Accueil > Evénements >

Une nouvelle stratégie pour réduire de 30 % sur trois ans les accidents de la route

dimanche 6 octobre 2013, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

Une nouvelle stratégie nationale de sensibilisation visant à réduire de 30 %, sur les trois années à venir, le nombre d’accidents de la route en Algérie a été mise en oeuvre, a indiqué dimanche à Sétif le Directeur général du Centre national de prévention et de sécurité routière (CNPSR), Hachemi Boutalbi.

Intervenant lors de la cérémonie d’ouverture d’une semaine de sensibilisation et de prévention des accidents de la route, organisée à la maison de la culture Houari-Boumediene, M. Boutalbi a souligné que cette stratégie qui met à contribution

"l’ensemble des secteurs concernés" consiste à aller directement vers les usagers de la route pour les appeler à respecter le code de la route et à surveiller leur vitesse qui, a-t-il assuré, reste la cause première des sinistres routiers.

Le responsable du CNPSR a estimé que le facteur humain est responsable de 92 % des accidents de circulation qui ont tué au cours des derniers huit mois, a-t-il noté, 3.085 personnes et fait 48.128 blessés.

Cette semaine de sensibilisation marque le lancement à Sétif du projet pilote de sécurité routière mené dans le cadre du programme de coopération-EuroMed Transport" de coopération de l’Union Européenne dans la zone du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. L’expérience sera ensuite étendue aux autres wilayas du pays.

La manifestation qui se poursuivra jusqu’au 10 octobre prochain permettra de réaliser une étude sur-l’épineuse problématique" de la circulation routière à Sétif, classée première wilaya du pays en nombre d’accidents avec 138 morts durant les huit derniers mois.

Le wali de Sétif, M. Abdelkader Zoukh, a appelé, dans son intervention, à l’association de l’école aux actions de sensibilisation et à l’organisation de manifestations de diffusion de la culture de sécurité routière ciblant directement les usagers, notamment les plus jeunes.

Cette manifestation est organisée avec le concours de plusieurs intervenants parmi lesquels les services de la Protection civile, la Gendarmerie nationale, les Directions des Transports et des Travaux publics ainsi que des représentants de l’Union Européenne.

Des débats sur la sécurité routière, des sorties vers les points de contrôle sécuritaire sur les routes pour la sensibilisation et l’inspection des points noirs du trafic routier dans la wilaya sont prévus tout au long de cette manifestation.

Des caravanes de sensibilisation et des ateliers de discussion du projet pilote-limitation de la vitesse des véhicules" sont aussi au menu de cette semaine de sensibilisation. Une exposition d’équipements en rapport avec la sécurité routière et avec le contrôle technique des véhicules a été organisée parallèlement à l’ouverture d’un parc pédagogique pour le développement de la culture de la sécurité routière chez les enfants.


Partager cet article :
29 commentaire(s) publié(s)
AZZEDINE LE SETIFIEN :
Thème trés intéressent mais ce qui me déplait c’est de voir les écriteaux (SOUS LE PATRONAGE DE MR LE WALI OU LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE) S.V.P quand a jamais disparaitra ces slogans de nos séminaire et rencontre c’est l’image typique du sous développement.
Commentaire n°206307 :
Je suis fort étonné des propos avancées par les responsables des journées de sensibilisation et de prévention des accidents de la route, visant à réduire de 30 % sur les trois années à venir, le nombre d’accidents de la route. C’est du charlatanisme, vu que le problème créé ne peut être résolu en réfléchissant de la même manière qu’il a été créé. Le nombre d’accidents routières est un problème complexe obéissant à plusieurs facteurs créés par un environnement pourri. C’est les mêmes personnes initiatrices des problèmes qui suggèrent la stratégie et les solutions. Un environnement obéissant aux lois de la chkara, de la MAARIFA, le clientélisme, le régionalisme et le culte de la personnalité ne génèrent que les problèmes complexes. Personne n’est à sa palace. La seule stratégie consiste à céder les postes clés aux compétences et les départager suivant des critères fixes au lieu de les offrir pour service (...)
little big man :
Belle initiative, mais il me semble qu’il faut sensibiliser aussi le gendarme qui intervient lors d’une contravention ou en cas de retrait de permis auprès d’amis et connaissances. Il faut aussi rentabiliser les caméras placées partout, surtout dans l algérois, qui assistent en permanence à des agression aux armes lourdes sans que les responsables ne daignent lever le petit doigt. Tout de même la sensibilisation auprès des enfants avant l’âge de conduite reste le moyen le plus efficace à mon humble avis.
Commentaire n°206313 :
ce qui me fait toujours chi..... et me donne des nausées c’est TAHTA ARI3AYA ESAMIYA DE SA ....!!!! tant que ya toujours ce slogan l’Algerie ira de mal en mal.
Cause.....tu nous intéresses :
Endargou essemch bel gharbel ! dit l’adage L’objectif est louable mais l’approche tape à côté ! Pourquoi ?! Tout un chacun sait que ce problème a pour origine : 1- Mauvais état de l’infrastructure routière. 2- L’impunité des contrevenants ( ben3amis, hauts placés , corruption...) 3- Laxisme de l’état pour préserver la paix sociale. 4- Etat non conforme aux exigences sécuritaires obligatoires pour les voitures . Voilà les véritables raisons.....
Commentaire n°206317 :
il ne suffit pas de sensibiliser mais il faut réprimer et réprimer très fort ces chauffards et assassins de la route !!!!
ampere :
set ce qu’il ya une personne qui peut mexpliquer pourquoi on enleve les ralentisseurs pardon les dos de chameaux a chaque visite d’un ministre ou du président ??? dans votre action de réduire les accidents ,le dos dane est moyen de prevention pour les usagers de la route et un facteur qui peut mettre en danger la vie des hauts responsables ?? publier svp
BEN ALI :
tres bonne initiative educative pour ce qui concerne les enfants de façon a changer les mentalités et les sensibiliser sur les dangers de la route - mais dire qu’on va reduire le nombre de victime de 30%sous 3 ans avec ce type de mesures est une utopie sur le court terme ...ce qu’il faut c’est faire fois 10 pour les amendes pour exces de vitesse, mise en fourriere du vehicule immediate et a partir d’un certain seuil a determiner , envisager une garde a vue et un passage devant le juge .On peut egalement jouer sur le prix de la carte grise pour les vehicule de forte puissance , augmenter la tva sur les bolides , augmenter les assurances en fonction du comportement -ce qui financera tous ses accidents et je pense egalement qu’on doit augmenter le prix de l’essence au prix du marché pour diminuer l’usage inutile des vehicules .-..il y a 3000 morts avec un par automobile qui est faible , que va t il se passer quand on approchera le niveau des pays europeens (...)
farah-diba :
bonjour toutes les mesures visant a reduire le nombre de morts sont bonnes toutefois s il n’y pa pas une répression implacable sous forme de contraventions,retrait du permis et du véhicule , cela ne sert a rien quant va t on s occuper de ceux qui hauts placés font revenir les permis et annuler les contraventions quant va t on retirer leur agrément aux centres de controle technique , qui ne controle que les billets dans l enveloppe .......... quand va t’on s’ occuper des inspecteur du permis corrompus par les auto-écoles . tant que ces problèmes là ne seront pas réglés , vous perdez votre temps quant au patronage du Président ... il a du s assagir depuis qu il faisiat la circulation place de la Concorde a Paris .........................
ahmed :
vous parlez des gendarmes mais et les policiers vous en dites quoi mais vous les citoyens aussi sont responsables de ce que vous pensez mais deja que le citoyen respecte le code de la route sans comettree d infraction et la ça changera et diminura les accidents
mus :
Réduire de 30% sur 3 ans ?????????? c est de l´utopie ...dans ce cas il faut vendre cette strategie au japon ,á l Allemagne et aux Etats unis ...car eux ils cherchent toujours a réduire les accidents de 1% voire 0,5% . j aimerai bien voir cette étude avec les mesures á prendre ( moyens et cours termes ). Setif Info : prière de publier le rapport á la fin de ce meeting ( ça doit être tres intéressant !!!!)
Djafari :
Ce n’est pas un hasard si cette cérémonie d’ouverture d’une semaine de sensibilisation a lieu à Setif, capitale algérienne des sinistres de la route et wilaya de tous les dangers de la circulation. Il nous faudra relever le défi d’inverser la tendance en devenant la wilaya la plus sûre du pays et la locomotive de la sécurité routière. Vous parlez de la sensibilisation des enfants et c’est très bien, mais pourquoi ne pas inclure les adolescents et les jeunes, futures titulaires du permis par piston ?
ابن الجنان :
En Algerie 2013, c’est toujours تحت الرعاية السامية للسيد فلان, pauvre Algérie
ami 19 :
réduire le nombre de policiers chargés de la circulation au niveau des carrefours je cite à titre d’illustration , le cas du carrefour du centre ville d’El-eulma au croisement café des sports, imprimerie , épicerie et cinéma et le croisement assurance , cnas, daira, et stèle, il y a au moins 3 policiers qui règlent la circulation chaque comme à sa façon, l’un vous ordonne de passer , l’autre vous siffle pour s’arrêter et le dernier vous vous reproche votre votre arrêt ou votre circulation tout en étant en communication avec son portable et fumant sa cigarette le sifflet à la bouche. une situation comique n’est pas ? quand au abus de la chasse au permis , particulièrement les jeune conducteur, elle est le sport favori des policiers qui en aucun cas ne se comporte en éducateur avant de passer à la (...)
STAIFI 90 A L’HEURE :
Bonsoir tout le monde. 30 % croyez moi c’est irréalisable ; le maximum qu’on puisse espérer c’est 10% mais à condition d’utiliser autre chose en parallèle à la sensibilsation : il faut sévir, sévir et sévir. Cette méthode a donné de bons résultats en 2010.
Djafari :
« Une nouvelle stratégie nationale de sensibilisation » … Cela prouve bien que toutes les initiatives précédentes ont échoué. Pourquoi ? D’abord le manque d’intérêt et d’écoute de la part des usagers de la route... Est-ce que les gens en ont assez des discours officiels, usés et dépassés, que nous entendons depuis 1962 et qui sont restés, depuis lors, inefficaces et improductifs ? Est-ce une démission totale d’une partie des automobilistes, dont 25 % suffisent à créer l’anarchie sur les routes en alimentant la délinquance générale qui s’étend du citoyen au technocrate et de la route au autres domaines civils (Education, Santé, Habitat, Artisanat, Justice, administration etc ...) ? Est-ce le manque ou l’insuffisance d’équipements et de matériel de sécurité, additionné au manque de volonté politique de répression de cette forme de criminalité (parce qu’il s’agit bien de criminalité routière) ? Est-ce une forme de désobéissance civile, face au code de la route et tout ce qui représente la loi et l’autorité ? Est-ce (...)
L.Rouleau :
Une seule solution et je dis bien la seule pour diminuer le taux de mortalité par les accidents de la circulation,c’est investir à fond dans le transport ferroviaire : les doubles lignes entre les grandes villes,urbains et interurbains.Par exemple une ligne entre les dairas Setif -El eulma -Bougaa-A.Kebira-A.Oulmene .Le métroet le Tramway de Setif,vous allez voir que le taux d’accident va toucher le fond.Ce projet proposé tire son argent de l’interdiction de l’importation des véhicules touristiques pendant 2années qui est égale à à peu prés 10 milliards de Dollars.
Commentaire n°206376 :
Une estimation ponctuelle de 30 % visant à réduire, sur les trois années à venir, le nombre d’accidents de la route en Algérie, ne reflète pas une stratégie efficace et adéquate. Une estimation par intervalle de confiance est plus convaincante. A mon avis, il ne faut pas avancer des taux pour sous poudrer les yeux, mais il faut être sur que cette modélisation du phénomène est fiable et aboutisse à des solutions réelles. Je souhaite pleine réussite à nos responsables pour trouver des solutions à ce fléau qui ne cesse de s’amplifier, causant beaucoup de préjudices à notre société.
omar :
C’est possible, application stricte du code de la route avec verbalisation des contrevenants sans laxisme. Dans le monde entier c’est connu, tu touche au porte monnaie, le gars devient sage...
Dab Chat :
Pour éviter les accidents mortels il faut remettre à la mode les moyens de transport équestres ... de bons ânes feront l’affaire. Ainsi , il n’y aura plus d’excès de vitesse.
Commentaire n°206381 :
avant sous toute chose il faut bien dire bismi Allah rahmani el rahim oua ala Allah nastaiene et 50% des accident disparaitre
Commentaire n°206383 :
avec mr ghoul (taj) il n’auras plus d’accident plutôt il n’aura même pas des voiture sur l’auto route est w est nord sud
Elmekki :
À l’anonyme du 7 octobre à 23h40 ; s’il suffit d’invoquer Allah pour qu’il n’yait plus d’accident, c’est facile. Comment ce fait il qu’à Mequa là où Allah est sans cesse invoqué il y ait quand même des accidents ? Toi , s’il te suffit d’invoquer Allah lorsque tu conduis pour éviter les accidents , je te conseille de participer au championnat du monde de Formule 1 ; au moins l’Algérie sera assuré d’avoir un champion du monde et Setif sera fière de toi.Mabrouk à l’avance !
Vettel :
Après la prière pourquoi 50% seulement en moins ; pourquoi pas 100% ?
salamat :
essayer d’expliquer au setifien que la route c’est pour la voiture , le trottoir pour les piéton est ou et comment traverser la route et surtout les intersection ;sa aidera.
merouche charaf eddine :
pour régler le probléme des acsidant de la route il faut arréter de vendre des permis de conduire et arréter de vendre des piéces de voiture et camions contrefaites et acheter des véhicules avec des normes européenne de sécuriter crach test et aréter d’importer n’importe quel marque bidon de véhicule venon d’asie sa sera un bon départ.
ramzi-cdi :
Bonsoir tous d’abord 1- pourquoi faire le début du séminaire le Dimanche..normalement Samedi Matin pour que les gents assiste ..ragardez les photos il ya que les responsables qui parlent entre eux. ou sont les victimes de des accidents..les medecins d’orthopédie...les handicapés... 2- il faut faire réspécter la loi . 3-Traiter le plus vite possible les affaires en justice.ne restez PAS plus de 13 ou 14 mois pour punir un alcoolique criminel fautif qui a présque tué toute un famille.....qui n’est pas emprisonné ...ni présenté devant le procureur...il est libre il n’a méme passé une nuit en prison..porquoi.... 4- Emprisonner le chauffeur fautif immediatemment aprés un accident...si il a bus de l’alcool il faut faire un test rapide et non pas attendre 2 ou 3..4...5mois que le resultat arrive de constantine en diraisراهم يقومون ببناء صوارخ .... 5-Le probléme ce n’est pas seulement les jeunes... 6- Je conduit depuis 15 ans jamais il mon fait un test d’alcool pouquoi...... 7- (...)
Révoltée :
Des caravanes de sensibilisations et des expositions ?? mais c’est vraiment n’importe quoi !! Pourquoi les autres pays (européens) n’ont pas ce souci ou à moindre échelle : La RéPRESSION ! Mettez des policiers qui donnent des amendes en cas de dépassement non autorisés, de non port de la ceinture, etc...Et pas des clowns avec un sifflet qui ne servent à rien, qu’à s’agiter alors que devant eux tous les conducteurs grillent sans remord les priorités en faisant semblant de ne pas voir qui arrive en face. Les sétifiens ont une conduite honteuse, c’est même pas de la conduite, c’est du rallye sans aucune règle, on fait comme on a envie, les règles c’est pour les idiots. La faute aux policiers qui ferment les yeux et aux auto-écoles qui vendent les permis. bled mickey sans aucun sens civique, ni (...)
Tahtoh :
à Salamat vous avez oublié que les trottoirs sont squattés !!!! où marcher donc ? il nous faut des routes piétonnes, surtout celle de Sillègue (Zaâbt Ramdane) de Tandja.......

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus