 08 Mai 1945. Parmi eux, certains iront jusqu’au sacrifice suprême, d’autres auront des parcours exceptionnels, quand beaucoup seront engagés dans la bataille du développement après le recouvrement de l’indépendance du pays .

Aujourd’hui , peut-on dire, c’est que le palmarès enregistré par le Lycée KEROUANI est singulier et unique car aucun autre établissement du genre sur le territoire national n’a pu réaliser autant de résultats : compter, parmi ses anciens élèves autant de membres du Gouvernement : Premier Ministre, Ministre, Ministre Délégué ou Secrétaire d’État, officiers supérieurs ; Secrétaires Généraux de Ministères, Directeurs de cabinet, Walis, Sénateurs, Députés, Diplomates, ou Directeur Général de Sociétés, Professeurs Chercheurs, Médecins et Pharmaciens, Ingénieurs, Personnalités de la Culture, Écrivains, Journalistes, Cinéastes, Sportifs et toutes une pléiade de hauts cadres qui ont arrimé par leurs actions l’Algérie vers le progrès

Pour toutes ces raisons ,la nécessité de réaliser un documentaire filmé s’est imposée afin de tirer ces deux « Monuments » de l’oubli pour les encrer dans la mémoire collective, à travers notamment le témoignage des anciens élèves à l’instar de Monsieur ABDESLAM Belaïd et d’autres citoyens connus ou méconnus. Ces témoignages serviront à reconstituer les événements historiques qui se sont déroulés aussi bien dans la Ville de Sétif que ceux vécus par les élèves eux à l’intérieur de l’établissement.


Partager cet article :
57 commentaire(s) publié(s)
villesetif. :
la sorbonne, le quartier latin... assas, jussieu, jean Moulin,( faculté.) science politique. école du louvre. MOHAMED Kérouani, MALIKA Gaid. et tant de bon lycée.
Commentaire n°179147 :
Il ne manquait que leur classement au patrimoine international.I nvitons l’UNESCO !
Lamria :
Bonjour Je suis trés heureuse d’avoir passer mon secondaire au lycée Malika Gaid durant les anneés 80.La directrice était une grande lady Mme Debache et j’avais comme profs (Mrs ;Reddouane ,Sbaihi, Medour , Trouchet Mme Robert , ,,,,,,,,,,,,,etc. Et toute l’equipe qui s’occupait du sport ToTo Taleb Negache et Amira ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ;) ainsi qu’ aux anciens eleves S.Bittam N.Mallalah , S.Ziad, H.kadri, Bouras,.NBouabdallah S.Touabti Guefrroudji,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,c’était le bon vieux temps. Lamria
BENHADDOU SIDI BELABBES :
pour cela ;je demende à SETIF INFO de lancer un appel aux anciens èleves de creer une association des anciens èleves de cet antique lycèe ;et si elle existe donc il faut des regroupements de temps en temps ;je pense pas que cette idèe vous a èchappè !!! contactez vous dans ce site ensuite organisez vous pour former une èquipe dirigante inchallah !
zoubir de sétif :
bjr, en réponse , l’association existe déjà, avec un site internet, et des rencontres, bonne journée
didiche :
@ lamria Monsieur Rédouane était mon ami à l’iniversité de constantine il était estimé par tous 32 étudiants de la promotion il était prof de maths pour mémoir à rédouane et les autres : didiche modul M001 et M002 détailleur P 002 et P014 un grand bonjour de son ami de la cité universitaire (el firma) du 8 / 11 / ----
Commentaire n°179164 :
Vous voulez dire ce qui reste du lycée Kérouani après le massacre qui dure depuis 4 ans !
Khier :
Salam alikoum, Trés bonne initiative ,et à l’occasion de cette commémoration , il faut signaler la disparition brutale à l’age de 61 ans d’un ancien élève de ce lycée ,en l’occurrence Mr Gouhmaz Lhafedh qui était ancien Wali de Khenchla , apres un passage au cabinet de la wilaya de sétif , à Boumerdes et Béjaia .Il a été enterré à sid el khier à sétif , ce lundi 1er avril .Sincères condoléances à la famille du disparu ainsi qu’à la famille des anciens élèves du lycée.
ancien de KEROUANI :
@benhaddou sidi belabbes L’Association des anciens élèves des Lycées Mohamed Kerouani (ex.Eugène Albertini) et Malika Gaîd, a été crée en Juillet 1989, lors d’une Assemblée Générale qui a regroupé à l’époque un premier noyau d’anciens élèves ayant fréquenté les bancs de ces prestigieux établissements depuis leur création. Cette association a reçu un Agrément de la Wilaya de Sétif le 12 Juillet 1990 sous le N°5990, au titre d’une organisation socioculturelle à but non lucratif tiré du site de l’association :http://www.kerouanigaid.org/
moonlight :
Bonsoir, A Lamria et tous les kerouagaidiens, Sans oublier bien sur la dame de fer qu’était mme khaznadar, il faut lui rendre un grand hommage, car elle est derrière l’éducation de centaines d’élèves, surtout celles venues des autres wilayas, c’était le beau vieux temps de l’interna. A lui seul il faut un documentaire A vous internautes
Commentaire n°179171 :
@BENHADDOU SIDI BELABBE, Bjr cher Mr.Il semblerait que vous n’êtes pas très au fait de la situation.L’association existe depuis 1989 et a à son actif pas mal d’activité socio culturelles .Elle organise ce samedi prochain une conférence,ce qui sera animé par Bejamin Stora qui sera son invité. Regarder sur le site keroouanigaid .org pour passer en revue toute l’activité.
koukhou :
1961 au lycée Albertini. 1968 après la 2éme partie de BAC Université Ben Aknoun à Alger 1972 Montréal Canada, pour préparer un diplôme supérieur en Ingeniorat. 1976 Docteur d’état en Génie Civil. 1976 à 1998 différents postes de travail au Canada. 1999 accession dans le gouvernement du Canada.
Lamria :
Lamria Bac 85 Malika gaid Aggrégation en sciences Physiques Sétif et Malika Gaid et ESS et Berboucha bel left siedi et Saroui dans le sang et le coeur
MIMI :
GHADOUNI LES ARBRES LI NAHAWHOUM HRAM ALIHOUM
jmogdz :
Bonjour à tous. J’espère que nous serons informés du jour et de l’heure de sa diffusion . Merci.
jmogdz :
Bonjour. J’espère que nous serons informés du jour et de l’heure de sa diffusion . Merci.
BENHADDOU SIDI BELABBES :
sbahelkheir chers lecteurs(trices):sincerement j’ignorais que l’association existait puisque je suis tout nouveau dans ce magnifique site qui m’a souhaitè la bienvenue depuis pres de 2 semaines et j’en suis reconnaissant ;je remercie ceux qui m’ont repondu,cela prouve le suivi de internautes STAIFIS !!!et bien c’est une tres bonne chose que cette association existe depuis 1989 ! qui sait un jour je peut y assister avec vous inchallah ! je savais que l’historien Benjamin Stora fera une conference samedi 6avril et j’ai envoyè un commentaire pour cela ;et bien je dirais que vous ètes gatès en quelque sorte ; alors profitez en ! je vous envoies la photo de l’ècole que j’ai frequentè Claude Bernard AUJOURD4HUI ibn badis
Djafari :
C’est le lycée KEROUANI qui a forgé mon esprit révolutionnaire et m’a fait aimer la liberté des peuples. D’où mon aversion pour l’oppression, le colonialisme, l’impérialisme, le sionisme, la dictature du dedans et du dehors. Je vais citer le nom de celui qui a semé la graine de la liberté dans nos coeurs, c’est le surveillant du 6e dortoir, Monsieur CHAOU. Je lui rends un vibrant hommage. Nous y avions reçu une éducation exemplaire et l’amour de la liberté. Avec toute ma reconnaissance !
@koukhou :
Bravo ! pour le Canada ! Dommage pour l’Algérie !
Salima :
Bonjour Lamria Tres bon parcourt, comme toi j’ai fais le lycée Gaïd, puis l’ITE à Beaumarchais. C’est quoi Aggrégation en sciences Physiques ? Combien d’années post-Bac sont nécessaires pour l’obtention de cette agrégation ? ça sert à quoi en Algérie ?
krimmo :
j’espere que la restauration du lycee kerouni est ca fase finale,bravo a l’association qui c’est occuper de je projet en tant que setifiens je suis fier de ce Lycee un grand patrimoine de la ville ,symbolique et surtout historique
Qu’importe :
Et dans le tas certains on contribué a la liquéfaction du droit , de la justice , des libertés et de la dignité . Certains sont restés sur le carreau d’autres on préférer l’exil . Je fais partis des derniers cité. L’encensement voir le mythe n’ont jamais fait avancer les choses , bien au contraire.
. :
@ taklit de bougaa. Le texte parle de ceux qui ont consenti au sacrifice suprême en consentant de leurs vies.Tout le monde sait que le Chahid tayeb Taklit est l’un des nom prestigieux ,comme beaucoup d’autres qui sont tombés au champ d’honneur.Ce n’est pas son digne fils Saad,membre actif de l’association et ancien élève du Lycée,comme son frère Abdelhamid ,sa sœur et ses cousins qui contrediront le reporteur.
Commentaire n°179255 :
J’esperes que celui qui realisera ce documentaire , n’oubliera pas que ces capacités qui ont ete formées au lycee Kerouani (Premier Ministre, Ministre, Ministre Délégué ou Secrétaire d’État, officiers supérieurs ; Secrétaires Généraux de Ministères, Directeurs de cabinet, Walis, Sénateurs, Députés, Diplomates, ou Directeur Général de Sociétés, Professeurs Chercheurs, Médecins et Pharmaciens, Ingénieurs, Personnalités de la Culture, Écrivains, Journalistes, Cinéastes, Sportifs ) viennent de petits villages comme El eulma , Bordj Bou Arreridj ect ....et que le merite ne revient pas au seul lycée mais bien aussi a des CEG(CEM) et ecoles primaires de ces villages.Je souhaiterais que le realisateur fera un petit clin d’oeil dans sa relisation au CEG Ben Badis d’Eulma d’ou sont originaires Mrs Hakimi , Harkat qui ont ete ministres , Berimi Azzedine , Gohmaz ,Chater , qui sont actuellement wali , Kaddour Bachir qui est Chef de daira et bien d’autres .....Merci , j’esperes que ce projet se (...)
lycées Mohamed Kerouani et Malika Gaid de Sétif par :
lycées Mohamed Kerouani et Malika Gaid de Sétif par
tintamar :
le quotidien l’express , en date du 27/mars/2013 relate d’après un expert Algérien, que 80/° des universitaires et diplômes Algériens, n’ont jamais lue un livre. véridique, c’est sur l’éxpréss de la semaine dérniére. vérifier et vous vérrez.
Jeunes sans mémoire :
Je pense qu’il faut ajouter aussi l’histoire des écoles primaires aussi comme ’’chcoulet lehdjar’’ des élèves des années 50 ...avant l’indépendance. J’ai la carte de scolarité de mon père rabi yarahmou de l’année 1959.
De Bougaâ :
Ancienne élève du lycée Malika Gaid (1977 _ 1980 ) ,au temps des deux grandes dames Debache et Khaznadar que j’ai toujours en mémoire. J’y ai même travaillé comme maitresse d’internat tout en étant élève en 3ème L 3 , salle 1O bâtiment, ça se faisait à l’époque . Certains de mes innoubliables profs étaient Mr Boukerzaza AbdelAziz histoire géo, Mr Idriss philo,Mlle Belaghouag ,Mme Pages Anglais , Mme Coudrec Français ,Mr Laouer Arabe et mlle Taleb Farida éducation Physique.Qu’est ce que j’ai aimé ce lycée et tous ceux et celles qui y étaient. Je donnerai cher pour pouvoir les revoir un jour et au coeur même de Gaid ;8O était l’année de mon obtention du Bac Lettres et de chez Mr Nechadi 3ami Nechadi rabi yadhoukrou daiman belkhir que J’ai appelé Bougaâ pour annoncer ma réussite ; Que de bons souvenirs !!!!! ma mémoire en déborde.Chaque fois que je passe par Gaid j’ai les yeux en larmes. (...)
Commentaire n°179356 :
Il faut raser cette lugubre bâtisse coloniale et bâtir à sa place une grande mosquée. On peut laisser un mètre carré dans un coin pour y dresser un petit mémorial aux nostalgiques de mama frança pour qu’ils puissent venir pleurer.
lilinedj :
j’ai eu la chance de faire les 2 lycees mon bac je l’ai obtenu en 1978 sans oublier d’ honnorer par la memoire madame Kaoua mr Lekhel et tous les professeurs DULON BOESFLUG ECT
CitéMaabouda :
Merci pour cet article, et aussi pour les commentaires. C’est vrai que ça nous replonge encore dans nos souvenirs. Que de bons souvenirs !!! Bac obtenu en juin 1979. J’ai coutoyés des élèves de toute la région, Bougaa, Bordj, M’Sila, El Eulma, Beni Aziz, etc... Je me rappelle de M. HADJI, M Bouttara, Lakhal, etc.. et surtout Djarbouâa (Sans commentaires)..
CitéMaabouda :
SUITE photos
CitéMaabouda :
suite photos
CitéMaabouda :
suite photos
CitéMaabouda :
suite carte postale
CitéMaabouda :
suite cartes postales
CitéMaabouda :
suite cartes postales
CitéMaabouda :
http://cartes-postales.delcampe.net/page/category/language,F,cat,18981,var,Cartes-Postales-Afrique-Algerie-Villes.html
malika :
En effet les lycées de l’époque , en même temps d’instruire les élèves, les éduquaient ! N’oublions pas ceux qui sont morts tel que le Chahid TAKLIT, pour permettre aux Algériens d’accéder à la liberté et aux hauts postes .
malika :
Mr Belaïd Abdelslam ????????????????? qu’a t’il fait pour l Algerie ????????????? arrêtez de vous moquer du monde ,il mérite qu’on l’oublie !!!!!
Univers :
L’arabisation des lycées, elle a emporté le bon vieux temps, l’enseignement en Algérie est à genoux. Adieu les bons élèves et les bons étudiants, l’Arabisation de la Médiocrité s’est propagée dans les veines.c’est le vrai mal de l’Algérie. Adieu pour de bon.
Commentaire n°179568 :
Pour M. Belaïd Abdelslam, il faut combattre les laïco-communistes et non pas les islamistes. On dirait qu’il avait fréquenté une medersa de Peshawar et non pas le lycée Kérouani de Sétif. Je n’ai jamais vu un ministre arrogant et anti-progressiste comme lui.
B.H.SABRA :
Ah le bon vieux temps !Le temps ou’ les études étaient de vraies études.J’ai fait partie de la première promo mixte,c’était en 78 / 79 ;Il y avait de vrais enseignants tels que Mr Lassale,Mr pierre Courrière,Mr leylaverne,Mme Piescard,Mme Chaffoie ,le couple français de physique et sciences naturelles,Mr Zermani,Mr Hadji et tant d’autres qui méritent d’etre évoqués. Par le biais de ce message ,je tiens à saluer tout ceux et toutes celles qui on fait le parcours 78/82 .mes sincères salutations....
KHD :
« Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir »Aimé Césaire Bonne initiative de l’ENTV ! Nous attendons ce documentaire avec impatience et nous espérons qu’un grand hommage sera rendu à tous nos vaillants martyrs de ces 2 lycées mythiques ! et à tous les étudiants qui ont répondu à l’appel 19 mai 56 : « Nous ne ferons pas de meilleurs cadavres »
KHD :
Un peuple sans histoire est un peuple aveugle El mejdou wou el khoulod li Chouhada ina el abrar wal abtal Gloire et éternité à nos vaillants et purs martyrs ! Tahia El Djazair Vive l’Algérie !
Commentaire n°179611 :
@04 avril 03.35 je tiens à vous signaler que la plupart des intervenants sont nostalgiques des années 1962 à 1980 et que l’indépendance date du 05 juillet 1962 donc traiter ces internautes de nostalgiques de mama frança.....c’est si bas
khier :
@ internaute du 5/04/ à 2h14mn salam alikoum, Permettez-moi de corriger l’expression que vous prêtez à Mr Bélaid abdeslam sans avoir l’intention de le défendre :Il a dit à cette époque : laico-assimilationnistes et il ne peut être par ailleurs contre les communistes comme vous le prétendiez du fait de sa stratégie de développement et de son idéologie du temps de feu Boumédienne basée sur la lutte de classes et du développement du prolétariat à travers les grands complexes industriels tel que : El-hadjar etc... A cette époque là , on était à mamia thouara ziraya , les islamistes n’étaient pas à la mode .cordialement.
Univers :
@04 avril 03.35 Je me demande si vous avez compris ce que vous avez écrit. et j’en suis sûr que vous êtes un complexe devant ces nostalgiques, car ils sont trop fort pour vous. Oui, on est nostalgique.... des années post-indépendance.
tintamar ! :
le collége de France, lieu ou l’on forme les vrais élites.
tintamar ! :
il est plus facile d’émigré au Canada, (situé à milieu ou pérsonne ne veut y aller.) que d’émigré en Europe.

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus