Accueil > Evénements >

Le Wali examine le dossier du logement

samedi 30 novembre 2013, écrit par : Communiqué, mis en ligne par : Boutebna N.

Le wali de la wilaya de Sétif, Mr Bouderbali a abordé à la fin de la semaine passée le volet du logement tous segments confondus, au cours d’une réunion regroupant les responsables du secteur.

Dans son intervention, Mr Bouderbali a mis l’accent sur les contraintes existantes pour la relance de ce secteur, un suivi rigoureux et implacable est sollicité à tous les protagonistes et tous les responsables chargés de la prise en charge de ce dossier, à ce titre il est établi que sur prés de 90.000 unités que comporte le programme inscrit à l’indicatif de la wilaya durant ce quinquennat, prés de 40.000 ne sont pas encore lancées ou en voie de l’être, en termes de chiffres, sur les 26508 du logement public locatif, 7360 ne sont pas encore lancés, 11933 en cours, pour le logement social participatif, 3490 unités réparties sur 04 communes, sont en cours de réalisation, mais le problème de délivrance des actes aux 49 promoteurs en charge de ce segment reste en suspens, pour le logement promotionnel aidé, la première tranche des 3500 unités, répartis sur l’AADL, l’Agence Foncière et l’OPGI, connaissent des taux plus ou moins acceptables, contrairement aux 4050 autres qui concernent 27 communes, réparties sur 100 promoteurs, ce nouveau programme enregistre des retards dans leur implantation, autre volet non moins important qui concerne le Rural a été soulevé lors de cette rencontre, il s’avère que 9373 unités ne sont pas encore lancées, dont 990 aides destiné au rural groupé dont le foncier représente un problème sérieux dans la concrétisation réelle de ce volet, pour la Location Vente, sur les 8236 du programme, 2000 sont dans un état avancé atteignant les 80%, les 6200 restantes sont réparties sur 17 communes, dont l’évolution connait des retards dans leur implantation

Le wali insistera au terme de cette réunion sur le suivi de l’évolution de tous les segments en accordant une importance cruciale aux facilitations des procédures, et répondre dans des délais acceptables aux attentes et espérances des citoyens pour l’obtention du logement.


Partager cet article :
41 commentaire(s) publié(s)
sans détour :
c’est le seul secteur productif du moment où il y a ham..puis hamham...puis hamham hamham hamham
Commentaire n°210077 :
wooow ....ca va se régler par magie...puis ce monsieur a examiné le dossier.... maintenant vous allez chaque jour nous donner lèagenda de son travail
Barika :
Barika zimple ( il faut lire par exemple). Il se passe quelque chose a l’OPGI de Setif. Quand, le gardien de chantier devient au fil des années, chef de service du personnel, en passant par le syndicat et autres tâches et fraudeur par occasion . Le chauffeur devient chef de parc et chauffeur personnel du dg une sorte de 2 en 1 voire 3 en 1, vous voyez ce que je veux dire. Et l’autre le pseudo assistant du Dg en responsable auditeur. Un auditeur pas comme les autres, obéi au doigt et a l’œil. et ça ne s’arrête pas là, le chef de département chargé de l’administration et des ressources humaines, un chiat no stop, évincé de la commission du logement social pour son comportement pervers. Et tout cela sous l’œil vigilant du syndicat entre guillemets bien sur. Je préfère m’arrêter là, parce que si je me met a écrire sur l’OPGI de Setif se n’est pas l’encre qui va s’épuiser mais l’écran qui explosera.... A suivre (...)
merouche charaf eddine :
une grande ville comme sétif na pas de supermarcher a quand la constructions d’un grand supermarcher uno city ou el méliane hard discount ou hardis en dehor de la ville avec parking et bordj bou raridj et costantine pareille. et la création de parking privée surveiller pour stationner.
Commentaire n°210089 :
tant qu’il ya des reunions sur reunions le resultat c’est plusieurs reunions et le pauvre citoyen meskine maghboun mahgour .Allah yatwalahoum
S :
Le pays des magouilles en tout genre,et ils prétendent être des musulmans. Après le hamham,hamham,hamham................Il y’ aura Aie,Aie,Aie à l’infini. Ce n’est qu’une question de temps, et le temps passe vite.
Commentaire n°210098 :
Leçon de conjugaison : Ils ont examiné Nous examinons Ils examineront Dezzou dezzina sayadizou
Commentaire n°210100 :
Monsieur le wali, il est temps de faire distribuer les 2300 logements restant à affecter aux citoyens. Depuis le temps qu’on attend ou faut il attendre encore l’approche des élections .Franchement on en a marra de cela et de l’indifférence de la wilaya à notre égard. On vieilli à attendre une possible attribution .
Commentaire n°210107 :
il faut d’abord éxaminer le dossier du secteur de la jeunesse et des sports Mr le wali..un dossier lourd et plein de magouiile.comme le diner organiser par le direcrteur de l’opow aprés le match du 29 novembre 2013c’est le seul secteur productif du moment où il y a ham..puis hamham...puis hamham hamham hamham.délapidation des denier public jusqu’à quand ?
Commentaire n°210115 :
Monsieur le wali, il est temps de faire distribuer les 2300 logements restant à affecter aux citoyens. Depuis le temps qu’on attend ou faut il attendre encore l’approche des élections .Franchement on en a marra de cela et de l’indifférence de la wilaya à notre égard. On vieilli à attendre une possible attribution .
khier :
Salam alikoum, Mr le wali , le problème en Algérie en général est celui de la gestion .Il faut que les responsables qui sont à la tête des différentes directions techniques ou autre soient des Énarques qui savent rédiger un courrier , faire des rapports , savoir répondre aux doléances des citoyens etc . Jusque là les services sont gérés par des techniciens qui sont en principe des hommes de terrain plutôt et qui peuvent gérer des dossiers techniques et non administratifs .On a vu des directeurs techniciens qui ne peuvent pas donner d’ orientations claires à leurs subordonnés et les affaires des citoyens ne marchent pas et de ce fait sont mal prises en charge .Installer des cellules d’écoutes encadrées par de bons administratifs au niveau des directions de l’exécutif fera beaucoup de bien .Pensez-y Monsieur le wali pour le bien de nous tous (...)
dourid :
On ne peut pas être au four et au moulin ! Le wali veut joindre les deux bouts pour booster ce secteur, alors que l’idéal est de se détacher d’un bout et de se consacrer de l’autre. C’est à l’APW d’examiner le dossier du logements. De 90.000 unités que comporte le programme inscrit à l’indicatif de la wilaya durant ce quinquennat, prés de 40.000 ( 45%) ne sont pas encore lancées. Cela explique l’échec de la wilaya dans le secteur de l’habitat. Malgré cet échec, l’ex wali est promis à la capitale.
labo25 :
svp parlez au présent et non au passe compose ; plus de sérieux et d affinité monsieur le journaliste est vous entrain de réviser ou bien vous ne faite que photocopier cette assise j attend une réponse pour ne pas dire une riposte de vous meur le journaliste ; le mode d’expression est très important pour les citoyens qui ont trop sues au niveau de ce volet. salem
Commentaire n°210138 :
Il y a vraiment des naifs sur ce site...ils adressent des doleances a ce monsieur ....comme ils ont en a fait auparavaent a celui qui a passer ses annees a somnoler dans son bureau..et comme prime de son incompetence...une promotion a Alger
merouche charaf eddine :
une idée de vrais projet la constructions de résidense pavillionaire avec jardin et boite au lettre et poubellle sur des parcelle bien défini qui couterais moin cher et plus rapide a faire construire par les chinois.
Rayan :
Sans Wali,il n’y aurait plus d’eau potable sur Terre.
Woman :
Résoudre - une partie - de ce problème difficile c’est REVENIR AUX LOGEMENTS SOCIAUX qu’on appelait HLM ( habitation à loyer modéré) et qui étaient gérés par l’état, tout le monde y avait droit...maintenant on parle de LSP d’ AADL de promotions qui peut vraiment se les payer ? Les millions que réclament les promoteurs où les trouver ? Les gens vendent leur (vieille) voiture, les femmes le peu d’or qu’elles ont et ça ne suffit pas ! on s’endette créant parfois de grosses disputes entre le prêteur et l’emprunteur qui ne peut pas rembourser sinon en crevant de faim lui et sa famille... Qu’on remette les HLM en route et en grand avec des dossiers SOLIDES et une attribution CONTROLEE ...quelqu’un m’a dit un jour que ces logements sociaux causaient problème parce que les gens ne payaient pas leur loyer...d’accord ! dans ce cas, prendre le loyer à la source c’est à dire sur la paie du locataire qui s’engage par signature dans le dossier soit à ce prélèvement automatique soit à être expulsé si au bout d’un (...)
Commentaire n°210151 :
à Woman bien dit dit !!
Commentaire n°210173 :
pourquoi faire tant d’enfants, si on ne peut pas leur fournir logements nourriture. je trouve que c’est un péché de faire 5/6/7/8/9 gosses sans pour hautant leur assurer un avenir. le pétrole n’est pas inépuisable.
solution unique :
la solution unique pour résoudre les problèmes sociaux , logements, misérè vie, passe par l`emploi qui est une ressource intarissable pour la création de richesse et l`impulsion de l`amour du et au travail qui garantie une vie digne et bannit la mendicité et l`oisiveté vive le travail et l`emploi
Commentaire n°210188 :
Un dossier en bonne et due forme existe depuis 2004 aux archives de l’APW. On peut bien l’exploiter.
le fidel :
Ain arnat a chaque hiver on coule dans la boue ni route ni trotoire principalement le nord de la ville 506 lot ou malgres l’effort des agents deĺAPC nettoyage propreter qui on connu une amelioration notable les routes sont une catastrophe un lotissement de plus de 20ans laisser dans la boue ou plutot abondonner des batiments habiter depuis une dizaine d’annee sans voie d’accee propre et lorsqu’on voit des cite a setif construit ces dernieres annees benificient de jardin parking clotures bitumes en algerie il n’ya pas categorie de populationćest une hogra pure et simple hchouma ala la wilaya 19 faire les facades et laisser le reste derriere.........j’y reviendrai a chaque fois .
achour :
en tant que citoyen algerien,je vois que le vrai problème réside dans la distribution des logts une fois construits,les programmes de construction sont énormes mais par contre,l’octroi des logts sociaux surtout ,n’obeit à aucune loi,l’exemple le plus frappant est celui de la ville d’AIN-OULMENE (120 000 habitants,2600 demandes de logts sociaux),le 11 novembre 2013 la liste de 400 beneficiaires a été affichée,croyez moi messieurs,que c’est un vrai massacre ou on peut trouver que des dizaines de logts ont été partagés entre quelques familles proches des responsables(des familles qui ont benéficiés de 10 logts),des gens celibataires qui sont portées mariés sur l’affichage,des femmes divorcées et remariées alors qu’elles sont toujours portées divorcées,des gens dont les salaires depassent de loins les 24000 DA,des noms qui n’ont jamais existés à AIN-OULMENE et qui sont nombreux,ces derniers ne seront nullement derangés par les recours puisqu’ils et elles sont inconnues et personne ne possede d’information sur (...)
solution unique :
@ achour et les législateurs est-ce que vous êtes convaincu qu`avec un salaire mensuel qui dépasse 24 000 Da, disons 40 000 da, on peut se payer un logement donnez nous une adresse , vous serez rétribués pour votre information qui vaut 50 000 da. ce n`est pas de la corruption, car votre génie mérite récompense merci pour l`information faites votre choix
Djafari :
Quand on constate des abus pourquoi fermer l’œil et laisser faire ? A quoi servent les tribunaux ? Existe-t-il des commissions de recours indépendantes ou des services de médiation entre l’administration et les candidats au logement ? Les demandeurs de logements sont-ils organisés en syndicats ? Les problèmes d’attribution sont récurrents et aucune solutions ne semble prévaloir. Le dialogue social ne concerne pas seulement le monde du Travail mais aussi toutes les autres questions relatives à l’amélioration des conditions de vie où le droit au Logement, à la Santé, à l’Education, à la Justice etc... laissent entrevoir des carences de complaisance. La Puissance publique, L’Etat endossent une lourde responsabilité en laissant le petit peuple, surtout les plus démunis livrés à toutes sortes de prédateurs impunis et encouragés. Où est le République ? où est le premier novembre 1954 qui libère le pays du colonialisme et l’abandonne à l’injustice (...)
abdou :
monsieur le wali va voir les logements participatifs sur la daïra de Ain oulmene derrière la banque cnep on est bloqué par une petite magasin qui fait bouché la rue principale qui nous amener vers nos logement ni le maire ni chef daïra prouvent faire une solutions pour nous on est payés ces logements pour les pigeons hrammmmmmmmmm alikom barakat
s :
Le peuple est le reflet de son gouvernement.Si le gouvernement est honnête,le peuple est honnête et vis vers ça.
yass de paris :
les logements seront données aux personnes qui ne sont pas dans le moins dans le besoin et ceux attendent depuis 20 ans attendront encore 20 ans piston iz piston .........
achour :
à solution unique oui il faut signaler cette anomalie à ceux qui legiferent,ce que j ’ai évoqué c’est pour montrer que les textes et lois qui sont en vigueur n’ont pas été respectées par les responsables chargés de ce dossier,le reste monsieur est à disctuer avec les concernés salutations
ahmed :
vous parlez de pistons et oui c est comme cela on es tous pareil c est comme je vois y en qui disent il faut stopper le piston je lui repond il faut raser au plus bas et encore comme cela on aura du mal
imène messaoudi :
il faut reconnaître que l’algérie a fait bcp bcp d’efforts en matière d’habitat social..mais la démographie galopante, l’exode rurale, les mutations sociales etc..font que le déséquilibre entre l’offre et la demande est de plus en plus grandissant..et ce n’est pas demain que tout le monde sera logé, où le dossier sera clos. dans le logement social, je pense -contrairement à woman- que ce n’est pas tant la formule qui pose problème : aadl, lsp, lpl...les algériens sont prêts à mettre le paquet, pourvu qu’ils aient un toit ! le logement est un investissement pour la vie..le problème réside - je rejoins achour - ds le système de distribution de ces lgts : inéfficace, inopérant, démoralisant par sa lenteur..mais surtout entaché d’irrégularités, de magouilles, de malversations en tous genre..et ce , depuis des décennies..bcp, bcp de ces logements - dieu seul sait combien-ont été détournés, distribués ds l’opacité et l’illégalité à des personnes inéligibles selon le code -bien enraciné- de la maarifa ! ces mêmes (...)
Commentaire n°210322 :
A Imène Messaoudi : L’Algérie est le seul pays au monde qui offre des logements sociaux à sa population. C’est ces logements sociaux qui ont ruiné le pays en créant : une bande de trabendistes bidons villes qui poussent comme des champignons une population à bras cassés fainéante, assistée une vision sociale contradictoire, unique au monde une main d’œuvre absente une spéculation galopante une boucle de vie faussée une cagnotte au bénéficiaire équivalente à 60 années de travail un taux de chômage élevé
achour :
à immene messaoudi je vous remercie pour vos commentaires qui refletent exactement la realité que nous vivons tous ,malhereusement les voies de recours disponibles pour le citoyen sont trés limitées du fait qu’il faut avoir des informations exactes sur les faux beneficiaires,alors qu’un traitement du dossier ,l’implication des presidents de cartiers avec une simple enquete sur le terrain suffisent amplement à reduire ces dysfonctionnements ,je ne crois pas que ces responsables locaux ignorent cette demarche ,finalement ils preferent pecher dans les eaux troubles !nul nechappera à la justice divine in chaalah,
imène messaoudi :
@ 5 dec.2013 23,26 : le logement social existe dans pratiquement tous les pays du monde à des degrés d’importance trés variables ( canada, fr, belgique....) les citoyens éligibles aux lgts sociaux, sont les necéssiteux, personnes à revenus modestes , il ya aussi d’autres critères comme l’insalubrité, la précarité de l’habitat, les familles nombreuses.. ( ds ce cas on parle de relogement) maintenant pour les effets pervers que vous dénoncez , je suis entièrement d’accord..la cause majeure de ces dérives et dysfonctionnements, c’est la gestion désastreuse de ce dossier : trop de corruption , trop de prédateurs , trop d’impunité.. face au silence ( absence ?? ) de l’état ..trop c trop !! @ merrouche charaf eddine : des supermachés uno ardis et autres ? c bien, oui mais : qu’est ce que ça ham ham !! alors c simple vous rentrez avec votre portefeuille bien dodu, garni de beaux billets roses et vert eau, mssentfine bien et vous le ressortez maiiiiigre, décharné ! alors si vous êtes un gourmand ,et que cedez (...)
Commentaire n°210373 :
A Imène Messaoudi : Merci pour votre message. Je tiens à vous informer que le logement social ne se vend pas. Il est loué avec un soutien des États que vous avez cité. C’est une formule unique au monde de vendre le logement social !!! Ça n’existe nul part au monde. Vendre à un démuni qui n’a même pas pas les moyens de payer le loyer. C’est une preuve aussi que ceux ne sont pas les plus démunis qui en bénéficieront. De plus il faut être chômeur avec plusieurs enfants pour l’avoir, ce qui justifie les conséquences que j’ai énuméré.
imène messaoudi :
@ 6 dec.2013 19 ;31 oui . tout à fait. merci pour l’info. j’avais omis de préciser que c’est la forme hlm qui prévaut dans ces pays, au canada (des personnes installées au québec m’ont rapporté ) le locataire d’un hlm paie entre 20 et 25 % de son revenu pour le loyer ( chauffage, electricité...inclus) le problème est que même dans ces pays où tout va bien des personnes plutôt bien loties (des politiques surtout - censés donner l’exemple-) sont régulièrement épinglés pour occuper des logts sociaux.. moralité de l’histoire : l’homme est foncièrement sans scrupules, hélas.. salem. @ achour : ce serait bien qu’ils payent ici d’abord...pour tout le mal qu’ils font..salem.
Gomez :
Qu’on construise 10 mille, 100 mille, ou des millions de logements, le lot de mécontents ne baissera pas d’un iota. Logement ou Émeute, est devenu le slogan. Tu me donnes un logement, sinon je te pisse dessus. Les distributions ont repris et les émeutes aussi. La manière de faire la distribution peu transparente des autorités locales a contribué à cet état de fait. Il est temps que le gouvernement se retire du secteur du logement.
meliani :
monsieur le wali de setif a quand les indemnisations des anciens proprietaires des logements de la cite diar nakhla en effet ayant herite moi et ma soeur du logement sis cite diar nakhla on n a jamais ete relocalise (apres leur destruction )comme les autres proprietaires mais on n a pas ete indemnise non plus a quand va arriver l indemnisation on espere toujours et on continue a reclamer en attendant la fin de ce cauchemar qui a dure pour nous presque trente ans pour les heritiers du defunt meliani mohamed lakhdar
imigre :
reponse a lecon de conjugaison dezzou dezzina basah makaine walou
Commentaire n°210707 :
@ Gomez Donc si on a bien compris votre raisonnement : l’état se retire reste le ...privé c’est à dire soit des pris exorbitants pour le loyer de bâtiments privés avec régisseur soit des prix hors normes pour l’achat d’un appartement Bravo pour les pauvres, non même pas, lespetites bourses à savoir 80 % de la population algérienne ils n’ont plus qu’à aller construire des maisons en torchis au bord d’un oued rempli de m... (excusez l’expression ) ou de se bâtir des bidonvilles en qazdir Pendant que les grandes bourses se payeront dans le privé des logements de luxe ou en tout cas bénéficieront d’un logement promotionnel .. Vous avez vu les dégâts du libéralisme à outrance dans les pays dits développés ? Je cite : Grèce, Espagne, Italie, Irlande, la France sur le fil et bien d’autres.. NON, l’état doit au contraire soutenir les petites bourses par des logements sociaux - pendant que l’argent du pétrole est encore là - et le peuple y a droit par cet intermédiaire ( le soutien de l’état (...)
Commentaire n°210708 :
@ Gomez Donc si on a bien compris votre raisonnement : l’état se retire reste le ...privé c’est à dire soit des pris exorbitants pour le loyer de bâtiments privés avec régisseur soit des prix hors normes pour l’achat d’un appartement Bravo pour les pauvres, non même pas, lespetites bourses à savoir 80 % de la population algérienne ils n’ont plus qu’à aller construire des maisons en torchis au bord d’un oued rempli de m... (excusez l’expression ) ou de se bâtir des bidonvilles en qazdir Pendant que les grandes bourses se payeront dans le privé des logements de luxe ou en tout cas bénéficieront d’un logement promotionnel .. Vous avez vu les dégâts du libéralisme à outrance dans les pays dits développés ? Je cite : Grèce, Espagne, Italie, Irlande, la France sur le fil et bien d’autres.. NON, l’état doit au contraire soutenir les petites bourses par des logements sociaux - pendant que l’argent du pétrole est encore là - et le peuple y a droit par cet intermédiaire ( le soutien de l’état (...)

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus