Accueil > Evénements >

Campagne de sensibilisation contre les risques du gaz

lundi 11 novembre 2013, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

En prévision de la saison hivernale, durant laquelle l’utilisation des moyens de chauffage s’accroît et les différents risques qui y sont liés, la Protection Civile de Sétif prévoient le lancement d’une grande campagne de sensibilisation à travers les communes de la wilaya.

Cette opération de sensibilisation se déroule par la tenue de rencontres de proximité avec la population à travers l’affichage de pancartes explicatives aux maisons de jeunes sur les dangers provoqués par le dégagement du monoxyde de carbone, un gaz toxique qui résulte de la mauvaise combustion et qui s’accumule dans les pièces dépourvues de bouches d’aération.

L’intoxication par le CO (monoxyde de carbone) est l’une des principales causes de décès en Algérie. Les enfants et les personnes âgés sont particulièrement les plus touchés par cette intoxication.


Partager cet article :
12 commentaire(s) publié(s)
AM :
Bonsoir, Bonne initiative des services la protection civile et de la Sonelgaz mais je pense que les services de contrôle de qualité et d’agréage devraient s’impliquer aussi et prendre leurs responsabilités. Tous les poêles à gaz importés par les trabendistes à coups de milliards à la veille de chaque hiver sont tous non conformes et ne répondent pas aux spécifications techniques de bon fonctionnement. Les importateurs de ces quincailleries tueuses en douceur et les services d’agréage sont les seuls responsables du nombre de morts dues au monoxyde de carbone qui ne cesse croitre chaque hiver. AM de Ain-Oulmène
SOS :
La corruption aussi est l’origine de cette catastrophe, Qui contrôle qui en Algérie ?
Commentaire n°208852 :
Il existe aussi des détecteurs de monoxyde de carbone .Petite histoire véridique,mes frères et mes parents dormions très profondément il y a de cela bien longtemps,par la volonté d’ALLAH notre chat bien aimé doux et docile,a senti le danger du monoxyde,est venu griffer le visage de mère qui a finit par immerger de son sommeil ,la maison était enfumée,le conduit de cheminée était obstrué et HAMDOULLILLA notre chat nous avait sauvé par la volonté D’ALLAH.
ali :
A signaler aussi un danger mortel assez souvent négligé : il faut vérifier les aérations et les cheminées le plus souvent bouchées par les nids des pigeons et autres animaux. Sécuriser le haut des cheminées par des grillages fins.
Commentaire n°208860 :
IL FAUT INFORMER LES GENS SURTOUT SUR LES TUBES D’EVACUATIONS EN FORME D’ACCORDÉON C’EST CE GENRE DE TUBES QUI FONT LE PLUS GRAND DANGER
el-hedi :
il faut pensé a ramoné & nettoyé les fourneaux a gaz mettre deux entré d’air, une basse a 30 cm du sol & une haute a 30cm environ du plafond et laisser circuler l’air dans la piéce du chauffage ...surtout ne pas calfeutré le gaz a besoin d’air pour fonctionné ...et que dieu nous protége ...
Silent killer :
Il n’est jamais assez de prévenir et informer nos frères sur le danger du CO Aka (connu sous) Mer3ouba. Le CO est un gaz qui se produit lors d’une combustion en générale du gaz de ville/méthane, butane, propane, charbon, essence, mazout , bois, etc... De même l’homme en produit lors de la respiration. Ce CO (mer3ouba) est incolore (on ne peut pas le voir), inodore (on ne peut pas le sentir) et de plus il a une densité de 28g/mole qui est très proche de l’air(29 g/mole) et par conséquent il se mélange facilement avec de l’air et il en reste fixé en suspension. Les risques pour la santé Le monoxyde de carbone inhalé s’accumule rapidement et se lie avec le sang pour former la carboxyhémoglobine (HbC) qui réduit la capacité de transport d’oxygène du sang. Les effets de l’exposition au CO peuvent être très graves : Les symptômes d’une faible exposition comprennent les maux de tête, la fatigue, l’essoufflement et le dérèglement des fonctions motrices. Ces symptômes sont parfois semblables à ceux de la (...)
Tahtoh :
Oui, je suis entièrement d’accord avec AM de A. Oulmane, oui, il faut agir contre cette importation sauvage (surtout de Chine) , de ces Poêles tueurs . Pourquoi il y manque d’usines de chauffage dans nôtre pays ? pour mettre fin à cette contrefaçon , l’État devra au préalable imposer une grand taxe pour les produits chinois, d’ailleurs lesquels laissent à désirer...afin de limiter ce bricolage.
mus :
Pour éviter tout risque et comme notre pays est très riche ,il faut vulgariser l´installation de détecteurs de gaz qui ne coûte absolument rien .il faut profiter des services de la technologie .... SONELGAZ DOIT PRENDRE CETTE INITIATIVE- Pour un fonctionnement optimal, le détecteur de monoxyde de carbone doit idéalement être installé dans : Les pièces entreposant des appareils à combustion:Cuisine, Garage, Salle de Bain et cela quel que soit le type d’appareil (ouvert ou non-raccordé…) Chaque chambre à coucher surtout s’il y’a un appareil à combustion. Il est conseillé d’installer le détecteur le plus près possible du lit. Dans les pièces où les habitants passent le plus de temps tel que les pièces à vivre : salon, salle-à-manger. Enfin, si l’appareil de combustion se trouve dans une pièce qui n’est généralement pas fréquentée, notamment une chaufferie ou un garage, veillez à installer le détecteur de monoxyde de carbone à l’extérieur de cette pièce afin d’entendre l’alarme si elle se (...)
ahmed :
etb oui c est tres bien comme initiative car beaucoup de gens ne connaissent pas le danger n il faut mettre des detecteurs de fumées et monoxyde
Carboxyhémoglobine :
La carboxyhémoglobine (COHb) est un complexe stable de monoxyde de carbone et d’hémoglobine qui se forme dans les globules rouges lorsque du monoxyde de carbone est inhalé, et qui inhibe la délivrance d’oxygène du corps (déplace la courbe de dissociation de l’oxygène vers la gauche). Valeurs normales : taux inférieur à 2 % (en % Hb totale) Variations pathologiques : chez un fumeur : 5-9% Intoxication au monoxyde de carbone 5-10 % → Élévation du seuil de perception lumineuse 10-20 % → Céphalées 20-30 % → Céphalées, vertiges, nausées, hyperpnée, tachycardie 30-40 % → Confusions, perte de conscience, tachycardie, hyperpnée, nausées 40-50 % → Altération de la vue, de l’audition, dysfonctions intellectuelles, faiblesses musculaires 50-70 % → Coma, convulsions, dépressions cardio-respiratoire + de 66 % → Décès Traitement La première étape du traitement est bien sûr l’arrêt de l’exposition (aération de l’espace, sortir à l’extérieur). Le traitement médical consiste habituellement par l’administration (...)
Carboxyhémoglobine :
Etude médicale sur le CO http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/225-CO_DefinitionNoso.pdf

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus