Accueil > Evénements >

Riche programme à Sétif pour la commémoration du 68e anniversaire

mardi 7 mai 2013, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

Un riche programme, comprenant des activités culturelles, de mémoire, des conférences historiques ainsi qu’un important volet sportif, a été arrêté à Sétif pour marquer la commémoration du 68ème anniversaire des massacres du 8 mai 1945.

La-marche de la mémoire" qui empruntera le même itinéraire parcouru par le cortège pacifique réprimé dans le sang, le 8 mai 1945, et à laquelle plusieurs milliers de personnes sont attendues, constituera le moment fort de cette commémoration.

La procession s’ébranlera devant l’ex-mosquée de la gare (aujourd’hui mosquée Abu Dhar Al-Ghaffari) parcourra l’avenue du 1er-Novembre pour aboutir devant la stèle érigée à la mémoire de Saâl Bouzid, au cœur de l’avenue du 8-Mai 1945, non loin de la fontaine d’Ain Fouara. Cette stèle a été construite à l’endroit même où fut abattu ce chahid, premier martyr des massacres du 8 mai 1945.

Cette commémoration donnera également lieu, après la marche de la mémoire qui sera ponctuée sur la place d’Ain Fouara par des chants patriotiques entonnés par des centaines d’écoliers, à une cérémonie de recueillement au cimetière de Sidi-Saïd (le plus ancien lieu de sépulture musulman à Sétif) où reposent de nombreux chouhadas, victimes des exactions du 8 mai 1945 et des jours qui suivirent.

Un salon thématique de philatélie, une semaine du film documentaire, un salon national du livre et une exposition de produits réalisés par de jeunes bénéficiaires des dispositifs de soutien à l’emploi, sont également au menu de cette commémoration, ainsi qu’un concert de l’orchestre symphonique national et la représentation d’une opérette à caractère historique intitulée-La mélodie de l’espoir".

Au plan sportif, un programme tout aussi riche et diversifié a été tracé avec la collaboration de la Direction de wilaya de la Jeunesse et des sports. Le public sportif sétifien est convié dans ce cadre à un tournoi international de boxe qui réunit, sous l’égide de la Fédération algérienne de boxe, outre l’Algérie, représentée par quatre équipes, en l’occurrence l’EN senior, l’EN militaire, la sélection régionale de Sétif et la Protection civile, des équipes d’Egypte, de Tunisie, du Burundi et de France.

En plus du noble art, la wilaya de Sétif abritera le semi-marathon international-Saâl-Bouzid", une course cycliste et un tournoi de pétanque.


Partager cet article :
15 commentaire(s) publié(s)
Halim :
C’est le 17 décembre 2011, que s’éteint notre ami et confrère Kheireddine Boukhrissa connu pour ses contributions et son combat pour la condamnation des crimes coloniaux du 8 Mai 1945. Il a milité durant de longues années au sein de La fondation du 8 mai 45 en tant que président de cette institution. Son slogan était « Qu’on nous aide à inscrire la loi criminalisant le colonialisme à l’APN ». Et son souhait a toujours été que « les partis politiques s’impliquent dans cette démarche ». Enfin, selon le défunt, la commémoration des massacres du 8 Mai 1945 ne doit pas être fixée à ce jour seulement. Ci-joint ces quelques documents archivés dans la bibliothèque du défunt que nous gardons en souvenir et mémoire du défunt et compagnon « Keïro ». Repose en paix Mon ami. – Halim Benyellès (...)
connaissances :
maintenant ;l’ALGERIE est libre : est nous les ALGERiens ?
Commentaire n°186299 :
Habituellement, une gerbe de fleurs est posée par les autorités à la mémoire des Chouhadas rahimahoum Allah, une fois les autorités quittent la place Sa3al Bouzid, le gerbe est immédiatement enlevée par l’APC. Apprenez le respect et les bonnes manières.
Quitte ou double :
Question à 10 centimes : Q : Qui sera à la tête de la marche commémorative ? R : Comme toujours celui qui n’a jamais été aux manifestations de 1945 !
foufou :
Le jour ou Les responsables arrêtront d’aller se faire soigner chez fafa ce jour on parlé du 08 mai et de plaein d’autres dates
EL-MEREG :
@:connaissance Si vous vous considérez faisant partie intégrante de l’ Algérie libre, et bien vous êtes aussi libre que cette Algérie. Si non ,il vous faut chercher quelque part un moyen de vous défaire de vos liens : mais j’ai peur de vous voire terriblement esseulé car en réalité, des Algériens qui ne se sentent pas libres il n’y en a point.
Malik :
Même quand on veut se prosterner à la mémoire de nos valeureux martyrs et les pleurer, on le fait au pieds d’un très fort symbole colonial en l’occurence Ain Fouara. Sommes-nous sur qu’on est plus colonisé ?
mustapha-kemal :
poiur ceux qui ont oublié et pourt ceux qui ne savent pas
Commentaire n°186364 :
Quel est le rapport entre le 08/05/1945 et la division de la ville de Sétif, durant le congrès du Soummam du 20/08/1956, entre 3 wilayates.
amel :
Combien de stèles furent érigées ?? chaque 8 mais une stèle... c’est un marché lucratif non ?? akhdam ou 3awed ya bendaoued
aziz :
information de dernire minute ,mais au moins on a eu l’information de setif info ; je me demande quel est le role de la direction des sports de setif , comment on puisse participer à ce marathon s’il n’y a pas une grande diffusion de la paret de cet direction qui n’a pas un site sur le net. demain inchallah je me leve tot et je me debroillerai pour participer a ce marathon en memoire de mes grands parents assassines le 8 mai 1945 rabi yarhmhoum, oua rabi yarham koul echouhada aminne.
Commentaire n°186528 :
@malik il y a le feu dans la maison Algérie violences intercommunautaires dans le M’zab apparition d’un mouvement secessionniste dans le sud enlèvements et meurtres en Kabylie pour provoquer des troubles incertitudes sur l’avenir institutionnel à court et moyen terme provocations de la population par la hausse des primes des députés grèves,émeutes,routes coupées et vous ? votre seul et unique problème : Ain fouara les vrais anciens moudjahidines,les musulmans bien dans leur peau et équilibrés,et les citoyens (sétifiens et algériens en général)n’ont jamais vu dans cette statue autre chose qu’une statue et n’ont jamais demandé son enlèvement,arr ps:laissez svp les martyrs en paix les martyrs ,le fln (d’avant l’indépendance)et l’aln appartiennent à l’histoire commune de tous les algériens arretez de vous les approprier et d’en faire un fonds de (...)
Omar :
Aucune manifestation pour commémorer le 8 mai 1945 n’est superflue, une, 10 ou mille stèles, peu importe. Contre l’oubli... Tout simplement Vive l’Algérie ... Tout aussi simplement.
samia :
Bonjour, je remercie beaucoup monsieur benyelles halim pour son mot sur le défunt monsieur boukherissa kheiredine qui c’est batu depuis les années 90 jusqu’à 2011, pour le génocide commis par la france qui est un pays des droits des hommes, d’égalité et de fraternité, comme disait le défunt la dénomination de la fondation du 8 mai 1945 c’est une revendication, son slogon était un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir ou sont les articles qui parlent de la reconnaissance et le repentace c’est malheux...................repose en paix notre ami kheiredine
boukherissa :
salut , je tiens a remercier Monsieur HALIM BENYELLES pour son commentaire sur mon père allah yarahmou qui s’est battu pour les droits des victimes du 8 mai 1945 . Merci baucoup

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus