Accueil > Evénements >

Ils ne les ont pas oubliés.

vendredi 24 mai 2013, écrit par : Setif Info, mis en ligne par : Boutebna N.

A l’instar des intermittents du spectacle qui agissent le plus souvent dans l’ombre, loin des projecteurs et des éclairages, sans qui, rien ne fonctionnerait, pas même pour le meilleur des scénarios et autres œuvres, les personnels de services et de l’administration des établissements scolaires sont de ceux qui contribuent à la bonne marche des ces mêmes établissements d’enseignement, du primaire à la fin des cycles supérieurs.

Qu’ils soient agents administratifs, cadres gestionnaires, chefs de cuisine, agents de préparations et de services, chargés de l’intendance ou de la dépense, magasiniers, appariteurs , veilleurs de nuits, infirmiers ou infirmières, Maitresses lingères et leurs subordonnées, conducteurs ou factotums, sans oublier ceux des autres corps de métiers, ces individus ,anonymes pour la plus part avaient de grands rôles à accomplir, silencieusement mais efficacement pour faire tourner ces grandes machineries du savoir et qui avaient formaté en parties leurs protégés par leur sérieux et surtout de leur humilité en s’érigeant parfois en bons pères ou de grands frères, notamment pour les internes vivant loin de leur familles.

Ainsi ,en pensant à eux à l’orée de leurs fins de vies, pas toujours aisées disons le pour certains , pour combien ils étaient mobilisés, jours et nuits pour la réussite et le bien être des élèves, bien qu’ils les aient de tout le temps portés dans leurs cœurs et emportés dans leurs souvenirs, les anciens élèves des lycées Mohamed Kerouani et Malika Gaïd, ont entrepris à travers leur association, de réunir les agents survivants qui avaient concourus à la réussite de leurs scolarités pendant la révolution, au début de l’indépendance dans ces établissements et bien après, pour leur rendre grâce et un dernier grand hommage pour leurs affections et tous leurs services rendus .
Des présents et des attestations de reconnaissances seront remis à ces anciens agents dont les voix et les pas résonnent encore dans les cours, les couloirs, les corridors, les salles et bureaux des deux lycées et ce en présence de certains anciens membres du gouvernement et non moins anciens élèves des deux lycées, lors d’une sympathique collation qui les réunira le 1er Juin au restaurant la « Colombe » de Sétif sis à T’Binet, sur la route de Constantine.

Un grand bravo à l’Association des anciens élèves des lycée Mohamad Kerouani et Malika Gaid pour cette heureuse et chaleureuse initiative qui mettra sans aucun doute des baumes dans beaucoup de cœurs.


Partager cet article :
32 commentaire(s) publié(s)
taklit de bougaa :
vous mavez gache la journee et pourtant je mesuis leve en pleine forme ce matin.en lisant larticle jetais content quon ai pense aux agents qui meritent un tel hommage sauf qua la fin vous citez la presence de ces ex ministresje veux dire ces machins qui ont participe au malheur de notre pays.
Commentaire n°189550 :
A qui le prochain tour ? je considère que c’est du n’importe quoi .
Commentaire n°189566 :
et une pensée en la mémoire de ceux qui ne sont plus avec nous dans ce bas monde ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ;une kérouaniste
Commentaire n°189577 :
On veut rendre ce lycée comme un lieu de culte (Sacré) Hélas ce lycée n’est ni Oxford, ni Cambridge et n’a aucune gloire. Seulement les anciens élèves ont des mémoires figées sur cet ancien lieu colonial Albertini ou les fils de pauvres n’osaient pas de l’approcher. Dommage que les concepts sont assez bas et les gens continuent à vivre dans un trés lointain passé. Wake up, get up
Commentaire n°189591 :
Au rédacteur du post de 17h13 Albertini ou kerouani , ce n’est ni un lieu de culte ni un lieu de gloire .C’est juste un lieu de mémoire pour de nombreux lycéens ,de conditions très modestes pour la plus part qui se rappellent au bon temps pour se retrouver entre eux.C’est juste le culte du.....Souvenir ,de la connaissance et de la reconnaissance acquises ici. Le mépris que vous attachez à votre commentaire traduit à lui seul votre haine et votre méchanceté pour ne pas avoir eut sans doute cette chance de fréquenter l’un de ces établissements pour comprendre l’importance la solidarité que partagent indéfectiblement les pensionnaires. Poursuivez votre chemin cher Monsieur
Commentaire n°189597 :
La prochaine fois , ils vont honorer les candidats qui ont passé leur 6e, BEG et BAC depuis l’independance dans ce lycée, puis tous les taxieurs qui stationnaient devant les deux lycées, puis ....
Commentaire n°189598 :
Et mon cher ami et vous savez qui a frequenté ce lycée... alors que les nationalistes interdissaient à leurs fils de s’instruire en français c’etait pour eux le vrai Djihad avant de prendre les armes Allah yarhamhoum.et voila que notre élite qui n’ont aucune relation avec Setif ou la Revolution essaye de nous endormir avec des articles bidons au lieu de nous éclaircir sur nos vaillants Chouilleukhs et Martyrs qui ont tout sacrifié pour que l’Algerie devient Algerienne .Ceux la ils ont oubliés.
EL-MEREG :
@ Taklit Bougaâ Un conseil mon pote : il va falloir vous faire formater la partie crasseuse de votre cerveau et d’y installer utilement les idées vraies sur ces anciens ministres Albertinistes qui ont grandi avant terme à l’école du nationalisme Algérien. Sétif ,foyer du militantisme révolutionnaire, a abrité pour une raison ou une autre,la majorité des nationalistes Algériens. Et ce n’est pas un hasard si la plus sérieuse des révoltes populaires s’est faite à partir de Sétif (8 mai 45). C’est grâce à ces messieurs que maintenant vous êtes...... Algérien ,sur un territoire libre et souverain appelé.....Algérie. Hélas et mille fois hélas, vous faites partie de cette génération Guigozz insatiable et inassouvie des bienfaits de la Liberté.....Echeb3â pour les ignorants, 3abrâ. Le sioniste BHL aimerait bien s’ entretenir avec les pigeons de votre (...)
EL-MEREG :
@ 24 mai 2013,17:13. Non monsieur, ce lycée n’est pas une mosquée et ne l’a jamais été. Mais par contre, il est un haut lieu culturel et historique pour Sétif et l’Algérie. Ce n’est pas pour rien qu’on a décidé de le restaurer pour qu’il dure encore un autre siècle et plus. On aimerait qu’on y installe une stèle commémorative avec une plaque portant la liste des chouhadas ,anciens élèves, agents de service et fonctionnaires, morts pendant la révolution. Monsieur, je vous fais savoir qu’avant 1956,il y avait des élèves fils de pauvres qui fréquentaient ce lycée et qui rivalisaient de bonne volonté et de sérieux dans leur scolarité avec les fils de colons : cela je vous l’ affirme en connaissance de cause.
Set :
Je félicite les ex des deux lycée même si moi je n’ai pas eu cette chance de fréquenter ces deux lieux du savoir et fiefs des révolutionnaires. J’ai fréquenté le CNET et j’avoue que parfois en passant devant Kerouani, je demandais aux profs de cet établissement certaine choses sur le savoir et ils n’ont jamais hésité à me faire comprendre... Donc je peux dire que ces lycée ont formé d’une manière directe et indirecte beaucoup de générations de Sétif (grand Sétif) voire d’Algerie. Cela dit, je rejette certains posts haineux que nous tous lisons ci-haut. Honte à ces tristes sirs. Ces lycées represntent pour nous une fièreté et les rencontre que font les ex-élèves sont là pour témoigné qu’ils étaient des endrois de rassemblement et non de dispersion, il suffit de remarquer que le ministre, le médecin spécialiste, l’ingénieur, le professeur, le chercheur ... se trouve cote à c^te avec son ancien camarade et ami avec toute modestie. J’encourage tout ce qui se rattache à ces lycées et hommage à tous particulièrement à (...)
Commentaire n°189628 :
Lycee Malika Gaid ????? Il n’est question en fait que du Lycee Kerouani depuis toujours.....A mon avis il serait préférable d’avoir 2 associations distinctes.Il y a eu 2 populations,la colonisée et la libre avec celle commune aux 2 lycees avant que le college modernes de jeunes filles ait acquis successivement ses classes de seconde,premiere et terminale (je parle de populations lycéennes ,il y a eu tellement de générations...) On ne voit pratiquement plus de filles,de femmes,lors des rencontres et cela depuis fort longtemps.Il semblent qu’elles aient ete déçues. J’encourage les filles a créer leur propre association tout en gardant ce trait d’union indispensable et necessaire avec celle de Kerouani . Est ce que les retraites de M G seront presents ? Le communique n’en parle (...)
Commentaire n°189629 :
Mon souhait le plus cher est de voir ces 2 etablissements unis en un centre culturel de haut niveau,jumelé aux différents centres culturels du monde (Haute technologie,conférences régulières et activités de tous genres a l ’instar de ce qui se passe dans le monde).POURQUOI PAS ?
Commentaire n°189643 :
réponse au message du 24 Mai 17H13 Je suis vraiment désolée ;mais ce lycée fait partie de notre enfance adolescence et de notre jeunesse . Ne soyez pas trop dur avec les personnes qui ne sont pas de votre génération , je ne vous demande pas d’avoir un peu de pitié ,mais un peu de retenue SVP et merci !!!!!!!!
ancien lycéen :
Je pense à ami Ali l’appariteur qui avait la gentillesse de nous attendre le matin pour fermer le portail il y a de cela plus de quarante-cinq ans ,Bien le bonjour à lui s’il est encore de ce monde , Rabi yarehmou le cas contraire !!
Commentaire n°189650 :
Etre Européen en Algérie : témoignages A Sétif (1943-1953), j’appartenais à une classe sociale européenne très modeste, et j’ai donc fréquenté les petits blancs, les juifs traditionnellement rejetés par un establishment européen volontiers antisémite, et quelques condisciples arabes, plutôt que les enfants de la bonne société, composée de commerçants aisés, de fonctionnaires, de professions libérales et de riches colons qui tenaient le haut du pavé et dont les familles vivaient en cercle relativement fermé. J’ai détesté mon adolescence à Sétif, petite ville assez marquée par l’idéologie rigoriste protestante, et dans laquelle, par ailleurs, la distinction entre les classes sociales (colons aisés d’une part, petits-blancs de l’autre) était assez évidente. http://www.wmaker.net/u-zinu/L-ALGERIE-DE-CAMUS-ET-DES-AUTRES_a479.html ... 17 élèves exclus du collège Eugène Albertini (actuel lycée Mohamed Kerouani) à cause de leur participation à la marche du 8 mai 1945, transformée en bain de sang leurs noms sont (...)
amar :
Au rédacteur du post de 17h13 tu es négatif et rétrograde. tu ne connais rien de l’histoire de ce grand lycée et des martyrs et compétences authentiques et sincères qu’il a enfantés. tu dois certainement développer un gros complexe de ce lycée que tu n’as certainement pas pu fréquenter pour médiocrité et insuffisances de résultats.On a vraiment pas idée à oser critiquer un haut lieu du savoir....et il n’ y a que les cancres (dont tu fais certainement partie) qui en sont capables ! Quant à l’initiative de rendre hommage aux multiples travailleurs ayant servi les deux lycées, Bravo à ses concepteurs ; elle est louable et à encourager ! Et ne pourront reconnaitre les efforts et la sincérité de ces ex.travailleurs que ceux qui les ont fréquenté car ils ont participé à leur éducation durant leur (...)
caspellero :
ce sont des anciens ministres et responsables qui creent ces associations pour etre toujours sur scene la bonne nouvelle l unesco va classer ce lycee patrimoine mondial et les anciens eleves auront un passeport diplomatique et un salaire en euro fiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiikou
Commentaire n°189695 :
Heureux qui comme ces ex-kerouanistes ont eu une éducation de qualité...et qui ont évité de justesse les fameuses réformes dont nous connaissons tous les conséquences catastrophiques.
ancien eleve :
le plus abberant comment se fait il le directeur faisant fonction il est censeur il a habite deja au lycee et les travaux ne sont pas encore acheves alors qu il a son logement au lycee zahraoui normalement il doit attendre la reception a la fin des travaux et pour avoir plus de respect malheureusement chacun a ses lois dans sa tete et s il attend comme tous les beneficiaires des logements de fonctions le lycee ne va pas disparaitre je demande au DE de prendre les dispositions en ce sens et qu il intervienne jr le redis encore une 2eme fois il n est pas directeur titulaire il est FAISANT FONCTION
kaddour :
au poste 17.13 honte à toi avec ces paroles méchantes je me permets de te tutoyer tu osez parler d’un lieu qui a donne à notre pays les meilleurs hommes je suis persuadé que tu n’as même pas franchi le seuil de ce lycée peut être tu possèdes un niveau de scolarité tout juste moyen où bien ta seule spécialité c’était l’école buissonnière c’est à la fin qu’on regrette ; à bon entendeur salut
layachi :
oui il ne sera jamais une mosquée.comme la mosquée Aba Dhar (langare) ne sera jamais lycée Kerouani et Cheikh Ben maddour ne sera jamais si Lakhal et vice versa Allah yarhamhoum comparons ces deux grands hommes mais il faut les bien connaitre .le fruit de ces deux établissements .j’espere que vous m’avez bien compris .il faut s’accepter tel qu’on est les .je m’excuse pour mon language et les fautes car je ne suis pas un albertnien
yoyo :
et les autres lycée !!! Reagan ex président des états unis(voyous) a été siffles par les étudiants soviétiques a l’université de Moscou. le président a répondu toute les universités enseignent les lois de la physique(loi de newton) soit en Afrique ou ailleurs !!!! le pourrissement est partout meme au lycée kerrouani !!!
Commentaire n°189788 :
Je suis vraiment touché par les gentillesses de EL-MEREG (24 mai 2013, 20:14) et de la Dame du 24 mai 2013, 22:15 alors je suis vraiment désolé et je vous demande d’accepter toutes mes excuses pour mes paroles. Quant a ceux que j’ai taquiné et qui m’ont traité de tous les noms d’oiseaux, je leur dis simplement soyez un plus positifs et essayer de m’éclairer sur mes interrogations qui sont dans les 2 derniers paragraphes du 24 mai 2013, 22:40. Les remerciements vont aux admins/mods de Sétif.info pour cet espace qui nous ont donné. Best Regards, The Eraser
connaissances :
@el-mereg:mes salutations et ma gratitude:je suis un ancien éléve de ce valeureux lycée de 79/80,80/81et81/82.je te tire chapeau.
connaissances :
@ caspallero/:toi tu doit être un ancien ministre de berlusconi.
connaissances :
aux détracteurs, je dis qu’entre le sublime et le ridicule,il n’y a qu’un pas .
Djafari :
Un vibrant hommage a 3ammi Kaddour, 3ammi Zaidi, 3ammi Saïd, le cuisinier à la barbe blanche, 3ammi Nevada, 3ammi Ammar Karoui, Krim, Et à tous les autres, que la paix soit sur eux tous.
layachi :
effectivement entre le ridicule et le sublime il n’ya qu’un pas et je vais le franchir j’ajouterai aussi qu’entre Bouzid S...et le réalisateur de kahla wa beida il ya tout un océan qui les separe moi je suis du coté du premier cité.Allah yarhamhoum.
mustapha-kemal :
le lycée ex Albertini actuel Mohamed Kerouani n’est effectivement pas un lieu de culte ni Cambridj c’est vrai ...pour ceux qui ne l’ont pas fréquenté et n’ont pas eu la chance d’accéder à ce prestigieux établissement ont la part belle de pouvoir aujourdh’ui s’exprimer librement sur Sétif Info sachez qu’il a été un lieu de lutte et de combat permament pour l’acquisition des conaissances avant , pendant et après l’indépendance il a formé des cadres intègres patriotes et compétents.......le personnel Hommes Femmes qui ont fait leur travail de jour comme de nuit n’ont jamais j’en suis témoin failli à leur mission ce lycée fonctionnait comme une machine bien huilé ou chacun faisait son travail une vraie ruche cequi n’est plus le cas à travers tous les établissement de ce pauvre pays... il était un exemple de gestion pour ses détracteurs je ne dirai qu’une chose taisez-vous vous ne direz que des bétises (...)
mustapha-kemal :
je reviens pour rajouter que ce lycée n’a pas seulement formé , encadré ,éduqué sur tous les plans les jeunes cerveaux qui de la 6ème à la terminale en rendant hommage aux travailleurs de cet établissement dénote que les anciens ont été effectivement bien éduqués JUSTE LA RECONNAISSANCE ce sentiment combien aujourdh’ui disparu il a formé aussi des sportifs de haut niveau l’équipe de foot-ball pour qui s’en souvient a remporté la première coupe d’Algérie et FOURNI aux clubs civils les Abelhamid Salhi- Les Bouaoud Fayçal - les Cheniti Bouzid pour ne citter que ceux là voir la photo de cette équipe du lycée Mohamed Kerouani ..... Hommage au chef d’établissement Lakehal Abdelhamid allah yarahmou - Notre Névada allah yarahmou et tant d’autres alors pour ceux qui ne connaissent pas ce lycée (...)
mustapha-kemal :
En lisant les commentaires je me demande le pourquoi de tant de haine et de méchanceté à l’endroit de eux qui dans un élan dicté justement par leur éducation reçue dans ce lycée en rendant hommage à ceux qui les ont servi voir la dérive des esprits qui ont perdu tous repères parcequ’ils nont plus d’attache nulle part et racontent un peu n’importe quoi .....je dis bravo à cette association et plus particulièrement à gasmi Touffik sopn président qui n’était rien d’autre qu’un fils de Sétif dont le papa gagnait sa vie en étant TAXIEUR alors taisez-vous.
Algérien :
il y a trop de méchanceté gratuite a sétif ,pourquoi, ?

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus