Accueil > Evénements >

L’Entreprise du métro d’Alger lance un appel d’offres pour la réalisation d’un tramway à Sétif

mardi 2 juillet 2013, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

L’Entreprise du Métro d’Alger (EMA) vient de lancer par voie de presse un avis d’appel d’offres national et international restreint pour la réalisation des travaux de la première ligne du tramway de Sétif.

L’appel d’offres, destiné aux entreprises spécialisées dans la réalisation de transport en commun sur voie ferrée électrifiée, fixe plusieurs critères pour les entreprises et groupements soumissionnaires dont une expérience minimale de 10 ans et la réalisation d’au moins un projet de tramway, métro ou chemin de fer.

L’ouverture publique des plis s’effectuera deux mois à partir de la date de la publication de l’avis d’appel d’offres dans la presse nationale, indique l’EMA.

La première ligne du tramway de Sétif sera composée de deux (02) tronçons dont le premier, long de 15,2 km, reliera les quartiers Est de la ville, plus précisément l’ancienne entrée de la RN 5 vers l’université El Bez via la cité Berarma, tandis que le second, d’une longueur de 7, 2 km, prendra naissance au carrefour de la wilaya pour s’achever à la future gare multimodale projetée dans la localité d’Ain Trick (Sud de la ville), selon les précisions fournies par le bureau d’étude turc chargé de la conception de l’avant-projet détaillé (APD).

Le futur tramway de Sétif sera doté d’une quarantaine de stations-voyageurs, de cinq pôles d’échange et de sept parcs- relais pour faciliter l’intermodalité entre les différents types de transport.

Une fois réceptionné, le tramway de Sétif desservira les pôles universitaires Ferhat Abbes I et II, le stade du 8 mai 1945, la gare routière de la ville, le centre-ville, les quartiers de la partie Est de la ville, les zones industrielles 1, 2 et 3, la cité Bizar et la porte de Biskra, entre autres stations.

Le chantier de réalisation du tramway de Sétif devra offrir jusqu’à 1.200 postes de travail et environ 750 postes permanents lors de son exploitation, selon le ministère des Transports.


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus