Accueil > Evénements >

La France doit reconnaître l’étendue des crimes engendrés par les explosions nucléaires au Sahara

jeudi 2 mai 2013, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

L’Etat français-doit cesser de minimiser les effets dévastateurs sur les populations et sur l’environnement de ses essais nucléaires dans la région de Reggane, dans le Sahara algérien, dès février 1960, et reconnaître l’étendue de ces crimes aux conséquences effroyables", ont affirmé mercredi les participants à un colloque organisé à Sétif.

Cette rencontre, initiée par la Fondation du 8 mai 1945, et qui a réuni des chercheurs en sciences nucléaires, des juristes, des médecins épidémiologistes, des historiens et des membres des associations des victimes des essais nucléaires français dans le Sud, n’est pas organisée avec un-esprit revanchard", a souligné, d’emblée, le président de la Fondation, Abdelhamid Selakdji.

Il s’agit, a-t-il souligné, de-rétablir la vérité et d’appeler la France à reconnaître sa responsabilité dans ces crimes qui continuent d’avoir des conséquences d’une extrême gravité sur l’environnement et la santé des populations".

Pour le secrétaire de wilaya de Sétif de l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM), Azzouz Beroual, la France coloniale a exploité les richesses de l’Algérie pendant 132 ans.-L’émigration algérienne a largement participé à la construction de ce pays, des centaines de milliers d’Algériens ont pris part à ses guerres et ont contribué à sa libération du nazisme, et en contrepartie, la France a commis des massacres répétés jusqu’à l’indépendance et s’est dotée de la puissance nucléaire aux dépens des Algériens", a rappelé M. Beroual, soulignant lui aussi les-effets dévastateurs de ces essais sur les habitants et sur l’environnement".

Le Dr Amar Mansouri, du Centre national de recherche nucléaire (Alger), a présenté un exposé documenté sur les essais nucléaires effectués à Reggane, assorti de documents photographiques et de nombreux témoignages, notamment des hauts responsables français sur les conditions dans lesquels étaient effectués les tirs et leurs conséquences, en particulier les accidents, les nuages radioactifs, les sables vitrifiés ou encore l’enfouissement de matériels dans des galeries dont les cartes n’ont pas été remises aux autorités algériennes.

Le même expert a mis l’accent sur la mauvaise volonté des autorités françaises, lorsqu’il s’était agi de livrer les archives et les données sur les essais nucléaires, et leur refus d’indemniser toutes les victimes, se limitant à ne reconnaître cette qualité qu’à des militaires français.

Le juriste Azzedine Zalani est intervenu, quant à lui, sur-les victimes algériennes des explosions nucléaires", soulignant que la loi Morin et ses décrets d’application est-entachée d’erreurs la rendant inopérante" quant à la reconnaissance des droits des Algériens ayant subi ou subissant encore les effets des essais nucléaires.

Les recommandations du colloque ont été axées sur la décontamination totale des sites des essais nucléaires de Reggane, la France devant par conséquent fournir toutes les archives sur ces expériences. Il a été également recommandé l’élaboration de dossiers scientifiques, assortis de témoignages et de toutes les données accessibles au sujet de ce-crime imprescriptible".

Photos de Djamel Krache :








Partager cet article :
20 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°185352 :
La France reconnaitra ses crimes le jour ou elle aura en face un interlocuteur fort, sérieux et digne de considération et de respect. Hélas,trois fois hélas, ce jour ne semble pas pret d’arriver. Nous n’avons meme pas un hopital digne de ce nom ! Vous voyez ce a quoi je fais allusion.
Commentaire n°185367 :
arretez de vous vous moquez de vous memes...le peuple n’est pas aussi con que vous le croyez...on fait tout un tralala sur le colonialisme...et le president du pays se precipite dans les hopitaux de la Mere patrie Fafa. Fakou
Rayan :
Demander des comptes à la France n’est qu’un discours populiste pour cacher les difficultés de nos concitoyens. Boutef ne se prive d’aller se faire soigner dans ce pays. De grâce arrêter de nous rabacher toujours les mêmes commentaires.
zaouchia :
ce n’est pas a la françe seulement a qui on demande des comptes c’est aux autorités algerienne président de la république a l’époque qui les a autoriser a continuer leurs recherches des années apres l’indépendance
saifya de tripoli :
Il etait une fois aussi , un mardi , le 8 mai 1945 ou , des milliers d’Algériens furent massacrés gratuitement ; QUE JUSTICE SOIT FAITE ...
Vérité :
Je reprends mon précédent post et le complète : 1) une rencontre sur les essais nucléaires français en Algérie, organisée dans la salle Houari Boumediene, c’est cynique... ces essais ont été poursuivis après l’arrivée au pouvoir de Boumediene, qui les a autorisés en toute connaissance de cause. Ce pays marche sur sa tête, et il est bien difficile de connaitre notre histoire à partir des archives officielles... les Benboulaid, Ben M’hidi, Haoues, Amirouche et autres illustres personnages rahimahoumoullah... ont été éliminés au profit des opportunistes qui ont trempé dans toutes les combines de la FrançAlgérie, aujourd’hui encore... 2) cette mascarade de conférences organisées des décennies après les crimes n’a d’autre but que d’endormir le peuple en pointant le doigt sur le colonisateur extérieur quand il faudrait d’abord le pointer sur les dirigeants de l’époque, ces spoliateurs de l’intérieur... enfin, ce peuple ayant été abruti par la médiocrité ambiante qui s’est instaurée (surtout depuis l’avènement (...)
Commentaire n°185444 :
Yaw fkou ; le jour où votre président cessera d’aller se faire soigné là-bas chez nous ce jour là on peut parler d’excuse arrêtons de nous moqué du monde.
Commentaire n°185452 :
Oh La France méchante, Oh la France diabolique C’est La France qui a versé une centaine de potiches de mercure au port d’Alger, ces potiches sont encore au fond de l’eau et une catastrophe écologiques est prévisibles. C’est La France qui a crée l’incident des années 70 où des contenairs de sources radioactives ont été volés par des jeunes gens à B.B.A. C’est vraiment dommage que beaucoup de gens ne savent pas de quoi ils parlent. Ce n’est qu’une conférence inutile, pour plus d’honnêteté, il y’a eu un seul nuage radioactif dans l’accident de béryl(nom de code de l’essai), les sables vitrifiés font un bon confinement des matériaux radioactifs de plus ils sont enfouis sous terre. Pour les cartes, c’est aux Algériens de chercher les traces de la radioactivité avec des compteurs à 2 sous. Detecter les traces de la radioactivité n’est pas comme chercher les mines anti-personnels. Il est temps de dépasser ce blocage et de se réconcilier avec La France. Il faut aussi reconnaitre que la France a aussi laissé (...)
Commentaire n°185454 :
Soyez honnêtes et raisonnables, consacrez vous seulement au massacre du 08 Mai 1945 C’est le but de vôtre fondation
REGGANE :
Salam alikoum, Est-ce que les gens qui ont été internés au sud algériens par des algériens doivent se constituer en association pour montrer que eux aussi ont été contaminés par les radiations radioactives ? deux poids et deux mesures chez les anciens moudja....C’est ridicule .
Verite :
Je parlais de charlatans... Et voici qu’un prétendu fils de moudjahid, spécialiste de radioactivité ...glorifie le colonisateur... On marche sur la tête disais-je, deb rakeb mouleh... Être aliéné à ce point c’est grave, a moins qu’il ne s’agisse d’un des nombreux trolls pieds-noir qui interviennent de temps a autre ici... Rassurez-vous : la France des lumières n’a jamais colonisé, exterminé ... Elle nous a apporté que la civilisation que nos aïeux ont refusé, et a Setif la France a distribué plein de bonbons le 8 mai 45 ... Il y a un centre à Ain Abessa qui peut s’occuper de votre cas... gardez vos remarques pour les associations de pieds noirs et autres nostalgiques de l Algérie française...
Commentaire n°185555 :
@Vérité ou Absurdité Je ne glorifie personne, par mes écrits, je suis plus honnête que vous. Je défie quiconque dans ce forum pour me dire où j’avais tord J’ai dit fils d’un ancien moudjahed spécialement aux gens comme vous pour ne pas m’accuser de pieds noirs ou un fils de fafa et je n’ai jamais mis les pieds en France. Le modérateur de ce forum pourra témoigner par mon adresse IP que je suis de Sétif. Pour la France coloniale, je l’ai dénoncé dans mon deuxième intervention du 2 mai 2013, 14:33. Hélas ce forum dépasse vos capacités de comprendre beaucoup de choses y compris les négociations des accords d’Evian. De préférence pour vous de parler de pizzas et de chocolats que des choses qui vous dépassent.
Commentaire n°185560 :
Réacteurs de puissance en fusion et en ciel ouvert Apocalypse nucléaire Fukushima http://goo.gl/waEpa Chernobyl http://goo.gl/7w0RY
Djafari :
Cette belle assemblée, a t elle pensé à faire un bras d’honneur collectif au sinistre Gérard Longuet ? vous savez ...l’ancien ministre de la guerre de Sarkozy, qui ne porte pas l’Algérie dans son coeur, mais plutôt dans sa prostate ?
salem :
les fils de harki se reveillent.la france khoumadj lardh comme disait si Bel3ayat Allah yadhakrou bekheir.
salem :
les fils de harki se reveillent.la france khoumadj lardh comme disait si Bel3ayat Allah yadhakrou bekheir.Merci véirité
Ghaza l’espoir :
Nuremberg pour l’Algérie 1961, A. Benabdallah. M. Oussedik J. Vergès Depuis plusieurs années, nous dénonçons la guerre en Algérie comme une entreprise de génocide. Depuis plusieurs années, nous dénonçons la répression judiciaire comme une parodie. Nous avons accusé de complicité de tortures et d’assassinat les plus hauts dignitaires de l’Ancien et du Nouveau Régime : MM. Lacoste, Bourgès-Maunoury, Soustelle et Debré. Les tueurs nous ont répondu par l’assassinat de notre ami Me Ould Aoudia. Le Pouvoir par des inculpations multiples et des mesures d’internement. Mais personne n a jamais osé nous démentir. L’état français est responsable de génocide, de crimes contre l’humanité, tout le monde le sait, des deux côtés de la Méditerranée, la France, pays toujours impérialiste ne fera pas de démarches officielles pour reconnaitre l’étendue des horreurs de ce qui s’est passé en Algérie pendant la colonisation française ; L’histoire reste falsifiée, tronquée, minimisée, oubliée, cachée, niée. du côté français, (...)
kaddour :
JE SOUHAITERAIS DEMANDER L’AGE DU PRÉSIDENT DE L’ASSOCIATION DU 8 MAI 45 ACTUELS MERCI DANS L’ATTENTE DE VOUS LIRE
Commentaire n°185914 :
Pour ceux qui sont amnésiques. Accords d’Évian : Clauses annexes et sursis Les accords d’Évian contenaient des clauses annexes dites « secrètes » autorisant la présence française au Sahara cinq années de plus. Ce délai était nécessaire à la France pour achever le programme de Force de frappe mené par le président de Gaulle et par son prédécesseur à la suite du changement d’équilibre géostratégique survenu au cours de la crise de Suez. La présence militaire et scientifique française dans le Sahara permettait d’assurer le développement et l’expérimentation d’un nouveau type d’armement. Fusées du Centre interarmées d’essais d’engins spéciaux, bombes atomiques du Centre d’expérimentations militaires des oasis, armes chimiques et bactériologiques de la base secrète B2-Namous furent testées jusqu’en 1967 avec le plein accord des autorités algériennes. La base de lancement de fusées de Hammaguir fut également laissée à disposition des autorités françaises cinq années supplémentaires. Cela permit à la France de poursuivre (...)
Commentaire n°186076 :
à aggar, Le chef spirituel du hazb-allah Mr Hassen Nasr allah dérange à ce point les israéliens ?

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus